Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 29 octobre 2017

Trentime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus-Christ selon saint Matthieu 22,34-40.

En ce temps-l, les pharisiens, apprenant quil avait ferm la bouche aux sadducens, se runirent, et lun dentre eux, un docteur de la Loi, posa une question Jsus pour le mettre lpreuve : Matre, dans la Loi, quel est le grand commandement ? Jsus lui rpondit : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cur, de toute ton me et de tout ton esprit. Voil le grand, le premier commandement.

Et le second lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-mme. De ces deux commandements dpend toute la Loi, ainsi que les Prophtes.

 

 

 

 

Homlie

 

Matre, dans la Loi, quel est le grand commandement ? La foule commence reconnaitre Jsus comme le Messie ; mais les autorits religieuses, se croyant seules avoir autorit pour reconnaitre le vrai Messie s y oppose. Jsus a racont, pour les viser, les trois paraboles que nous avons dj lues trois dimanches de suite ( celle des deux fils, celle des vignerons homicides et celle du banquet nuptial et de la robe de noces ) . Cest leur tour, maintenant, de lui poser des questions, dans lintention de le prendre au pige : celle sur limpt payer Csar que nous avons lue dimanche dernier, celle sur la rsurrection des morts pose par les sadducens qui Jsus a ferm la bouche, et enfin celle daujourdhui pose par un spcialiste de la Loi : Matre, dans la Loi, quel est le grand commandement ?

La rponse de Jsus va les surprendre en les emmenant bien au-del du terrain juridique. On l interroge sur un commandement, il en cite deux qui sont tous deux inscrits dans la Loi d Isral: Tu aimeras le Seigneur, tu aimeras ton prochain. Tu aimeras le SEIGNEUR ton Dieu de tout ton cur, de toute ton me et de tout ton esprit : cest dans le Livre du Deutronome au chapitre 6. Tu aimeras ton prochain comme toi-mme , cest dans le livre du Lvitique (Lv 19, 18). Et il dit ces deux l donnent sens tous les autres : De ces deux commandements dpend toute la Loi, ainsi que les Prophtes.

En effet la Loi, mais aussi les Prophtes liaient dj trs fort ces deux commandements ; pour la Loi, nous n avons qu relire le Dcalogue, dix commandements : les commandements concernant la conduite envers Dieu sont immdiatement suivis des commandements concernant la conduite envers les autres. Et lensemble de la Loi revient souvent sur cette conduite envers les autres, spcialement envers les pauvres, les veuves, les orphelinsQuant aux Prophtes, ils navaient fait que rappeler ce lien entre les deux commandements. Prenons, par exemple, Isae 58, 6 : Le jene qui me plat, nest-ce pas ceci : faire tomber les chanes injustes, dlier les attaches du joug, rendre la libert aux opprims, briser tous les jougs ? . Ou encore Miche : Homme, rpond le prophte, on ta fait connatre ce qui est bien, ce que le Seigneur rclame de toi : rien dautre que respecter le droit, aimer la fidlit, et tappliquer marcher avec ton Dieu. (Mi 6, 8).

Ce qui veut dire que lexpression tu aimeras engage une conduite concrte, beaucoup plus quun sentiment, si lon veut tre fils du Dieu de l Alliance. Ce faisant, Jsus invite ses interlocuteurs sortir de lesprit lgaliste : il les appelle une conversion radicale : avec Dieu on nest pas dans le domaine du calcul, de ce quil faut faire pour tre en rgle ; on est sous la seule loi de lamour. Et si lon entre dans la logique de lamour, ces deux commandements sont semblables, dit Jsus, ils sont de mme nature ; car il ny a pas deux sortes damour ! Celui dont on aimerait Dieu et celui dont on aimerait nos frres ; le second est la vrification du premier ; comme dit Saint Jean : Si quelquun dit : Jaime Dieu, et quil hasse son frre, cest un menteur. En effet, celui qui naime pas son frre, quil voit, ne peut pas aimer Dieu quil ne voit pas. (1 Jn 4, 20). Jsus met en garde les Pharisiens : il y a des manires dappliquer la loi qui la trahissent ; elle a t donne par Dieu pour tre un chemin de libert et de vie, mais on peut trs bien en faire un esclavage et mme parfois un chemin de mort : par exemple quand le commandement du repos sabbatique vous conduit laisser labandon un malade ou un mourant, la loi qui dicte le service du frre est trahie.

Devant nimporte quelle loi donc, ne jamais oublier le commandement de lamour, surtout actuellement o lon veut tout manipuler dans la recherche de lintrt personnel.