Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homélies

Evangile du 30 juin 2019|Evangile du 09 juin 2019|Evangile du 02 juin 2019|Evangile du 26 mai 2019|Evangile du 19 mai 2019|Evangile du 12 mai 2019|Evangile du 05 mai 2019|Evangile du 28 avril 2019|Evangile du 21 avril 2019|Evangile du 14 avril 2019|Evangile du 07 avril 2019|Evangile du 31 mars 2019|Evangile du 24 mars 2019|Evangile du 17 mars 2019|Evangile du 10 mars 2019|Evangile du 03 mars 2019|Evangile du 24 février 2019|Evangile du 17 février 2019|Evangile du 10 février 2019|Evangile du 03 février 2019|Evangile du 27 janvier 2019|Evangile du 16 décembre 2018|Evangile du 09 décembre 2018|Evangile du 02 décembre 2018|Evangile du 25 novembre 2018|Evangile du 27 mai 2018|Evangile du 20 mai 2018|Evangile du 13 mai 2018|Evangile du 06 mai 2018|Evangile du 29 avril 2018|Evangile du 22 avril 2018|Evangile du 15 avril 2018|Evangile du 08 avril 2018|Evangile du 01 avril 2018|Evangile du 25 mars 2018|Evangile du 18 mars 2018|Evangile du 11 mars 2018|Evangile du 04 mars 2018|Evangile du 25 février 2018|Evangile du 18 février 2018|Evangile du 04 février 2018|Evangile du 28 janvier 2018|Evangile du 21 janvier 2018|Evangile du 14 janvier 2018|Evangile du 07 janvier 2018|Evangile du 31 decembre 2017|Evangile du 25 decembre 2017|Evangile du 24 decembre 2017|Evangile du 17 decembre 2017|Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 28 avril 2019

Deuxième Dimanche de Pâques, Dimanche de la miséricorde

 

évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 20,19-31.

 

C était après la mort de Jésus. Le soir venu, en ce premier jour de la semaine, alors que les portes du lieu o se trouvaient les disciples étaient verrouillées par crainte des Juifs, Jésus vint, et il était là au milieu d eux. Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »

Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous ! De mê me que le Père m a envoyé, moi aussi, je vous envoie. » Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit : « Recevez l Esprit Saint. à qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. » Or, l un des Douze, Thomas, appelé Didyme (c est-à-dire Jumeau), n était pas avec eux quand Jésus était venu. Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »

Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! » Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d ê tre incrédule, sois croyant. » Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! » Jésus lui dit : « Parce que tu m as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Il y a encore beaucoup d autres signes que Jésus a faits en présence des disciples et qui ne sont pas écrits dans ce livre. Mais ceux-là ont été écrits pour que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et pour qu en croyant, vous ayez la vie en son nom.

 

 

 

Homélie

 

La joie pascale, la joie chrétienne est une joie profonde. Non pas la joie que nous ressentons tout naturellement quand tout va bien. La joie de la résurrection, c est celle qui vient lorsque tout semble mal tourner, avec la souffrance, la maladie, l angoisse, la peur, le désarroi. C est la joie fondée sur la confiance que nous avons en Jésus mort sur la croix et ressuscité le jour de Pâques. Cette joie apporte avec elle une paix profonde, et il faut en témoigner. Comme le dit St Jean, dans le texte d aujourd hui, avec la joie et la paix, le Christ nous donne son Esprit pour que nous puissions remplir la mission qu il nous a confiée : « Comme le Père m a envoyé, moi aussi je vous envoie» . C est une invitation à vivre son message d espérance et de vie nouvelle, dans notre monde d aujourd hui, au beau milieu de la course effrénée de notre siècle. Qu est-ce que nous n entendons pas, aussi bien au niveau national qu international, et mê me sans chercher loin mais dans notre diocèse, ne ft-ce que le rebondissement du banditisme ! Nous sommes envoyés pour rendre notre environnement plus fraternel, plus humain, plus chaleureux, et pour « enlever le péché du monde » , c est-à-dire nous réconcilier avec Dieu et nous réconcilier les uns avec les autres. En effet il y a un lien entre le don de l Esprit et la réconciliation ; l Esprit est donné pour une mission, la mission de Jésus : « comme le Père m  a envoyé » , nous dit-il. Soyez ambassadeurs de la réconciliation universelle, pour annoncer que les péchés sont pardonnés parce que Dieu est amour et pardon. Etre maintenu dans son péché, c est ignorer l amour de Dieu et continuer à vivre sans Lui, avec les conséquences que cela porte. Il est fort ce mot de Jésus : « Tout homme à qui vous maintiendrez ses péchés, ils lui seront maintenus » . Il dépend de nous que nos frères connaissent l amour de Dieu et en vivent.

Jésus souffla sur eux et leur dit : « recevez l Esprit Saint » . Ce geste symbolise la création des temps nouveaux, inaugurés par la mort et résurrection du Christ. Il rappelle le geste de création lorsque Dieu insufflât la vie à l ê tre humain en partageant avec lui son souffle vital (Genèse 2, 7) . Nous sommes porteurs du souffle du Christ, de son Esprit, de ses valeurs, dans un monde qui ne croit ni à la paix, ni à la réconciliation. Il nous invite à créer avec lui un monde nouveau, un monde de paix et de fraternité et d amour.

« Comme le Père m a envoyé, moi aussi je vous envoie » .