Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 26 mars 2017

Quatrime dimanche de Carme (Laetare)

vangile de Jsus Christ selon saint Jean 9,1-41.

En ce temps-l, en sortant du Temple, Jsus vit sur son passage un homme aveugle de naissance. Ses disciples linterrogrent : Rabbi, qui a pch, lui ou ses parents, pour quil soit n aveugle ? Jsus rpondit : Ni lui, ni ses parents nont pch. Mais ctait pour que les uvres de Dieu se manifestent en lui. Il nous faut travailler aux uvres de Celui qui ma envoy, tant quil fait jour ; la nuit vient o personne ne pourra plus y travailler. Aussi longtemps que je suis dans le monde, je suis la lumire du monde. Cela dit, il cracha terre et, avec la salive, il fit de la boue ; puis il appliqua la boue sur les yeux de laveugle, et lui dit : Va te laver la piscine de Silo ce nom se traduit : Envoy. Laveugle y alla donc, et il se lava ; quand il revint, il voyait. Ses voisins, et ceux qui lavaient observ auparavant car il tait mendiant dirent alors : Nest-ce pas celui qui se tenait l pour mendier ? Les uns disaient : Cest lui. Les autres disaient : Pas du tout, cest quelquun qui lui ressemble. Mais lui disait : Cest bien moi. Et on lui demandait : Alors, comment tes yeux se sont-ils ouverts ? Il rpondit : Lhomme quon appelle Jsus a fait de la boue, il me la applique sur les yeux et il ma dit : Va Silo et lave-toi. Jy suis donc all et je me suis lav ; alors, jai vu.

Ils lui dirent : Et lui, o est-il ? Il rpondit : Je ne sais pas. On lamne aux pharisiens, lui, lancien aveugle. Or, ctait un jour de sabbat que Jsus avait fait de la boue et lui avait ouvert les yeux. leur tour, les pharisiens lui demandaient comment il pouvait voir. Il leur rpondit : Il ma mis de la boue sur les yeux, je me suis lav, et je vois. Parmi les pharisiens, certains disaient : Cet homme-l nest pas de Dieu, puisquil nobserve pas le repos du sabbat. Dautres disaient : Comment un homme pcheur peut-il accomplir des signes pareils ? Ainsi donc ils taient diviss. Alors ils sadressent de nouveau laveugle : Et toi, que dis-tu de lui, puisquil ta ouvert les yeux ? Il dit : Cest un prophte. Or, les Juifs ne voulaient pas croire que cet homme avait t aveugle et que maintenant il pouvait voir. Cest pourquoi ils convoqurent ses parents et leur demandrent : Cet homme est bien votre fils, et vous dites quil est n aveugle ? Comment se fait-il qu prsent il voie ?

Les parents rpondirent : Nous savons bien que cest notre fils, et quil est n aveugle. Mais comment peut-il voir maintenant, nous ne le savons pas ; et qui lui a ouvert les yeux, nous ne le savons pas non plus. Interrogez-le, il est assez grand pour sexpliquer. Ses parents parlaient ainsi parce quils avaient peur des Juifs. En effet, ceux-ci staient dj mis daccord pour exclure de leurs assembles tous ceux qui dclareraient publiquement que Jsus est le Christ. Voil pourquoi les parents avaient dit : Il est assez grand, interrogez-le ! Pour la seconde fois, les pharisiens convoqurent lhomme qui avait t aveugle, et ils lui dirent : Rends gloire Dieu ! Nous savons, nous, que cet homme est un pcheur. Il rpondit : Est-ce un pcheur ? Je nen sais rien. Mais il y a une chose que je sais : jtais aveugle, et prsent je vois. Ils lui dirent alors : Comment a-t-il fait pour touvrir les yeux ? Il leur rpondit : Je vous lai dj dit, et vous nave z pas cout. Pourquoi voulez-vous mentendre encore une fois ? Serait-ce que vous voulez, vous aussi, devenir ses disciples ? Ils se mirent linjurier : Cest toi qui es son disciple ; nous, cest de Mose que nous sommes les disciples. Nous savons que Dieu a parl Mose ; mais celui-l, nous ne savons pas do il est. Lhomme leur rpondit : Voil bien ce qui est tonnant ! Vous ne savez pas do il est, et pourtant il ma ouvert les yeux. Dieu, nous le savons, nexauce pas les pcheurs, mais si quelquun lhonore et fait sa volont, il lexauce. Jamais encore on navait entendu dire que quelquun ait ouvert les yeux un aveugle de naissance. Si lui ntait pas de Dieu, il ne pourrait rien faire.

Ils rpliqurent : Tu es tout entier dans le pch depuis ta naissance, et tu nous fais la leon ? Et ils le jetrent dehors. Jsus apprit quils lavaient jet dehors. Il le retrouva et lui dit : Crois-tu au Fils de lhomme ? Il rpondit : Et qui est-il, Seigneur, pour que je croie en lui ? Jsus lui dit : Tu le vois, et cest lui qui te parle. Il dit : Je crois, Seigneur ! Et il se prosterna devant lui. Jsus dit alors : Je suis venu en ce monde pour rendre un jugement : que ceux qui ne voient pas puissent voir, et que ceux qui voient deviennent aveugles. Parmi les pharisiens, ceux qui taient avec lui entendirent ces paroles et lui dirent : Serions-nous aveugles, nous aussi ? Jsus leur rpondit : Si vous tiez aveugles, vous nauriez pas de pch ; mais du moment que vous dites : Nous voyons !, votre pch demeure.

 

 

 

 

Homlie

 

Jsus, selon les vangiles, a opr plusieurs gurisons daveugles. Jean les rsume ici en un seul tableau : lillumination dun aveugle de naissance. Lpisode a pour cadre la fte juive des Tentes, qui clbrait leau vive, la lumire et lesprance de la venue du Messie. Il tait mont la fte, et il enseignait. Mais a sest termin mal parce quon allait lui jeter des pierres. Il quitta le temple et en passant il vit un aveugle de naissance. La rencontre de laveugle suscite chez les disciples lternelle question culpabilisante : sil y a du mal, de la souffrance, cest quil y a quelque part une faute, une responsabilit. Nentend-on pas, mme maintenant : Quai-je fait pour avoir mrit ce malheur ? . Jsus refuse de se situer sur ce terrain. Dieu veut gurir le mal, et cest quoi doivent uvrer le Fils et ses disciples, puisque cest pour cela que Jsus a t envoy .

Le miracle tient en peu de mots, cependant lourds de symboles. Enduire de la boue des yeux dj ferms, cest le comble des malheurs. Non, la boue forme par Jsus et dont il enduit les yeux de laveugle suggre, dans la tradition juive, la glaise originelle dont lhomme est ptri .Une recration se prpare donc ; mais elle se fera par lobissance de laveugle au Va ! qui lui est adress. La piscine voque le baptme. Justement la fte des Tentes, une procession allait puiser de leau Silo, pour la dverser lautel du Temple. Voici donc laveugle, qui na pas encore pris la parole, baptis et illumin, pour avoir obi lenvoi de Jsus. Ses ennuis commencent. Sa foi va progresser au sein de lopposition.

Auprs de ses voisins, le nouveau voyant balbutie sa foi. Il parle simplement de lhomme quon appelle Jsus , son gurisseur, puisquil ne l a pas encore vu de ses yeux. Quant ses voisins, ils restent dubitatifs sur la possibilit dun tel changement, et laveugle guri ne sait toujours pas o trouver son bienfaiteur qu il na pas encore vu.

Puis le voil confront aux pharisiens dont le jugement reste divis : Jsus, en maniant de la boue a fait un travail de potier, interdit le jour du sabbat. Selon dautres, plus ouverts, un pcheur ne saurait oprer ce signe venant de Dieu. Le miracul voit donc mieux qu eux spirituellement. Il voit en Jsus un prophte, ouvrant les yeux des aveugles, Isae 42, 6-7.

Ses parents se drobent, ils rpondent aux deux premires questions, cest leur fils, il est n aveugle; quant la troisime question sur son gurisseur, ils lesquivent, devant la consquence o cela va les amener : tre exclus de la communaut juive. Dailleurs leurs interlocuteurs savent bien que cest Jsus, mais cest pour les piger. Jsus nest acceptable que si on le subordonne Mose et sa Loi. Laveugle guri va donc assumer seul sa foi . De nouveau interrog par les pharisiens, le miracul senhardit dans son exprience et affirme que nul autre que Jsus na jamais guri laveugle de naissance quest tout homme plong dans le pch . Sa foi dcide a donc opr la rupture dcisive. Les Juifs lont chass.

Alors revient Jsus. A la premire rencontre Jsus l a guri de sa ccit naturelle. A cette deuxime rencontre, Jsus ouvre son cur une autre lumire, la vraie lumire. D abord il le salue comme Seigneur . Il croit en Lui comme Fils de lhomme , cest--dire celui qui vient du ciel pour apporter la vie et juger ceux qui refusent cette vie. Enfin, il se prosterne devant Jsus, en une posture dadoration due Dieu seul.

Jsus tire la conclusion du drame. Il est venu pour mettre le monde en procs, pour que se rvlent ceux qui accueillent en lui la lumire, qui entrent dans lillumination du baptme, et ceux qui saveuglent en nacceptant rien dautre, dans la vie, que leurs propres lumires. Car cest ainsi que lon peut rsumer le dernier change entre Jsus et les pharisiens.

Litinraire de l aveugle-n est litinraire propos aux catchumnes, comme celui de la Samaritaine de dimanche dernier, dans ces semaines prparatoires l illumination pascale. Mais aussi pour nous qui allons renouveler notre engagement au baptme le samedi saint, afin de ne pas rester une religion seulement sociale, mais avancer dans une foi personnelle, engage envers le Christ. Nous constatons que le nombre des communiants baisse par rapport aux baptiss, les confirmands par rapport aux communiants, les maris par rapport aux confirmands. Et l engagement de vie chrtienne en ptit.