Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 25 juin 2017

Douzime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus Christ selon saint Matthieu 10,26-33.

En ce temps-l, Jsus disait ses Aptres : Ne craignez pas les hommes ; rien nest voil qui ne sera dvoil, rien nest cach qui ne sera connu. Ce que je vous dis dans les tnbres, dites-le en pleine lumire ; ce que vous entendez au creux de loreille, proclamez-le sur les toits. Ne craignez pas ceux qui tuent le corps sans pouvoir tuer lme ; craignez plutt celui qui peut faire prir dans la ghenne lme aussi bien que le corps. Deux moineaux ne sont-ils pas vendus pour un sou ? Or, pas un seul ne tombe terre sans que votre Pre le veuille.

Quant vous, mme les cheveux de votre tte sont tous compts. Soyez donc sans crainte : vous valez bien plus quune multitude de moineaux. Quiconque se dclarera pour moi devant les hommes, moi aussi je me dclarerai pour lui devant mon Pre qui est aux cieux. Mais celui qui me reniera devant les hommes, moi aussi je le renierai devant mon Pre qui est aux cieux.

 

 

 

 

Homlie

 

Ne craignez pas ! Devant notre monde matrialis o lon ne jure que par l argent, tmoigner de l vangile est difficile et demande du courage. Mais il en a t toujours ainsi, et les aptres y ont laiss leur vie.

Ne craignez pas les hommes, nous rpte Jsus. Les hommes ne peuvent atteindre en nous que la vie terrestre, le corps. Justement nous disons : Il est doux de vivre, vaut mieux mourir demain qu aujourdhui. Ne pas craindre demande une confiance totale en lamour vigilant de notre Pre du ciel qui veille mme sur le plus petit passereau : Ne vend-on pas deux moineaux pour un sou ? Or pas un seul ne tombe terre sans que votre Pre le veuille Soyez donc sans crainte ! Vous valez bien plus que tous les moineaux du monde .

Mais surtout quel sens de la vie nous avons , parce qu aucune puissance humaine nest capable de dtruire ce qui fait notre valeur vritable, lesprance de la vie ternelle, lme. Illusion que des chevaux pour la victoire, une arme ne donne pas le salut ( Ps. 32,17) . Tous ceux qui croient plus grands et perscutent, torturent, assassinent, disparaitront bel et bien un jour, parce que tre un paquet de muscle ou dargent ou de feu plus gros que ceux de ladversaire, cest peu. Etre une me plus forte , voil qui compte.

Non, ne craignez pas ceux qui tuent le corps, craignez ceux qui peuvent tuer lme. L me qui fait lhomme, disons-nous . Une socit sans me est une socit perdue. Il faut toujours tenir pour que lhomme ne soit pas avili, dtruit de l intrieur en perdant tout sens pour sa vie. Notre seule peur, affirme Jsus, devrait tre de perdre la foi. Notre seule crainte devrait tre de ne pas avoir le courage de vivre notre foi, de devenir des lcheurs . Notre vie ne peut pas tre neutre et notre foi souterraine. Ou bien nous nous prononons pour Jsus, ou bien nous nous disons contre lui. Pour cela il faut prier pour tre sous le regard de Dieu. Si je reste sous le regard du Pre, si je prends rellement conscience que je suis aim et que cest en Dieu que ma vie a son vrai sens, que peut-il marriver de mal ?

En pratiquant ainsi la foi, il y en a qui ont subi le martyre . Mais quotidiennement cela prend souvent le visage de nos hroques fidlits, de nos devoirs quotidiens, de nous courages devant ce qui nous arrive, de nos preuves.