Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 01 avril 2018|Evangile du 25 mars 2018|Evangile du 18 mars 2018|Evangile du 11 mars 2018|Evangile du 04 mars 2018|Evangile du 25 février 2018|Evangile du 18 février 2018|Evangile du 04 février 2018|Evangile du 28 janvier 2018|Evangile du 21 janvier 2018|Evangile du 14 janvier 2018|Evangile du 07 janvier 2018|Evangile du 31 decembre 2017|Evangile du 25 decembre 2017|Evangile du 24 decembre 2017|Evangile du 17 decembre 2017|Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 25 mars 2018

Extraits de la Passion de Notre Seigneur Jsus-Christ selon Saint Marc : Mc 15, 139

 

15, 1 : Ds le matin, les grands prtres convoqurent les anciens et les scribes, et tout le Conseil suprme.

Puis, aprs avoir ligot Jsus, ils l'emmenrent et le livrrent Pilate.

2 Celui-ci l'interrogea : Es-tu le roi des Juifs ? Jsus rpondit : C'est toi-mme qui le dis.

3 Les grands prtres multipliaient contre lui les accusations.

4 Pilate lui demanda nouveau : Tu ne rponds rien? Vois toutes les accusations qu'ils portent contre toi.

5 Mais Jsus ne rpondit plus rien, si bien que Pilate fut tonn.

16 Les soldats l'emmenrent l'intrieur du palais, c'est--dire dans le Prtoire. Alors ils rassemblent toute la garde,

17 ils le revtent de pourpre, et lui posent sur la tte une couronne d'pines qu'ils ont tresse.

18 Puis ils se mirent lui faire des salutations, en disant : Salut, roi des Juifs.

19 Ils lui frappaient la tte avec un roseau, crachaient sur lui, et s'agenouillaient pour lui rendre hommage.

20 Quand ils se furent bien moqus de lui, ils lui enlevrent le manteau de pourpre, et lui remirent ses vtements. Puis, de l, ils l'emmenrent pour le crucifier,

21 et ils rquisitionnent, pour porter sa croix, un passant, Simon de Cyrne, le pre d'Alexandre et de Rufus, qui revenait des champs.

22 Et ils amnent Jsus au lieu dit Golgotha, ce qui se traduit Lieu-du-Crne (ou Calvaire).

23 Ils lui donnaient du vin aromatis de myrrhe ; mais il n'en prit pas.

24 Alors ils le crucifient, puis se partagent ses vtements, en tirant au sort pour savoir la part de chacun.

25 Ctait la troisime heure (cest--dire neuf heures du matin) lorsqu'on le crucifia

26 L'inscription indiquant le motif de sa condamnation portait ces mots : Le roi des Juifs.

39 Le centurion qui tait l en face de Jsus, voyant comment il avait expir, s'cria : Vraiment, cet homme tait Fils de Dieu!

 

 

 

Homlie

 

La clbration de ce dimanche commence par la procession des rameaux. Cela nous rappelle comment a commenc la dernire semaine de Jsus. Cette entre triomphale Jrusalem, suivie de la Passion o tous le laissent son sort : abandon par ses disciples et condamnation par la foule, est un symbole qui nous indique que cet abandon et cette condamnation ne sont pas ce qui va arrter le dessein de Dieu. Jsus abandonn, meurtri sur la croix, inaugure un temps nouveau. Sa mort est une victoire sur le mal et sur le pch, sur la haine et sur les exclusions, sur lorgueil et sur la suffisance, sur les tnbres et sur lobscurit. Il sest laiss faire dans le triomphe, il se laisse faire plus encore dans la perscution. Lentre triomphale Jrusalem annonce le vritable triomphe qui est celui de la croix, triomphe de l amour de Dieu qui donne son Fils. Tout cela dans un silence qui a drout mme Pilate : Tu ne rponds rien? Vois toutes les accusations quils portent contre toi. Mais Jsus ne rpondit plus rien, de sorte que Pilate tait tonn ( Mc 15, 4-5 ).

Laissons mrir en nous ces penses qui semblent contradictoires mais qui expriment son secret quon ne comprendra qu aprs la rsurrection. Il passe en peu de temps de la popularit la dchance, de lentre royale dans la ville lexclusion et lexcution hors de la ville, de la reconnaissance comme envoy de Dieu Bni soit au nom du Seigneur celui qui vient la condamnation pour blasphme et lexcution au nom de la Loi, ce qui signifiait aux yeux de tous quil tait maudit de Dieu. Reconnu comme le Messie , cest--dire le roi dIsral, le librateur, le sauveur par ses disciples et toute une foule enthousiaste, il est liquid rapidement aprs un procs mont de toutes pices.

Roi dIsral, il est roi, et mme si cest sous forme de question, de drision, daffirmation, la royaut est bien au centre du rcit de Marc. La premire question que Pilate pose cet homme quon lui amne, ligot,, cest Es-tu le roi des Juifs? Il nobtient quune rponse sibylle Cest toi qui le dis ( Mc 15,2) Dans la suite, Pilate donne deux fois ce titre Jsus Voulez-vous que je vous relche le roi des Juifs? (v. 9 ) et Que ferai-je donc de celui que vous appelez le roi des Juifs? (v.12). Et suit la parodie des soldats, le manteau, la couronne et les acclamations Salut, roi des Juifs (15,18.) Et puis lcriteau en haut de la croix, mal intentionn mais qui annonce quand mme tous les passants celui-ci est le roi des Juifs (15,26). Mme les grands prtres et les scribes en se moquant lui donnent ce titre : Il en a sauv dautres, et il nest pas capable de se sauver lui-mme! Le Messie, le roi dIsral, quil descende maintenant de la croix. ( 15,32) . En revoyant son enseignement, ses actes, son engagement jusquau bout, puissions-nous dire comme le soldat au pied de la croix : Vraiment cet homme tait Fils de Dieu.