Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 23 juillet 2017

Seizime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus Christ selon saint Matthieu 13,24-43.

En ce temps-l, Jsus proposa cette parabole la foule : Le royaume des Cieux est comparable un homme qui a sem du bon grain dans son champ. Or, pendant que les gens dormaient, son ennemi survint ; il sema de livraie au milieu du bl et sen alla. Quand la tige poussa et produisit lpi, alors livraie apparut aussi. Les serviteurs du matre vinrent lui dire : Seigneur, nest-ce pas du bon grain que tu as sem dans ton champ ? Do vient donc quil y a de livraie ?

Il leur dit : Cest un ennemi qui a fait cela. Les serviteurs lui disent : Veux-tu donc que nous allions lenlever ? Il rpond : Non, en enlevant livraie, vous risquez darracher le bl en mme temps. Laissez-les pousser ensemble jusqu la moisson ; et, au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Enlevez dabord livraie, liez-la en bottes pour la brler ; quant au bl, ramassez-le pour le rentrer dans mon grenier. Il leur proposa une autre parabole : Le royaume des Cieux est comparable une graine de moutarde quun homme a prise et quil a seme dans son champ.

Cest la plus petite de toutes les semences, mais, quand elle a pouss, elle dpasse les autres plantes potagres et devient un arbre, si bien que les oiseaux du ciel viennent et font leurs nids dans ses branches. Il leur dit une autre parabole : Le royaume des Cieux est comparable au levain quune femme a pris et quelle a enfoui dans trois mesures de farine, jusqu ce que toute la pte ait lev. Tout cela, Jsus le dit aux foules en paraboles, et il ne leur disait rien sans parabole, accomplissant ainsi la parole du prophte : Jouvrirai la bouche pour des paraboles, je publierai ce qui fut cach depuis la fondation du monde. Alors, laissant les foules, il vint la maison. Ses disciples sapprochrent et lui dirent : Explique-nous clairement la parabole de livraie dans le champ.

Il leur rpondit : Celui qui sme le bon grain, cest le Fils de lhomme ; le champ, cest le monde ; le bon grain, ce sont les fils du Royaume ; livraie, ce sont les fils du Mauvais. Lennemi qui la seme, cest le diable ; la moisson, cest la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. De mme que lon enlve livraie pour la jeter au feu, ainsi en sera-t-il la fin du monde. Le Fils de lhomme enverra ses anges, et ils enlveront de son Royaume toutes les causes de chute et ceux qui font le mal ; ils les jetteront dans la fournaise : l, il y aura des pleurs et des grincements de dents. Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Pre. Celui qui a des oreilles, quil entende !

 

 

 

 

Homlie

 

Qui ne se heurte au problme du mal ? Le mal est dans le monde et jusque dans lEglise. Pourtant, il est difficile de ladmettre. Nous voudrions un monde meilleur ou une Eglise sans taches ni rides. Assez volontiers, nous nous mettrions la recherche de coupables. Pourtant, sur la terre, dans lEglise comme dans notre propre cur, ivraie et bl poussent cte cte. Nous sommes bien incapables de dmler les mauvaises herbes du bon grain. Faut-il le faire dailleurs ?

Jsus met en garde contre la prcipitation de ceux qui voudraient sy attaquer. Il accepte dans son Eglise le mlange des bons et des mauvais. Il va jusqu provoquer le scandale en donnant ses prfrences aux pcheurs. Il na jamais parl dune communaut de purs. Il est patient comme son Pre. Il sait que le cur de lhomme est subtil. Les actes les meilleurs peuvent cacher une forme insidieuse dorgueil. Et des dfauts extrieurs peuvent occulter injustement de relles qualits. Que nous sommes impatients de la conversion des autres ! Nous ne sommes pas mandats pour oprer un tri et exclure ceux qui, nos yeux, ne sont pas dignes. Il faut se mfier des purs et durs. Ils ne sont que des puritains qui, sous prtexte de purification, transformeraient le champ de bl en champ de bataille, arrachant la fois le froment et le chiendent, incapables quils sont de les distinguer.

Telle nest pas la manire de Jsus. Il est, lui, pour la mthode des petits pas. Il est patient et prudent. Il aime le cur de chaque homme, o le bon grain et livraie se livrent une lutte sans merci. Au cur du monde en proie ses luttes et ses dchirements, monde qui passe par les douleurs dun enfantement qui dure encore, le Fils de Dieu a t enfoui, broy comme le grain. Dieu sait le contraste entre la petitesse de ce grain enfoui et lampleur de la moisson finale, entre la modestie du levain et la masse de pte quelle soulve.

Dieu a hte de voir le Royaume parvenu sa pleine maturit. Mais sa dlicatesse lgard du monde fragilis par le pch le rend radicalement patient. Il est puissant, nous dit le livre de la Sagesse, mais juge avec indulgence . Il gouverne avec beaucoup de mnagement .

Oui, livraie fait partie du champ de bl et du champ de nos curs. Il faut apprendre vivre avec elle, en nous et autour de nous, et ne pas perdre cur. Car la graine minuscule deviendra arbre, et la pince de levure gonflera la pte du monde.

Oui, demandons la grce de voir les germes dternit qui sont cachs au cur du monde. Ce ne sont pas les apparences actuelles qui comptent. Rvons du grand arbre que Jsus voit dj dans ses yeux de ressuscit.

( Homlie Kerit.be )