Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 22 octobre 2017

Vingt-neuvime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus-Christ selon saint Matthieu 22,15-21.

Alors les pharisiens allrent tenir conseil pour prendre Jsus au pige en le faisant parler. Ils lui envoient leurs disciples, accompagns des partisans dHrode : Matre, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu enseignes le chemin de Dieu en vrit ; tu ne te laisses influencer par personne, car ce nest pas selon lapparence que tu considres les gens. Alors, donne-nous ton avis : Est-il permis, oui ou non, de payer limpt Csar, lempereur ? Connaissant leur perversit, Jsus dit : Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre lpreuve ? Montrez-moi la monnaie de limpt. Ils lui prsentrent une pice dun denier. Il leur dit : Cette effigie et cette inscription, de qui sont-elles ? Ils rpondirent : De Csar. Alors il leur dit : Rendez donc Csar ce qui est Csar, et Dieu ce qui est Dieu.

 

 

 

 

Homlie

 

Rendez Csar ce qui est Csar et Dieu ce qui est Dieu

Nos connaissons tous cette fameuse rponse de Jsus qui a eu des interprtations selon les convenances. Je me rappelle toujours lexhortation de mon cur d enfance pour faire payer le denier du culte ou verser un peu plus de qute : rendez Dieu ce qui est Dieu , cela me fait sourire aujourdhui, comme sil s agit dune sparation de lglise et de ltat. Le Seigneur nous rappelle ici quil ny a pas seulement Csar, il y a aussi Dieu.

La pice de monnaie prsente par les pharisiens portait leffigie ou limage de lempereur, et en ce temps-l on qualifiait l empereur de divin . Le Christ conteste cette affirmation et dit que lempereur nest pas divin, il nest pas Dieu. L tre humain est cr limage de Dieu : Homme et femme il les cra, son image il les cra . (Gense 1) Nous appartenons donc Dieu et non lempereur. Saint Pierre rappellera aux chrtiens que dans plusieurs circonstances il faut obir Dieu plutt qu aux hommes .(Actes 5, 29 ) La phrase la plus importante du texte est donc: Rendez Dieu ce qui est Dieu. Ici on parle de monnaie qui porte limage de l empereur; mais en gnral une pice de monnaie ou un billet de banque est un programme par ce qui est prsent l-dessus. Nous venons de changer nos billets de banque; aux interviews beaucoup sont rests sur l aspect extrieurs du billet alors quil est l annonce dune politique. Payer ou non limpt cest rester la surface des choses. Il faut aller plus loin que l effigie, lire au-del de linscription, dcouvrir quelle ralit elles expriment. L argent a le parfum de la domination ou du service, il sent la sueur et parfois mme le sang. Il est toujours plus que sa matrialit . Rendez Csar. ne signifie pas lautonomie du domaine politique par rapport au domaine religieux. Il y a un lien entre les deux domaines. La loi morale doit se manifester de plein droit dans la politique, car cest lun des moyens par lesquels, en aimant ses frres, le chrtien manifeste son amour pour Dieu...Ainsi rendre Csar ce qui est Csar, cest accepter le chemin qui nous permet, dans un juste comportement vis--vis de Csar, de pouvoir rendre Dieu ce qui est Dieu, cest--dire la totalit de lhomme. Cest au sein mme des royaumes de la terre que toute uvre d amour et de fraternit fait grandir le seul vrai royaume, le Royaume de Dieu.