Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 19 novembre 2017

Trente-troisime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus-Christ selon saint Matthieu 25,14-30.

En ce temps-l, Jsus disait ses disciples cette parabole : Un homme qui partait en voyage appela ses serviteurs et leur confia ses biens. lun il remit une somme de cinq talents, un autre deux talents, au troisime un seul talent, chacun selon ses capacits. Puis il partit. Aussitt, celui qui avait reu les cinq talents sen alla pour les faire valoir et en gagna cinq autres. De mme, celui qui avait reu deux talents en gagna deux autres. Mais celui qui nen avait reu quun alla creuser la terre et cacha largent de son matre. Longtemps aprs, le matre de ces serviteurs revint et il leur demanda des comptes. Celui qui avait reu cinq talents sapprocha, prsenta cinq autres talents et dit : Seigneur, tu mas confi cinq talents ; voil, jen ai gagn cinq autres. Son matre lui dclara : Trs bien, serviteur bon et fidle, tu as t fidle pour peu de choses, je ten confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur. Celui qui avait reu deux talents sapprocha aussi et dit : Seigneur, tu mas confi deux talents ; voil, jen ai gagn deux autres. Son matre lui dclara : Trs bien, serviteur bon et fidle, tu as t fidle pour peu de choses, je ten confierai beaucoup ; entre dans la joie de ton seigneur.

Celui qui avait reu un seul talent sapprocha aussi et dit : Seigneur, je savais que tu es un homme dur : tu moissonnes l o tu nas pas sem, tu ramasses l o tu nas pas rpandu le grain. Jai eu peur, et je suis all cacher ton talent dans la terre. Le voici. Tu as ce qui tappartient. Son matre lui rpliqua : Serviteur mauvais et paresseux, tu savais que je moissonne l o je nai pas sem, que je ramasse le grain l o je ne lai pas rpandu. Alors, il fallait placer mon argent la banque ; et, mon retour, je laurais retrouv avec les intrts. Enlevez-lui donc son talent et donnez-le celui qui en a dix. celui qui a, on donnera encore, et il sera dans labondance ; mais celui qui na rien se verra enlever mme ce quil a. Quant ce serviteur bon rien, jetez-le dans les tnbres extrieures ; l, il y aura des pleurs et des grincements de dents !

 

 

 

 

Homlie

 

Ordinairement nous appelons talent une qualit particulire inne ou acquise, un peu particulire quun individu met uvre pour raliser un projet. A lpoque o Jsus vivait, un talent est dabord une mesure de poids dont la valeur varie selon les lieux, les poques ou les monarques. Mais aussi un lingot en argent ou en or qui valait 6000 deniers. Un seul talent tait donc l quivalent de six mille journes de travail. Cet homme qui partait en voyage, confiait donc ses serviteurs toute une fortune, et cest Jsus lui-mme. Aprs sa rsurrection, il part, il est absent, invisible, mais il nous confie la mission quil a commence. La parabole quil nous propose nest videmment pas un enseignement sur les placements clairs ou sur l'conomie en gnral. Elle nous parle de la gnrosit de Dieu. Dieu nous confie sa misricorde, sa gnrosit, son chemin de bonheur et son pardon. Dieu nous confie sa Parole, la mission de construire un monde meilleur. Quel usage faisons-nous des dons qui nous sont confis pour raliser en toute confiance cette mission? Le serviteur qui avait reu un seul talent ne vivait pas dans la foi et la confiance, il voyait en Dieu un matre inflexible plutt que gnreux (un talent est une somme considrable, avons-nous dit). Dieu voulait lui faire confiance, voulait le voir en associ, en partenaire, comme un pre fait entrer son fils dans les affaires. Le refus de ce serviteur a strilis son cur. Il ne sagit pas dtre seulement en rgle, comme on entend souvent : je nai pas vol, je nai pas tu, je ntais pas adultre. Mais quest-ce que tu as fait?

Dieu nous a confi des biens. Cette parabole nous pousse ne pas cacher notre foi, ne pas enterrer la Parole de Dieu. Elle suggre de faire circuler entre nous, dans nos relations et travers toutes les situations concrtes, le peu que nous avons reu. Avons-nous dj gagn quelquun par notre foi ? Combien de personnes avons-nous encourages l'esprance ? Combien de gestes d'amour gratuits avons-nous partags? Il dpend de nous de propager la bonne nouvelle.

Faisons fructifier les talents que Dieu nous a confis pour faire grandir la vie du Royaume au sein de ce monde. Jsus ressuscit parti en voyage nous a confi ce monde pour en faire un Royaume annonciateur du Royaume de Dieu. Chacun de nous a une mission.

Suivons les pas de ceux et celles qui nous ont prcds, ceux et celles qui ont contribu, leur faon, transformer le monde et le rendre plus accessible tous. Nous pensons spcialement Lucien BOTOVASOA que l Eglise proclamera Bienheureux le 15 avril 2018 Vohipeno. Un lac qui a tmoign de sa foi tous les niveaux, au sein de sa famille, dans la vie en socit, au niveau de lenseignement et de lducation. Et nous? Est-ce que l o nous sommes le monde est meilleur, plus juste, plus humain? Le Christ nous dira alors : Cest bien serviteur bon et fidle. Entre dans la joie de ton Seigneur.