Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 18 juin 2017

Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ, solennit

vangile de Jsus Christ selon saint Jean 6,51-58.

En ce temps-l, Jsus disait la foule : Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelquun mange de ce pain, il vivra ternellement. Le pain que je donnerai, cest ma chair, donne pour la vie du monde.

Les Juifs se querellaient entre eux : Comment celui-l peut-il nous donner sa chair manger ? Jsus leur dit alors : Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de lhomme, et si vous ne buvez pas son sang, vous navez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie ternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour.

En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. De mme que le Pre, qui est vivant, ma envoy, et que moi je vis par le Pre, de mme celui qui me mange, lui aussi vivra par moi.

Tel est le pain qui est descendu du ciel : il nest pas comme celui que les pres ont mang. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra ternellement.

 

 

 

 

Homlie

 

En plus de la faim corporelle qui nous fait lutter chaque jour pour notre meilleur tre, nous reconnaissons que nous avons dautres faims apaiser travers les embches de la vie : faim damour, de vrit, de justice, de paixNous disons : Ny teny soa sakafo : une parole bonne est une nourriture.

Lvangile que nous venons de lire rpond cette faim. La manne, la nourriture spirituelle que Dieu a donne dans le dsert, lannonce davance, dit Jsus :Je suis le Pain de vie. Celui qui me mange vivra ternellement .

Cest un peu fort se disent certains de ceux qui entendent ces paroles. Et en vrit, cest un mystre profond. Par Jsus o Dieu se fait tellement proche de nous quil prend un corps humain et quil verse son sang sur la croix pour le salut de tous. Le Corps crucifi et le Sang vers deviennent la nourriture de nos vies. Cest ce mystre qui est clbr dans le Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ. Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel . Dieu travers Jsus descend dans nos vies. Il se fait proche de nous comme un Pre pour ses enfants. Jsus, lui, se fait nourriture spirituelle dans le pain et le vin que nous partageons. Ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi je demeure en lui .

Les mots sont forts mange ma chair et boit mon sang . Il ne s'agit pas de cannibalisme. Ces mots ne sont pas prendre au pied de la lettre quoiqu'ils signifient une prsence relle. Ils expriment, en effet, la profondeur et la nouveaut de cette union avec Dieu que Jsus rend possible.

La vie de Dieu en nous dveloppe par la nourriture spirituelle quest le Christ lui-mme dans son Corps et dans son Sang ne se limite pas lindividu qui est rejoint. Bien sr cest lindividu qui savance pour recevoir le Corps du Christ chaque messe, mais il y a quelque chose de plus dans cette dmarche que nous faisons lorsque nous nous avanons pour communier.

Saint Paul nous ouvre les yeux sur les retombes communautaires de lEucharistie que nous partageons : Puisquil ny a quun seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons tous part un seul pain! chaque messe, chaque clbration eucharistique, nous nous joignons une communaut de croyants et de croyantes qui forment le Corps mystique du Christ. Nous ne sommes pas isols dans la vie et dans notre chemin vers Dieu. Nous faisons partie dune multitude de gens qui se reconnaissent frres et surs, disciples dun mme Matre et serviteurs de leurs frres et surs. Si rellement nous entrons en communion avec le Dieu de la vie, puissions- nous tre tmoins de cette vie et nous mettre au service de nos frres, ainsi on comprendra mieux que le Corps et le Sang du Christ prsent dans lEucharistie sont donnes pour que le monde ait la vie .