Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 16 juillet 2017

Quinzime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus Christ selon saint Matthieu 13,1-23.

Ce jour-l, Jsus tait sorti de la maison, et il tait assis au bord de la mer. Auprs de lui se rassemblrent des foules si grandes quil monta dans une barque o il sassit ; toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur dit beaucoup de choses en paraboles : Voici que le semeur sortit pour semer. Comme il semait, des grains sont tombs au bord du chemin, et les oiseaux sont venus tout manger.

Dautres sont tombs sur le sol pierreux, o ils navaient pas beaucoup de terre ; ils ont lev aussitt, parce que la terre tait peu profonde. Le soleil stant lev, ils ont brl et, faute de racines, ils ont sch. Dautres sont tombs dans les ronces ; les ronces ont pouss et les ont touffs. Dautres sont tombs dans la bonne terre, et ils ont donn du fruit raison de cent, ou soixante, ou trente pour un. Celui qui a des oreilles, quil entende ! Les disciples sapprochrent de Jsus et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? Il leur rpondit : vous il est donn de connatre les mystres du royaume des Cieux, mais ce nest pas donn ceux-l. celui qui a, on donnera, et il sera dans labondance ; celui qui na pas, on enlvera mme ce quil a. Si je leur parle en paraboles, cest parce quils regardent sans regarder, et quils coutent sans couter ni comprendre. Ainsi saccomplit pour eux la prophtie dIsae : Vous aurez beau couter, vous ne comprendrez pas. Vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.

Le cur de ce peuple sest alourdi : ils sont devenus durs doreille, ils se sont bouch les yeux, de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles nentendent, que leur cur ne comprenne, quils ne se convertissent, et moi, je les gurirai. Mais vous, heureux vos yeux puisquils voient, et vos oreilles puisquelles entendent ! Amen, je vous le dis : beaucoup de prophtes et de justes ont dsir voir ce que vous voyez, et ne lont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne lont pas entendu.

Vous donc, coutez ce que veut dire la parabole du semeur. Quand quelquun entend la parole du Royaume sans la comprendre, le Mauvais survient et sempare de ce qui est sem dans son cur : celui-l, cest le terrain ensemenc au bord du chemin. Celui qui a reu la semence sur un sol pierreux, cest celui qui entend la Parole et la reoit aussitt avec joie ; mais il na pas de racines en lui, il est lhomme dun moment : quand vient la dtresse ou la perscution cause de la Parole, il trbuche aussitt. Celui qui a reu la semence dans les ronces, cest celui qui entend la Parole ; mais le souci du monde et la sduction de la richesse touffent la Parole, qui ne donne pas de fruit. Celui qui a reu la semence dans la bonne terre, cest celui qui entend la Parole et la comprend : il porte du fruit raison de cent, ou soixante, ou trente pour un.

 

 

 

 

Homlie

 

On lance la corde aux cornes du buf, mais on lance la parole au cur du sage, dit un adage malgache.

Jsus nous raconte la parabole du semeur, et nous en couterons dautres les deux dimanches prochains ; parabole ou rcit symbolique faire dcouvrir un sens cach quon lance dans notre cur. La parabole ne simpose pas, elle propose, elle veille. Elle veille ici les dispositions du cur pour comprendre les enseignements de Jsus.

Jsus est un tournant difficile de son ministre : il se heurte lhostilit ouverte des chefs religieux qui ont dcid de le supprimer, ( les sages et savants voqus dimanche dernier ) et lindiffrence des foules qui sont dues par ce messie qui refuse de passer l action politique, mme si on dit qu elles taient nombreuses , dans l vangile que nous venons de lire.

La parabole du semeur est dabord et avant tout une invitation lesprance. Malgr tous les obstacles, la rcolte sera bonne. Jsus parle de 30, 60, 100 pour 1. Pour parler de nos ingnieurs agricoles qui parlent de tant de tonnes lhectare, les rsultats annoncs dpassent de beaucoup. Dans la parabole du semeur, lintrt de Jsus est dirig vers la semence du Royaume de Dieu qui dpasse toute proportion technique. Quel encouragement pour nous devant tant de haine envers les chrtiens qui veulent rellement vivre l vangile.

Jsus connaissait les obstacles que la Parole de Dieu rencontrait. Mais il savait aussi que cette Parole avait le pouvoir de transformer un terrain rocailleux en terre dabondance. La Parole de Dieu donne du fruit en abondance et elle peut transformer nos curs de pierre en cur de chair . Nous ne sommes pas diviss en deux catgories : ceux et celles de la bonne terre et ceux et celles des terrains improductifs. Par exprience, certains moments de notre vie, nous reconnaissons que chacun et chacune d entre nous reprsente les diffrents terrains mentionns par la parabole. Il y a dabord la semence qui tombe sur le bord du chemin. Nest-ce pas les priodes o trop de choses prennent toute la place et risquent d touffer notre foi. Sans juger personne je prends lexemple de ceux qui disent fatigus de la semaine et profitent du week-end pour se reposer. Certes un repos bien mrit, mais qui laisse la rencontre avec Dieu passer aprs tout le reste. Il y a les terrains rocailleux qui rendent notre foi superficielle et phmre. La jeune pousse fait des racines, mais elle n a pas de profondeur et est vite brle par le soleil avant davoir grandi. La superficialit peut arrter toute croissance de la vie chrtienne, mme aprs l enthousiasme des dbuts, du baptme, de la premire communion ou de la confirmation.

Il y a aussi les terrains avec des pines. La foi est touffe par les soucis du monde et la tromperie de la richesse. Notre socit nest-elle pas empoisonne par cette course effrne se faire de l argent ? Bien sr, nous avons besoin dargent, de confort, de dtente, de biens matriels, mais attention : Lhomme ne vit pas seulement de pain . Nous ne devons pas nous restreindre aux biens matriels.

Le Seigneur a racont cette parabole du semeur afin de souligner la gnrosit de Dieu qui sme tout terrain. Malgr tous les checs, la rcolte sera bonne. Annonons la bonne nouvelle de l vangile dans notre vie, semons gnreusement autour de nous, et un jour cela portera du fruit.