Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 16 avril 2017

Dimanche de Pques

vangile de Jsus Christ selon saint Jean 20,1-9.

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; ctait encore les tnbres. Elle saperoit que la pierre a t enleve du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et lautre disciple, celui que Jsus aimait, et elle leur dit : On a enlev le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas o on la dpos.

Pierre partit donc avec lautre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais lautre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il saperoit que les linges sont poss plat ; cependant il nentre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperoit les linges, poss plat, ainsi que le suaire qui avait entour la tte de Jsus, non pas pos avec les linges, mais roul part sa place.

Cest alors quentra lautre disciple, lui qui tait arriv le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-l, en effet, les disciples navaient pas compris que, selon lcriture, il fallait que Jsus ressuscite dentre les morts.

 

 

 

 

Homlie

 

Le premier jour de la semaine, nous dit lEvangile; cela nous rappelle les premiers versets de la Bible quand Dieu illumina le monde pour crer le premier jour. Aprs une nuit qui reprsente la puissance de la mort et des tnbres, tt le matin, lheure o la lumire ressurgit, Marie Madeleine arrive au tombeau et voit que la pierre a t dj enleve ; elle court trouver Simon-Pierre et lautre disciple, celui que Jsus aimait, (on suppose quil sagit de Jean lui-mme) et elle leur dit : On a enlev le Seigneur de son tombeau et nous ne savons pas o on la mis . Les deux disciples se prcipitent ; Jean court plus vite, mais par dfrence lgard de Pierre, il le laisse entrer le premier dans le tombeau.

Pierre entre dans le tombeau, et il regarde le linceul rest l, et le linge qui avait recouvert la tte, non pas pos avec le linceul, mais roul part sa place. Sa dcouverte se rsume cela : le tombeau vide et les linges rests sur place ; mais quand Jean entre son tour, le texte dit : Cest alors quentra lautre disciple, lui qui tait arriv le premier au tombeau. Il vit et il crut. Pour saint Jean, ces linges sont des pices conviction : ils prouvent la Rsurrection ; au moment mme de lexcution du Christ, et encore bien longtemps aprs, les adversaires des chrtiens ont rpandu le bruit que les disciples de Jsus avaient tout simplement subtilis son corps. Saint Jean rpond : Si on avait pris le corps, on aurait pris les linges aussi ! Et sil tait encore mort, sil sagissait dun cadavre, on naurait videmment pas enlev les linges qui le recouvraient. Ces linges sont la preuve que Jsus est dsormais libr de la mort : ces deux linges qui lenserraient symbolisaient la passivit de la mort; son corps ressuscit ne connait plus dentrave. Devant ces deux linges abandonns, dsormais inutiles, Jean vit et il crut. Il continue : Jusque-l, en effet, les disciples navaient pas vu que, daprs lcriture, il fallait que Jsus ressuscite dentre les morts. Non pas quils se sont rappel tout dun coup une phrase prcise de lEcriture mais oublie; plutt cest lensemble du plan de Dieu qui leur est apparu tout dun coup.

Dailleurs Jean a dj not plusieurs reprises dans son vangile quil a fallu attendre la Rsurrection pour que les disciples comprennent le mystre du Christ, ses paroles et son comportement. Au moment de la Purification du Temple, lorsque Jsus avait fait un vritable scandale en chassant les vendeurs danimaux et les changeurs, lvangile de Jean dit : Lorsque Jsus se leva dentre les morts, ses disciples se souvinrent quil avait parl ainsi, et ils crurent lcriture ainsi qu la parole quil avait dite. (Jn 2, 22). Mme chose lors de son entre triomphale Jrusalem, Jean note : Au premier moment, ses disciples ne comprirent pas ce qui arrivait, mais lorsque Jsus eut t glorifi, ils se souvinrent que cela avait t crit son sujet.

Il vit et il crut. Cest parce que Jean a cru que lcriture sest claire pour lui : jusquici combien de choses de lcriture lui taient demeures obscures ; mais parce que, tout dun coup, il donne sa foi, sans hsiter, alors tout devient clair : il relit lcriture autrement et elle lui devient lumineuse.

Jusqu cette exprience du tombeau vide, les disciples ne sattendaient pas la Rsurrection de Jsus. Ils lavaient vu mort, tout tait donc fini... et, pourtant, ils ont quand mme trouv la force de courir jusquau tombeau... nous dsormais, devant notre monde de mort actuel, de trouver la force de lire tous les signes de la Rsurrection. Pour nous, chrtiens, la Rsurrection est la rponse de Dieu la violence, linjustice de la torture et de la croix et de tant dhorreurs. Continuons tmoigner de la Rsurrection du Christ avec la force de lEsprit.