Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 10 septembre 2017

Vingt-troisime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus-Christ selon saint Matthieu 18,15-20.

En ce temps-l, Jsus disait ses disciples : Si ton frre a commis un pch contre toi, va lui faire des reproches seul seul. Sil tcoute, tu as gagn ton frre. Sil ne tcoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute laffaire soit rgle sur la parole de deux ou trois tmoins.

Sil refuse de les couter, dis-le lassemble de lglise ; sil refuse encore dcouter lglise, considre-le comme un paen et un publicain. Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez li sur la terre sera li dans le ciel, et tout ce que vous aurez dli sur la terre sera dli dans le ciel.

Et pareillement, amen, je vous le dis, si deux dentre vous sur la terre se mettent daccord pour demander quoi que ce soit, ils lobtiendront de mon Pre qui est aux cieux. En effet, quand deux ou trois sont runis en mon nom, je suis l, au milieu deux.

 

 

 

 

Homlie

 

En btissant son Eglise comme une fraternit, Jsus ne s'est pas fait d'illusion. Il savait les dissensions, les misres et les mesquineries humaines que l'on rencontre dans toute communaut. Et ici, l'vangile de Matthieu donne la dmarche suivre pour reprendre un frre qui pche. Elle comprend trois instances : l'avertissement en tte--tte pour ne pas faire perdre la face, puis l'appel d'autres frres pour viter des jugements trop subjectifs, et, en dernier recours le jugement de la communaut.

Il ne s'agit pas du tout ici d'tre un moralisateur, toujours prt faire la leon aux autres. Mais il est souvent plus lche encore de se taire ou de ne parler que dans le dos de celui qui se fourvoie. En ralit, c'est d'une procdure de misricorde dont parle l'vangliste : tout doit tre tent pour maintenir dans la communion fraternelle celui qui est sur le point de s'en exclure. La correction fraternelle exige courage et dlicatesse d'un ct, humilit et comprhension de l'autre. Elle ne se conoit que dans un climat d'amour. Et si le frre s'endurcit et refuse d'couter, il ne reste plus qu' l'abandonner la misricorde du Pasteur suprme : lui fera l'impossible pour ramener la brebis gare. Mais cela ne nous dcharge pas de l'aimer, puisque nous devons aimer mme nos ennemis , comme nous le rappelle le mme vangile (Mt 5, 43).

Si le pch fait clater la communaut, la prire renforce son unit. Si, au milieu mme de leurs conflits, deux ou trois frres sont runis au nom de Jsus, il est l , au milieu d'eux. Si nous restons au ras du sol, nous nous divisons. Si nous nous levons dans la prire, nous convergeons. La prire communautaire, non seulement l glise mais en famille, en groupe , est cratrice d'unit et porteuse de la prsence du Christ. Faut-il dsesprer quand nous ne voyons pas le succs de nos efforts de rconciliation ? Non. Il faut croire l'efficacit, inobservable par nos moyens humains, de la prire. Et plutt que de critiquer les autres, prions pour eux. Voil une bonne manire d'tre responsable de ses frres. Tout cela est semence de vie ternelle : Amen, je vous le dis : tout ce que vous aurez li sur la terre sera li dans le ciel, et tout ce que vous aurez dli sur la terre sera dli dans les cieux.

Le Royaume de Dieu de tendresse et de fidlit se btit dans la tendresse et la fidlit.