Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 09 juillet 2017

Quatorzime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus Christ selon saint Matthieu 11,25-30.

En ce temps-l, Jsus prit la parole et dit : Pre, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as cach aux sages et aux savants, tu las rvl aux tout-petits. Oui, Pre, tu las voulu ainsi dans ta bienveillance. Tout ma t remis par mon Pre ; personne ne connat le Fils, sinon le Pre, et personne ne connat le Pre, sinon le Fils, et celui qui le Fils veut le rvler.

Venez moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cur, et vous trouverez le repos pour votre me. Oui, mon joug est facile porter, et mon fardeau, lger.

 

 

 

 

Homlie

 

Jsus rend gloire son pre d'avoir rvl aux petits ce qu'il a cach aux savants et aux sages. Puis il invite chacun prendre son joug sur ses paules et devenir son disciple car, dit-il, Je suis doux et humble de cur.

Les petits, les humbles, ont une place toute spciale dans l'vangile. Le Pre a pour eux un amour prfrentiel. Mais ici, lorsque Jsus rend gloire son Pre pour avoir rvl aux petits les choses caches aux sages, les petits dont il parle sont ses disciples. Et ils n'taient pas de nafs enfants. Ils taient des adultes qui connaissaient les faons de faire du monde: Matthieu, le collecteur d'impts, savait faire de l'argent; Jude, le Zlote, connaissait l'art de la gurilla; Pierre, Jacques et Jean taient des pcheurs qui savaient guider leur barque sur le lac et jeter le filet. Ils avaient tout abandonn pour devenir des disciples de Jsus. Lorsque celui-ci les invite - et nous invite - la simplicit du cur, il ne nous invite pas une attitude enfantine ou un type infantile de spiritualit. Il nous invite une forme trs exigeante de pauvret du cur, le suivre comme disciples et donc abandonner toutes nos scurits, et spcialement notre soif de pouvoir, de la mme faon que ses disciples avaient tout abandonn pour le suivre. Cest ainsi quil peut nous introduire dans lintimit de Dieu et non en pratiquant la Loi de Dieu avec les obligations tatillonnes de certains pharisiens.

Il nous appelle prendre son joug et non celui des pharisiens. Le joug est une image qui nous est trs familire avec nos charrettes et nos charrues pour le transport ou le labour. Les deux bufs conjuguent leurs forces et le plus puissant des deux imprime son pas l attelage. Au sens figur, prendre le joug de la Torah voulait dire sengager suivre la Loi de Dieu, satteler Dieu, en quelque sorte ; tant entendu que toute la force de lattelage ainsi compos vient de Dieu lui-mme. Le service de la Torah nest donc pas un fardeau trop lourd, cest le chemin du vrai bonheur. En Siracides 6, 28, il est dit : Tu trouveras en elle ( la pratique de la Loi) le repos, elle se changera pour toi en joie .

La polmique , vis--vis des pharisiens, est ici : Venez moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau.Oui, mon joug est facile porter, et mon fardeau lger . Son joug lui, cest tout simplement la loi d aimer, et cest lui qui nous en donne la force.

Au milieu de la loi de la jungle o la raison du plus fort est toujours la meilleure , cest Jsus qui nous donne la force de vivre sa loi daimer. Au milieu de nos montagnes de problmes qui nous psent, il ne nous demande pas de fuir nos responsabilits, il ne nous promet pas une baguette magique qui va tout rsoudre en un rien de temps, il nous appelle la confiance parce que Dieu est l au milieu de notre lutte pour une socit plus juste , par exemple. Lui qui est doux et humble de cur nous appelle partager son esprit, examiner les diverses formes sous lesquelles s'exprime, dans les divers aspects de notre vie, notre soif de pouvoir, et comment nous dfendons ce pouvoir. Pouvons-nous appliquer dans notre vie la batitude : Heureux les pauvres de cur, le royaume des cieux est eux.

Demandons laide de Marie et chantons avec une joie et un espoir renouvels son cantique: Il renverse les puissants de leurs trnes, il lve les humbles.