Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 08 octobre 2017

Vingt-septime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus-Christ selon saint Matthieu 21,33-43.

En ce temps-l, Jsus disait aux grands prtres et aux anciens du peuple : coutez cette parabole : Un homme tait propritaire dun domaine ; il planta une vigne, lentoura dune clture, y creusa un pressoir et btit une tour de garde. Puis il loua cette vigne des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprs des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frapprent lun, turent lautre, lapidrent le troisime. De nouveau, le propritaire envoya dautres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la mme faon.

Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : Ils respecteront mon fils. Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux : Voici lhritier : venez ! tuons-le, nous aurons son hritage ! Ils se saisirent de lui, le jetrent hors de la vigne et le turent. Eh bien ! quand le matre de la vigne viendra, que fera-t-il ces vignerons ? On lui rpond : Ces misrables, il les fera prir misrablement. Il louera la vigne dautres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu.

Jsus leur dit : Navez-vous jamais lu dans les critures : La pierre quont rejete les btisseurs est devenue la pierre dangle : cest l luvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlev pour tre donn une nation qui lui fera produire ses fruits.

 

 

 

 

Homlie

 

Voici trois dimanches que nous avons trois paraboles sur la vigne. Chacun est appel y travailler nimporte quelle heure (les ouvriers de la dernire heure). Le Pre respecte notre libert et il nest jamais de refus qui doive rester dfinitifs ( les deux fils ) . A tout moment nous pouvons restaurer notre conduite. Et voici la troisime : les mtayers en rvolte. En arrire-plan de ce rcit , nous trouvons linitiative de Dieu, sur deux plans : lappel et le soin de la vigne. Il se choisit un peuple. Il lui fait confiance et lui offre de vivre dans son Royaume, la vigne. Cest bien un appel travailler en relation avec lui.

La culture de la vigne implique des soins particuliers pour quelle puisse produire son fruit, cest--dire le raisin et, par la suite, le vin qui est signe de joie et de prosprit, toujours selon la tradition biblique. Dieu prend soin de son peuple avec amour afin quil produise son fruit, cest--dire, la vie en plnitude dans la justice et lamour.

La vigne produit son fruit, car lamour prvenant de Dieu lgard de son peuple, doit correspondre la rponse de lhomme qui lexprime par sa fidlit la Loi. Cette rponse doit sajuster lamour de Dieu qui a eu cette initiative de nous aimer.

Le drame du Peuple choisi fut son refus dentrer dans ce projet, malgr tous les appels la conversion. A ces appels sans cesse renouvels par les prophtes, ce peuple hsite tergiverse et parfois mme choisit linverse.

Mais Dieu ne dsespre jamais des hommes, car lamour ne dsespre jamais. (1 Corinthiens 13. 4 et ss) Son amour est plus fort que le pch des hommes. Il envoie son propre Fils qui sera livr la violence des hommes, qui assumera mme lextrme de lopposition lamour pour en faire une offrande son Pre pour le salut du monde, offert et donn. Lui, le seul Juste pour reprendre les termes des prophtes, sera mis mort, serviteur souffrant. (Isae ch. 50)

Lhistoire humaine aurait pu sachever dans labsurdit de cette mort sur la Croix. Elle est laube dune rsurrection. Car rien narrte Dieu. Par sa mort, Jsus dtruit la force du mal. Par sa rsurrection, il rvle lhomme que la puissance de lamour, et elle seule, dtruit la violence. La pierre rejete des btisseurs devient la pierre dangle qui va permettre de restaurer le temple de Dieu. La vigne devient le Royaume de la Nouvelle Alliance, car le Royaume nest pas dtruit, il est dsormais donn dautres vignerons qui en remettront le produit en temps voulu.

Nous n avons pas condamner le Peuple lu dans son refus lgard de Jsus , le Messie envoy du Pre. Une parabole nest jamais un verdict, mais un appel la conversion. Cest ici une ultime tentative de Jsus pour alerter les pharisiens. Prenons pour nous la parabole : nous devons prendre conscience de la misre de notre condition lorsque nous rejetons la pierre dangle, lorsque nous prtendons construire le monde selon nos rgles, selon nos normes, en nous considrant propritaires de la vigne du Seigneur.Ce sentiment de proprit ne peut quengendrer la violence sous toutes ses formes, en nous-mmes, dans notre vie personnelle, dans la vie sociale avec nos frres, dans la vie internationale avec tous les hommes et tous les peuples. Nous constatons cela chaque jour. Le monde et sa richesse appartient Dieu et nous est confi. Le chrtien doit toujours tmoigner cela. Il sait quavec lEsprit-Saint, il reoit la force de lutter contre le mal et de devenir son tour tmoin de lamour de Dieu. Il est envoy pour cela, jusqu la mort sil le faut. La croix qui marque sa vie doit tre porte avec le Christ. Elle ne signifie pas alors labsurdit du monde, elle inaugure le monde nouveau, puisqu en Jsus Christ se trouve et se vit la Rsurrection . Le chrtien a la certitude de sa victoire sur le mal et sur la mort.

Bien sr que le Royaume ne se ralise ni immdiatement ni compltement en ce monde. Il spanouira la fin des temps. Dans limmdiat, le disciple du Christ peut et doit en tre lacteur en cooprant luvre du Pre, comme le vigneron dans la vigne du Royaume.