Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 02 juillet 2017

Treizime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus Christ selon saint Matthieu 10,37-42.

En ce temps-l, Jsus disait ses Aptres : Celui qui aime son pre ou sa mre plus que moi nest pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi nest pas digne de moi ; celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas nest pas digne de moi. Qui a trouv sa vie la perdra ; qui a perdu sa vie cause de moi la gardera. Qui vous accueille maccueille ; et qui maccueille accueille Celui qui ma envoy.

Qui accueille un prophte en sa qualit de prophte recevra une rcompense de prophte ; qui accueille un homme juste en sa qualit de juste recevra une rcompense de juste. Et celui qui donnera boire, mme un simple verre deau frache, lun de ces petits en sa qualit de disciple, amen, je vous le dis : non, il ne perdra pas sa rcompense.

 

 

 

 

Homlie

 

Dimanche dernier, nous avons mdit sur la recommandation de Jsus ses aptres : Ne craignez pas les hommes . Voici encore des choix ncessaires, des renoncements exigs pour le suivre. Qui aime son pre ou sa mre plus que moi nest pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi nest pas digne de moi . Dans quel contexte dit-il donc ces mots trs durs puisquil ne peut pas dire quand mme qu il ne faut pas aimer son prochain ? Au verset 21 du mme chapitre il dit : Le frre livrera le frre la mort, et le pre son enfant ; les enfants se dresseront contre leurs parents et les feront condamner mort ; aux versets 34-35 il dit : Nallez pas croire que je suis venu apporter la paix sur la terre ; je ne suis pas venu apporter la paix mais le glaive. Oui je suis venu sparer lhomme de son pre, la fille de sa mre, la belle fille de sa belle-mre : on aura pour ennemis les gens de sa maison . Jsus dit cela dans un contexte de perscution ; il exprime la conscience quil a de la perscution qui l attend, lui et tous ceux qui prendront sa suite : la croix.

La crucifixion tant son poque la plus cruelle des tortures. Vraisemblablement il a pu voir des crucifis, avant de l tre lui-mme. Si les disciples vont au bout du tmoignage, ils courront invitablement le risque de se heurter aux autorits. sils mont perscut, ils vous perscuteront aussi ( Jean 15, 20 ). Le choix se pose donc entre la fidlit ou la mort. Et, mme en dehors dun contexte de perscutions violentes, nous savons bien que cest en famille et avec les amis les plus proches qu il est le plus souvent difficile de tmoigner de ses convictions ; parfois des dchirures peuvent se produire dans le tissu familial. Cest dans ce contexte quil faut comprendre ces mots de Jsus. Mais tous ces risques courus pour l Evangile rapprochent les disciples de Jsus et de son Pre: Qui vous accueille m accueille ; et qui m accueille accueille Celui qui m a envoy.

Qui accueille un prophte en sa qualit de prophte recevra une rcompense de prophte.il ne perdra pas sa rcompense . Nous ne sommes pas ici dans le domaine du donnant-donnant , de la rcompense matrielle. Ce que Dieu donne aux fidles de son Fils cest la vie dans son intimit, la vie ternelle. Les martyrs qui avancent au supplice tmoignent du bonheur quils esprent et qui les attend et non dune quantit de biens matriels. Et mme, humainement, ceux qui vivent une vritable relation d amour, quelle qu elle soit, savent que l avoir compte peu en regard de la profondeur des sentiments, la communication entre les tres. Dans nos discours ne disons-nous pas justement de ne pas considrer la modicit dun cadeau, mais la grandeur du cur qui l offre. Pour suivre ces recommandations de Jsus, il faut vraiment tre saisi par lui, comme le dit Saint Paul : Pour lui jai accept de tout perdre, je regarde tout comme dchets, afin de gagner le Christ et dtre trouv en lui ( Phil. 3, 8b )

Demandons toujours la force de l Esprit pour tmoigner du Christ jusqu au bout.