Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homélies

Evangile du 30 juin 2019|Evangile du 09 juin 2019|Evangile du 02 juin 2019|Evangile du 26 mai 2019|Evangile du 19 mai 2019|Evangile du 12 mai 2019|Evangile du 05 mai 2019|Evangile du 28 avril 2019|Evangile du 21 avril 2019|Evangile du 14 avril 2019|Evangile du 07 avril 2019|Evangile du 31 mars 2019|Evangile du 24 mars 2019|Evangile du 17 mars 2019|Evangile du 10 mars 2019|Evangile du 03 mars 2019|Evangile du 24 février 2019|Evangile du 17 février 2019|Evangile du 10 février 2019|Evangile du 03 février 2019|Evangile du 27 janvier 2019|Evangile du 16 décembre 2018|Evangile du 09 décembre 2018|Evangile du 02 décembre 2018|Evangile du 25 novembre 2018|Evangile du 27 mai 2018|Evangile du 20 mai 2018|Evangile du 13 mai 2018|Evangile du 06 mai 2018|Evangile du 29 avril 2018|Evangile du 22 avril 2018|Evangile du 15 avril 2018|Evangile du 08 avril 2018|Evangile du 01 avril 2018|Evangile du 25 mars 2018|Evangile du 18 mars 2018|Evangile du 11 mars 2018|Evangile du 04 mars 2018|Evangile du 25 février 2018|Evangile du 18 février 2018|Evangile du 04 février 2018|Evangile du 28 janvier 2018|Evangile du 21 janvier 2018|Evangile du 14 janvier 2018|Evangile du 07 janvier 2018|Evangile du 31 decembre 2017|Evangile du 25 decembre 2017|Evangile du 24 decembre 2017|Evangile du 17 decembre 2017|Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 02 juin 2019

Septième Dimanche de Pâques

 

Evangile de Jésus-Christ selon saint Jean 17,20-26.

 

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi : « Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m as donnée, pour qu ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m as aimé.

Père, ceux que tu m as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu ils contemplent ma gloire, celle que tu m as donnée parce que tu m as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t a pas connu, mais moi je t ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m as envoyé.

Je leur ai fait connaî tre ton nom, et je le ferai connaî tre, pour que l amour dont tu m as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »

 

 

 

Homélie

 

Nous sommes à la fin du dernier entretien de Jésus avec ses aptres quelques heures avant sa mort. Cela se termine par la prière pour leur partager ses désirs les plus profonds : « Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m as envoyé. » Un peu plus tard, il répète : « Que leur unité soit parfaite ; ainsi, le monde saura que tu m as envoyé ».L unité des disciples est donc très importante pour témoigner que Dieu aime le monde. L envoi du Fils en est la plus belle preuve: « Le monde saura que tu m as envoyé et que tu les as aimés comme tu m as aimé. » Un soir, il a dit à Nicodème qui est venu s entretenir avec lui : « Dieu a tant aimé le monde qu il a donné son Fils, son unique, pour que tout homme qui croit en lui ne périsse pas, mais ait la vie éternelle ».( Jn 3,16)

Jésus insiste sur les mots amour et unité pour dire que l histoire de Dieu avec les hommes est une histoire d amour. Dieu est Amour, il aime les hommes, et il envoie son Fils pour le leur dire de vive voix ! Au moment de s en aller, de passer de ce monde à son Père, Jésus transmet le témoin à ses disciples, et à travers eux à tous les disciples de tous les temps : « Je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui accueilleront leur parole et croiront en moi. » Désormais, c est à eux que le témoignage est confié ; Jésus l a dit quelques instants auparavant : « Comme tu m as envoyé dans le monde, je les envoie dans le monde. » (Jn 17, 18). Le soir de Pâques il leur redira:« Comme le Père m a envoyé, à mon tour je vous envoie » (Jn 20, 21). Quand nous revoyons l histoire biblique, nous reconnaissons que Dieu a toujours choisi des hommes pour cette mission : annoncer que Dieu aime les hommes. Mais le fait est que de nombreux prophètes l  ont payé de leur vie jusqu  à Jean Baptiste; et c est ce qui va arriver à Jésus lui-mâme et ses aptres ensuite. Le monde ne croit pas à cet amour.

« Père juste, le monde ne t a pas connu », dit Jésus dans le texte d aujourd hui. Et c est là le drame : les disciples sont envoyés annoncer que « Dieu a tant aimé le monde qu il a donné son Fils, son unique », mais ils se retrouveront devant le refus. Mais le Fils de Dieu a déjà vaincu le monde, mâme s il a voulu l  éliminer. Ainsi donc les disciples ne se lasseront pas de construire un monde plus juste, plus fraternel, rempli de l  amour de Dieu. La violence, la haine, la rancune, la misère, la faimn auront pas le dernier mot. Jusqu au jour où l ange fera sonner sa trompette pour annoncer « Le royaume du monde est maintenant à notre Seigneur et à son Christ et il régnera pour les siècles des siècles. » ( Ap. 11, 15 )