Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 01 octobre 2017

Vingt-sixime dimanche du temps ordinaire

vangile de Jsus-Christ selon saint Matthieu 21,28-32.

En ce temps-l, Jsus disait aux grands prtres et aux anciens du peuple : Quel est votre avis ? Un homme avait deux fils. Il vint trouver le premier et lui dit : Mon enfant, va travailler aujourdhui la vigne. Celui-ci rpondit : Je ne veux pas. Mais ensuite, stant repenti, il y alla. Puis le pre alla trouver le second et lui parla de la mme manire. Celui-ci rpondit : Oui, Seigneur ! et il ny alla pas.

Lequel des deux a fait la volont du pre ? Ils lui rpondent : Le premier. Jsus leur dit : Amen, je vous le dclare : les publicains et les prostitues vous prcdent dans le royaume de Dieu.

Car Jean le Baptiste est venu vous sur le chemin de la justice, et vous navez pas cru sa parole ; mais les publicains et les prostitues y ont cru. Tandis que vous, aprs avoir vu cela, vous ne vous tes mme pas repentis plus tard pour croire sa parole.

 

 

 

 

Homlie

 

Lequel des deux fils a fait la volont du Pre ?

La rponse est simple comme bonjour, dirions-nous. Mais Jsus n a pas pos la question pour savoir qui aura la bonne rponse. Il a voulu interpeler les chefs des prtres et les anciens : Vous chefs des prtres et anciens, vous tes comme le deuxime fils, il dit : oui, oui, papa , mais il ne va pas la vigne . Mais pour ne pas rester aux premiers auditeurs de Jsus, nous prenons pour nous la question . Le Christ nous rappelle aujourdhui que ce qui compte dans la vie, ce ne sont pas les belles paroles mais les actes. On juge quelquun sur ce quil fait et non pas sur ses bonnes intentions. Cest le fils qui finit par aller travailler dans la vigne qui fait la volont de son pre.

Nous retrouvons cette remarque dans d autres passages de lvangile : Ce ne sont pas ceux qui disent : Seigneur, Seigneur qui entreront dans le Royaume des cieux, mais ceux qui font la volont de mon Pre (Mt, 7, 21). Celui qui se limite couter la parole et ne la met pas en pratique, ajoute Jsus, est comme quelquun qui construit sa maison sur le sable... (Mt 7, 26). Le Christ adresse ce reproche aux pharisiens de tous les temps : Ils disent mais ne font pas. (Mt 23, 3 . Mais nest-ce pas l un phnomne dans nos socits actuelles? Nous ne croyons plus aux discours des politiciens, aux promesses de la publicit, aux jugements de certains journalistes, porte-parole de leurs partis. La parole donne semble avoir perdu sa valeur et, en consquence, la confiance dans nos reprsentants, dans nos institutions disparait. Mme dans la vie familiale, tout semble fragile et provisoire. Les promesses et les engagements sont de courte dure.

Le christianisme est exigeant : Celui qui perd sa vie, cest--dire qui la donne par amour pour sa famille, pour ses amis, pour les autres, la sauvera (Mt 16, 25). Notre foi chrtienne ne doit pas tre une foi de paroles seulement, mais une foi active qui influence tous les aspects de notre vie : la famille, le travail, les relations avec les autres Le christianisme nous renvoie nos responsabilits quotidiennes. Il sagit de faire et non de dire.

Lexemple des publicains et prostitus propos par Jsus nous rconforte. Quelle que soit notre histoire, quels que soient nos refus prcdents, un changement est toujours possible. Avec Jsus nous ne sommes jamais enferms dans notre pass. Il ntiquette personne. Personne nest fig dans ce quil a fait auparavant. Lavenir reste ouvert. Les publicains et les prostitues ne sont pas meilleurs que les autres, mais ils entrent dans le Royaume parce qu un certain moment, ils ont chang de direction, ils se sont convertis.

La parabole des deux fils est un appel au changement et au renouveau. Dans la vigne du Seigneur, il y aura toujours de la place pour ceux et celles qui rpondent son invitation. Nous avons des exemples dans l Evangile : Zache, Marie Madeleine, la Samaritaine, et tant dautres. Il est toujours possible de changer, de repartir zro et de nous engager dans les voies de Dieu, cest--dire - pour utiliser les mots de la parabole de lvangile - de changer dopinion et daller travailler dans la vigne du Seigneur.