Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homlies

Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 01 janvier 2017

Solennit de Sainte Marie, Mre de Dieu

vangile de Jsus Christ selon saint Luc 2,16-21.

En ce temps-l, les bergers se htrent daller Bethlem, et ils dcouvrirent Marie et Joseph, avec le nouveau-n couch dans la mangeoire. Aprs avoir vu, ils racontrent ce qui leur avait t annonc au sujet de cet enfant. Et tous ceux qui entendirent stonnaient de ce que leur racontaient les bergers. Marie, cependant, retenait tous ces vnements et les mditait dans son cur.

Les bergers repartirent ; ils glorifiaient et louaient Dieu pour tout ce quils avaient entendu et vu, selon ce qui leur avait t annonc. Quand fut arriv le huitime jour, celui de la circoncision, lenfant reut le nom de Jsus, le nom que lange lui avait donn avant sa conception.

 

 

 

 

Homlie

 

Huit jours aprs Nol, lEglise clbre la fte de Marie Mre de Dieu, pour nous souhaiter dentrer plus avant dans le mystre du Christ comme Marie elle-mme qui retenait tous ces vnements et les mditait dans son cur . Les bergers qui s attendaient trouver un Sauveur-Christ-Seigneur , comme la annonc lange, ne trouvent quun bb envelopp de lange, couch dans une mangeoire. Ils ont entendu un message trs extraordinaire et nont vu quune humanit ordinaire. Ils ont constat comment Dieu sapprochent des hommes, ils sont repartis en le glorifiant et en le louant. Devant tout cela, Marie redit, au fond delle-mme, le oui quelle a dit lors de l annonciation : elle mdite la nouveaut inattendue de cet enfant. Cest dans cette grande simplicit qu il entre dans la socit, initie par cette circoncision o Joseph lui impose le nom de Jsus : Dieu-Sauve .

Le prophte a annonc : Un enfant nous est n, un fils nous a t donn ! Sur son paule est le signe du pouvoir, son nom est proclam : Conseiller merveilleux, Dieu-Fort, Pre--jamais. Prince-de-la-Paix ( Isae 9, 5 ). Tout cela nest pas de la vision humaine. En ce premier jour de l an nouveau, jenchane ici quelques passages du Message de Paix du Pape Franois, comme l a dj commenc il y a 50 ans le Pape Paul VI.

La non-violence : le style de la politique pour la paix

Depuis le niveau local et quotidien jusqu celui de lordre mondial, puisse la non-violence devenir le style caractristique de nos dcisions, de nos relations, de nos actions, de la politique sous toutes ses formes. Pour les chrtiens, la non-violence nest pas un simple comportement tactique, mais bien une manire dtre de la personne, l attitude de celui qui est tellement convaincu de l amour de Dieu et de sa puissance, quil n a pas peur d affronter le mal avec les seules armes de l amour et de la vrit.

Dans notre famille, nous navons pas besoin de bombes et darmes, de dtruire pour apporter la paix, mais uniquement dtre ensemble, de nous aimer les uns les autres. La force de larme est trompeuse. Je le raffirme avec force : Aucune religion nest terroriste. La violence est une profanation du nom de Dieu. Ne nous lassons jamais le rpter. Jamais le nom de Dieu ne peut justifier la violence. Seule la paix est sainte, pas la guerre.

Tous nous dsirons la paix ; beaucoup de personnes la construisent chaque jour par de petits gestes. Nombreux sont ceux qui souffrent et supportent patiemment les efforts de beaucoup de tentatives pour la construire. En 2017, engageons-nous, par la prire et par laction, devenir des personnes qui ont banni de leur cur, de leurs paroles et de leurs gestes la violence, et construire des communauts non-violentes qui prennent soin de la maison commune. Rien nest impossible si nous nous adressons Dieu dans la prire. Tous nous pouvons tre les artisans de la paix.