Le diocèse de Tolagnaro

 

Accueil Evangiles et Homélies

Evangile du 09 juin 2019|Evangile du 02 juin 2019|Evangile du 26 mai 2019|Evangile du 19 mai 2019|Evangile du 12 mai 2019|Evangile du 05 mai 2019|Evangile du 28 avril 2019|Evangile du 21 avril 2019|Evangile du 14 avril 2019|Evangile du 07 avril 2019|Evangile du 31 mars 2019|Evangile du 24 mars 2019|Evangile du 17 mars 2019|Evangile du 10 mars 2019|Evangile du 03 mars 2019|Evangile du 24 février 2019|Evangile du 17 février 2019|Evangile du 10 février 2019|Evangile du 03 février 2019|Evangile du 27 janvier 2019|Evangile du 16 décembre 2018|Evangile du 09 décembre 2018|Evangile du 02 décembre 2018|Evangile du 25 novembre 2018|Evangile du 27 mai 2018|Evangile du 20 mai 2018|Evangile du 13 mai 2018|Evangile du 06 mai 2018|Evangile du 29 avril 2018|Evangile du 22 avril 2018|Evangile du 15 avril 2018|Evangile du 08 avril 2018|Evangile du 01 avril 2018|Evangile du 25 mars 2018|Evangile du 18 mars 2018|Evangile du 11 mars 2018|Evangile du 04 mars 2018|Evangile du 25 février 2018|Evangile du 18 février 2018|Evangile du 04 février 2018|Evangile du 28 janvier 2018|Evangile du 21 janvier 2018|Evangile du 14 janvier 2018|Evangile du 07 janvier 2018|Evangile du 31 decembre 2017|Evangile du 25 decembre 2017|Evangile du 24 decembre 2017|Evangile du 17 decembre 2017|Evangile du 10 decembre 2017|Evangile du 03 decembre 2017|Evangile du 26 novembre 2017|Evangile du 19 novembre 2017|Evangile du 12 novembre 2017|Evangile du 05 novembre 2017|Evangile du 29 octobre 2017|Evangile du 22 octobre 2017|Evangile du 15 octobre 2017|Evangile du 08 octobre 2017|Evangile du 01 octobre 2017|Evangile du 24 septembre 2017|Evangile du 17 septembre 2017|Evangile du 10 septembre 2017|Evangile du 03 septembre 2017|Evangile du 27 aout 2017|Evangile du 20 aout 2017|Evangile du 13 aout 2017|Evangile du 06 aout 2017|Evangile du 30 juillet 2017|Evangile du 23 juillet 2017|Evangile du 16 juillet 2017|Evangile du 09 juillet 2017|Evangile du 02 juillet 2017|Evangile du 25 juin 2017|Evangile du 18 juin 2017|Evangile du 11 juin 2017|Evangile du 04 juin 2017|Evangile du 28 mai 2017|Evangile du 25 mai 2017|Evangile du 21 mai 2017|Evangile du 14 mai 2017|Evangile du 07 mai 2017|Evangile du 30 avril 2017|Evangile du 23 avril 2017|Evangile du 16 avril 2017|Evangile du 09 avril 2017|Evangile du 02 avril 2017|Evangile du 26 mars 2017|Evangile du 19 mars 2017|Evangile du 12 mars 2017|Evangile du 05 mars 2017|Evangile du 26 fevrier 2017|Evangile du 19 fevrier 2017|Evangile du 12 fevrier 2017|Evangile du 05 fevrier 2017|Evangile du 29 janvier 2017|Evangile du 22 janvier 2017|Evangile du 15 janvier 2017|Evangile du 08 janvier 2017|Evangile du 01 janvier 2017

 

Dimanche 09 juin 2019

PREMIERE LECTURE Actes des Apôtres 2, 1-11

 

Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours après Pâques, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu  on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s  en posa une sur chacun d  eux. Tous furent remplis d  Esprit Saint : ils se mirent à parler en d  autres langues, et chacun s  exprimait selon le don de l  Esprit.

Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel. Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d  eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. Dans la stupéfaction et l  émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d  Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l  Egypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. »

 

Homélie

 

En ce jour de la Pentecôte, nous arrivons à la fin du temps pascal. C  est le début du temps de l  Eglise. Les Apôtres se trouvaient réunis tous ensemble au Cénacle, avec Marie et quelques proches, selon la recommandation de Jésus : « Demeurez dans la ville jusqu  à ce que vous soyez revê tus d  une puissance venue d  en haut .» ( Lc 24, 49) Ils attendaient sans savoir comment cela va se passer. C  était le jour de la Pentecôte juive : fête du don de la Loi, une des fê tes de l  année pour lesquelles on se rendait à Jérusalem en pèlerinage. La ville grouillait donc de monde venu de partout, des milliers de Juifs pieux venus parfois de très loin, tel que nous venons d  entendre l  énumération des nationalités réunies. Luc nous raconte donc l  évènement pour évoquer l  Ancien Testament et son passage au nouveau, parce que la Pentecô te des Apôtres ne sera plus la Pentecô te des Juifs. Retenons deux textes : celui du don de la Loi au Sina et celui de l  épisode de la tour de Babel . Au mont Sina : les langues de feu de la Pentecôte, le bruit « pareil à celui d  un violent coup de vent » suggèrent que nous sommes ici dans la ligne de ce qui s  était passé au Sina, quand Dieu avait donné les tables de la Loi à Mose ; on trouve cela au livre de l  Exode au chapitre 19, versets 16-19

En s  inscrivant dans la ligne de l  événement du Sina, saint Luc veut nous faire comprendre que désormais la Pentecô te est beaucoup plus qu  un pèlerinage traditionnel, c  est un nouveau Sina. Comme Dieu avait donné sa Loi à son peuple pour lui enseigner à vivre dans l  Alliance, désormais Dieu donne son propre Esprit à son peuple. Désormais la Loi de Dieu est écrite non plus sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair. En passant, rappelons-nous ce qui est dit par le prophète Jol, 3,1 : « Je répandrai mon esprit sur toute chair, c  est-à-dire tout être humain. N  est-ce pas toutes ces nations citées ici qui symbolisent l  humanité entière.

L  épisode de Babel ( Genèse 11 ) : nous nous rappelons de l  histoire de Babel où tous les hommes parlaient la mê me langue : ils avaient le mê me langage et les mê mes mots. Ils décident d  entreprendre une grande uvre : la construction d  une tour immense qui montera jusqu  au ciel, mais Dieu intervient et les disperse à la surface de la terre et brouille leurs langues. Désormais les hommes ne se comprendront plus. Mais pourquoi donc ? Si Dieu intervient c  est pour arrê ter la fausse piste : pensée unique, projet uniqueL  unité n  est pas dans l  uniformité. La véritable unité de l  amour ne peut se trouver que dans la diversité Voilà pourquoi Luc inscrit le récit de la Pentecôte dans la ligne de Babel : à Babel l  humanité apprend la diversité, à la Pentecô te , elle apprend l  unité dans la diversité. Toutes les nations qui sont sous le ciel entendent proclamer dans leurs diverses langues l  unique message : l  amour de Dieu.

L  épisode de Babel ( Genèse 11 ) : nous nous rappelons de l  histoire de Babel où tous les hommes parlaient la même langue : ils avaient le mê me langage et les mê mes mots. Ils décident d  entreprendre une grande uvre : la construction d  une tour immense qui montera jusqu  au ciel, mais Dieu intervient et les disperse à la surface de la terre et brouille leurs langues. Désormais les hommes ne se comprendront plus. Mais pourquoi donc ? Si Dieu intervient c  est pour arrê ter la fausse piste : pensée unique, projet uniqueL  unité n  est pas dans l  uniformité. La véritable unité de l  amour ne peut se trouver que dans la diversité Voilà pourquoi Luc inscrit le récit de la Pentecôte dans la ligne de Babel : à Babel l  humanité apprend la diversité, à la Pentecô te , elle apprend l  unité dans la diversité. Toutes les nations qui sont sous le ciel entendent proclamer dans leurs diverses langues l  unique message : l  amour de Dieu.

La Pentecôte nous invite à nous ouvrir à l  Esprit Saint qui nous fait devenir des témoins du Christ et de son message d  unité et de paix au milieu de notre monde, le rejoindre dans ce qu  il vit dans toutes ses diversités. L  Esprit est unique, mais ses dons sont multiples tels ces langues de feu sur la tê te de chaque Apôtre. Chacun a ses dons, et ce n  est pas pour rien qu  il y a différentes Congrégations religieuses, par exemple. Il n  est pas question de répéter un message appris par cur, mais agir suivant le souffle de l  Esprit qui renouvelle la face de la terre ; ainsi le feu de l  amour vaincra la mort et le péché.