Le diocèse de Tolagnaro

      Accueil > Actualits

Actualits

  1. Actualits 2017
  2. Archives 2016
  3. Archives 2015
  4. Archives 2014
  5. Archives 2013
  6. Archives 2012

Protection Sociale et Nutrition pour le Sud | Dernire visite pastorale de l anne Soanierana : 1 4 dcembre |Clture de lAnne de la Misricorde : 20 Novembre | Je suis le Chemin, la Vrit et la Vie ! (Jn 14,6)| Visite pastorale Manantenina : 17 au 23 octobre | Mais o vont nos cloches ? | 27 septembre : fte de Saint Vincent de Paul | Le ranch d Ankaramena ( Ambalavao ) | Saison sche et fort sche | Sport scolaire Fort-Dauphin - JMJ du diocse Amboasary | Des photos prises par-ci, par-l. | Message des Evques la Nation | LAire protge de Mandena | Visite de Madame Kyung Wha Kong, adjoint au Secrtariat Gnral des Nations Unies| O est-ce quon va ? |Visite pastorale Tsivory et Amboasary : 4 17 juillet| O est-ce quon va ? | Visite pastorale Beraketa : 6 12 juin | Visites pastorales | Cinquantenaire de l arrive des Missionnaires Espagnols | Passage l le de la Runion | Retraite spirituelle La Runion | Mort du Pre Sante Zocco | 22 avril : Journe de la terre | Les MDMK nous partagent leur joie |La pluie est toujours souhaite | Attention certains poissons ! | Le Dimanche des Rameaux etle Dimanche de Pques | Dialogue Politique | Les cantines des Surs | Chose promise, chose due | CONCERTATION NATIONALE POUR RESOUDRE LES PROBLEMES RECURRENTS DU SUD DE MADAGASCAR ET POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE | Aprs la pluie, quand la pluie ? | Premire runion de l anne | Le passage d un paquebot est toujours un vnement | La famine menace lAndroy | Le bac d Ebakika a chavir | La Sur Marie MORIN nous a quitts | Nos vux les plus sincres

 

Protection Sociale et Nutrition pour le Sud

La Banque Mondiale a allou un don de 35 000 000 USD pour la Protection Sociale et Nutrition pour les 5 Districts du Sud : ANOSY : Amboasary ; ANDROY : Ambovombe, Bekily, Beloha, Tsihombe.

sont les objectifs de dveloppement de ce projet.

   

Le projet ira de dcembre 2016 septembre 2020.

Ce 17 dcembre 2016 a t la mise en uvre officielle Ambovombe, sous le patronage de

La crmonie sest termine 12H 30 sous la pluie. Quelle bndiction.

   

   

Deux voitures 4/4 ont t offertes aux Services intresss pour la mise en uvre du projet, et un camion benne pour la voirie de la Commune Urbaine dAmbovombe.

   

Jai dj programm aussi de continuer sur Bekily, 170 km dAmbovombe. A 14 h, sous une pluie diluvienne, je suis parti. Aprs 10 km jai du rebrouss chemin, la route est totalement change en rivire, leau montait sur le capot.

   

   

A lest d Ambovombe beaucoup de charrettes sont sorties pour l approvisionnement en eau, comme dhabitude.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

19 dcembre 2016

Dernire visite pastorale de l anne Soanierana : 1 4 dcembre

Le jeudi 1 : Ankoba . Jai inaugur l glise dAnkoba en 2012, donc cest une trs jeune communaut. Les 3 communauts dalentour taient venues la rejoindre. A cette visite, la prsence de quelques jado , scurit de nuit institue par le capitaine FANEVA, m a surpris avec leur tenue rose. La plupart sont des anciens chefs de bandits En effet le capitaine les oblige choisir l Eglise quils veulent, mais ils doivent prier. Il leur donne les 4 Evangiles mme sils ne savent pas lire. Aprs la messe on changeait dans la cour, sous le manguier ( 32 lombre ). J ai pos carrment la question si ce nest pas par peur de reprsailles quils viennent et non par conviction. Ils ont rpondu que leur mfait tait le rsultat de leur analphabtisme qui a fait deux des bouc-missaires. Ils demandent aussi l ouverture dune glise dans leur village Manalo, qui sera en mme temps un centre dalphabtisation.

   

   

Ils ont demand aux chrtiens dAnkoba de leur rendre visite. Le vendredi 2, j tais Nosibe, et cest l que j ai appris quavec Ankoba ils iront Manalo le mercredi 7.

Pour Anosibe , la conversion de Manalo est le rsultat de leur prire pendant l anne de la misricorde. En effet ils ont rattrap l leurs bufs que ces derniers ont vol et quils ont pu tout ramener..

Le samedi 2 avec la messe des jeunes, et le dimanche 4 avec la confirmation de 23 jeunes et le rapport de la vie du district, on peut dire que les chrtiens sont bien fervents, mme si tout nest pas parfait. Ils mont promis daller toujours dans cette ligne.

A cette visite, on me rapportait aussi la pntration de lislam. Quelques imams de Vohipeno viennent jusque-l et ont dj quelques adeptes, dont le catchiste dIhazoambo avec sa famille.

Mgr Vincent Rakotozafy

06 dcembre 2016

Clture de lAnne de la Misricorde : 20 Novembre

A la cathdrale, la clture de lAnne de la Misricorde en cette solennit du Christ Roi a eu plus d affluence qu son ouverture du 13 dcembre 2015.

   

A Ambovombe, le Vicaire Gnral a t trs impressionn aussi par la ferveur des chrtiens ds la veille de prire du samedi.

Oui, en ce monde mouvement par tant de violences et de vengeances, le paradoxe de la royaut du Christ prend de plus en plus lesprit . En effet la grandeur de son rgne nest pas la puissance selon le monde : Sauve-toi, toi-mme , mais l amour de Dieu, capable de rejoindre mme un malfaiteur.

Le pape a rappel que si la porte symbolique de la misricorde se ferme, celle de la basilique, la vraie porte de la misricorde reste pour nous toujours ouverte, le cur du Christ .

Mme si on reconnait son exigence, on veut toujours aller dans cet esprit du Christ : ne pas se sauver soi-mme, mais penser aux autres.

Mgr Vincent Rakotozafy

27 novembre 2016

Je suis le Chemin, la Vrit et la Vie ! (Jn 14,6)

A tous les Chrtiens et aux Hommes de bonne volont travers toute lle.

Durant toute lanne de la Misricorde nous avons contempl ensemble Jsus Chemin, Vrit et Vie travers sa Parole, ses Actes, sa Vie par lesquels Il a rvl la Misricorde infinie, source de la vraie vie.

Nous avons dj dclar lors du message du mois dAot linexistence de la justice et des blessures qui en sont les consquences, dtruisant la vie des malagasy

Le Saint Pre vient encore de nous rappeler le 7 novembre dernier que lobjectif de lanne de la Misricorde est la gurison de toutes les blessures de toute notre humanit par les souffrances endures par le Fils de Dieu

Rendons grce ensemble au Seigneur pour cette anne liturgique qui se termine et par laquelle nous avons conclu aussi lAnne de la Misricorde. Cest ainsi que notre cur sest ouvert et nous avons dcouvert que nous sommes appels travers notre vie relever la tte. Il ny a pas dautre vrai remde que la gurison apporte par Notre Seigneur Jsus . Il est lIcne de la Misricorde de Dieu, la mme hier, aujourdhui et le sera jamais (cf Hb 13, 8)

Nous avons reu dinnombrables grces travers les multiples clbrations soit par les sacrements, soit par la grande affluence aux plerinages dans les diffrents lieux consacrs pour louverture de la Porte Sainte, soit encore en rpondant lappel du Pape pour vivre les uvres spirituelles et corporelles de Misricorde (Cf. Misericordiae Vultus 15). Le Pape a ajout parmi les uvres de Misricorde les soins que nous apportons lenvironnement. (Lettre du Pape le 1er septembre 2016 loccasion de la Journe mondiale pour lenvironnement)

Malgr notre insularit nous ne pouvons pas vivre seuls au sein de la Maison Commune sinon nos efforts sont vains sans lunion la Sagesse de Dieu. Cest cela la vrit!

Les bonnes habitudes acquises au terme des efforts peuvent tre dj considres comme un bien commun offert tout le monde. En faisant leffort pour le bien de tout votre entourage, vous en recueillez le fruit en premier. Cest tout le monde qui est appel ensemble faire effort, mais surtout, les fidles chrtiens qui Jsus a partag son amour doivent tre les pionniers et en aucun cas des loups rapaces dguiss en brebis (Mt 7, 15).

Il est bon de relever que les clbrations sont maintenant conclues mais notre vie entire doit tre un effort continu pour imiter le Christ Icne de la Misricorde de Dieu. Cest surtout la famille qui doit tre le lieu par excellence pour communiquer la Sagesse de Dieu source de la Vrit qui nourrit la vie.

Une famille qui vit sa foi, communiquant la sagesse et la charit travers lducation de ses enfants est une famille qui prpare son avenir. Savoir conserver cette sagesse de Dieu et sunir ensemble pour combattre tous les maux doit tre le nouvel objectif vers lequel nous sommes tous convis comme nous enseignent les prires clbres lors de la clture de lanne de la Misricorde.

Le thme choisi par la Commission piscopale de lducation Catholique pour cette nouvelle anne scolaire est: Celui qui accomplit la justice, la vrit, est sage et cest la vrit qui nous rend libres ? Pourquoi le choix de ce thme ? Pourquoi nos richesses ne donnent pas les fruits que nous en attendons et ne produisent pas pour le bien de tous ? Ce nest pas la richesse qui nous manque, nous ne manquons pas de clbrits, nous ne manquons pas de savants, dintellectuels. Mais Madagascar est surtout pauvre dhommes sages nous manquons de sages car la vrit est bannie, nous ne donnons plus la place quil faut la vrit. Cest pour cela quil est indispensable dduquer ds maintenant, ds le jeune ge, lamour de la vrit pour que nous ayons une gnration imprgne de vrit et quainsi nous ayons des personnes responsables. Cest un grand dfi relever devant les circonstances actuelles. Nous vous exhortons confier cela la Misricorde de Dieu :

Notre Pre, riche en misricorde,

Nous Te rendons grce pour le don de la foi en ton Fils Jsus-Christ qui embrase les curs des malgaches par lEsprit-Saint.

Au cours de cette anne du Jubil extraordinaire de la Misricorde Divine, Tu ne cesses de nous rvler ton amour et ta tendresse.

Nous, tes fils et tes filles, Te consacrons aujourdhui le destin de notre beau pays, Madagascar, et de ses enfants confronts toutes sortes de misres : non-respect de la vie, avortement, crimes contre lhumanit, exploitation irresponsable de nos richesses naturelles, banditisme, inscurit, soif du pouvoir et de largent, injustice, corruption, peur de la vrit, gosme, esprit de haine et de vengeance, et tant dautres maux

Nous Te confions aussi tant de curs blesss : les victimes dexploitation et dabus sexuels, les familles divises, les prostitues et les enfants abandonns, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes ges isoles, les malades et tous ceux dont Toi seul connais la misre.

Pre misricordieux,

Penche-Toi sur nos pchs, guris nos faiblesses, rends-nous sensibles la misre des autres et renouvelle nos curs pour quensemble nous donnions de nouveaux signes desprance.

Par lintercession de la Trs Sainte Vierge Marie, Mre de Misricorde, de Sainte Faustine et de Saint Jean Paul II, de nos Saints et Bienheureux de Madagascar nous implorons Ta Misricorde afin que tous les habitants de Madagascar puissent vivre ensemble en frres et surs qui saiment.

Pre ternel,

Par la douloureuse Passion et la Rsurrection de ton Fils bien-aim, sois misricordieux pour nous, pour Madagascar et pour le monde entier !

Amen.

Concluant ce message nous vous invitons prier pour la clbration du cinquantenaire de la relation diplomatique entre ltat du Vatican et Madagascar.

Nous souhaitons que vous puissiez vivre effectivement la paix et la joie que nous apporte Notre Seigneur Jsus en ce dbut de lanne liturgique qui nous mnera la Nativit. Dj nous vous souhaitons une bonne anne 2017, que ce soit une anne de grce qui apportera vraiment chacun de nous un vrai renouveau tout au long de cette anne nouvelle.

Nous implorons la bndiction sur chacun de vous !

Antananarivo le 10 novembre 2016

Mmoire de St Lon le Grand, Pape.

S.E.Mgr Dsir TSARAHAZANA, Archevque de Toamasina, Prsident de la Confrence piscopale de Madagascar.

S.E.Mgr Samulin Marie Fabien RAHARILAMBONIAINA, vque de Morondava, Vice-Prsident

S.E.Mgr Jean Claude RANDRIANARISOA, vque de Miarinarivo, Secrtaire Gnral

S.E.Mgr Benjamin Marc RAMAROSON, Archevque dAntsiranana

S.E.Mgr Odon Marie Arsne RAZANAKOLONA, Archevque dAntananarivo

S.E.Mgr Fulgence RABEONY, Archevque de Toliary

S.E.Mgr Fulgence RABEMAHAFALY, Archevque de Fianarantsoa,

S.E.Mgr Georges Varkey PITHIYAKULANGARA, vque de Port-Berg

S.E.Mgr Saro Rosario VELLA, vque dAmbanja

S.E.Mgr Roger Victor RAKOTONDRAJAO vque de Mahajanga

S.E.Mgr Jean de Dieu RAOELISON, vque dAmbatondrazaka

S.E.Mgr Gaetano DI PIERRO, vque de Moramanga

S.E.Mgr Marcellin RANDRIAMAMONJY, vque de Fnrive-Est

S.E.Mgr Philippe RANAIVOMANANA, vque dAntsirabe

S.E.Mgr Gustavo BOMBIN ESPINO, vque de Tsiroanomandidy

S.E.Mgr Fidelis RAKOTONARIVO, vque dAmbositra

S.E.Mgr Jos Alfredo CAIRES DE NOBREGA, vque de Mananjary, et Administrateur Apostolique de Farafangana

S.E.Mgr Fulgence RAZAKARIVONY , vque de Ihosy

S.E.Mgr Vincent RAKOTOZAFY, vque de Tolagnaro

S.E.Mgr Zygmunt ROBASZKIEWICZ, vque de Morombe

S.E.Mgr Michel MALO, vque mrite dAntsiranana

S.E.Mgr Philibert RANDRIAMBOLOLONA, Archevque mrite de Fianarantsoa

S.E.Mgr Raymond RAZAKARIVONY, vque mrite de Miarinarivo

S.E.Mgr Antonio SCOPELLITI, vque mrite dAmbatondrazaka

S.E.Mgr Pierre ZEVACO, vque mrite de Tolagnaro

S.E.Mgr Joseph Donald Lo PELLETIER, vque mrite de Morondava

S.E.Mgr Armand TOASY, vque mrite de Port-Berg

Mgr Vincent Rakotozafy

14 novembre 2016

Visite pastorale Manantenina : 17 au 23 octobre

En route j ai rencontr une voiture 4x4 bien charge de sonorisation ; je me suis demand quel artiste a donn un spectacle Manantenina ? A ma surprise on m a rserv un accueil triomphal plus que d habitude. Le soir, le cur m a expliqu quune secte est venue faire la propagande avec beaucoup de tam-tam. Alors que les catholiques ont prpar ma venue par des confrences spirituelles, des rptitions de chants dans l glise..trs souvent tout a t couvert par leur musique trs forte, dans la cour de lcole publique voisine . Beaucoup de jeunes y sont alls par curiosit, mais ils taient plus nombreux que d habitude m accueillir l entre de la ville jusqu lglise.

   

Lors de la visite de 2015 il a t convenu que les changes de cette anne porteront sur l Anne de la Misricorde et la sauvegarde de l environnement. En plus de la prire et des efforts de rconciliation devant les diffrends, le district organise un plerinage la cathdrale ( 110 km ) avant le 23 novembre, clture de l Anne de la Misricorde.

Mais pour la nature, ils taient sans misricorde !!! Les traces du feu taient partout. Tout le monde est de plus en plus conscient des mfaits : la dgradation du sol est vidente ; des ponts , des tombeaux, des cases ont brl. Beaucoup de rsolutions ont t prises, surtout la collaboration avec les responsables du Service des Eaux et Forts, les ONG qui plantent des arbres. Mais surtout lducation pour le changement de comportement, devant la tradition de culture sur brlis o lon ravage les forts, brler les collines pour avoir des jeunes pousses dherbe pour le btail. Les coles et les diffrents mouvements doivent avoir un programme de reboisement, et les prtres assurer le suivi. Esprons que l vque aura une bonne surprise la prochaine visite.

   

Pendant cette visite ceux du sud se sont rencontrs Ankaramanihy. En plus des changes cits plus haut, tous ont exprim leur joie de la rhabilitation de la route par lUnion Europenne. Des radiers et des ponts sont construits. Tout cela doit continuer jusqu Vangaindrano.

   

Ceux de l ouest se sont donns rendez-vous Analamary. La plupart viennent en pirogue. Nous avons mis 2h et demie sur le Manampanihy . Jai vu alors tout le long du fleuve des fabricants de toaka gasy.

   

Ceux du centre se sont runis Manantenina, et cest l seulement qu il y a eu 19 confirmands pour cette anne.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

06 novembre 2016

Mais o vont nos cloches ?

Je ne dis rien de neuf en parlant de disparition de cloches ; mais je voudrai relater seulement ce que mont racont les Commandants de Brigade de Gendarmerie de Manantenina et Manambondro , et le Commandant de la Compagnie de Vangaindrano.

Arriv Manantenina pour ma visite pastorale, le cur m a parl de la disparition de 6 cloches. Il a dj port plainte la Gendarmerie et tous les procs-verbaux sont dj envoys Fort-Dauphin. Je suis all voir moi-mme le Commandant de Brigade. Il m a parl de 2 gendarmes dAmbovombe-Androy escortant une 4x4 venue de Fort-Dauphin, ayant bord un chef de service ( il n a pas dit quel service) et allant vers le nord. Quelle fut sa surprise quand il a entendu que cette voiture a t arrte Manambondro, transportant des cloches vers le sud.

Aprs ma tourne je suis all Manambondro pour en savoir plus. L, le Commandant de la Brigade m a dit quil sagit de 4 cloches de leur territoire, mais aucune de Manantenina. Les oprateurs ont voulu les amener vers Fort-Dauphin. La carte grise de la voiture est au nom de CHABANI Nourdine. Aprs les enqutes, Manambondro les a renvoys Vangaindrano. Le matin du mardi 25, jtais chez le Commandant de la Compagnie de Vangaindrano. L il m a dit que toutes ces cloches taient des environs de Manambondro et sont dj rendues toutes aux propritaires. Mais les oprateurs sont tous sous mandat de dpt Farafangana, et la voiture en fourrire . Une dame de Fort-Dauphin leur a tlphon que cest sa voiture quon lui a loue, mais elle n y tait pour rien. Il l a fait venir parce que les voleurs lont dnonce aussi. Depuis on ne l a plus entendue.

Si la voiture est cette dame, la mutation nest pas encore faite, parce que la carte grise est au nom de CHABANI Nourdine.

   

ESPERONS QUE LE TRIBUNAL NOUS Y FERA VOIR CLAIR.

Mgr Vincent Rakotozafy

27 octobre 2016

27 septembre : fte de Saint Vincent de Paul

L Eglise fte Saint Vincent de Paul le 27 septembre. A cette occasion, par une messe prside par l vque, dans la cour de la maison provinciale, les Lazaristes ont ouvert le jubil de 400 ans de la fondation de la Congrgation de la Mission : 1617 2017.

Pour cela le Visiteur, R.P. Alexandre Zphyrin Rafanomezantsoa, a reu les vux perptuels de 5 scholastiques, ordonns diacres par la suite Fianarantsoa le 6 octobre, les bons propos des 6 novices qui ont termin leur formation, et enfin la demande de 12 jeunes entrer dans la Congrgation par la formation du sminaire interne.

Cest trs heureux de voir ces jeunes rpondre l appel et suivre lesprit de Saint Vincent, surtout l poque o nous vivons. Toujours dans lesprit du fondateur, ouvrir les yeux et le cur aux plus dmunis, le Jubil a comme thme : jtais un tranger et vous m avez accueilli .

   

   

La cathdrale a attendu le rassemblement de la famille paroissiale, le dimanche 2 octobre, pour marquer la fte. La messe prside aussi par l vque sest ouverte par une procession, de la cour de l cole des Surs jusqu au nouveau portail inaugur cette occasion.

   

Le clou de la fte a t le baptme de 13 bbs, amens par leurs parents, non seulement pour augmenter le nombre des chrtiens, mais dans le souci de les duquer dans la foi.

   

La fte a t clture par le repas la salle paroissiale, agrment par les chants et danses des jeunes qui ont continu jusqu au soir. Vive l Eglise famille.

   

   

Toujours dans le souci de l ducation, tous les directeurs et directrices des coles catholiques se sont runis l appel du bureau national de la CEEC ( COMMISSION EPISCOPALE POUR LEDUCATION ET L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUES) , du mardi 4 au vendredi 7 octobre. Une messe douverture a t prside par l vque au Petit Sminaire. La formation mene par des responsables de la CNaPS s est base surtout sur la loi sociale du travail. Aprs la formation, le Pre David Salomon MOSA nouvellement nomm comme directeur de la DIDEC a donn son programme pour l anne scolaire : 2016 2017.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

11 octobre 2016

Le ranch d Ankaramena ( Ambalavao )

   

Si plus haut je vous ai partag mon merveillement devant les forts sches de mon diocse, pargnes du feu de brousse, aujourdhui cest ma surprise de l implantation dun ranch Ankaramena ( Ambalavao), entre sud de la rgion Haute Matsiatra, sur la RN 7.

Quand je suis pass l en juin, je nai rien remarqu encore ; mais lors de ce voyage du dbut septembre, jtais tonn de voir cette grande implantation et me suis demand ce que a pourrait bien tre. Arriv Fianarantsoa, on m a inform que cest un ranch des Chinois. sans avoir de plus d information. Au retour donc j ai pris des photos et fait ma conclusion htive : certainement pour approvisionner l abattoir d Ihosy.

   

Pendant ma tourne pastorale Beloha, lors des changes avec le comit paroissial on me dit quen temps de kere (disette) le prix des bufs chute, mais grce aux Chinois le prix est maintenu assez haut le jour du march. En effet des commis font leur achat Beloha, le mardi, et Tsihombe le vendredi. J ai eu la chance de rencontrer un commis l aprs-midi du vendredi 23 au march de Tsihombe. Il m a dit quil travaille pour les Chinois qui ont implant un ranch Ankaramena . A ma question sil y a un rapport entre ce ranch et l abattoir d Ihosy, il m a dit que non . Dailleurs , a-t-il prcis, l abattoir de Tular est ferm, et celui aux normes dIhosy est suspendu. Puis il a ajout que les exigences des diffrents papiers sont trs strictes afin que toutes ces transactions se passent en toute lgalit..

   

Cela n empche quune foule de questions fuse lesprit : quels buts se fixent ces exploitants-oprateurs Chinois, puisquils ne vont pas lever l indfiniment ces btes. Lavenir nous le dira.

Mgr Vincent Rakotozafy

29 septembre 2016

Saison sche et fort sche

Jai quitt Fort-Dauphin le 1er septembre pour me rendre Antananarivo, empruntant la RN 13 et prenant la RN 7 Ihosy. Je suis rentr le 12 ; en quittant la RN 7 Andranovory, au nord de Tular,o j ai pris la RN 10 pour mes visites pastorales Beloha et Tsihombe, partie ouest du diocse. Je partage ici tout simplement mon admiration devant les tendues de forts sches, merveilles spcifiques de la rgion Androy et du grand sud de Madagascar.

Au niveau du diocse, elles sont quasiment restes intactes, du moins aux abords des 2 RN et des routes que j ai traverses pendant mes visites: aucun signe ni indicateur de feux de brousse ou dincendie de fort ; cest vraiment un exemple concret de gestion et de respect de l environnement.

   

Si la population tait consciente que sauvegarder le patrimoine environnemental est une richesse et que ce respect continue ainsi. Vie quotidienne oblige ! ne ft-ce que la coupe de bois de chauffe et la production du charbon de bois ! On a encore beaucoup faire en ducation, civisme, conscience.

   

Vive nos forts sches qui n attendent que la saison de pluie pour dployer la splendeur des fleurs multicolores de leurs varits darbres.

A linverse, toujours sur la RN 13, ds quon a abord le plateau de lIhorombe, longueur de vue, des deux cts de la route, les monts et collines sont devenus NOIRS, tmoignant du passage dvastateur du feu, et lon pouvait encore apercevoir des nuages de fume indiquant des foyers encore actifs. Quelle dsolation ! On ravage inconsciemment lenvironnement en profitant de la saison sche ! Le phnomne est aussi constat sur plusieurs km, le long de la RN 7, dans les rgions Betsileo et Merina l aller et l Ihorombe au retour.

   

   

Quelques photos. Si lon peut contempler des jolis paysages, lrosion commence faire aussi son travail.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

22 septembre 2016

Sport scolaire Fort-Dauphin - JMJ du diocse Amboasary

   

Il ne s agit pas d opposer ces 2 manifestations, mais dexprimer notre joie de cette heureuse rencontre de nos jeunes. Si on crie tant et plus cette rconciliation nationale, ici les jeunes ont vcu leur unit dans la diversit. Les 22 rgions de l le ont t reprsentes au sport scolaire Fort-Dauphin . Quatre sites ont accueilli les jeunes : Collge Sacr-Cur, Lyce , Lyce technique, CEG, soit peu prs 5 rgions par site. Ils ont vcu ensemble pendant 10 jours, du 20 au 28 aot. Lesprit sportif a rgn pendant les diffrentes comptitions . Lathltisme : course, saut en longueur et en hauteur, lancement de poids, relais . Le sport collectif : foot, basket, volley, hand. Quatre-vingt handicaps ont particip aussi : course pour les aveugles, basket sur chaise roulante pour les autres. Le jeudi 25 a t consacr pour la visite du port Ehoala et les folklores de chaque rgion.

Flicitations pour tous les organisateurs. Nous flicitons spcialement la Commune Urbaine pour le maintien de la propret de la ville qui a fait l honneur de notre cit et ladmiration de nos htes . Voici les quelques photos que nous avons pu prendre.

   

   

   

   

   

   

Quant la JMJ dAmboasary, une chelle plus modeste mais non moins importante. Les 2 rgions du diocse ont t reprsentes : lAndroy et l Anosy.

Le nombre a beaucoup diminu par rapport la rencontre d il y a 3 ans Tsihombe.

   

A notre connaissance, cause du kere , famine, parce quil y a eu des inscrits qui ne sont pas venus. Certains parents nont pas encore tout fait confiance la scurit, alors que cest les bandits reconvertis eux-mmes qui ont assurs la scurit pendant les 5 jours et nuits. La concidence des dates a retenu quelques jeunes au sport scolaire Mais la participation a t fervente : catchse sur la misricorde, lEVA : ducation la vie et l amour ; chemin de croix.

L ouverture sest faite au stade municipal et la clture dans la cour de l glise. Messe denvoi pour tmoigner de la misricorde, quil ne faut pas rduire seulement au pardon, mais surtout accueil pour soi de cette misricorde , encourager tous ceux qui peuvent s entter dans le rseau de malfaisance , de la corruption, de se tourner vers la misricorde divine.

   

   

Un grand merci toute la ville dAmboasary qui a montr une grande solidarit pour la russite de cette JMJ. Merci aussi aux 2 reprsentants du Bureau National : Irne et Mamisoa qui ont manifest lunit des jeunes de toute l le.

Les jeunes se donnent rendez-vous Ambovombe pour 2019 et ont lu Mr Haja Nofy RAKOTONIRINA comme prsident du bureau.

Des photos

   

   

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

30 aot 2016

Des photos prises par-ci, par-l.

Si en gnral les routes sont bien dgrades, certaines sont rhabilites. Ainsi, sur la RN 13, au niveau d Ampamata vers Tsivory, ou Andalatanosy vers Bekitro et Bekily, quel plaisir de rouler. Mais dj il y a des inconscients qui cassent les balises pour voler le fer ! on risque de faire des accidents si on roule un peu vite.

Souhaitons que ces routes tiennent longtemps, parce qu aprs deux saisons de pluie certaines sont dj bien dgrades.

   

   

Autre fait . A Betakapaka les chrtiens m ont appris que des Chinois exploitent on ne sait quelle pierre sur leurs champs. Ils donnent une forme symbolique de compensation ! Accepter ou refuser signifie toujours adieu veaux, vaches, cochons, couvespuisquils exploitent bel et bien. Exploration ou exploitation, quel permis ont-ils rellement ?

   

Les autorits locales ne sont pas l pour leur prter mains fortes, puisque le maire lui-mme dit qu aucun de ces champs nest born mais reste terrain domanial. Il reoit lui-mme quelque chose, certainement pas pour la commune.

   

Le village des Anctres restera-t-il spar de ses champs ou sera-t-il aussi terrain domanial dici peu ?

   

Rentr Fort-Dauphin je me suis renseign auprs du service des mines. On m a dit que cette rgion dpend de Tular..

Mgr Vincent Rakotozafy

25 aot 2016

Message des Evques la Nation

Il fut pris de piti pour eux parce quils taient comme des brebis qui nont pas de berger (Mc 6,34). la brebis perdue, je la chercherai, celle qui se sera carte, je la ferai revenir ; celle qui aura une patte casse, je lui ferai bandage ; la malade, je la fortifieraiJe ferai patre mon troupeau selon le droit .

Que la paix soit avec vous !

Ces paroles de lEcriture nous ont incit nous les Evques, vos Ray aman-dreny, runis en session extraordinaire, examiner la situation de notre pays. Comme le prophte Ezchiel, nous sommes pris de piti pour le peuple , lequel ressemble des brebis sans berger , cause de la succession jusqu aujourdhui des rgimes qui nont pas su tirer les leons des drives commises dans le pass et qui a t lorigine de nos malheurs.

Nous attirons donc lattention pour que nous noubliions pas lhistoire : nous sommes encore en pleine clbration du 56 anniversaire de lobtention de notre indpendance et nous redisons encore une fois que le patriotisme, la libert et le progrs sont les devises de la vie que nous avons adoptes depuis lorigine.

Lueur despoir

Lespoir nest pas totalement perdu, car durant ces trois annes o nous avons endur les squelles de la crise prcdente, nous avons su revivre la sagesse malgache : la tolrance, la solidarit et le fihavanana. Oui, l espoir nest pas perdu mme sil y a eu des pressions venant de lextrieur. Le pays a retrouv progressivement la confiance de la communaut internationaleLa preuve cest quon a pu obtenir une partie des crdits sollicits pour faire fonctionner la vie sociale. Il en est de mme de la possibilit denvisager laccueil du Sommet des pays francophones, quoique le doute persiste concernant lachvement des travaux dans les dlais requis. Il y a aussi le projet daccueillir le groupe des pays africains membres du Comesa.

Actuellement, nous nous prparons clbrer le 50 anniversaire des relations diplomatiques entre la Rpublique malgache et le Saint Sige. Cet accord a permis lEglise de travailler en toute srnit pour la promotion de la dignit humaine.

Mais hlas, des tnbres envahissent notre ciel

Madagascar est malade ; certains osent mme dire quil est en train dagoniser. La vie de la Nation senfonce peu peu dans la boue ; les dirigeants restent les bras croiss devant cela . Un rgime inefficace , des promesses fallacieuses, mles de mensonges et laissant la porte ouverte la violence !

1.Les valeurs malgaches sont dtruites :

2.Confusion sur le plan spirituel :

3.Dsordre dans la vie politique et conomique :

4.La vie sociale et culturelle suit une pente vertigineuse

Si on rflchit sur toutes ces ralits, on saperoit que cest le bien commun de la Nation qui est bafou lheure actuelle. Lamour effrn de largent en est la cause, si bien que la vie sociale est devenue une vritable anarchie. Le peuple est excd.

JE FERAI PAITRE MON TROUPEAU SELON LE DROIT

Nous affirmons ici que lEglise ne simmisce ni ne propose un modle pour lorganisation de la vie politique et la gestion du pays. Sa mission est denseigner, de sensibiliser et de conscientiser les personnes pour quelles se soucient toujours du bien commun et considrent les responsabilits exerces comme un service la nation et jamais comme un instrument denrichissement personnel.

Nous cherchons tous des solutions. Nombreux sont ceux qui ont pris conscience quil faut changer la manire de grer les affaires nationales. Des groupements de partis, de syndicats et des composantes de la socit civile runis autour de plateformes sautoproclamant opposition voient le jour ici et l. Les solutions quils proposent consistent instaurer une nouvelle Transition pour remplacer les structures quon vient de mettre en place. Est-ce vraiment la bonne solution ? Il y en a parmi eux qui instrumentalisent le message de lEglise et de Justice et Paix pour renforcer leurs ides et sauto-justifier. De grce, nous vous supplions de ne pas faire de la rcupration.

Il est vrai que certains parmi eux sont anims du souci de lintrt gnral, mais quand on examine de prs les ralits et lhistoire, il semble que leur but soit de conqurir le pouvoir en vue de partager des postes pour en tirer profit. Souvent ce sont ceux-l mmes qui rclamaient autrefois le changement cor et cri qui reviennent au pouvoir et une fois quils ont le pouvoir, ils deviennent silencieux et ne font rien du tout pour le pays. Pour nous, cela ne convient pas.

La dmagogie et le discours bien argument ne suffisent pas pour redresser la nation. Cela requiert un changement de mentalits, et une nouvelle culture anime dun patriotisme et dun sens aigu des responsabilits. Nous devons par consquent envisager des solutions durables, parmi lesquelles nous retenons quelques-unes susceptibles de contribuer au redressement national :

Comme des brebis sans berger

Aide Seigneur cette patrie . Nous somme faibles et fragiles et nous avons besoin de ta misricorde. Donne-nous des bergers dignes de confiance pour nous conduire sur le chemin du patriotisme, de la libert et du progrs . Eteins dans nos curs lgosme effrn. Vivifie lesprance de chacun, avec la prire de Marie, pour que notre Madagascar devienne un pays heureux .

Nous vous bnissons, nous Evques, vos Raiamandreny.

Antananarivo, 11 aot 2016

Mgr Vincent Rakotozafy

15 aot 2016

LAire protge de Mandena

En 2002, avant mme lexploitation minire, QMM a rserv 430 hectares Vatovy, prs de lusine de Mandena, pour en faire une aire protge. Un Comit de Gestion a t mis en place. Le mardi 26 juillet le contrat de cette conservation a t renouvel. Constatant les bienfaits de cette aire, les villageois sont venus nombreux. Aprs la prise de parole des diffrentes entits, les diffrents responsables ont sign le contrat.

   

   

   

   

   

Cest heureux de voir les plantes endmiques protges et renouveles, les animaux et les oiseaux qui sy rfugient, quand il y a des feux de brousse, et y restent. QMM distribue gratuitement pour ceux qui en demandent des plants deucalyptus de sa ppinire et reboise en mme temps les terrains dj exploits.

QMM a investi beaucoup pour 50 ans dexploitation ; mais concurrence lchelle mondiale, la Socit a t oblige de compresser le personnel parce que le prix de lilmnite a chut. Les Chinois ont dj eu le permis dexploitation pour Manantenina, 100km au nord de Fort-Dauphin ; heureusement quils nont pas eu le permis environnemental et nont pas pu exploiter. On connait leur style : ils expdient le sable en Chine mais ne font pas ici le triage du minerai. Ils laissent lenvironnement dgrad.

Les avis sont divergents, mais QMM a eu beaucoup plus de points positifs quil faut amliorer en rvisant le code minier.

Mgr Vincent Rakotozafy

29 juillet 2016

Visite de Madame Kyung Wha Kong, adjoint au Secrtariat Gnral des Nations Unies

Arrive le 19 juillet Madagascar et repartie le 22, elle tait dans lAndroy les 20-21. Elle est descendue sur terrain pour suivre le programme CERF ( Central Emergency Response Fund) , Assistance alimentaire et appui la relance agricole durgence.

Ainsi elle a particip la distribution de vivres et la cantine scolaire Anjeky.

   

Plantation de manioc et visite de champ de haricots Tsarapioke DP, Amboasary Sud.

   

Elle a dit que 6 millions de dollars ont t dbloqus pour les activits actuelles : Distribution aux Associations de paysans : des vivres par le PAM, des semences par le F A O, des motos-pompe et formation par le CARE

Pour faire face tous les problmes constats il faut 75 millions de dollars , a-t-elle dit. 30 % sont dj trouvs, mais elle va convaincre les bailleurs combler le reste.

Elle a assist la clture de l atelier de travail men par le Premier Ministre au Collge des Frres dAmbovombe.

   

Cet atelier de travail fait suite la Concertation Nationale de fvrier, tenue dans ce mme collge et prside par le mme chef, alors Ministre d Etat, pour rsoudre les problmes rcurrents du sud de Madagascar et pour le dveloppement durable. Voir sur ce site, le 22 fvrier 2016. On peut attendre avec espoir.

Mgr Vincent Rakotozafy

23 juillet 2016

Visite pastorale Tsivory et Amboasary : 4 17 juillet

En plus de la pastorale proprement dite, cest la situation sociale des gens qui m a surtout intress pendant cette visite. Partout on parle de famine, alors que Tsivory est un grand producteur de riz et dautres cultures ! Le FIDA, ( Fond dIntervention de Dveloppement Agricole ) y a install des infrastructures : barrages, canaux dirrigation pour amliorer le rendement . Mais voil quaprs la clture du projet en septembre 2008 est arrive la crise politique de 2009, renforce par le banditisme qui a empch les gens de produire convenablement. Maintenant que la scurit est peu prs rtablie, sauf par endroit aux limitrophes du Bara, cest la scheresse qui frappe. Avec le changement climatique la pluie a t trs capricieuse : parfois elle tombe dru et ensable ou ravage des champs, aprs quoi elle se suspend longtemps et tout sche. La production a donc beaucoup baiss pour ces deux raisons. Aussi, les paysans nont pas de compte en banque, les bufs sont leur banque! Tout a t vol pour une grande majorit ; ce quils ont pu faire avec la charrue est fait seulement la main

Une photo de rizires non cultives parmi tant dautres, Betsiriry de Manombo.

Mais le phnomne de vol de cloche est arriv ici aussi. Ainsi la nuit du mardi 5 juillet, la veille de ma visite, la cloche de Fanjakamandroso a t vole

La semaine suivante, cest Amboasary daccueillir lvque. En plus du centre jai visit 5 endroits diffrents.

Quelle joie de retrouver Andranondambo aprs cette barbarie de 2013 o la population sest enfuie Amboasary . Lglise luthrienne est reconstruite, lglise catholique recouverte. Le village se reconstruit.

   

   

Jai travers les champs de sisal des colons pour voir les 4 autres : Ifotaka DP (Domaine de Prot), Ankiletsimaharey, Anjamahavelo, Antsovela. La verdure due la pluie intermittente est trompeuse, la culture a t trs touche par la scheresse.

La famine est plus svre ici qu Tsivory. La Caritas distribue des vivres pour les plus touchs de la population.

   

La solution prenne de cette famine qui touche souvent le sud de lle, malgr tous les projets qui sy dploient, est toujours tudier en profondeur.

A Amboasary mme la visite a t plus festive avec les 61 confirmands. Le comit paroissial a assur lvque que les prparatifs de laccueil des jeunes du diocse, du 24 au 28 aot, sont dj au point.

Si on ne parle que de banditisme propos du sud, dans les mdias de la capitale, il fait bon vivre ici parce quon nest pas pire quailleurs, il y a des confirms, tmoins de lEvangile.

Mgr Vincent Rakotozafy

18 juillet 2016

O est-ce quon va ?

Chaque anne les vques des 9 diocses du sud de lle se rencontrent au Sminaire interdiocsain de Vohitsoa, Fianarantsoa, pour valuer avec les ducateurs la formation de nos sminaristes, les nouvelles exigences de la socit actuelle quon dirait sans repre..En effet durant cette rencontre on a eu cette nouvelle consternante de Beroroha, du diocse de Morombe : attaque meurtrire dun taxi-brousse ! Mgr Zygmunt nous a confirm que la plupart de ces victimes innocentes taient des lves des coles catholiques.

Aprs la fte de saint Jean Baptiste du 24 juin, patron du Sminaire, qui est aussi la clture de lanne scolaire, tous les vques sont rentrs chez eux. J ai attendu le 28 pour regagner Fort-Dauphin. Durant ce long voyage de deux jours j tais pensif autour de cette situation depuis la crise politique de 2009. Le nom de Remenabila a surgi avec sa devineresse Tokanono. Il n tait qu un excutant de linscurit avec tous ses consorts, mais derrire qui ? Mme sil a t abattu en octobre 2013 Tsivory et que Tokanono a t exorcise la prison d Antananarivo, la situation va de mal en pis ! Vols de bufs, trafics de bois de rose et de toutes sortes, vols dossements, vols de cloches, destruction systmatique de statues religieuses, attaque meurtrire de taxi-brousse, terrorisme en pleine capitale. Cest le tohu-bohu !

   

Ne tombons pas dans le dfaitisme, que chacun assume avec confiance et avec conscience sa responsabilit. Je pense toutes ces petites coles de brousse o les enfants duquer et les bufs lever se mlent. Ils suivent tous ces trafics illicites excuts au grand jour sous leurs yeux Quel repre pour cette nouvelle gnration ?...

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

01 er juillet 2016

Visite pastorale Beraketa : 6 12 juin

A la limite du diocse dIhosy, plus lintrieur se trouve lglise de Manaravolo . Depuis une dizaine dannes le cur a projet den construire Manankoliva au bord de la RN 13 pour ceux qui viennent de l. Pour les runir, le cur en a construit une de terre provisoirement. Linauguration de cette petite glise a marqu cette visite. Manaravolo tait prsent avec ses 3 jeunes confirmer, ce qui a amen une centaine lassistance la fte.

   

On espre que cette petite communaut tiendra et progressera, parce que lavenir du village est prometteur depuis que le Docteur Stfan, un mdecin Suisse, a ouvert une cole. Cette anne il va amener leau de la montagne.

Ma surprise tait la construction dun lyce catholique Beraketa, en vue de la rentre scolaire doctobre. Sans professeur en vue, ni demande dautorisation officielle .Est-ce que la dizaine dlves de la classe de troisime suffirait pour louvrir. Est-ce que les parents arriveront payer les professeurs.Cest vrai que la scolarisation est trs basse encore, mais ce nest pas une raison pour ouvrir un lyce au rabais. Jespre que Chef CISCO nen donnera pas lautorisation pour la rentre scolaire.

Aprs la visite, jai continu la route vers Fianarantsoa pour la runion des vques des 2 provinces ecclsiastiques. On parle toujours de l inscurit dans la rgion de Betroka. Dimmense espace et tendue encore inhabits, lloignement des villages et villes, ltat dplorable de la route, font encore du sud une zone de prdilection pour le grand banditisme. Les mauvaises langues disent mme que certains lus le soutiennent. Le niveau de scolarisation trs bas ne fait que favoriser cette fermeture de la population sur elle-mme.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

17 juin 2016

Visites pastorales

Il sagit ici des trois premires visites de lanne 2016 : Cathdrale, Tanambao, Ambovombe. Nous sommes toujours dans lanne du jubil de la Misricorde. Les Portes de la Misricorde de la Cathdrale et de la Paroisse de la Mdaille miraculeuse dAmbovombe accueillent toujours les plerins individuels ou par groupe. Aux rapports des comits lvque, on relve toujours les bienfaits de cette Anne Sainte. A chaque fois aussi il y a eu la confirmation. Mais ce que je voudrai signaler ce sont les impacts de la crise.

Les impacts ngatifs de la crise que le pays a traverse depuis 2009 perdurent et se ressentent au niveau du pouvoir dachat des gens. En effet la mise en uvre des projets dj dcids pitine et a du mal avancer un rythme soutenu. Cest le cas de Tanambao o la grande majorit de la chrtient vivent en dessous du seuil de la pauvret. Malgr tout, la foi les pousse se surpasser pour mener terme le projet initi.

La cathdrale persiste tenir les engagements dj dcids. La crise frappe, mais lunion et certains talents danimation font avancer les choses. Aprs lentretien de lglise cest le mur du pourtour.

   

A Ambovombe, larrive du jeune nouveau cur a donn du nouvel essor la paroisse qui fait actuellement preuve de vie, quoique cet lan ne soit pas encore gnralis, le kere tant de la partie.

Cest trs rconfortant de voir tant de dynamisme malgr toutes les difficults rencontres.

Mgr Vincent Rakotozafy

10 juin 2016

Cinquantenaire de l arrive des Missionnaires Espagnols

Mgr Alphonse Marie FRESNEL, vque de Fort-Dauphin, a fait venir les Missionnaires Espagnols pour seconder les Franais. Ils sont arrivs en 1965 ; aprs le cours de langue Ambositra, lvque les a installs Antanimora le 31 mai 1966. Cest de l quils ont pris petit petit tout lAndroy. On a clbr Antanimora le jubil de 50 ans pendant trois jours.

Vendredi 27 : rconciliation.

Pendant une vingtaine d annes des diffrends sociaux ont divis une dizaine de familles. Le banditisme depuis la crise politique n a fait qu envenimer la situation, parce que des jeunes sont devenus des malaso. Le groupe de Justice et Paix a fait toutes les dmarches possibles pour rconcilier les clans jusqu retirer les plaintes auprs du tribunal Sauf deux familles, ils ont accept cette bonne initiative et de le dire publiquement pendant la messe, mme si beaucoup sont des paens.

Ctait mouvant de les voir se serrer la main devant tout le monde. Le maire dAntanimora a donn un buf pour le repas commun, signe de cette rconciliation, selon ladage malgache : Nofonkena mitam-pihavanana .

   

   

Samedi 28 : ordination sacerdotale de Maka Alexis RAMAROLAHY Beaucoup sont venus de la diaspora pour tmoigner des bienfaits de lducation reue des Missionnaires. Pour couronner tout cela, on a ordonn prtre cette occasion Alexis, treizime prtre sorti d Antanimora. Le premier, le Pre BENOLO Franois a t ordonn en 1983.

   

   

   

   

Dimanche 29 : Jour J : confirmation.

La mission continue travers la nouvelle gnration qui a reu la foi. 90 jeunes et quelques grandes personnes ont reu le Sacrement de la Confirmation.

Pour leur donner en exemple de tmoignage de la foi : 22 collaborateurs des Missionnaires ont reu la mdaille : PRO DEO ET ECCLESIA.

En signe de reconnaissance du travail de l Eglise Catholique, aussi bien spirituel que social, le Prfet de Rgion d Ambovombe, au nom du Prsident de La Rpublique, a dlivr des Brevets de Commandeur et Chevalier de l Ordre National.

   

   

Le Visiteur de la Congrgation de la Mission, le Pre Alexandre Zphyrin , a remerci en particulier les 2 derniers de la premire quipe, toujours en activit dans l Androy : les Pres J.L. CUESTA et M. GARRIDO.

Remarquons que l ge des 6 Espagnols qui sont toujours l est entre 60 et 84 ans. Vive la relve.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

03 juin 2016

Passage l le de la Runion

Aprs notre retraite spirituelle, le dimanche 8 mai, nous avons fait le tour de lle. Les infrastructures routires et le respect de la nature vous frappent.

   

   

Mais ce qui a surtout attir mon attention entre Saint Denis et le Port cest la construction d une route dans la mer, pour sloigner de la corniche do dgringolent parfois des roches. On fait venir pour cela des pierres de Madagascar. A titre de comparaison, j ai pens la construction du port d Ehoala o lon a pris toute une montagne. On m a appris qu on en prendra Fort-Dauphin, mais o ?

   

L vque de Maurice, Mgr Maurice PIAT m a demand : Suite la visite de votre Prsident chez-nous, que feront rellement les Mauriciens l-bas ? - Plus directement, les Malgaches qui se sont rencontrs au Port o j ai prsid la messe le dimanche 1 mai, mont pos la question : o se trouve cette Zone Economique Spciale Fort-Dauphin ? Ne sachant pas trop quoi dire, j ai rpondu que la Chambre de Commerce, dont le Prsident est Fort-Dauphin, a dj organis plus d une fois des foires en vue dindustries autour du port Ehoala. ! Maintenant il est Ministre de l Industrie . Cest certainement autour du port, mais est-ce l seulement ? je n en sais rien.

Pour terminer ce passage quelques photos sur le volcan. Nous avons visit l Observatoire du Piton de la Fournaise . La coule de lave de 2001 laisse encore des traces. La dernire irruption date de 2015

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

18 mai 2016

Retraite spirituelle La Runion

Comme ils lont dj fait Maurice, il y a 2 ans, les vques de Madagascar et des les de l Ocan Indien, se sont rencontrs La Runion pour la retraite spirituelle. Le Cardinal Philippe Barbarin, Archevque de Lyon, a anim cela sur le thme de l Anne Sainte : Soyez misricordieux comme votre Pre cleste est misricordieux.

Quelques photos

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

09 mai 2016

Mort du Pre Sante Zocco

Le Pre Sante Zocco est dcd le jeudi 21 avril la clinique d Ankadifotsy , Tananarive, l ge de 87 ans dont 55 de service Fianarantsoa. Le samedi, le corps est arriv Fianarantsoa o on l a veill sans interruption jusqu au lundi 25. Ce lundi 12h30, la messe de funrailles a eu lieu au stade du Collge Saint Franois Xavier devant plus de 4000 personnes, avec 6 vques et 214 prtres.

Encore scholastique jsuite Sante Zocco tait arriv Madagascar en 1952 pour son stage de rgence, aprs quoi il est rentr en Italie pour ses tudes thologiques, ordination sacerdotale. Il est revenu Fianarantsoa en 1960 et nomm conome de la rsidence dAmbozontany dont dpendait les trois diocses actuels : Fianarantsoa, Mananjary, Ambositra.

Mais on peut dire que ses services couvraient toute la partie sud de lle. Ainsi quand les Pres Espagnols sont arrivs en 1965, et installs Antanimora Androy en mai 1966, ils lont confi leur conomat et demandaient toujours ses conseils.

En 2001, quand j tais nomm vque Tolagnaro, je me rendis compte qu il tait en contact permanent avec les missionnaires du sud, les Surs de Betroka, Isoanala. En effet tout le monde ne manque pas de le voir, en passant Fianarantsoa.

La devise, brode et suspendue la porte de son bureau, est : Le bonheur cest d en donner.

Tout le monde tait frapp par son accueil souriant, son coute et empressement rendre service. Sans parler de mes souvenirs, en tant que fils de Fianarantsoa, je garderai en mmoire son attention prvoyante. Un exemple parmi dautres : Sachant que j tais en grande difficult de moyen de locomotion, au dbut, il m a donn une auto SUZUKI, en disant malicieusement : j ai pris de l argent laiss par le Pre Deshommes . Je me rappelle quil m a conseill de ne pas trop bousculer le vieux DESHOMMES qui n a pas voulu faire la passation son successeur, lors de ma visite pastorale au nom de l vque !..

De toutes les personnes qui l ont frquent : Qui n a pas de bon souvenir du Pre Zocco ?

Requiescat in pace

Mgr Vincent Rakotozafy

30 avril 2016

22 avril : Journe de la terre

La terre, notre mre nourricire qu il faut entretenir afin quelle nous donne le meilleur d elle-mme. Aujourdhui, on pense particulirement aux arbres.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

22 avril 2016

Les MDMK nous partagent leur joie

Le 25 mars est une journe internationale de la CVX ( Communaut de Vie Chrtienne : Mpiray Dinidinika Miara-miaina amini Kristy ) . Comme le Vendredi Saint tombait cette date cette anne, la rencontre nationale s est tenue Toamasina du 1 au 3 avril.

Dans le diocse beaucoup sont toujours habitus dire ZMM ( Filles de Marie ), alors que le nom a dj chang depuis 1994. Dans les Congrgations mariales devenues Communaut de Vie Chrtienne en 1967, il y avait Madagascar la branche fminine : ZMM, et la branche masculine : Union Catholique ( LKM ). Les 2 branches se sont fusionnes en LKM-ZMM MIARA-MAMINDRA, de 1985 1994, pour ne faire qu une en 1994 : MDMK ou CVX. La grande partie des hommes sest retire, et les femmes restent toujours majoritaires, ce qui fait qu on pense toujours ZMM. Lesprit est de donner la premire place Jsus : Marie est l toile du matin qui mne Lui.

Je ne vais pas rapporter ici ce qu ils ont fait l-bas, nous avons eu 47 reprsentants sur 9 000 pour toute l le. Ils vont partager partout dans le diocse ce quils ont ramass l-bas, selon ce thme : faire une pause pour inspirer afin dexpirer. Tout le programme est sur les palettes en couleur de cette hlice.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

18 avril 2016

La pluie est toujours souhaite

Ds l aprs-midi du dimanche de Pques jai pris la voiture pour monter Tan, avec 3 MDMK pour leur rencontre nationale Tamatave. Quelle dsolation de voir les rizires de la valle de Manambaro, sches, craqueles ! Un barrage a t construit pour arroser cette valle, mais une faute technique fait que le canal est 20 cm au-dessus du niveau de l eau !!

   

   

Est-ce qu un ingnieur digne de ce nom peut se permettre une erreur pareille ?... Mais en arrivant dans la rgion d Ambovombe quelle joie de voir toute la verdure. Bien sr que le kere famine qui fait tant crier nest pas supprim pour autant ; mais lespoir que dici trois , quatre mois, on peut rcolter quelque chose si la pluie continue. Heureusement que les diffrents bienfaiteurs sont encore l sauver les plus dmunis.

   

   

Nous avons pens dormir Antanimora cette nuit-l ; mais arriv Mahatomotse, une vingtaine de km dAmbovombe, je me suis tromp de trace, ma voiture sest enfonce et le moteur sest arrt net au milieu de l eau. Les voitures qui passaient nont pas eu de corde pour nous tirer de l. On a dormi l jusqu 5h30 o un camion a pu nous tirer. A 7h 30, le chauffeur du cur dAmbovombe est venu nous ramener .

Une surprise pour nous : ds 6h du matin, des gosses et des femmes du village sortent pour cueillir des raketa, seul repas pour toute la journe !

Mgr Vincent Rakotozafy

11 avril 2016

Attention certains poissons !

Pendant la saison chaude, aux environs de novembre fvrier, des algues vnneuses poussent dans la mer, certains poissons en les mangeant deviennent leur tour vnneux.

Ce qui est arriv Mahatalaky le samedi 2 avril, nous demande d tre prudent : une famille de 5 personnes a t intoxiqu en mangeant du poisson. Le pre de famille a succomb, la mre et leurs trois enfants ont t sauvs l hpital. Ce n est pas l un empoisonnement, mais une intoxication due ces poissons. Lamatra ( thon ), atsantsa(requin), (halalaza(marguerite), fano ( tortue de mer), akio ( espce de sardine ) . Le temps chaud favorable ces algues vnneuses continue cause du changement climatique, alors il faut tre prudent : ne pas manger la tte et l intrieur de ces poissons.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

07 avril 2016

Le Dimanche des Rameaux etle Dimanche de Pques

Le Dimanche des Rameaux et de la Passion ouvre la Semaine Sainte et en rsume le sens : comme le Royaume du Christ nest pas de ce monde, lentre triomphale dans la ville est suivie par la sortie de la ville sous le cri en croix, en croix , cest le chemin de la croix par laquelle il va ouvrir son Royaume. Ces quelques photos avec les jeunes Manambaro et Amboasary veulent exprimer ces deux mouvements.

   

   

   

Pendant la Semaine Sainte, les chrtiens veulent toujours affirmer que porter la croix de l amour et du don de soi est le chemin quils veulent prendre avec le Christ. Le Dimanche de Pques on vient trs nombreux pour professer la foi au Christ ressuscit ; puis on sort heureux, joyeux de partager cette foi, tmoigner que la mort qui semble avoir le dernier mot est dj vaincue par le Christ Ressuscit.

   

   

   

   

   

   

Allez dans la paix du Christ, Alleluia .

Mgr Vincent Rakotozafy

24 mars 2016

Dialogue Politique

Le 17 mars, il y a une semaine aujourdhui, Fort-Dauphin a t choisi pour abriter le troisime dialogue politique sur le partenariat de Madagascar avec l Union Europenne. En effet plusieurs programmes initis sur fonds apports par L UE ont t constats sur place, pour ne citer que les projets PASSOBA Sant et 2ducation, lectrification rurale (BOREAL), les projets de construction des infrastructures routires (dsenclavement). En mme temps, a figur l agenda de toutes parties prenantes la revue au niveau des stratgies adoptes lors du dialogue de Novembre 2015.

   

   

Cette mission d valuation, forte de plusieurs membres conduite par le Prsident de la Rpublique, pour le ct malgache, et dAmbassadeurs des Etats membres de l Union Europenne, pour le ct europen, sest termin par une confrence de presse o il a t question des efforts encore dployer , mais aussi et surtout les nouvelles stratgies concessionnelles favorables pour Madagascar.

Ce qui rsume la confiance grandissante pour les dialogues politiques qui nest pas satisfaisante 100 %, mais dmontre que cette base de partenariat ne peut qu aller dans le bon sens. Nous pouvons alors estimer que lExcutif malgache nest pas en reste, pour mnager les efforts entreprendre dans sa politique de stabilit et de relance conomique.

Soyons ralistes.

Mgr Vincent Rakotozafy

24 mars 2016

Les cantines des Surs (suite)

Lors de la concertation nationale du 19 au 20 fvrier dernier, la solution durable pour radiquer cette famine priodique du sud de lle a t tudie sous les diffrents angles. Pour le moment cest lurgence qui tient encore la place primordiale : donner manger.

Les diffrentes entits sy donnent selon leur option daction. Les Filles de la Charit organisent diffrentes cantines pour tre sres que les vraies victimes mangent rellement. Suite aux quelques photos de Beloha, en voici dautres de Tsihombe.

   

   

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

15 mars 2016

Les cantines des Surs

Je partage ces photos du kere que les Surs de Beloha mont donnes. Elles prfrent les cantines, plutt que distribuer les vivres, pour tre sr que les vraies victimes de la famine mangent rellement. Elles les prparent chez elle, mais aussi la campagne. Les plus touchs et trs affaiblis ont un soin particulier.

   

   

   

   

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

04 mars 2016

Chose promise, chose due.

Nous sommes le lundi 29 fvrier aprs la concertation nationale Ambovombe o devant la situation alarmante du kere, 540 tonnes de vivres ont t promises pour lurgence. Selon les informations obtenues auprs de 12 communes des environs du district d Ambovombe, elles ont reu chacune , 6 tonnes de riz, soit au total 72 tonnes, transportes par des camions affrts par la SILAC, Socit Industrielle et Agricole du Lac Alaotra charge de la distribution.

Les maires respectifs, nous a-t-on inform, demandaient toujours la provenance de ces aides parce qu ils auraient reu l ordre de refuser ce qui ne venait pas de lEtat. En tout cas les Surs Filles de la Charit de Tsihombe ont bien reu, dune autre source, 3 tonnes de riz pour des cantines humanitaires.

Sommes-nous en droit de penser que les visites politiques peuvent avoir le dessus sur des initiatives particulires, pour porter secours aux victimes avres du kere , alors que tout un chacun a t sollicit officiellement, lors des allocutions du 19 fvrier, pour tendre la main aux victimes de la famine. Et ces aides prsidentielles de 540 tonnes, promises ce 19 fvrier, sont-elles dj en route, si 72 tonnes seulement sont dj livres ?

Ce nest pas un plaisir de montrer ces photos que nous avons prises, mais pour veiller la conscience de ceux qui seraient tents de profiter de la situation de malheur des compatriotes , pour senrichir!

Le maire d' Erada, chaque mardi jour du march, offre boire gratuitement pour 10 000 ariary

   

Une vieille cueille des feuilles de haricot dans son champ dj ensabl

Des familles ne savent pas o donner la tte: la plantation est sche, le champ envahi par le sable

   

Des gosses grillent des raketa pour ne pas les manger vert

   

 

Mgr Vincent Rakotozafy

02 mars 2016

CONCERTATION NATIONALE POUR RESOUDRE LES PROBLEMES RECURRENTS DU SUD DE MADAGASCAR ET POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE

Suite une descente sur terrain de Madame le Ministre de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme , pour constater de visu la situation relle qui prvaut dans le sud, et surtout l Androy, linitiative dorganiser une concertation nationale pour laquelle une forte dlgation gouvernementale de 13 ministres et Secrtaire dEtat*, conduite par son Excellence M. le Ministre dEtat en charge des Projets Prsidentiels, de lAmnagement et de lEquipement, sest rendue Ambovombe-Androy pour remettre, au nom de son Excellence M. le Prsident de la Rpublique, un lot daide aux vulnrables victimes de la scheresse qui engendre encore une fois de plus, le triste phnomne cyclique du kere dans lAndroy. Cette aide durgence rpartir pour les zones les plus touches et les cantines scolaires, est compose de quelques 540 tonnes de vivres, grains secs et riz, des balles de friperies, des mdicaments distribuer gratuitement aux ncessiteux qui se prsenteront dans les centres de soins mdicaux durant une priode de 1 mois, le produit dun tlthon de solidarit de quelques coles de la capitale, et une enveloppe de 35 millions dAriary pour la cration de 1 000 emplois HIMO raison de Ar. 3 000 par personne par jour. Outre la ralisation de promesses prsidentielles de fournitures de matriels et quipements pour limplantation dune station dobservation mto Ambovombe oprationnelle ds fin avril 2016 pour un cot de 100 000 , limplantation dun centre dexprimentation de pluies provoques, oprationnel dici 2018 et pour un cot de 500 000 , a galement t annonc.

   

Loccasion a t saisie par le Maire de la ville et le Chef de la Rgion Androy pour exprimer, dans leurs allocutions respectives, part les problmes vitaux de leau (pour lhomme, le btail et lagriculture) et llectrification, quelques non moins importants facteurs de blocage au dveloppement favorisant linscurit des personnes et des biens (enclavement), dont les infrastructures sociales (Centre Universitaire Rgional entre autres) et routires ( RN 13, RN 10, RN17 [Manankoliva Bekily] ) linsuffisance, voire linexistence des forces de lordre dans certaines localits rputes zones rouges (commissariat de scurit publique prsent uniquement Ambovombe pour toute la Rgion), le manque de moyens humains, matriels, financiers et quipements ( structures existantes non oprationnelles, indisponibilit de donnes statistiques, etc,).

Par ailleurs, durant ces deux journes, un atelier de concertation nationale pour identifier les causes des problmes rcurrents engendrant une pauvret sans pareille dans cette partie de lile et des propositions de solution durable y apporter, avec une participation massive de toutes les parties prenantes et intervenants de la Rgion Androy et Ansy, partenaires techniques et financiers inclus, sest tenu la salle duvre du Collge Sacr Cur, dont les rsultats pr-valids des travaux (5 commissions : Urgence, Gouvernance et Scurit, Economie, Sociale, Coordination et Suivi/Evaluation) qui seront traduits en action, ont dbouch sur la signature par tous les ministres prsents, dune dclaration dengagement solennel du gouvernement qui sera prsent aux prochains Conseils de Ministres et de Gouvernement, ainsi qu la Confrence des Bailleurs Internationaux pour coordonner et runir les fonds ncessaires pouvant permettre de rpondre aux besoins, et linsertion de ce programme au Plan National de Dveloppement 2015-2019, conformment aux dcisions du Prsident de la Rpublique selon lesquelles le dveloppement de Madagascar doit commencer par le dveloppement du Sud, avec toutes ses potentialits humaines, naturelles , tout en prconisant une approche intgre et en tenant compte des cultures, pratiques coutumires et sociales positiver de la rgion.

   

Enfin nous nous demandons si cette action denvergure pourra effectivement tre ralise et si toutes les structures pour la mise en uvre des rsolutions prises ont pu tres mises en place, mais aussi pour le contrle, le suivi et lvaluation de ce plan de dveloppement rsultat rapide

Mgr Vincent Rakotozafy

22 fvrier 2016

Aprs la pluie, quand la pluie ?

On dit toujours aprs la pluie, le beau temps. Ici dans le sud on dit toujours : aprs la pluie quand la prochaine, parce que si lespace est trop long, le sol sassche vite et les semis jets en terre sont perdus. Sans vouloir mentir, des dlgations de la capitale arrives au moment o tout est vert, disent qu il n y a rien d alarmant . Elles ne savent pas qu en une semaine tout peut changer ! Et ce qui change cest la campagne et non en ville.

Ce vendredi 12 fvrier je suis all Bekily, en passant par Beraketa. Au sud de Beraketa, leau a surmont le radier et y laissait des troncs d arbres et des broussailles qu elle a charries .

Tout est vert, tout respire, les gens sont heureux. Et ils disent qu ils sont sauvs si a continue ainsi. De mme Bekily, il a plu beaucoup. La pluie cest la vie.

   

En rentrant le dimanche 14, arriv Antanimora 17h, 90 km au sud de Beraketa, je vois ciel rouge du vent de sable, et cela jusqu Ambovombe, 60 km de l.

Cette journe de concertation nationale pour la recherche des solutions durables aux problmes rcurrents du sud de Madagascar est vraiment la bienvenue. Dautant plus que tout sera en prsence du Prsident de la Rpublique, du Premier Ministre, du Ministre de l Economie et de la Planification, de la Ministre de la Population

Mgr Vincent Rakotozafy

15 fvrier 2016

Premire runion de l anne

Les 2, 3, 4 fvrier , premire runion des prtres o l vque a donn le calendrier de l anne 2016.

En plus de la pastorale proprement dite, les changes se penchaient sur la scheresse cyclique qui engendre le triste clbre flau du kere famine, et qui n a jamais connu de volont politique pour son radication. Le rchauffement climatique en gnral, renforc encore par le phnomne El Nino, droute les pauvres paysans !

   

   

   

   

   

A propos des organismes et des bailleurs de fonds qui y initient ou financent des projets de dveloppement, quelquun a rappel cette parole de Julius Nyerere : On ne dveloppe pas un pays, il se dveloppe . Lide de dvelopper une rgion ou un pays savre compltement fausse ds lors que les cibles n en soient pas elles-mmes conscientes

   

On ne veut pas croire une rcupration politique, parce que toutes les aides en pareille situation sont toutes les bienvenues ; mais un vrai change sur le besoin rel de la rgion pour se dvelopper est primordial. On nous a assur que a viendra sous peu ce mois-ci mme.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

11 fvrier 2016

Le passage d un paquebot est toujours un vnement

Chaque jour on scrute le ciel si l orage ne sannonce pas l horizon. Mais mme si le soir, le ciel est sombre et latmosphre trs lourde, un coup de vent suffit pour tout balayer. Le lendemain le soleil radieux est l pour brler, non seulement votre crne mais les plantations. Tout le monde parle du kere , la famine.

Mais le passage d un paquebot a besoin dun soleil radieux, dun ciel lumineux. On tait bien gt en ce dbut danne, et le passage d un paquebot est toujours un vnement pour notre petite ville.

   

   

Le 14 janvier, EUROPA 2 est venu avec plus de 500 passagers, des touristes majorit Amricains du Sud : Brsil. Visite de la ville et du jardin botanique d Ampasy-Nahampoana.

PEACE BOAT est venu avec plus de 800 passagers, surtout des volontaires Japonais. Il a prolong son sjour jusqu au 15, parce que ces volontaires se sont rpartis en 2 groupes : le premier est all voir Manambaro o ils veulent soutenir la construction du Lyce ; le second est parti un peu plus loin, avant Amboasary Sud, visiter S.O.S. Village de Ranomainty, avec ses plantations d arbres et artisanats et la petite cole. Les autres touristes sont alls Ampasy-Nahampoana ou Berenty.

Le mercredi 27, ALBATROS a amen 565 touristes, surtout d Angleterre et d Afrique du Sud, qui ont visit la ville et ses environs immdiats.

Les paquebots s loignent puis la vie ordinaire continue sous la chaleur torride.

 

Mgr Vincent Rakotozafy

02 fvrier 2016

 

 

La famine menace lAndroy

   

A Ambovombe les charrettes des vendeurs d eau ctoient les voitures. Comble de malheur mon retour : dans les environs d Ambovombe cest le vent de sable.

   

Je pense bien que les responsables se penchent sur la question puisque le BNGRC ( Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes ) a dj donn quelques tonnes de vivres pour Beloha ; mais ce n'est qu'une goutte d'eau, vu que cest toute la rgion qui est frappe. Dans les environs d Antanimora j ai vu des femmes cueillir des raketa ( fruits de cactus )

Quelques photos pour illustrer.

   

   

A titre de comparaison avec les Hauts Plateaux ces 4 photos prises le long de la Nationale 7

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

25 janvier 2016

Le bac d Ebakika a chavir

Je ne me rappelle plus trs bien la date, mais ctait la premire moiti de dcembre 2015 que le bac a chavir aprs avoir fait passer un camion. Son poids n a pas dpass la charge utile, mais cest le bac qui n a pas t rpar temps et s est rempli deau, le chargement n a fait qu augmenter le poids.

Le Chef de Rgion a annonc aux radios locales que la rparation ne va pas tarder, parce que cette route nationale 12A qui relie Tolagnaro Vangaindrano est trs frquente. Si tt dit, si tt fait, puisqu un petit bac provisoire est dj mont et fait passer les petites voitures, avec une charge maximale de 400 kg. Celui qui a chavir est retir de leau. Combien de temps va durer la rparation.

   

   

Pour avoir une ide : ma voiture sur un bac provisoire, pendant qu on rparait le vrai bac .

Il y a 10 bacs sur la RN 12A : 4 marchent avec la manivelle et 6 sont moteur.

   

Heureusement que la rparation de la RN12A est au programme ministriel, parce qu actuellement le morceau entre Manambondro Vangaindrano fait parler le muet, comme on dit !

Deux photos au mme endroit en temps sec et en temps de pluie

   

Mgr Vincent Rakotozafy

19 janvier 2016

La Sur Marie MORIN nous a quitts

Le samedi 9 janvier 2016 14h 15, la Sur MORIN sest teinte SahanI Maria, maison provinciale des Filles de la Charit de Saint Vincent de Paul.

Avec sa disparition, cest encore une grande figure des missionnaires trangres qui est partie. Ne le 31 juillet 1920 Lille , France, elle est entre chez les Filles de la Charit le 29 mai 1942. Onze ans aprs, en 1955 elle est arrive Madagascar, suprieure de la communaut de Vangaindrano, servante comme disent les Filles de la Charit, du 14 juillet 1955 1960. Pendant la force de l ge elle a tenu ce poste en diffrents endroits, dont la maison Saint Vincent de Tolagnaro. Tous nos prtres Malagasy gardent le bon souvenir de ses services, quand ils taient encore sminaristes. Elle tait mme Visitatrice, Provinciale, de la Congrgation de 1962 1974.

Pendant qu elle tait servante Avaradoha, Antananarivo (1993 -1998) , le gouvernement lui a dcern la mdaille de Chevalier de l Ordre National, pour ses services auprs de l ducation des jeunes.

En 2007, comme lge commenait peser, et l amnsie frapper, elle est arrive la maison des Surs ges Sahani Maria. Elle tait toujours souriante, mme si parfois elle vous demandait si vous n aviez pas rencontr le Pre Jean, son frre prtre Lazariste, dcd il y a quelques annes. Pour tmoigner de leur attachement beaucoup sont venus son enterrement le lundi 11 14h 30, de la messe prside par l vque jusqu au dernier adieu au caveau. A la sortie de la messe, des militaires sont venus pour la sonnerie aux morts, dernier hommage la dfunte.

Requiescat in pace .

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

12 janvier 2016

Nos vux les plus sincres

Si tout le monde ne parlait que de crise ces annes passes, l espoir dun lendemain meilleur a presque rim avec dception l anne 2015 ; mais les vux n ont fait que doubler en ce Nouvel An. Ce ne sont pas l des simples vux pieux, tout le monde est prt se donner la main pour construire un monde meilleur.

Je cite encore volontiers le Pape Franois :

Prserver les raisons de lesprance

Les guerres et les actions terroristes, avec leurs tragiques consquences, les squestrations de personnes, les perscutions pour des motifs ethniques ou religieux, les prvarications, ont marqu l anne passe du dbut la fin, se multipliant douloureusement en de nombreuses rgions du monde, au point de prendre les traits de ce que lon pourrait appeler une troisime guerre mondiale par morceaux.. Mais je renouvelle lexhortation ne pas perdre lesprance dans la capacit de l homme, avec la grce de Dieu, vaincre le mal et ne pas s abandonner la rsignation et l indiffrence.

Nous partageons cette exhortation du Pape et nous avons tous les atouts pour vivre et duquer la solidarit dans la famille, les coles, les mouvements. Ne cdons pas la tentation des intrts individuels, de lapathie, de l indiffrence, du chacun pour soi.

   

Bonne et heureuse Anne

Mgr Vincent Rakotozafy

07 janvier 2016