Le diocèse de Tolagnaro

      Accueil > Actualits

Actualits

  1. Actualits 2016
  2. Archives 2015
  3. Archives 2014
  4. Archives 2013
  5. Archives 2012

Raction de la population de la Commune Rurale de Manambaro / Quelques photos de notre Nol Fort-Dauphin / Premire rencontre des mouvements denfants / Le septime Chef de Rgion de l Anosy / Jubil de la Misricorde / C est l Avent / La fte du Christ Roi / La Confrence piscopale / Assemble plnire des vques : 4 12 novembre 2015 / Phnomne El Nino / Radio LAFA a clbr ses 10 ans : 2005 2015 / La rentre du Sminaire propdeutique / Prions pour le Synode / Bienvenu, Monsieur le Maire / Message pour les Jeunes Catholiques la conclusion des JMJ Mada 8 clbres Fianarantsoa les 15-20 septembre 2015. / JMJ MADA 8 : 15 20 septembre 2015 Fianarantsoa / Visite pastorale Beraketa : 31 aot 6 septembre 2015 / Visite pastorale Bekily : 24 -30 aot 2015 / Visite pastorale Ambovombe banlieue : 18 23 aot 2015 / Visite pastorale Antanimora : 14 16 aot 2015 / Visite des reliques de Sainte Thrse de l'E.J. et de ses parents: 06-08 Aot 2015 / Ordination sacerdotale de MBOLA FANOMEZANTSOA Ren : 5 aot 2015 / Visite pastorale Tsihombe: 1 - 2 Aot / Congrs des MDMK :CVX : du 23 26 juillet 2015 / Visite pastorale Amboasary : 20 26 juillet / Visite pastorale Ambovombe : 18 19 Juillet / Visite pastorale Manantenina : 7 12 juillet / Visite pastorale Mahialambo / Visite pastorale Marillac : 28 juin / Le Grand Sminaire de Vohitsoa a ft ses 25 ans / Le capitaine Faneva est bien vivant / Intronisation de Mgr Jean de Dieu RAOELISON, troisime vque dAmbatondrazaka / Visite pastorale Ranomafana : 5 7 juin / Saisie de corail noir / Visite pastorale Tanambao : 30 31 mai / Visite pastorale la Cathdrale : 23 24 mai 2015 / Visite pastorale Ital / Maison pour les prtres diocsains / Visite pastorale Ampasy / Visite pastorale Beloha : 21 26 avril 2015 / Visite du Prsident de la Rpublique Fort-Dauphin le vendredi 17 avril / Visite pastorale Tsivory / Centenaire du FET / Le jour de Pque / Le Samedi Saint / Le Vendredi Saint: La croix, la mort, l ensevelissement de Jsus / Clbration du Jeudi Saint / Dimanche des rameaux et de la passion / L Ansy a son sixime Chef de la Rgion / Jubil dor du Pre Passarotto / Forum de consultation en vue de la rconciliation : 5 7 mars 2015 / Leau, cest la vie ! / Le malheur des autres nous touche / Commmoration du 11 fvrier / INSECURITE DANS LE SUD ? / Journe mondiale de la lutte contre la lpre / Quand Bourreau des mauvais drive vers Justicier-tortionnaire? / Nous avons faim / Bonne et heureuse Anne / Nol Fort-Dauphin / Nol et Rconciliation / Visite pastorale Soanierana / Visite pastorale Ampasy / Toujours propos des malaso du sud ! / Deuxime Assemble plnire des Evques : 5 12 Novembre / KTS : Kotro Tonga Saina / Encore des cases brles ! / Trafic de tortues / La rentre du Sminaire propdeutique / Trop beau pour tre croyable / Rencontre des prtres diocsains ( fin ) / Journe de dlassement Ambinanibe / Rencontre des Prtres Diocsains ( suite ) / Rencontre des Prtres Diocsains du Sud-ouest : 3 14 octobre / Rsultats des examens officiels / Heureux d tre rentr / Formation permanente de nos enseignants / Visite du Ministre de la Pche et des Ressources Halieutiques Sainte Luce Fort-Dauphin / Synode du diocse de Morondava / Visite pastorale Tsihombe / Le coup darrt / Visite pastorale Amboasary - Ambovombe / Ordination diaconale et sacerdotale / Visite pastorale Marillac / Visite pastorale Ranopiso et Manambaro / La Route Nationale 13 / Visite pastorale Manantenina / Salet des villes, tat de la route et appropriation de terrains./ Visite pastorale Bekily / Pastorale de l'Evque / Passage du Prsident Hery RAJAONARIMAMPIANINA Fort-Dauphin / La joie de l'Evque / Saisie de cristal Tolagnaro / Grande kermesse de la paroisse Cathdrale / La tuerie du 8 mai Andranondambo / Oprateurs miniers dans le secteur d Andranondambo / Installation du nouveau Procureur / Promesse d ivrogne ? ( suite ) / Promesse d ivrogne ? Non ! / Joie pascale / Retour Fort-Dauphin / Message du Pape Franois lors de la visite ad limina / La visite ad limina / Nous sommes fiers de notre ville / Quen est-il de lextension de la Radio LAFA ? / Premire apparition officielle et publique des dputs lus dans le District de Tolagnaro / Visite l Ile Maurice/ Retraite spirituelle l Ile Maurice / Course effrne au trafic illicite / Partage du Pre Berlin / Mgr Benjamin Marc RAMAROSON, Archevque d Antsiranana / Fraude lectorale / Quel sera donc cet enfant ? / Rapport de notre quipe de Justice et Paix / Bonne anne 2014

 

Raction de la population de la Commune Rurale de Manambaro

Le 28 dcembre 2015, la population des 11 fokontany de la Commune Rurale de Manambaro a manifest contre larrt de la Cour Suprme qui a dchu Mr RAZAFIMAHATRATRA Andriamilanto, le maire lu avec 1938 voix, pour le remplacer par Mr CHAUCHNE, candidat de la liste HVM qui a obtenu 1338 voix.

   

   

   

Sont sorties des interviews, les dclarations relatives aux faits ci-aprs numrs :

1-Durant la priode pr-lectorale pour les communales du 31 juillet 2015, la sensibilisation sur toutes les ondes de radio et de tlvision clamait la bonne gouvernance, les droits de l homme , la lutte contre la corruption, la voix du peuple, l Etat de droit, le sacro-saint droit du citoyen lexercice du droit de vote, et bien d autres slogans relatifs la dmocratie.

 

2- Puis voil quintervient , deux mois aprs l installation du Maire lu, un arrt de la Cour Suprme pour le dchoir et le remplacer par le candidat arriv en deuxime position, parce qu il est du parti HVM.

 

3- La manifestation organise par les reprsentants des 11 fokontany de la Commune a mis en exergue :

 

Nous avons interrog aussi le maire dsign qui a rpondu qu il respecte tout simplement la dcision du gouvernement.

Quant au maire dchu, il dplore plusieurs vices quant cet arrt, tant sur la forme, sur la procdure, que sur son excution. S il y avait contestation des rsultats lectoraux on aurait d le prvenir pour sa dfense. Ce qui n tait pas fait. Un extrait de primitif a suffi pour un exploit dhuissier, lui tant absent des lieux, aux fins d ouvrir et donner l occupation du bureau du Maire son nouveau successeur dsign酅Jusqu maintenant il n a pas fait de passation.

Signalons que tous les deux sont venus pour l lection des snateurs. Le dsign comme maire, l lu comme conseiller.

Mgr Vincent Rakotozafy

30 dcembre 2015

Quelques photos de notre Nol Fort-Dauphin

Tableaux vivants et chants des dtenus la prison, le 23 dcembre. Fte organise par lAumnerie Catholique de la Prison.

   

20 baptmes denfants la Chapelle Marillac, avec le Pre Pierrot Martin

   

Messe prside par l Evque la Cathdrale

   

Premier Nol du nouveau cur, le Pre Jean Baptiste Ralalatiana, Tanambao

   

Chants de joie avec la chorale luthrienne, en quelques carrefours de la ville

   

Mgr Vincent Rakotozafy

26 dcembre 2015

Premire rencontre des mouvements d enfants

La Confdration des mouvements d enfants du Diocse a organis sa premire rencontre les 18, 19, 20 dcembre. Tous les districts et paroisses ont t reprsents sauf Bekily 280 km de Tolagnaro, pour raison de transport au dernier moment !! Un millier denfants, de 6 15 ans, taient rassembls dans la joie.

Le vendredi 18, accueil lcole Saint Vincent de Paul et messe douverture prside par lvque. Le temps sombre a attnu la chaleur accablante des jours prcdents.

   

   

   

Le samedi matin, le Pre Martial RAMIAKADAORO et la Sur Marie Anne RASOARILALA de l OPM ont parl des enfants missionnaires des enfants.

   

   

   

Aprs cela c tait le concours sur l Evangile de Marc. L aprs-midi : procession travers la ville, qui s est termine la cathdrale, suivie des confessions des plus grands.

   

   

Le dimanche matin, messe prside par l vque suivie des photos de groupe.

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Laprs-midi , ambiance rcrative dans la cour du Collge Sacr-Cur. La journe s est clture par l adoration du Saint Sacrement.

Pour nous, comme premire rencontre c tait une russite, grce la collaboration franche de tous. Avant toute instruction, notre joie tait la joie des enfants de rencontrer les autres. Beaucoup aussi n ont jamais vu Tolagnaro. Le fait de sortir de leurs petits villages est dj un grand enrichissement pour un grand nombre.

Bien sr lducation chrtienne travers tout ce qu on a vcu pendant ces trois jours tait le premier but. Vivre lesprit du Christ pour tre son tmoin. Tout cela demande un suivi dans chaque paroisse et district. Laumnier national de la Confdration des mouvements des enfants, le Pre Rodolphe, et Monsieur John Pick ont accompagn les responsables dans ce sens. Sans attendre un rsultat au centuple, on est confiant que tout cela portera son fruit.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

22 dcembre 2015

Le septime Chef de Rgion de l Anosy

Nomm en mars 2015 et install le 17 avril, Monsieur BRECHARD Luc Loyola a t remplac par Monsieur RAZAFINDRAMARO Tanjaniaina Juliot Pierrot, septime Chef de Rgion de l Anosy.

   

La passation s est faite trs fraternellement ce 15 dcembre 2015, devant le Prfet de Tolagnaro RAVELONANDRO Abdon Marie.

   

   

Mr BRECHARD a voqu les ralisations pendant ces 9 mois :

   

Son successeur tait dj Secrtaire Gnral de la Rgion Anosy. Il a t Administrateur Dlgu au Ministre de la Communication, charg du Centre de formation Ivato, quand il a t nomm Chef de Rgion.

Il a parl de l galit de gestion des 3 districts : Tolagnaro, Amboasary, Betroka.

La continuation de la rfection de la Route Nationale 13 : Tolagnaro Ihosy, et la RN 12A : Tolagnaro-Vanganindrano.

   

La promotion du tourisme.

Il a annonc aussi que le sport scolaire aura lieu Tolagnaro en 2016

Nos sincres remerciements pour le Chef de Rgion sortant, et un franc succs pour le nouveau

Mgr Vincent Rakotozafy

17 dcembre 2015

Jubil de la Misricorde

En communion avec lEglise universelle, le Diocse a ouvert la Porte Sainte du Jubil de la Misricorde, ce dimanche 13 la Cathdrale.

   

   

Toutes les glises de la ville taient fermes pour se rassembler l : Ampasy a fait 7 km, Marillac 5, Tanambao 2, et quelques personnes de la banlieue. Le plerinage est un signe particulier de l Anne Sainte : il est limage du chemin que chacun parcourt le long de sa vie.

Ouvrez les portes de justice, nous entrerons, nous rendrons grce au Seigneur Voici la porte du Seigneur, entrons pour obtenir la misricorde et le pardon Je suis la porte des brebis.Qui entrera par moi sera sauv ( Jean 10, 7-9)

   

   

   

Le baptme est la porte d entre dans la communaut-Eglise, ainsi on l a voqu par laspersion.

Vivre cette Anne Jubilaire la lumire de la parole du Seigneur : Soyez misricordieux comme votre Pre est misricordieux. LEucharistie est le sommet de cette clbration, tant l alliance nouvelle et ternelle de la misricorde de Dieu.

L vque a rappel que la Porte de la Misricorde a t ouverte aujourdhui, et elle restera ouverte chaque jour jusqu au 20 novembre 2016, clture du Jubil. Venez individuellement ou en groupe. Un prtre sera disponible pour la confession chaque jour, de 15 16 h. Que ce Jubil de la Misricorde soit fructueux pour tous.

Mgr Vincent Rakotozafy

13 dcembre 2015

C est l Avent

L Avent, quatre semaines de prparation Nol.

Allons de l Avant pour ne pas tourner en rond comme les astres qui, une fois le parcours termin, recommencent une nouvelle anne.

Je vous partage tout simplement ces deux penses tires de lInternet pour avancer dans la joie en cette prparation de Nol

Si tu ne peux pas voler, alors cours;

Si tu ne peux pas courir, alors marche;

Si tu ne peux pas marcher, alors rampe.

Mais quoi que tu fasses, tu dois toujours continuer avancer

 

 

Une vision sans action n'est qu' un rve;

L' action sans la vision ne mne nul part;

Un vision accompagne de l' action peut changer le monde

Mgr Vincent Rakotozafy

30 novembre 2015

La fte du Christ Roi

La fte du Christ Roi clture lanne liturgique, pour ouvrir la nouvelle anne par lAvent, prparation la fte de Nol : sa venue sur terre. On ne tourne pas en rond, mais on ne cesse pas de mditer sur sa vie pour s en imprgner.

Je suis n et suis venu dans le monde pour rendre tmoignage la vrit. Quest-ce que cette vrit ? Dieu nest rien qu amour. Il sest fait homme. Notre Dieu nest pas enferm dans son ciel, jaloux de son rang de potentat. Son abaissement pour rejoindre les hommes est le cur du christianisme. Dans le Livre de Daniel, chapitre 7, les empires qui se succdent sont compars des btes sauvages et cruelles, puis est venu des nues le Fils d homme.

Notre procession va symboliser notre suite du Christ : voie, vrit et vie.

   

   

   

   

   

Prions pour le monde o le pouvoir est souvent bas sur le profit, la corruption, la force, la violence afin que lesprit de service, de tendresse, de misricorde, de pardon fasse son chemin.

Mgr Vincent Rakotozafy

23 novembre 2015

La Confrence piscopale

La Confrence piscopale a cltur son Assemble plnire le jeudi 12 novembre au soir par llection de son bureau permanent et les prsidents des diffrentes commissions.

Est lu Prsident de la Confrence Mgr Dsir TSARAHAZANA, Archevque de Toamasina

Vice Prsident Mgr Marie Fabien Samulin RAHARILAMBONIAINA, Evque de Morondava

Secrtaire Gnral Mgr Jean Claude RANDRIANARISOA, Evque de Miarinarivo.

Mgr Vincent Rakotozafy

17 novembre 2015

Assemble plnire des vques : 4 12 novembre 2015

La deuxime assemble de l anne a t ouverte par une rcollection anime par le Nonce Apostolique, Son Excellence Mgr Paulo Rocco GUALTIERI, au Centre Spirituel des Surs de Notre-Dame du Cnacle Soavimbahoaka, le mercredi 4.

En prparation de louverture de l Anne Sainte le 8 dcembre , il a parl de la Misricorde de Dieu aussi bien pendant la confrence spirituelle que lEucharistie.

Non seulement les Surs nous ont accueillis dans leur belle maison, mais elles ont prpar un bon repas qui a bien favoris l ambiance fraternelle.

   

Le jeudi 5, la messe d ouverture a t prside par le Prsident de la Confrence, Mgr Dsir TSARAHAZANA. Partant de l vangile du jour en Luc 15, 1-10 : la brebis perdue et la pice d argent perdue, il a repris ce thme de la misricorde de Dieu.

Dieu nous cherche. Dieu me cherche et cela d une manire irrationnelle, parce que tout de mme, laisser en danger 99 brebis pour en sauver une seule nest pas trs prudent ; mettre la maison sens dessus dessous pour trouver une petite pice de monnaie est vraiment incomprhensible. Lopposition entre quatre-vingt dix-neuf brebis et une seule, dix pices dargent et une seule, nous projette dans un autre monde qui est celui de la misricorde..

Ensemble dans notre rencontre qui commence aujourdhui nous allons chercher la volont de Dieu. Puissions-nous savourer ce temps de misricorde, puissions-nous nous rjouir de la joie mme de Dieu.

Mgr Vincent Rakotozafy

07 novembre 2015

Phnomne El Nino

Les experts de lOrganisation mtorologique mondiale ont mis en garde contre le phnomne El Nino , rchauffement des surfaces des eaux de l Ocan Pacifique, qui atteindra son intensit maximale vers la fin de l anne.

El Nino provoquera des bouleversements sur une grande partie de la plante. Dans notre rgion on nous prvient que la scheresse sera plus forte encore que celle qui a provoqu le kere , famine, cette anne. ( El Nino : petit enfant, parce que ce phnomne arrive autour de Nol ) . O doux Jsus !!!

Il n y a pas encore des morts de la faim ici, comme lont dit certains maires Antanarivo , mais on doit se pencher srieusement aux diffrentes prvisions . La pluie torrentielle actuelle est trompeuse.

Le dimanche 18, il a plu fortement en beaucoup d endroits de l Androy avec de la grle.

Quelques photos de ce que j ai vu Ambondro et Ambovombe.

   

   

En entrant Ambondro, une vingtaine de kilomtres d Ambovombe, un grand tiomena , vent de sable, a couvert toute la rgion et nous a obligs nous arrter. Puis une fois un peu calme, nous avons continu et Ambovombe ctait la pluie torrentielle avec de la grle.

Mgr Vincent Rakotozafy

28 octobre 2015

Radio LAFA a clbr ses 10 ans : 2005 2015

Lafa : palmier tridre. Cest l arbre qui pousse devant la station . On a donn son nom la Radio, parce que a fait penser Lafatra : parfait. Ce nest pas une prtention mais un idal poursuivre. La Radio a tenu clbrer ses 10 ans, avec ce dsir de toujours amliorer ses missions au service de tous: ducation, information, loisirs, vie spirituelle. La premire organisation a t, le 30 septembre, une confrence dbat pour couter les auditeurs, leurs remarques et suggestions, ou leur encouragement.

   

   

   

   

   

   

Le 4 octobre, pour crer une ambiance familiale autour de la radio : djeuner Karaoke. Mme si beaucoup ont pris le repas et mang la maison, nombreux aussi participaient cette ambiance familiale au Centre Diocsain.

   

   

   

   

   

   

   

   

Pour faire participer tout le monde la fte de la radio, un marathon sur 23 km : Fort-Dauphin-Soanierana aller-retour, a t organis le samedi 24. 29 participants de 16 62 ans, aussi bien de la ville que de la campagne, ont concouru.

   

   

Le dimanche 25, le sommet de la fte a t la messe la Cathdrale, prside par le Pre MBOLA Ren, responsable ecclsiastique de la Radio. Le Chef de Rgion tait prsent et parlait de la place de la Radio Lafa dans la socit. Le Directeur, Mr TEFIMBOLA Alain remerciait tout le monde.

   

   

   

Aprs la messe ctait la remise des lots dont le premier prix a t une vache, suivie d un coktail.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

28 octobre 2015

La rentre du Sminaire propdeutique

Chaque anne, dans la premire quinzaine doctobre, les vques des deux provinces ecclsiastiques du sud : Fianarantsoa et Tular, se runissent Tular pour changer avec les ducateurs sur la marche du Sminaire. Cette anne, ctait la joie de l augmentation du nombre des sminaristes, mais aussi le souci pour les accueillir convenablement. La maison est prvue pour un maximum de 46 places, mais cette anne ils sont 53 : 15 de Fianarantsoa, 15 : Ambositra, 8 : Farafangana, 4 : Ihosy, 3 : Tolagnaro, 2 : Mananjary, 2 : Toliara, 2 : Morondava, 2 : Morombe.

En changeant on prvoit que ce nombre ne diminuera pas dans l avenir. Comment faire ? Fianarantsoa s est demand si le temps douvrir un second sminaire propdeutique n est pas arriv. Lensemble sest plutt pench sur la construction dun nouveau btiment pour la salle de classe et les chambres des ducateurs, et amnager ainsi le logement des sminaristes dans l ancien. Tant qu on aura un Grand Sminaire commun, il est logique davoir un Sminaire propdeutique commun pour garder le but initial : favoriser une vie spirituelle et une vie communautaire qui prparent le Grand Sminaire. On la ouvert et confi aux Salsiens de Don Bosco en 1997 . La passation s est faite aux Prtres diocsains 10 ans plus tard.

Quelques photos de la messe douverture qui a t clbre sous le kily (surnomme la cathdrale), la chapelle se trouvant troite l occasion pareille.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

20 octobre 2015

Prions pour le Synode

Comme nous le savons le Synode des vques se tient Rome depuis le dimanche 4 et se clturera le 25 octobre Rome autour du thme : La vocation et la mission de la famille dans lEglise et dans le monde contemporain.

Dans le diocse, nous avons dj chang sur notre ralit : mariage consanguin : fanambadia-mitroky , mariage lessai : ampela tovo , la polygamie. En 2014, Ambovombe, nous avons runi tout cela, avant le Synode extraordinaire doctobre au Vatican, qui est la prparation de ce Synode actuel.

Chaque pays, chaque culture reconnait la place primordiale de la famille dans la socit, au milieu de tous les problmes qu on peut rencontrer actuellement. Puisse le Synode aider la famille retrouver sa vocation et sa mission de garder la vraie valeur humaine dans notre monde d aujourdhui.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

10 octobre 2015

Bienvenu, Monsieur le Maire

Arriv la fin de votre deuxime mandat, vous ne vous tes plus prsent pour un troisime en 2007. Sept candidats se disputaient alors la place, mais on a stopp llection et remplac le Maire par un Prsident de la Dlgation Spciale et ce pendant 8 ans. Lors de la dernire lection cest vous que la majorit des lecteurs a ramen cette place.

Vous aimez beaucoup notre ville, et si sa propret a fait notre fiert, vous voyez dans quel tat elle est. Les employs, sils taient 60 en 2007, ils sont 183 actuellement et ne sont pas pays depuis trois mois.

   

Personne ne vous demandera le miracle, mais on ne met pas en doute non plus votre exprience et votre savoir-faire pour ramener notre ville sa splendeur.

Mgr Vincent Rakotozafy

05 octobre 2015

Message pour les Jeunes Catholiques la conclusion des JMJ Mada 8 clbres Fianarantsoa les 15-20 septembre 2015.

Fianarantsoa, 20 septembre 2015

Bienheureux les curs purs, ils verront Dieu (Mt 5,8).

Jeunes ici prsents et ceux qui nont pas pu participer

Ensemble rendons grce Dieu car les JMJ Mada 8 vcues ici Fianarantsoa se sont bien droules en dpit de quelques petits dsagrments ds la prparation au niveau de chaque diocse surtout pour lArchidiocse de Fianarantsoa qui a accueilli ce rassemblement. Malgr tout cela, tout le monde reconnat la disponibilit de chaque participant et la volont davoir un cur pur car chacun veut voir Dieu..

Nous remercions plus particulirement tout lArchidiocse de Fianarantsoa conduit par lArchevque Mgr Rabemahafaly Fulgence, qui a accept et organis avec les diffrentes Commissions et avec le Comit central de tous les mouvements au sein du diocse. Remercions galement les Autorits de lEtat et celles de la Rgion et surtout la population de Fianarantsoa qui a su accueillir les plerins. Nous remercions aussi toutes les personnes de bonne volont sans exception qui nous ont donn la main de diverses manires (argent, hbergement, matriels, transports), la sonorisation, les mdias (TVM, RNM, RDB, Radio Tsiry, Telma, Airtel.) Notre gratitude va aussi aux responsables de la Scurit qui ont aid et permis la ralisation de ce grand rassemblement

Nous adressons aussi notre remerciement tous les membres du Comit Central de la Jeunesse Catholique, vous membres de lAssemble Nationale des jeunes, vous groupe des Reprsentants de Madagascar Rio et vous Volontaires qui se sont donns pour que ces JMJ Mada 8 soient une russite

Notre remerciement va aussi tous les Prtres, Religieux-Religieuses, Educateurs des jeunes. Ensemble vous vous tes dvous avec les Jeunes

Et vous Jeunes, chers fils et chres filles, nous vous remercions vivement davoir rpondu lappel du Christ qui nous a indiqu clairement le chemin du vrai et solide bonheur qui est la puret du cur : Bienheureux les curs purs ils verront Dieu . Nous sommes tous convaincus pendant ces JMJ que cest la Foi au Christ qui nous a runis, car bien quil y ait eu des difficults, nous les avons affrontes et nous les avons vcues dans la joie et surtout vous vous tes toujours efforc avoir un cur pur.

Il y a 26 ans (1989) que le Pape St Jean Paul II, Pre des JMJ, est venu nous rendre visite ici Fianarantsoa et aujourdhui Sainte Thrse de lEnfant Jsus et ses parents qui vont tre canoniss dici un mois sont l priant avec nous. Ils sont des modles pour nous dans la vie de foi et de charit, surtout en cette anne de la Famille et de la Vie Consacre.

LA CROIX, le plus haut signe de lamour du Christ pour nous : Il ny a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis (Jo15, 13). Amour dcoulant du cur de Jsus que rvlent leau et le sang, signes des sacrements de lEglise que vous avez dj reus. Cest dun cur pur que sort cet amour a soulign Jsus : Rien de ce qui est hors de l'homme et qui entre dans l'homme ne peut le souiller; mais ce qui sort de l'homme, voil ce qui souille l'homme Car c'est du dedans, du cur des hommes, que sortent les penses mauvaises : fornication, vols, meurtres, adultres, avarice, mchancets, fraude, libertinage, envie, blasphme, orgueil, draison. Toutes ces choses mauvaises sortent du dedans et souillent l'homme (Mc7, 15.21-23).

Toutes ces pollutions qui souillent notre cur et que Jsus a numres concernent surtout nos relations quotidiennes avec les autres sans aucune distinction dge et de fonction. Nous avons approfondi tout cela tout au long de ces JMJ et nous voil convaincus que nous devons lutter contre ces souillures et ces dviations qui abiment la vie de famille, qui rendent la vie des consacrs instable et qui font tomber enfonant encore plus bas la vie des jeunes. Jsus tinterpelle aujourdhui pour que tu purifie ton cur et que tu dcouvres le vrai bonheur. Jsus tappelle suivre le vrai chemin quindique lEvangile. Jeune, Jsus tappelle avancer plus loin pour tre responsables au sein de lEglise et de la Nation.

Le meilleur Bien que nous pouvons avoir dans la vie, souligne le Pape Franois, est notre relation avec Dieu qui senracine dans la foi nourrie par la prire, par la Parole de Dieu, par les Sacrements et par lamour du prochain.

Chers jeunes, ne vous dcouragez pas devant les difficults, mais ayez toujours lesprance en Celui qui propose un bonheur qui ne trompe jamais (Cf 2Tim 1, 12). Nayez pas peur de purifier votre cur en vivant le vritable Amour selon lexhortation de St Paul : La charit est patiente, elle est bonne; la charit n'est pas envieuse, la charit n'est point inconsidre, elle ne s'enfle point d'orgueil; elle ne fait rien d'inconvenant, elle ne cherche point son intrt, elle ne s'irrite point, elle ne tient pas compte du mal; elle ne prend pas plaisir l'injustice, mais elle se rjouit de la vrit; elle excuse tout, elle croit tout, elle espre tout, elle supporte tout." (1 Cor 13,476).

Nous, vos Evques, nous vous exhortons: Approfondissez la foi par le catchisme, enracin dans la Parole de Dieu et lEnseignement de lEglise, persvrez dans la prire, avancez dans les sacrements et surtout vivez ce que vous recevez notamment dans le Sacrement de la Rconciliation pour purifier votre cur dans votre relation avec Dieu, avec le prochain et avec la nature, et surtout ayez une vie eucharistique, signe de communion avec Dieu et vous direz comme St Paul : si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi.(Gal 2,20)

Notre souhait le plus cher est que ces JMJ- MADA 8 que nous avons vcues ensemble, nous apportent un renouveau dans notre vie de chaque jour. Chers Jeunes, vous vous tes efforcs davoir un cur pur pendant ces JMJ, continuez ltre tout au long de votre vie. Nayez pas peur de manifester votre foi catholique partout o vous tes. Soyez fiers de votre foi.

Nous avons confiance en vous et nous comptons beaucoup sur vous. Nous vous confions la Sainte Vierge, Patronne de Madagascar et des Jeunes, Modle des Croyants. Cest de tout cur que nous vous donnons la bndiction apostolique.

Fait Fianarantsoa le 20 Septembre 2015

25me Dimanche Ordinaire

Confrence Episcopale de Madagascar.

 

JMJ MADA 8 : 15 20 septembre 2015 Fianarantsoa

Heureux les curs purs, car ils verront Dieu .

Ds le lundi 14, les plerins commenaient venir ; mais cest le mardi 15, jour de l accueil, que les files de voitures n arrtaient dentrer dans la ville de Fianarantsoa, jusqu une heure tardive. Onze sites ont t prpars pour accueillir les plerins qui sont venus plus nombreux que prvus.

Le mercredi 16, jour d ouverture, 13 h les plerins commenaient entrer dj au stade amnag pour cette grande rencontre. Les vques suivent tout cela du podium.

Leur doyen, Mgr ZEVACO , vque mrite de Tolagnaro, malgr ses 90 ans tait l.

Trois jeunes Polonais de Cracovie o aura lieu en 2016 la Journe Internationale sont venus de Tolagnaro o ils taient en mission.

Avant la messe proprement dite, les discours d accueil de Fianarantsoa et les danses folkloriques ouvrent la rencontre.

Le Prsident de la Rpublique accompagn de son pouse est venu assister l ouverture de cet vnement, pour encourager les jeunes. Ces photos nous montrent dans quelle ambiance cette ouverture sest passe : de 13h 19h 30

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

Les jeudi, vendredi et samedi matin, les vques se sont rpartis dans les 11 sites pour la catchse sur le thme : Heureux les curs purs, car ils verront Dieu

Quelques photos des 3 endroits o j tais .

Le jeudi la paroisse de Sahalava, o j ai insist que la racine de tous les maux, cest l amour de l argent et c est a qui bouleverse tout dans le pays avec ces crises interminables. Il ne faut pas entrer dans cet engrenage. Nous pourrions tre enfants des parents qui exploitent les autres ou des parents exploits.Plus de 1000 jeunes taient l.

Le vendredi, j tais avec Mgr Fidlis RAKOTONARIVO la prison de la ville. Il prsidait la messe, j assurais la catchse 400 prisonniers dont 80% de jeunes. En 1964 1967, alors que jtais encore sminariste, j ai aid l aumnier de la prison pour le catchisme, les jeunes taient moins nombreux, aujourdhui cest le contraire pourquoi ?

   

J ai parl surtout du manque de travail qui incite au vol ou au rseau du banditisme ; l analphabtisme o beaucoup de jeunes sont exploits pour des sales coups..Ne pas oublier que tout homme est une histoire sacre, l homme est l image de Dieu . Notre histoire est une histoire sainte, grce Dieu qui nous ramne toujours son but de nous donner le vrai bonheur.

Le vendredi aprs-midi, de 15 17h , le chemin de croix a t prsid par Mgr Fulgence Razakarivony, au mme endroit que louverture.

   

Le samedi matin, Ankofafa. 3000 jeunes suivaient la catchse, avec lambiance de joie habituelle de l Oratorio. Les photos nous rapportent ces jeunes en joie.

   

Le samedi aprs-midi , les jeunes rejoignaient Anosy pour la veille de prire, en attendant la messe de clture du dimanche.

   

   

Le jour J est arriv : Dimanche 20 septembre, jour de clture o l on donne les messages .

Pour ces 5 jours de rassemblement, nous avons surtout relat des photos exprimant dans quelle ambiance ils sont passs. Pour une autre fois nous reprendrons les messages du Pape, de la Confrence piscopale, et mme du Prsident de la Rpublique, sur le thme : Heureux les curs purs, car ils verront Dieu

   

Heureux les curs purs, car ils verront Dieu

Mgr Vincent Rakotozafy

23 septembre 2015

 

Visite pastorale Beraketa : 31 aot 6 septembre 2015

Aprs Bekily, cest Beraketa daccueillir l vque pour sa visite ; mais le cur sest tromp de date et ne m attendait que fin septembre dbut octobre ! Il a convoqu les catchistes pour me rencontrer le vendredi aprs-midi. Le samedi aprs-midi , il m a demand de bnir un mariage qu il a pens bnir lui-mme. Le dimanche matin, les 11 confirmands pour fin septembre taient dj prts.

Cette improvisation a t bnfique pour moi, parce que a m a permis de connaitre la ralit. Presque toutes les communauts de brousse sont mourantes, d aprs les rapports improviss des catchistes. Le march du dimanche est une des raisons. Je me suis rendu compte aussi que leur niveau intellectuel est trs trs bas. Beraketa, centre du district est en veilleuse et ne connait pas tout le programme du diocse. Que faire ? Question suivre. Pendant ma visite Bekily, le Pre Csaire du Centre catchtique y a amen une blesse par les bandits. Mais la femme a succomb en route !

Quen est-il ? Beraketa qui a trop souffert du banditisme a fait venir des ZAMAMI de Fianarantsoa. On men donne diffrentes dfinitions, mais ce sont des jeunes qui assurent la scurit et surtout qui ramnent les bufs vols. Pendant 2ans : 2013-2014, la population tait tranquille. Alors pourquoi ce rebondissement ? Comme la paix commence revenir, le Fokonolona a pens arrter le contrat qui cote assez cher.. La nuit du lundi 24 aot, des bandits ont attaqu la maison du mdecin et ont emport les marmites, la machine coudre, de l argent... Le mdecin et sa femme ont t fortement blesss, mais leur femme de chambre a reu une balle la hanche, et cest elle que le Pre a amen l hpital mais a t morte.

Aprs enqute de la Gendarmerie, 4 ZAMAMI et 3 jeunes du quartier du mdecin sont arrts. Ils se sont dnoncs eux-mmes. Tous les 7 sont incarcrs Betroka, et y attendent leur jugement.

   

Quelle sera la suite ?

Mgr Vincent Rakotozafy

08 septembre 2015

Visite pastorale Bekily : 24 -30 aot 2015

Comme je ne passe quune fois par an, j ai profit de cette occasion pour minformer sur le kere, famine.

Les Filles de la Charit mont rapport que, par jour, elles ont donn manger une centaine de personnes qui venaient de la campagne. Il y en a qui ne pouvaient plus manger et sont morts leur dispensaire. Elles apprhendent encore la famine ces 2 mois de septembre-octobre, o il ne pleut pas encore En tout cas elles remercient beaucoup tous ceux qui les ont aides secourir ces pauvres.

Jai contact le responsable de l AIM : Association Inter-coopration Madagascar qui opre pour la mise en uvre du programme AINA financ par lUnion Europenne ( Actions Intgres en Nutrition et Alimentation ). Tout cela est en vue de rduire le nombre des malnutris ou sous-nutris et la mortalit infantile. On ne peut que souhaiter le meilleur rsultat. Mais notre dada est tant qu on ne se penche pas efficacement sur le problme de fond de l Androy : l eau , tout est alatoire.

J ai visit aussi le village d enfants, o il y a mme une sage-femme pour la PMI.

   

Pour la visite pastorale proprement dite, je partage tout simplement ces quelques photos. Petite chapelle dAmpanaperandrotsy, pour une communaut qui commence.

Jy suis pass le mercredi 26 avant d aller Betakapaka. Une communaut bien vivante la sortie de la messe.

Le jeudi 27, confirmation Bekitro. Les chrtiens se saluent la sortie de la messe.

   

Le vendredi 28 : confirmation Ambahit. Ils sont en train dagrandir l glise. La joie de rentrer au village aprs la confirmation.

   

Le dimanche 30, 21 confirmations Bekily. Une liturgie bien anime et trs priante. Tout le monde flicite les confirmands la sortie de la messe.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

02 septembre 2015

Visite pastorale Ambovombe banlieue : 18 23 aot 2015

Cela fait 3 ans que j ai spar la ville qui a dj plus de 33 000 habitants, de la banlieue, pour la visite pastorale. Avec le Pre Antonio j ai visit 3 glises : Tsirangoty avec 23 confirmations, Erada 16 confirmations, Etsoha 20 confirmations et inauguration de l glise.

   

   

Avec le Pre Cuesta, 100 confirmations Soatamea.

Avec le Pre Anselme, il y a eu 20 confirmations Androhondroho et 66 Ambondro.

   

Cest ici aussi qu il y a eu changes avec le comit. En plus de la vie ordinaire des communauts chrtiennes, ils ont parl surtout de la famine qui a oblig beaucoup de gens migrer momentanment vers le nord . Le nord commence Ihosy jusqu Majunga..Cela a vid aussi beaucoup d glises. En effet j ai constat que lest d Ambovombe a pu cultiver et la famine ne l a pas frapp, mais le reste a souffert de la scheresse.

22 voitures des Mdecins sans Frontires circulent beaucoup aussi, pour sauver les enfants malnutris. Beaucoup critiquent que l investissement est plus fort que l aide apporte, mais n ayant pas de chiffres exacts je ne me hasarderai pas appuyer cette remarque.

Mgr Vincent Rakotozafy

24 Aot 2015

Visite pastorale Antanimora : 14 16 aot 2015

Pour raison de sant, de l vque et du cur, j ai supprim la visite pastorale d Antanimora, l anne dernire. Le diacre Hermann tenait la permanence dans le district, des prtres passent pour les temps forts : Pques, Nol.La vie ordinaire de l Eglise tenait bien. Mais la vie sociale avec le banditisme et la famine souffrait beaucoup. Cette fois le cur est rentr, mais c est le diacre qui est parti. Ordonn prtre Ambositra, son diocse d origine, le 2 aot, il est mut ailleurs. Malgr tout cela les communauts chrtiennes gardaient leur vitalit.

A Ambatobesakaraty, fonde en 2009, il y a eu 23 confirmands, surtout venus des coles-glises dalentour. Dans ce secteur dune quarantaine de kilomtres de long, il n y a aucune cole publique, alors cest la mission catholique qui en a ouvert 5. L cole sert de lieu de culte le dimanche. Les Luthriens installs depuis 1961 qui ont demand louverture de la mission catholique Ambatobesakaraty. A cette visite de l vque, ils taient l exprimer leur joie et leur reconnaissance.

   

A Antanimora, il y a eu 52 confirmations. L change avec le comit portait surtout sur la vie sociale : banditisme et kere ( famine ). Nous avons dj signal ici qu cause du banditisme le cur a ouvert la cour de la Mission pour abriter les bufs , chvres, moutons des environs. Pour eux le banditisme a eu deux raisons : la priode de transition n a pas matris ces trafics illicites. Comment peut-on admettre que les gouvernants ne sachent pas o vont ces bufs vols ? Ou bien ils sont incapables, ou ils sont de connivence. La deuxime raison : les jalousies claniques. On ne s attaque pas directement mais on fait venir d ailleurs des bandits pour attaquer le clan rival.

Actuellement cest le retour au calme avec le pacte social. Ils ont brls vifs 3 bandits attraps dont deux retirs du camp de la gendarmerie o ils taient abrits. Pour la famine. On craint encore pour la priode de soudure ( septembre octobre ) s il ne pleut pas. D ailleurs tous ces projets qu on fait dans l Androy sont des piges qui enrichissent plus les oprateurs sans tudier vraiment le fond du problme : l eau.

A Andalatanosy : une trentaine de confirmation. L, le prsident du comit a fait surtout le rapport, en plus de la vie ordinaire de la communaut chrtienne, de la scheresse qui a frapp la culture, puis les rivalits politiques . A sa connaissance, il n y a pas encore eu une lection mal prpare et boude par la population comme cette dernire lection communale !!! En plus de a on a enlev exprs de la liste beaucoup de noms De tout cela l vque a conclu qu il ne faut pas enfermer la foi dans les murs de l glise , mais la vivre au milieu de toutes ces ralits.

   

NO COMMENT : A Jafaro, camp militaire en ruine, rig du temps de Ratsiraka ! Pour la population : c tait pour le trafic extrieur de tortues.

       

Mgr Vincent Rakotozafy

17 Aot 2015

Visite des reliques de Sainte Thrse de l'E.J et de ses parents

Arrives le 3 juillet Madagascar, les reliques de Sainte Thrse de l Enfant de Jsus et de ses parents font le tour de tous les diocses. Notre diocse a eu leur visite les 6 8 aot . Accueil chaleureux, non seulement par les catholiques, mais par toute la population.

       

Le cortge, sur les 4 km, de l Aroport au Petit Sminaire qui est sous le patronage de Sainte Thrse, a dur 3 heures .

                       

A 17h30 on a amen les reliques la cathdrale pour la messe de 18 h, et elles sont restes l jusqu au matin du samedi . Le vendredi 18h et le samedi 8h30, il y a eu encore la messe. Le reste : veille de prire la nuit, vnration individuelle le jour et qui n arrtait qu la messe.

Le samedi 10h on amenait les reliques la Maison Provinciale des Filles de la Charit, la demande des Surs ges . A 13 h 30 envol vers Morondava.

           

On ne s arrte pas la matrialit des reliques, mais on s lve au tmoignage de vie de ceux qu elles reprsentent, vie de saints. Comment ils ont vcu leur baptme ? En touchant la chsse on veut communiquer leur saintet tout en demandant leur intercession auprs de Dieu.

Mgr Vincent Rakotozafy

12 Aot 2015

Ordination sacerdotale de MBOLA FANOMEZANTSOA Ren

Ren a t ordonn diacre le 8 aot 2014 Ambovombe Androy, aprs quoi le diocse l a envoy Tular, au Sminaire Propdeutique Interdiocsain , pour aider l quipe ducatrice.

Ce mercredi 5 aot il a t ordonn prtre la Cathdrale. La veille , pendant la veille de prire prparatoire, il a partag comment il a chemin dans sa vocation. Aprs quoi la famille lui a donn la bndiction de bonne continuation dans ce service de l Eglise.

   

Quelque photos de cette joyeuse fte.

                           

Ren soccupera de l animation spirituelle de la Radio Diocsaine.

                           

Mgr Vincent Rakotozafy

05 Aot 2015

Visite pastorale Tsihombe

Le cur, Pre Nol Ramanandraibe, est nomm Directeur des Filles de la Charit la place du Pre Miguel Guttierez qui lui a pris sa place Tsihombe. Comme il n y tait que depuis une semaine, la visitea t courte, d autant plus qu il y a eu les lections communales. Il y a eu 56 confirmations dj prpares.

Un fils du district, Mbola Ren, va tre ordonn prtre le mercredi 5 aot et dira sa premire messe l le dimanche 9. Tout est dj bien organis. Aprs les Pres Lucien et Rostin, Ren sera le troisime prtre sorti de l, tous les trois prtres diocsains.

En 1929, lunique prtre responsable de tout l Androy rsidait Tsihombe, rgion trs difficile pntrer encore l poque, alors on profitait du poste militaire qui s y trouvait. L glise a t construite en 1930, et garde encore toute sa structure. Elle se trouve petite maintenant, et l on pense agrandir du ct de la sacristie en forme de croix ; personne n osera toucher la faade, tmoin de l histoire.

Mgr Vincent Rakotozafy

06 Aot 2015

Congrs des MDMK :CVX : du 23 26 juillet 2015

Les MDMK CVX taient en congrs sous la direction de l Aumnier National le Pre RAKOTOZAFIMAHERY Christophe Alfred, et Mr CLEMENT, membre du bureau national. Dans le diocse ils sont autour de 900, majorit femmes. 550 ont particip ce congrs.

Le thme : Tmoins de la foi et de l amour au milieu de la famille et de la socit . Occasion de mieux rflchir encore sur le passage de ZMM Enfants de Marie la CVX, Communaut de Vie Chrtienne. Non pas pour effacer la dvotion mariale, mais confirmer que le but est Jsus : Marie est l toile qui nous oriente vers Jsus le soleil.

Pour cela il y a eu concours de prsentation de l Evangile de Marc. Chaque paroisse ou district a tenu son stand pour exposer ses spcialits, et aussi prsent des chants et danses folkloriques.

   

Le jour J de la clbration a t le dimanche : grande procession passant devant l Htel de la Ville, vers la Cathdrale. La messe a commenc 8h 30 pour se terminer 12h 45. Chaque paroisse a apport en procession des offrandes pour le Petit Sminaire : Riz, manioc, mas, haricot

   

   

   

Le grand repas familial a cltur la rencontre.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

31 juillet 2015

Visite pastorale Amboasary : 20 26 juillet

En plus de la pastorale proprement dite nous suivons o en- est-il du kere , famine, et de la scurit dans cette rgion ? Pour la famine, on peut dire que la situation nest plus dramatique comme auparavant, il y a eu les aides des diffrents organismes. Il y a eu un peu de pluie qui a permis aux paysans de cultiver, surtout sur le littoral de la Mandrare. Des associations ramassent des mas et les vendent PAM qui en fait des stocks pour prvoir la priode de soudure. Ici sur les photos, stockage au magasin de la paroisse d Amboasary.

   

Sans tre de la nourriture proprement dite, Amboasary produit beaucoup de cannes sucre et en expdie, par exemple vers Ambovombe , mais surtout en fabrique du toaka ( rhum) en plus de la consommation locale.

Quant la scurit, la population est heureuse et ne jure que par le capitaine Faneva. Beaucoup critiquent ses diffrents abus, et j en fais partie ; la population prfre fermer les yeux l-dessus, parce quelle a trop souffert pendant trois ans, et le capitaine est l homme providentiel. Un exemple parmi tant d autres, le village de Fenoaivo que j ai visit le 24 juillet : tous les tals du march ont t compltement brls par les bandits, des cases ont t dj touches.

Le mercredi 22, les fokontany de la commune de Behara lui ont prsent leur flicitation dtre sorti de cette attaque qui aurait pu lui coter la vie le mois de juin , sans la protection divine.

   

Pour la visite pastorale, le district dAmboasary est le plus vaste du diocse : 150 km de long sur 80 dans sa plus grande largeur.

On constate que pour garder le contact avec les diffrentes communauts chrtiennes, les prtres font la course au dpens de la formation permanente des catchistes et des comits. Ils constatent ce problme et on dj leur plan d action pour l annes qui viennent.

Il y a eu 226 confirmations rparties dans 5 groupes : Mahabo, Ankirikirika, Mantsaky, Fenoaivo, Tsarampioky, Amboasary. Quelques photos de ces jours de joie.

   

Mais je voudrai partager ici le tmoignage de foi de MONJA Vincent, de Mahabo. Baptis adulte et admis la communion le 12 mai 1991 avec sa femme VAHA Franoise Tranomaro, il a fait une demande au cur : Vous savez que nous habitons loin d ici, alors comment communier frquemment ? Le cur a rpondu : Venez ici Tranomaro lors de mes visites, parce qu il n y a pas de route chez vous. Alors tout joyeux il sest cri : Cest promis , nous allons construire cette route . Il a invit tout son village, majorit paenne, tracer cette route : 32 km . Il a offert 90 boucs bien gros pour le repas, pendant les travaux. Quelques photos de cette route que le cur a baptise : Llan i Jesosy Route de Jsus.

Jsus n est-il pas le chemin, la vrit, la vie ?

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

28 juillet 2015

Visite pastorale Ambovombe : 18 19 Juillet

De la face humide du diocse, Manatenina, je suis all la face sche , Ambovombe . Quelle joie de constater qu il a plu beaucoup l-bas. La route a t pleine de flaques deau, une bndiction qui rjouit aussi bien les hommes que les btes.

   

Pour la visite pastorale proprement dite, jtais vraiment content aussi des rapports du comit paroissial . La paroisse a pass une petite crise due un malentendu ; mais tout s est bien droul depuis la visite de 2014, anne o la paroisse a pris en main aussi le conseil pastoral du diocse et les ordinations sacerdotales. La paroisse continue toujours amliorer cette auto-prise en charge.

   

Je remercie le Visiteur des Lazaristes d avoir donn le Pre Dario, que j ai ordonn en 2011, comme nouveau cur. Il a t prsent aux chrtiens le 12 juillet, puis parti en cong pour commencer en forme. Le comit paroissial termine le mandat en avril 2016, mais je leur ai demand d avancer les lections en janvier pour un nouvel lan ds le dbut de l anne.

La confirmation de 94 jeunes a t le bouquet de cette visite.

Mgr Vincent Rakotozafy

24 juillet 2015

Visite pastorale Manantenina : 7 12 juillet

 

Ds qu on va Manantenina, 110 km de Fort-Dauphin, on pense tout de suite l tat de la route, aux 5 bacs qu il faut passer en plus des petits cours d eauJ ai quitt 5h30 pour tre l-bas 13h30. La visite a eu lieu en trois endroits : Soavary, Ampasimena, Manantenina.

A Soavary

Soavary est 18 km de Manantenina, mais il faut passer 2 bacs, Ampanibe et Maroroy. Tous les deux ont eu leur moteur en panne, il a fallu les tirer la corde.

   

La messe a t prvue 9h, on est arriv seulement 11h. Tout le monde attendait dj l glise, sauf quelques lves de l cole publique qui venaient aussi la prire.

   

Aprs la messe, lchange avec l vque portait, entre autres points, sur la difficult du passage du mariage coutumier au mariage chrtien catholique : peur de lindissolubilit, l abandon du mariage consanguin, ou mariage prcoce des filles. Les jeunes disent que les catholiques sont trop exigeants . Je leur ai dit que tout cela est bien normal. L Eglise de Soavary n a pas 50 ans. Il faut continuer se poser les questions, rflchir sur les points positifs et ngatifs, donner de l importance la scolarisation pour s ouvrir d autres connaissances et non seulement la tradition ancestrale.

   

Tout s est termin par le repas de lvque avec les catchistes.

A Ampasimena

Ampasimena est 25 km ( trs lastiques) au sud de Manantenina. Une piste trs dgrade qui oblige de faire des dtours, et parfois la voiture se fraie un passage au milieu des broussailles qui recouvrent la piste, pour se terminer au bord de Manampanihy o l on prend la pirogue.

   

Un mot pour l histoire : dj les missionnaires arrivs en 1896 Fort-Dauphin, descendaient jusquici en 1898 en passant par Ranomafana. Cest ici que le Pre Danjou s est noy, on ne sait trop comment. En 1999, centenaire de sa mort , on a surplomb de ciment sa tombe, avec l criteau en marbre.

   

Le mouvement des enfants est trs vivant ici ; il y a eu 19 confirmands. L change avec le comit parlait surtout de la pacification du capitaine Faneva. La paix est revenue ; mais labus des gendarmes qui extorquent de l argent pour un rien fait crier les paysans . Pour une lettre anonyme sans fondement, sans enqute approfondie, ils exigent des millions !!! Des parents arrtent aussi les tudes de leurs enfants, faute de dbouch alors qu ils ont dpens des fortunes. D autres ne scolarisent pas tout simplement les enfants.

   

La solution doit venir de vous-mmes d abord, leur ai-je dit. Ces lettres anonymes viennent du milieu de vous cause des jalousies. Bien sr que les gendarmes ne font pas leur travail en ne faisant pas des enqutes srieuses, la corruption est gnralise. Mais tudiez aussi entre vous la raison de ces jalousies.

   

Quand la non scolarisation, cest une erreur grave. On n tudie pas pour avoir du travail de fonctionnaires ou autres, mais savoir en crer aussi. Le grand problme est ce manque de communication routire !!!

A Manantenina

Cette question d extorsion par les gendarmes est revenue. J ai insist sur l ducation, la scolarisation. La venue du F. Tanjona pour le Collge est vraiment providentiel.

Manantenina est trs isol cause de la route. Souhaitons que la rhabilitation de la route par l entreprise SARA arrive jusqu au bout, suivie par le projet de bitumage d Ambovombe-Androy jusqu Vangaindrano , en pleine tude actuellement. Cest long terme, mais esprons.

Linstallation de 1100 km de fil ( Tular Manakara), pour la fibre optique de l Internet avance. Les techniciens ont quitt Manantenina pour sinstaller Maroroy Sans ducation, les jeunes vont gober sans discernement ce qu ils pensent tre de l volution.

A la fin, j ai demand au cur de faire un sujet de dbats toutes les occasions : l environnement , pour en faire un change la prochaine visite. Nous constatons l appauvrissement du sol, et assistons sans nous inquiter de ces endranendrana , bois de fer seuls rsister au feu.

   

Comment accompagner les paysans pour abandonner la culture sur brlis, profiter du Projet ASARA.

Mgr Vincent Rakotozafy

15 juillet 2015

 

Visite pastorale Mahialambo

 

La banlieue nord s tend sur 65 km avec 16 glises. D habitude quand il y a grande rencontre, cela se passe Mahialambo, 25 km de Fort-Dauphin.

Depuis que le Pre Hugon, qui a tenu ce district pendant 39 ans , est rentr dfinitivement en Europe, trois prtres Lazaristes Malgaches se sont dj succds pour le mener : Les Pres Henri, Damy Foliantsoa et Jrme. Le district s adapte chaque fois au nouveau venu et n arrive pas encore avoir son vrai rythme. Lors de la rencontre avec le comit, ils m ont fait remarquer qu en temps que secrtaire du Visiteur de la Congrgation, le Pre Jrme est assez souvent absent.

Malgr tout cela le district avance tout doucement : si avant il y avait 12 glises, actuellement 4 nouvelles se sont ouvertes et demandent encore beaucoup de visites pour vraiment les former. Pendant cette visite 42 jeunes, venus de 4 glises, ont reu la confirmation. Les autres n en ont pas prsent, faute de prparation srieuse.

Les mouvements sont bien anims. Les MDMK ( CVX ) prparent leur congrs triennal ; 6 jeunes vont reprsenter le district au JMJ de Fianarantsoa ; les enfants prparent leur rencontre Fort-Dauphin le mois de dcembre

En plus de ces quelques rapports on m a rapport aussi que la semaine passe, Amborabao de la commune de Mahatalaky, 4 types ont attaqu une maison dont le propritaire vient de rentrer d Ilakaka avec l argent du saphir ! Alert le village est venu au secours . Deux bandits ont pu s chapper, mais les deux autres ont t arrts. L un a t mort sous les coups et les villageois ont brl son corps. Le second, fortement bless, est gard au poste avanc de la gendarmerie de Mahatalaky tout en suivant le soin l hpital . Il a rvl qu ils viennent de 2 villages plus loin : Andramanka et Ebiandry.

A Farafara cest un mari qui a tu un homme qui a voulu abuser de sa femme ! O Seigneur, envoie ton Esprit et qu il renouvelle la face de la terre

Mgr Vincent Rakotozafy

06 juillet 2015

Visite pastorale Marillac : 28 juin

Le projet dune glise paroissiale qui sera en mme temps un sanctuaire en l honneur de saint Vincent de Paul et sainte Louise de Marillac fait son chemin. Si jusquici chaque grande fte on clbrait dans la cour intrieure des Lazaristes, aujourdhui on a clbr dans la chapelle agrandie, grce aux efforts des chrtiens.

40 jeunes dont 25 garons ont t confirms. Dans les autres paroisses les filles sont toujours plus nombreuses.

D aprs le rapport du comit sur 4700 habitants, il y a 1054 baptiss catholiques dont 475 pratiquants assidus. Les mouvements sont bien dynamiques, spcialement le FTK ( Foyers Chrtiens) qui est en plein essor. Seulement le scoutisme passe une crise. Une vingtaine de jeunes se prparent au JMJ de Fianarantsoa, tandis que les enfants prparent leur rencontre diocsaine au mois de dcembre.

Le rapport sest termin par le repas familial.

Actuellement avec les deux paroisses de la ville, Marillac participe activement la prparation de lordination sacerdotale du mois daot et la visite des reliques de Sainte Thrse et de ses parents.

Mgr Vincent Rakotozafy

29 juin 2015

Le Grand Sminaire de Vohitsoa a ft ses 25 ans

Le Grand Sminaire de Vohitsoa ( Fianarantsoa) , commun aux deux provinces ecclsiastiques de Fianarantsoa et Tular , a ft ses 25 ans, le 24 juin : fte de son patron, Saint Jean Baptiste.

   

Ds le dimanche 21 aprs-midi, festivit rcrative qui a attir dj beaucoup de monde l amphithtre .

Le sommet de la fte a t l ordination diaconale de 14 sminaristes . Ds le 23 au soir, veille de prire prside par l Archevque de Fianarantsoa, o les parents leur ont donn la bndiction.

   

Aprs quoi l Archevque a bni les toles et les dalmatiques, symboles de leur service dans l Eglise.

   

Pour terminer ils ont dit leur profession de foi et sign cela devant tout le monde.

Le 24 9h, sur le terrain de sport, a commenc la crmonie pour se terminer 14 h.

Sauf celui de Morombe, parti en cong en Europe, tous les vques des deux provinces taient prsents, avec Mgr Marcellin RANDRIAMAMONJY ancien Recteur, actuellement vque de Fnrive-Est. Plus de 200 prtres, en majorit forms ce Sminaire, 13 diacres en stage pastoral. Depuis son ouverture en 1990, 3325 sminaristes sont passs ici et 10% ont abouti la prtrise. Cette promotion qui termine cette anne a t 41 l entre en propdeutique Tular, en 2007 ; et maintenant ils sont 14 tre ordonns diacres. Mais de tous ceux qui ont quitt, beaucoup sont des responsables dans les paroisses ou des chrtiens engags.

Pour Tolagnaro le nouveau diacre est Maka Alexis RAMAROLAHY.

   

Avec Zacharie, pre de Jean Baptiste, nous disons : Bni soit le Seigneur, le Dieu d Isral, qui visite et rachte son peuple

Mgr Vincent Rakotozafy

27 juin 2015

Le capitaine Faneva est bien vivant

Des journaux de la capitale ont parl de l attaque contre l quipe de pacification du Capitaine Faneva, le mercredi 10 juin, et ont donn des chiffres de morts, et ont avanc mme que l tat du capitaine tait critique.

A l entente de cette nouvelle, Tananarive a dpch un hlicoptre pour le ramener, vivant ou mort. Nous avons pu le joindre au tlphone le vendredi 12 et communiqu directement notre conversation notre Radio LAFA. Il a dit qu il a reu 3 balles qui lui ont brl le vtement, mais il est rest indemne.

Ce 17 juin, le Chef de Rgion, le Prfet de Rgion, le Commissaire de la ville, le Procureur et le Commissaire de la ville de Fort-Dauphin ont donn cette version officielle :

   

Bien que Bekofafa du district de Befotaka ne soit pas du territoire de pacification du Capitaine Faneva, il y est all la demande de cette commune. Les bandits y rgnent encore, et les bufs vols dans le district de Fort-Dauphin passent par l pour gagner la cte du Sud-Est. Il a amen 1570 de ses hommes ( bandits repentis) et 9 gendarmes. La population les attendait vainement Bekofafa, parce que ces bandits qui y sment la terreur les ont intercepts et ont tir tout de suite sur eux. Cinq hommes du Capitaine sont morts ; le capitaine lui-mme a reu trois balles mais en est sorti sain et sauf. Dans le cafouillage quatre gendarmes ont disparu, mais sont dj rentrs maintenant ; tandis que quatre bandits repentis ont disparu jusqu ce jour ; la population et les gendarmes sont leur recherche.

Dix fusils des jdo ( hommes du capitaine ) sont pris par les intercepteurs, tandis que les 2 fusils disparus des gendarmes sont ramens par des villageois au poste avanc de la gendarmerie de Ranotsara

Mgr Vincent Rakotozafy

18 juin 2015

Intronisation de Mgr Jean de Dieu RAOELISON, troisime vque dAmbatondrazaka

Le diocse dAmbatondrazaka a t rig en 1960, avec Mgr Franois VOLLARO comme premier vque. Arriv l ge de retraite en 1991, Mgr Antoine SCOPELLITI a t nomm par le pape Jean Paul II pour lui succder. Lui-mme, arriv 75 ans, a renonc au gouvernement pastoral de ce diocse qu il a dirig pendant 24 ans. Mgr Jean de Dieu RAOELISON, auxiliaire d Antananarivo, a t nomm par le Pape Franois le 11 avril et intronis au sige piscopal ce 14 juin 2015. La grande cathdrale, une occasion pareille, ne pouvait contenir toute l assistance. La crmonie a eu lieu au stade municipal prside d abord par Mgr Dsir TSARAHAZANA, Prsident de la Confrence piscopale.

   

   

   

   

Le nouveau Nonce Apostolique n tant pas encore arriv, c tait le charg d affaire, le Pre Giuseppe QUIRIGHETTI qui a lu la bulle de nomination.

Aprs cela le Prsident de la Confrence a demand Mgr Jean de Dieu de dire la profession de foi et la promesse dobissance au successeur de Pierre, le Pape Franois. Puis il lui passe son bton pastoral, la crosse, et l a invit prendre son sige piscopal.

Tous les prtres travaillant dans le diocse se sont levs pour la promesse de service de l Evangile et l obissance au nouvel vque.

   

Cela va sans dire que toute la foule tait en liesse. Les oies, les moutons.mlaient leurs voix la chorale, sous le regard heureux de Mgr Jean de Dieu, et la grande motion de ses parents.

   

   

Au discours final Mgr Jean de Dieu a dit : Quand le charg d affaire de la Nonciature m a annonc cette nomination du Saint Pre, j tais vraiment troubl. Je ne vous connaissais pas, mais je l ai accueillie avec foi. Vous aussi, vous ne me connaissiez pas mais vous avez accueilli avec foi cette nomination. Et quelle fut ma surprise quand j ai reu Tananarive une forte dlgation du diocse pour me dire votre impatience de me voir venir. Cest cette foi qui nous a runi ici trs nombreux aujourdhui, et cest cette foi que nous tmoignerons ensemble dans ce diocse. Je vous remercie

Pour terminer, du parvis de la cathdrale, deux vues partielles de la ville et deux photos de Mgr SCOPELLITI heureux de passer le flambeau un plus jeune.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

17 juin 2015

Visite pastorale Ranomafana : 5 7 juin

   

Le programme prvu a t du 8 au 14 juin, mais comme je devrai tre l intronisation de l vque d Ambatondrazaka le 14, et aussitt aprs au Grand Sminaire de Fianarantsoa, j ai concentr tout en 2 jours, et seulement Ranomafana. Tout le district est mont l. Arriv le 5 17h, le comit m attendait pour le souhait de bienvenue, puis je suis all l glise o les gens taient dj rassembls pour la prire du soir.

Grande majorit d enfants, parce qu au programme ils seront les premiers rencontrer l vque le lendemain.

   

Le samedi 9h ctait pour moi une heureuse surprise de voir ces centaines d enfants. Les responsables dirigs par la Sr Clotilde, FdlC, leur ont prpar un petit concours de connaissance gnrale du diocse. Les 3 premires, c tait toutes des filles, ont eu chacune une Bible, les autres ont eu un cahier et un stylo. Ils s y sont vraiment mis de tout leur cur .

A 10h 30, rencontre avec le comit et les responsables des mouvements. Les questions politiques ont tenu beaucoup de places cette rencontre, pour me demander rellement la position de l Eglise. Je n y ai pas rpondu directement mais je leur ai demand de rflchir sur certaines anomalies qu ils constatent eux-mmes, et de reprendre encore ce message des vques que le Pre leur a dj lu et affich au tableau.

Depuis la mort subite du Pre Stanislaw WNUK en 2012, il y a eu un petit flottement, mais cela fait un an que le Pre David Robson est l. Il y a mis de la structure, de la responsabilisation des lacs. On sent que le district vit.

   

L aprs-midi, rencontres personnelles avec l vque. Plus d un se sont plaint des abus du Commandant de Compagnie, le Capitaine Faneva ; mais personne n ose ragir par peur des reprsailles !!! Ils disent que Ranomafana n a pas de dahalo, mais pendant la crise politique ceux-ci venaient du dehors. Ils en ont tu une centaine en 2012, et plus de cent encore en 2013. Le passage du capitaine Faneva, responsable des oprations de scurit les trouble et sme la terreur dans leur rgion. !!!

Le dimanche matin, tout le monde s empressait pour la crmonie o 45 jeunes se prparaient la confirmation et 52 la premire communion.

A pareille occasion, l glise ne peut pas contenir tout le monde, mais le joli cadre de la cour intrieure est toujours prt accueillir tout le monde l ombre des araucarias et des cocotiers. Liturgie bien prpare et bien anime.

   

Tout s est termin par le repas familial.

Mgr Vincent Rakotozafy

9 juin 2015

Saisie de corail noir

Nous avons dj signal sur ce site, dans notre article du 5 fvrier, quon a dj saisi des matriels de plonge de chercheurs de corail noir ; mais le soir du dimanche 31 mai Andranobory, de la commune rurale d Analampatsy, la police nationale a encore surpris ces trafiquants dans leur logement.

   

Un des dfis du chef de rgion est d radiquer ces exportations illicites de la richesse rgionale, voire nationale. Cest lui qui a demand la police de vrifier l information qu il a reue sur ces exploitants que tout le village connait. En effet trois taient surpris sur place, pendant que les autres se rcraient Analampatsy.

Quelques photos : 27 bouteilles d oxygne, des gilets et palmes de plonge, vedette moteur , 100 kg de corail noir.

   

Les trois personnes sont bien connues, mme Fort-Dauphin ; elles se sont caches le visage pour la photo.

En 2013, un arrt rgional dfendait l exploitation de tangoaraka, puis un arrt ministriel en 2014. Mais a continue. A voir comme a on dirait une matire banale, mais elle est trs prcieuse pour les joailliers , et c est la Chine qui en commande. Nous avons interrog la police comment ces matriels d exploitation ont pu s introduire ici ? Tout simplement parce qu on n arrive pas matriser la garde de la cte.

Mgr Vincent Rakotozafy

7 juin 2015

Visite pastorale Tanambao : 30 31 mai

En plus de la vie quotidienne de la paroisse et des diffrents mouvements, l extension de l glise a marqu le rapport depuis la dernire visite pastorale. Le 15 mars, fte de sainte Louise de Marillac patronne de la paroisse, l vque a bni la pierre de fondation. Le travail avance bien et l entrepreneur pense terminer dici 2 mois. Les quartiers et les mouvements ont bien parl, dans le rapport , de la crise financire qui frappe les gens, mais cela n empche pas leur gnrosit. En plus des efforts communs , quelquun a donn 52 tles pour le toit, d autres des sacs de ciment...

La Sur Directrice de l cole a signal quand mme que la crise bouleverse la vie familiale : les parents quittent trs tt la maison pour le travail ou en chercher, et rentrent trs tard. Il n y a plus assez de communication entre parents et enfants. Il faut veiller ce problme qui frappe beaucoup d lves, a-t-elle alert.

Signalons que si l cole a commenc en 1965, elle a ouvert les classes 6me 4me en 2011. Lanne scolaire 2012 2013, l examen officiel du BEPC a eu 86% de russite ; et 89% pour 2013 2014. Le CEPE est toujours 100%.

Le rapport sest termin par une collation bien familiale o l on change de tout et de rien. Tout le monde est encore sous le choc d une attaque arme dans un quartier de la paroisse , qui a cot la vie un transporteur Karana ( Pakistanais) La gendarmerie a dj arrt trois bandits et continue chercher les autres qui viennent de l Androy !!!

Le dimanche, 81 jeunes ont reu le sacrement de la confirmation. Chacun a t muni de sa Bible. Le catchiste, dans son allocution la fin de la crmonie, les a encourags continuer la lire.

   

   

Avant la bndiction finale, l vque a annonc que lordination piscopale du Nouveau Nonce Apostolique sest bien pass la Basilique de Saint Pierre au Vatican et qu il va arriver trs bientt.

Mgr Vincent Rakotozafy

1er juin 2015

Visite pastorale la Cathdrale : 23 24 mai 2015

Le 23 mai 9h, rencontre des diffrents responsables avec lvque pour le rapport de lanne. Les retraites spirituelles, recollections ont t mises en valeur, depuis la dernire visite de 2014. Le comit paroissial et les diffrents mouvements ont eu leurs retraites spirituelles.

Toute la paroisse, pendant lAvent et le Carme, se prparait Nol et Pques par une rcollection de 3 soirs de suite, termine par le Sacrement de la rconciliation.

Les MDMK se prparent leur congrs du 19 au 26 juillet Fort-Dauphin ; les jeunes au JMJ du mois de septembre Fianarantsoa ; les enfants leur rencontre du 18 au 20 dcembre Fort-Dauphin. Ce mois de mai le groupe SASEM ( amis du Sminaire ) sest form. L effort matriel, en plus de la prise en charge de la vie quotidienne de la paroisse, se dployait la rhabilitation architecturale et revtement extrieur et intrieur de la cathdrale, au remplacement du paratonnerre, au renouvellement de la sonorisation, l quipement de la salle paroissiale. Tout a cot :37 766 345 Ariary.

Grce la recette de la kermesse du 30 avril au 3 mai, la paroisse se prpare construire un mur autour de l glise et btir une maison pour le gardien. L vque n a pas cach sa joie et a flicit la collaboration qui a anim toute la paroisse depuis sa dernire visite.

   

Mais il a demand de ranimer la commission Justice et Paix, pour rflchir ensemble sur la vie sociale, commencer par les changes sur le Message des Evques lors de leur dernire Assemble. Le dimanche, jour de la Pentecte, l vque a clbr la messe et confirm 41 jeunes, entour du Pre Jousseaume, aumnier des enfants, le Pre Jocelyn, aumnier du Collge Sacr-Cur, le Pre Jean Franois, Cur et Directeur du Petit Sminaire, le Pre Adelin, Vicaire et aumnier de la prison, le Pre Eric, la Radio Diocsaine.

   

Dans son discours de remerciement le reprsentant des confirmands a dit : Nous ne demandons pas la confirmation pour la forme mais pour le fond : tmoigner du Christ dans notre vie

Mgr Vincent Rakotozafy

26 mai 2015

Visite pastorale Ital

Personne n arrive pas dire exactement pourquoi ce nom. Il y aurait eu un bateau qui a fait naufrage l. Appartenait-il des pirates ou simples aventuriers ? En tout cas ils sont rests l, ont pris femmes, et c est eux qui ont donn le nom : baie d Italie l anse o ils ont naufrag. Conclusion : ce sont des Italiens. Le fait est que le village s appelle Ital.

   

Quant l glise cest le Pre Kazimierz, notre Vicaire Gnral actuel, quand il tait encore Directeur des Surs , qui amenait souvent des Filles de la Charit se promener l les lundis de Pques, et prenait contact avec la population. Cela a fini par la construction de l glise, il y a 10 ans. Petit petit une communaut chrtienne s est forme, actuellement il y a une quarantaine de baptiss. C est maintenant seulement qu on a bni l glise et consacr l autel.

   

Toutes les communauts de Manambaro sont venues. L glise, suffisante pour le village, s est trouve trop petite . On a dit la messe dehors. Seuls ceux d Ital taient l intrieur pour la conscration de l autel. Il y a eu une quarantaine de confirmations des glises voisines.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

19 mai 2015

Maison pour les prtres diocsains

L vch servait de maison d accueil pour les prtres diocsains et les htes. Il savre trop petit actuellement et les prtres de brousse qui passent ou viennent pour les runions n ont plus o loger.

Grce Kirch in Not qui a financ le tiers du devis, nous commenons construire paralllement l vch, en esprant que d autres organismes ou d autres bonnes volonts nous aideront cette uvre importante pour nous.

Aprs les travaux prparatoires et le terrassement , la fondation a commenc le lundi 11 mai. Si tout va bien, l entrepreneur a promis 18 mois pour terminer.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

17 mai 2015

Visite pastorale Ampasy

Il y a bientt 80 ans, les Filles de la Charit ont ouvert Ampasy un centre hansnien qui rend toujours un grand service pour les malades. En 1990 Mgr ZEVACO y a ouvert une chapelle, non seulement pour les malades mais pour tout le quartier. Mme si Ampasy n est pas un paroisse, toute la structure y existe. L vque y fait sa visite pastorale. Cette anne cela concide avec les 25 ans de la chapelle.

J ai rencontr le comit le matin du samedi 2 mai. Ils ont dit que cest toute l anne quils veulent marquer cela pour redonner du dynamisme la vie de foi. Pas de stle commmorative, mais ils vont discuter encore ce qui va marquer la clture. J ai suggr le mariage. Ils m ont promis d y rflchir. Le bouquet de cette fte d ouverture a t la confirmation de huit jeunes.

   

Aprs la messe c tait le repas de toute la communaut, groupe par quartier autour de la chapelle. Ce qui a runi plus de 700 personnes.

Je n ai pas pu y participer, je suis parti midi pour la runion des vques qui souvre le mercredi Tananarive. Ce dimanche je suis arriv Beraketa, limite du diocse, 20 h. Reparti 5h 30 je suis arriv Fianarantsoa 17h 30 , deuxime nuit en route. Mardi, encore 400 km pour arriver Tananarive.

Mgr Vincent Rakotozafy

06 mai 2015

Visite pastorale Beloha : 21 26 avril 2015

Ma dernire visite date du 12 au 14 juillet 2013, aprs quoi j ai mut ailleurs les prtres responsables et les ai remplacs par les Pres Rostin et Jousseaume. L anne 2014, ils n taient pas encore prts pour la visite de l vque. Cest pour cela que j ai mis Beloha au dbut aussitt aprs Tsivory .

Comme tout l Androy, Beloha est frapp par la scheresse et la famine.

Mais le district garde sa vitalit. Les diffrents mouvements bougent : enfants, jeunes, adultes. Le FET a eu 44 reprsentants au congrs Fort-Dauphin ; les jeunes e prparent la JMJ Fianarantsoa ; les MDMK ( CVX )ont invit le bureau diocsain.Le comit volue, les commissions se mettent en place, selon le rapport des activits depuis la dernire visite, le samedi aprs-midi.

Mais les coles diminuent !! ! Mme l cole du centre tenue par les Filles de la Charit, le nombre diminue la rentre par rapport l inscription : cest la famine. Jai visit 4 glises pour terminer Beloha. Le mercredi 22 Saririake 35 km du centre : bndiction de l glise et de l autel, et 4 confirmations.

   

   

Le jeudi 23 Agnara 19 km : 23 confirmations. Aprs la prire, rencontres sous les kily, ou entre mouvements

   

Le vendredi 24 Tranoroa 58 km : 14 confirmations.

Le samedi 25 matin Tsiangerea 5 km : bndiction de l autel.

Le samedi aprs-midi , rapport des activits depuis la dernire visite de 2013.

Comme nous disons plus haut : le comit volue. La remarque de l vque est toujours ce passage du mariage coutumier au mariage sacrement. Cest le premier qui gre la vie sociale et a ses initiations avec les diffrentes tapes. Il y a le mariage consanguin. Comment vivre la foi au milieu de cela.

Ma visite a concid aussi avec la visite de CRS (Catholic Relief Services) qui a lanc des foires de semences au cas o la pluie tombe encore. Ctait le ciel bleu pendant toute notre visite.

   

Ds que nous sommes partis le dimanche aprs-midi, l orage est venu. Est-ce quil y a eu assez de pluie pour le sol sablonneux de Beloha?

La visite s est clture par 80 confirmations, avec une liturgie bien prpare et bien vivante.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

27 avril 2015

Visite du Prsident de la Rpublique Fort-Dauphin le vendredi 17 avril

Arriv 9h30 il a repris aussitt l hlicoptre pour aller Androy : Tanandava d Amboasary Sud, Bekily et Ambovombe.

Le Ministre de l Intrieur et de la Dcentralisation , Monsieur MAHAFALY SOLONANDRASANA Olivier a procd l installation du Chef de Rgion : BRECHARD Luc Loyola.

   

Il a officialis la nomination de Monsieur RAVELONANDRO Abdon Marie, Prfet de Fort-Dauphin.

Si le Chef de Rgion s occupe du dveloppement, le Prfet reprsente le Gouvernement ; il y a une complmentarit.

A son retour de l Androy le Prsident a parl pendant 2 minutes de 600 forages de puits, de l amlioration de l agriculture et de l levage, de l industrie et de la formation professionnelle . Il a assur que l argent est dj l pour la rfection d un morceau de la Nationale 13 : Ambovombe Fort-Dauphin ; de mme que la Nationale 12 A : Fort-Dauphin Vangaindrano.

   

Enfin il a confirm que les lections communales doivent tre faites le 31 juillet.

Mgr Vincent Rakotozafy

21 avril 2015

Visite pastorale Tsivory

Ma dernire visite date du 15 au 22 juillet 2013, en pleine inscurit. L vque arrive au village mais les hommes sont partis la poursuite des bandits. A la demande du cur j ai supprim la visite de 2014, parce que le banditisme faisait toujours rage, malgr la mort du lgendaire Remenabila en octobre 2013.

Bless par les gendarmes sous ce kily, son fils l a achev un peu plus loin parce que la poursuite a t trs chaude.

Jai commenc donc ma visite pastorale de cette anne Tsivory, pour 3 jours. Il y a eu d abord : 11 confirmands Ebelo et 22 Tsivory.

   

Mais dans quel contexte vit rellement nos chrtiens l-bas. Il y a eu d abord la scheresse qui a provoqu la famine et donn quelques morts. Mais la situation se rtablit grce aux canaux d irrigation .La rcolte de riz peut commencer dici un mois. La scurit est revenue, la population est totalement soulage . Nous pouvons dormir dans la cour, la nuit, sil fait trop chaud , m ont dit les gens. Ils ne jurent que par le Capitaine Faneva. Je leur ai demand ce qu ils pensent des abus du Capitaine, tel que brler vif un enfant pour vol de tissu. Beaucoup m ont rpondu : a c est son affaire de conscience, devant le Crateur ; l essentiel pour nous, cest le retour de la paix

A Ebelo, on m a appris que le Capitaine a fait excuter Tsimifosa le dimanche 12, chef de bandits reconverti qu il a dsign comme prsident de la scurit locale. Il a abus des gens en demandant de l argent par force. Il a voulu brler son corps, mais son ami Bagna l a implor pour le rendre sa famille.

Les trois jours suivants, il a coup la tte un autre, brl vif un second, et mis au poteau un troisime. Tout cela aux environs de Tsivory.

   

Jai bien voulu rencontrer le Capitaine Tsivory, puisqu il y tait encore quand je suis arriv Ebelo le jeudi 16 ; mais le Commandant de la Brigade m a appris qu il tait pass minuit, pour rentrer Fort-Dauphin o le Prsident de la Rpublique va arriver le vendredi.

Mgr Vincent Rakotozafy

19 avril 2015

Centenaire du FET

Le FET ( Mouvement Eucharistique des Jeunes ) clbre son centenaire cette anne. Fort-Dauphin a consacr cinq jours pour marquer cet vnement : du mercredi 8 au dimanche 12 avril. Huit-cents quarante-et-un enfants et jeunes sont venus de tout le diocse.

Malgr la situation de famine et la difficult de transport, runir autant de congressistes est pour nous une russite, grce la collaboration de tout un chacun. L vque a ouvert le Congrs par la messe le 8 avril 15 h.

L aumnier, P. JB RALALATIANA, a anim la rcollection toute la journe du jeudi. Aprs quoi les diffrents intervenants, selon le sujet qui leur est confi, ont assur la suite : Les Pres AZIZ et TSIAROSOA, la Prsidente du Tribunal, le Docteur Rolland de la Commission Diocsaine de la Sant, Mr Christophe du FTK ( Foyer Chrtien ), Mr Bien-Aim AFAFI ( Anciens) Et surtout les 2 reprsentants du bureau national FET : Mlle Idealy et le Frre Marius S.J. .

Pendant la messe de clture du dimanche, 31 I. K. (messagers) et 29 V.K. (tmoins) ont prononc leur promesse dengagement.

   

   

   

   

   

Nous esprons bien que ces jeunes vont revenir souvent sur les messages de ce congrs et essayerons de les vivre. Afin que ma joie demeure en vous ( Jean 15,11 )

   

Tout s est cltur par la fte familiale, dans la cour du Collge, jusqu trs tard ce dimanche.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

14 avril 2015

Le jour de Pque

Ce jour que fit le Seigneur est un jour de joie

Vous tes ressuscits avec le Christ

   

Notre Pque immol, c'est le Christ. Rassasions-nous de la joie au festin du Seigneur

   

Le Christ est vraiment ressuscit, lui gloire et puissance pour les sicles des sicles.

Allez dans la paix du Christ, Alleluia.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

05 avril 2015

Le Samedi Saint

Nous allons de premier jour de la semaine premier jour de la semaine : jour de lumire.

Dieu dit : Que la lumire soit et la lumire fut Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour (Gense 1, 3 5 )

Quand le sabbat fut passde grand matin, le premier jour de la semaine, elles vont au tombeau, comme le soleil se levait. ( Marc 16, 1 2 )

Nous partons de la premire cration la nouvelle cration. Dieu nous rassure qu il ne renonce jamais son amour : Ne vous effrayez pas.

Quelques photos de la clbration de la paroisse cathdrale

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

05 avril 2015

Le Vendredi Saint: La croix, la mort, l ensevelissement de Jsus

La souffrance reste toujours un scandale, la mort un destin et avec l ensevelissement cest la fin. Nous compatissons facilement avec Jsus en pensant nos angoisses, nos souffrances et nos difficults de tous les jours ! Mais surtout nous nous posons la question : pourquoi ?

   

Mais le Vendredi Saint, cest surtout la contemplation de Jsus en croix : il ne spare jamais l amour et la souffrance. Cest cela qui ouvre une nouvelle relation, une nouvelle vie, et avec lui cest la vie ternelle. La mort n a pas le dernier mot. Devant les croix, sous toutes les formes, que les hommes continuent fabriquer pour les autres, puissions-nous , l exemple de Jsus, y apporter l amour qui ouvre cette vie.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

04 avril 2015

Clbration du Jeudi Saint

Le Jeudi Saint, l Eglise clbre 3 grands mystres qu il ne faut jamais sparer : l Eucharistie, la charit fraternelle, le sacerdoce chrtien.

L Eucharistie, cette prsence au milieu de nous du Fils de Dieu incarn, dans l acte du plus grand amour, par son sacrifice sur la croix, rendu prsent sur l autel sous l apparence les plus humbles du pain et du vin.

Pour nous qui entrons en communion avec lui, cela nous exige une charit fraternelle sa ressemblance : Aimez-vous comme je vous ai aims , vous devez vous laver les pieds les uns aux autres .

   

Le sacerdoce ministriel des prtres est au service du sacerdoce royal de tous les baptiss : enseigner, sanctifier, diriger. Mais ils ne sont pas des dirigeants comme des chefs d entreprise mais humbles ministres l image du Christ.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

03 avril 2015

Dimanche des rameaux et de la passion

Le Dimanche des rameaux et de la passion ouvre la Semaine Sainte, et il en rsume le sens. On peut dire qu avec cette entre triomphale Jrusalem, on clbre d avance la rsurrection du Christ ; mais comme son royaume n est pas de ce monde il s est fait jecter de la ville et a pris le chemin de la croix qui mne ce royaume, le chemin de l amour gratuit devant la haine gratuite qu il a subie. Pendant la semaine sainte les chrtiens veulent affirmer que porter la croix de l amour et du don de soi est le chemin qu ils veulent prendre avec le Christ.

Puissent les paens reconnaitre devant leur tmoignage qu ils sont fils et filles de Dieu, la suite de leur chef, en ce monde o la spirale de la violence rgne, suivie de la dtresse et des misres.

Pour la paroisse cathdrale la bndiction des rameaux s est faite dans la cour du Collge Sacr-Cur , suivie de la procession vers l glise.

   

   

   

Les jeunes de chaque paroisse ou district ont consacr 3 jours pour rflchir sur le message du Pape, la clbration des rameaux et le chemin de croix. Quelques photos d Amboasary

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

30 mars 2015

L Ansy a son sixime Chef de la Rgion

Le vendredi 6 dcembre 2013 a t install le Colonel RAHOVELISON Fanomezana Isral ; ce vendredi 20 mars 2014 il a pass le service Monsieur BRECHARD Luc Loyola. Cest dans un esprit trs fraternel qu ils ont sign la passation, aprs quoi chacun a pris la parole en s embrassant d abord.

   

   

Le Colonel a dit sa fiert de la mission accomplie et il a remerci tous ceux qui l ont aid en cela; il est content de rejoindre le nouveau poste qu on lui confiera pour le service de la Nation. Il a remerci spcialement ses collaborateurs en leur disant qu on ne choisit pas son chef, ainsi il faut bien accueillir et bien collaborer avec le nouveau Chef de la Rgion. De l il a flicit son successeur et lui a souhait la russite pour le bien de la Rgion.

   

   

Le nouveau chef a remerci son prdcesseur et a demand la collaboration de tous ; quant a lui il a promis le meilleur de lui-mme . Monsieur BRECHARD a t dj Chef de la Rgion Androy, aprs quoi il a travaill la Socit QMM comme responsable de la Relation avec les autorits locales ; puis le voil de nouveau Chef de Rgion. Aprs la crmonie de passation un cocktail a t offert la Rsidence du Chef de Rgion Libanona.

   

Nos flicitations avec nos meilleurs vux de russite.

Mgr Vincent Rakotozafy

21 mars 2015

Jubil dor du Pre Passarotto

Le Pre Passarotto a t ordonn prtre, Turin, Italie, le 13 mars 1965. Il n a travaill l-bas que pendant 2 ans pour rejoindre ses confrres Ihosy en 1967, anne o il est rig en diocse et confi aux Lazaristes Italiens.

Mais depuis un peu plus de dix ans le Pre est Fort-Dauphin d abord comme Matre de novices ; puis comme bon fils de Saint Vincent de Paul il ne pouvait pas supporter ces enfants non scolariss des alentours. Il en ramassait quelques-uns sous l arbre pour apprendre lire, puis a a continu par une cole : ECOLE VINCENTIENNE . Et mme sil y a eu dj 2 matres de novices aprs lui, il est rest pour s en occuper. Actuellement il y a 700 lves

   

Je ne vais pas retracer ces 48 ans qu il a passs Madagascar, mais dire tout simplement que sa communaut de Marillac a ft ce jubil avec les chrtiens et surtout les enfants de l cole, le jeudi 12 mars. Fte qu il a voulu trs simple . Messe prside par l vque du diocse entour de Mgr Fulgence Razakarivony, vque d Ihosy venu pour l occasion, le Pre Romuald, Provincial des Missionnaires de la Salette, le Pre Alexandre, Visiteur des Lazaristes et les prtres de la ville. Tout s est termin par le repas familial o le Pre a partag avec joie le gteau.

Ad multos annos .

   

   

Mais le 15 mars, fte de Sainte Louise de Marillac, fondatrice de la Congrgation des Filles de la Charit, fte patronale de la paroisse Tanambao, tombait le dimanche cette anne, on a clbr tout cela ensemble. Les chrtiens, tout en flicitant encore le Pre Passarotto leur vicaire dominical, ont demand l vque de bnir la fondation de l extension de l glise. On peut dire que tout cela prpare aussi la joie de Pques.

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

16 mars 2015

Forum de consultation en vue de la rconciliation : 5 7 mars 2015

La prcipitation du calendrier n a pas empch les participants venir nombreux, tellement la rconciliation nationale, base politique, mais consquences sociales, conomiques, tient cur tout le monde.

   

Mme si cest le FFKM qui a prsid ce forum, la Rgion FFKM ne concide pas avec la Rgion administrative. La convocation des participants a t faite selon cette dernire.

Les 3 districts de la Rgion Anosy : Tolagnaro, Amboasary, Betroka, comptaient 186 participants :

Les 4 districts de l Androy : Ambovombe, Bekily, Tsihombe, Beloha, comptaient 186 participants

Les dlgus pour la rencontre nationale du 25 au 27 mars ont t dsigns la fin de la session.

Nous relatons ici des photos du forum de l Anosy.

   

   

   

De la Rgion Androy

 

   

Mgr Vincent Rakotozafy

10 mars 2015

Leau, cest la vie !

Nous ne minimisons pas les dgts, voire la perte de vie, dans la capitale, dus l inondation, mais nous sommes heureux de ces dernires pluies. Tout ce qui a sch du vent chaud envoy par le cyclone Chedza, a repris vie grce au cyclone Fundi, et on en demande encore autant.

Les aides alimentaires ne sont que provisoires, et ne suffiront jamais ; partout on cueille les raketa ( figues de Barbarie) , en attendant la maturit des plantations.

   

   

Personne n ignore la fertilit du sol de l Androy, mais il faut l eau. Et l eau il y en a si les responsables ont de la volont politique d tudier jusqu au bout la question et ne pas rester seulement des solutions intermdiaires telles que chteau d eau.

Nous pensons par exemple la rivire Ifaho, moins de 100 km d Ambovombe en ligne droite. Si dans l Androy on peut mourir de soif, dans l Anosy on peut mourir noy.

A bon entendeur, salut !

   

Mgr Vincent Rakotozafy

03 mars 2015

Le malheur des autres nous touche

Comme dans les autres rgions de l le, Fort-Dauphin a organis aussi son TELETHON au profit des victimes du cyclone, les 11,12,13 fvrier . ) Trois sites accueillaient les dons : Aroport, Camp de la Gendarmerie Tanambao, Bureau de la Rgion.

   

On a ramass : 3 018 700 Ariary 13 tonnes 400 kg de riz 3 sacs de lgumes 3 sacs et un carton de vtements.

   

   

Le Chef de Rgion, lors de son remerciement, a encourag ceux qui veulent encore donner quelque chose, d apporter surtout des semences, des matriaux de culture, parce que grce Fundi on a eu de la pluie.

Mgr Vincent Rakotozafy

19 fvrier 2015

Commmoration du 11 fvrier

La Gendarmerie Nationale ne commmore plus seulement la mort du Gnral Richard RATSIMANDRAVA, survenue le 11 fvrier 1975, mais tous ceux qui ont succomb lors de l accomplissement de leur mission . Ils taient 8 l anne 2014, dont 2 de La Rgion Ansy : le Commandant de Brigade de Tsivory et son adjoint.

A Fort-Dauphin, aprs une prire cumnique l Eglise Luthrienne, une crmonie officielle dirige par le Commandant du Groupement a eu lieu devant le camp de la Compagnie, o une nouvelle stle commmorative a t rige.

Aprs l vocation des noms des 8 , le Chef de la Rgion, le Commandant du Groupement, Madame SENJE Noline, veuve de FARAMANA Wilson tomb Esira en 2012 et reprsentante de toutes les autres, ont dpos les gerbes en leur honneur. Quils reposent en paix et que le patriotisme nous animent tous.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

14 fvrier 2015

INSECURITE DANS LE SUD ?

A l occasion de la premire runion des prtres, pour cette anne 2015, l vque a fait la rtrospection de la situation du banditisme dans le diocse qui, malgr l accalmie dont jouit encore la population rurale, a boulevers la population de la ville de Fort-Dauphin, suite au trafic d ossements par Madame Armandine et lexcution sommaire de Dovic .

Tout a commenc en 2012 o la communaut internationale par lintermdiaire du GIC (Groupe International de Contact) dcide dimposer au Gouvernement de Transition le dclenchement du processus de rconciliation nationale et du retour la lgalit. Remous et branle-bas de combat sur lchiquier politique malgache : laboration et ratification de la feuille de route. Tout est presque laiss de ct et la population sombre dans un gouffre de misre sans pareil :

Un an plus tard, lopration coup darrt est dcrte par le Gouvernement et dclenche par les Hauts responsables militaires : offensives de grandes envergures avec utilisation de trois hlicoptres, renforcement du nombre deffectifs, armements, matriels et quipements adapts (armes lourdes, vhicules tout terrain, communication,). Rsultats : les sites daccrochages sont trop bien maitriss par les hors-la-loi et lordre de repli stratgique est donn. Reprise de lopration mais cette fois la mission de pacification sur terrain est dirige par le Capitaine aux longs couteaux et la surprise gnrale, il obtient la reddition de plus de quatre milliers de voleurs de zbus. Lancien Premier Ministre suit de prt et parraine les vnements : mobilisation de partenaires internationaux (organes du systme des Nations-Unies) qui font don de plusieurs dizaines de tonnes de vivres (riz, crales,) et de matriels agricoles (bches), ainsi que des aides financires symboliques au titre de mesures daccompagnement pour la rinsertion conomique. Diverses appellations sont attribues ces reconvertis , tels les KTS ( Kotro Tonga Saina ou dahalo rveills), les TAV ( Tanora Aronny Vahoaka ou Jeunes, Protecteurs du Peuple), dernire en date attribue par lancien Premier Ministre lui-mme. Satisfaction, en gnral, des populations tablies autour des zones rouges dinscurit, mais actuellement les reconvertis se plaignent davoir faim. Le vent de laccalmie pourrait tre phmre. Les baromtres nindiquent rien qui vaille. Situation explosive !

Ombres au tableau : aucun regard pour la population vivant dans la misre ainsi que les victimes de ces chouchous de la primature. Quy a-t-il derrire toutes ces attentions qui sonnent mal loreille de tous les citoyens de la Rgion Ansy ?

Et le pacificateur continue sa mission pour mettre en place sa stratgie de prennisation dune paix fragile rtablie et sillonne plusieurs districts de la Rgion. Echos : des trafiquants dossements humains, des voleurs de tlphones mobiles, des trafiquants de chanvre indien, des bouchers sont apprhends.

Mthodes spciales : sur toutes les infos qui fusent, ceux qui ne sont pas dcapits, sont bruls vifs, dautres sauvent leur vie en payant un tribut allant de Ar. 1.900.000 Ar. 3.000.000, quand ce ne sont pas des extorsions de Ar. 10.000.000, Ar. 26.400.000 sur des exploitants miniers. Drives et abus : quand le pacificateur a galement le pouvoir de semer le dsordre et la terreur, triste psychose, autant en milieu rural quen pleine ville de Fort-Dauphin. O est-ce quon va ? Le Capitaine rpond en personne la question au cours dune interview et dune confrence de presse en date du 22 et du 30 janvier 2015 (archives dune radio locale)

Revers de la mdaille (les non dits) : les enjeux concerneraient tous les trafics et meurtre commandits par de hauts dignitaires ressortissants ou non de la Rgion. Entrelacements, embrouillaminis dans tous les vnements et venter tel mfait rvle au grand jour tel autre.

Mgr Vincent Rakotozafy

05 fvrier 2015

Journe mondiale de la lutte contre la lpre

Chaque anne la Lproserie d Ampasy, tenue par les Filles de la Charit, clbre cette journe. On peut dire que cette anne c tait dans la simplicit totale. Aprs la messe prside par l vque, la Sur Servante a exhort les malades avoir de la patience, d encourager ceux qui peuvent se cacher encore dans les villages. Cest toute la famille qui peut tre contamine si on ne se soigne pas temps. Elle a recommand aussi la communaut chrtienne, au village, d aider les malades.

A la radio diocsaine, la CDS a invit quelques responsables pour la conscientisation. On peut gurir la lpre. Chaque CSB peut accueillir le malade pour le dpistage ou le soin. Tout est gratuit, donc il ne faut pas attendre que a s empire. Dans la Rgion, 54 malades suivent le soin dans les centres de sant dEtat : Tolagnaro :25 ; Amboasary 6 ; Betroka 23.

A Ampasy 40 suivent le soin chez les Surs: 25 prennent les comprims ; 15 soignent en mme temps les pieds et les mains dj rongs par la maladie. La Sur Responsable a signal que depuis sa fondation il y a 77 ans, 2000 malades sont sortis guris.

Les btiments sont cachs par les arbres : voici une partie.

La chapelle accueille en mme temps tout le quartier. Blaise a tmoign, la radio, de l volution de sa maladie. Maintenant il est guri, a-t-il affirm.

En plus quelques photos de malades

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

25 janvier 2015

Quand Bourreau des mauvais drive vers Justicier-tortionnaire

Comme nous l avons toujours dit, larrive du Capitaine Faneva a ramen la paix dans notre rgion, la population en est soulage. On me raconte de temps autre des abus dont je n ai pas de preuves, alors je n en ai pas tenu compte jusqu ce lundi 5 janvier. Deux hommes, pre et fils, sont venus chez-moi pour appeler au secours. Ils m ont racont qu ils sont victimes de la suspicion. Anciens oprateurs menuisiers, ils ont vendu, sans problme, leurs machines avec pices justificatives. Mais quelle fut leur surprise quand ils taient apprhends leur domicile par le capitaine le dimanche 4 janvier. Motif : suspicion pour avoir cambriol l atelier d un autre menuisier et vol 2 moteurs et une table pour toupie, fait qui n a jamais t signal auparavant. Une dame qui leur aurait vendu la table tait souponne avec eux. Ils ont t torturs, battus coup de bton sur la tte, le bras, menacs de mort, et tout cela en prsence de 2 lments de la gendarmerie. Le capitaine leur a exig 300 000 ariary, soit 100 000 par personne ; aprs avoir empoch largent il leur dit que sa mission est termine, il laisse ses deux hommes de poursuivre le reste sous forme d arrangement l amiable, puis il est parti parce que tout cela s est pass en dehors de la Brigade de la Gendarmerie. Ceux-ci ont rclam 600 000 ariary par tte aux suspects , dlai fix mardi 6 14h30, sinon le Capitaine Faneva reviendra avec son grand couteau !!! Cest comme a qu ils sont venus chez le cur de Tanambao qui me les a envoys. Je leur ai dit que cest la Brigade de la Gendarmerie ou au Commissariat de la ville de faire l enqute sil ya eu vol ..

Mais notre bureau de Justice et Paix est all directement au Procureur qui en informe le Commandant de Groupement de la Gendarmerie, de mme que le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice. Pour suivre une procdure lgale il a demand aux victimes de porter plainte contre le Capitaine, ses lments et la personne qui a demand l intervention de cet officier de la Gendarmerie. Le Procureur a transmis la plainte avec les pices justificatives des exactions subies ( photos, certificats mdicaux) pour ouverture d enqutes judiciaires.

           

On attend la suite, mais on dirait que les responsables militaires ont mis l affaire en veilleuse, par esprit de corporatisme ou quoi ?

Mgr Vincent Rakotozafy

15 janvier 2015

Nous avons faim

Quest-ce qu on n a pas dploy dans notre rgion pour arrter le banditisme depuis cette crise politique de 2009 ; mais le rsultat restait mdiocre, le flau n tait pas radiqu. Puis arrive le jeune Capitaine Faneva, de la Gendarmerie, qui a sem la terreur parmi les hors-la-loi et a obtenu la reddition de plus de 3000 voleurs de zbus, des 17 communes du District d Amboasary Sud. On les a dnomms KTS, cest--dire reconvertis. A cette occasion, le 8 novembre 2014, le Premier Ministre KOLO Roger est venu leur apporter des vivres et avec promesse de crer du travail. parce que cest la faim qui les incite ces mauvaises actions.. La Capitaine Faneva leur a command le maintien de la scurit pendant la nuit. Une paix apparente suit son cours et la population est tranquille. Mais dautres vnements surgissent : rection de barrage, la nuit, sur la Nationale 13 dans certaines localits, avec exigence de paiement de droit de passage l endroit des transporteurs en commun : taxi-brousse et marchandises. Les reconvertis ont faim et ce droit de prlvement leur a t reconnu par les autorits en haut lieu, disent-ils. Le Premier Ministre KOLO Roger rapparait aussitt avec le Chef de Rgion, le 2 janvier, pour apporter des cadeaux de Nouvel An, respectivement un million et quatre cents mille ariary ; puis une aide plus consistante : 30 tonnes de riz, 5 tonnes de semence, des bches.

La Rgion a promis, par son Chef, de donner du terrain la Gendarmerie Nationale, pour construire un Camp en vue de la durabilit de la scurit dj existante.

Madame le Dput a dnomm THV les KTS : Tanora Herinny Vahoaka : Jeunes Forces de la Population. Elle a insist sur la lutte contre la faim, donc donner du travail ces jeunes . La grande question est en effet la rinsertion sur le plan conomique de ces jeunes qui n taient pas habitus cultiver, venus de 17 communes. Quelle sera la mise en uvre de ce projet ? quel encadrement ?......

Le nouveau Premier Ministre en tiendra compte, je pense

Nous avons faim

Si les bandits reconvertis se plaignent de la faim, qu est-ce qu il en serait de ceux qui on a vol leur richesse, les paysans qui ont dormi dans la fort et n ont pas pu cultiver convenablement..

Un phnomne inattendu dans l Androy : si la culture tait prometteuse en dbut d anne, une semaine a suffi pour que tout sche cause du vent de sable, d au cyclone annonc dans le nord . Si l-bas cest l inondation, ici cest l effet contraire ! L Androy espre que le cyclone y passera pour le sauver de la famine.

   

   

Mais si beaucoup se plaignent de la faim, il y en a qui sont repus mme de trafic abominable comme ce qu a fait Madame Razanaharisoa Armandine, arrte par la Brigade de la Gendarmerie de Tolagnaro cette semaine.

   

L enqute continue

Mgr Vincent Rakotozafy

14 janvier 2015

Bonne et heureuse Anne

   

Si les salutations quotidiennes tissent les bonnes relations au milieu des alas de la vie , les vux du Nouvel An prouvent que l espoir d un meilleur avenir est ancr au fond de nous-mmes, alors nous ne sommes pas fatigus d y uvrer et de souhaiter que l anne soit bonne et heureuse . Nous voudrions remplir cette premire page de notre site de tous les meilleurs vux possibles. Nest-ce pas le vu de la premire lecture de notre liturgie en ce dbut d anne : Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage, quil se penche vers toi !

A chaque ouverture de l Eucharistie, le clbrant nous salue : Le Seigneur soit avec vous ou La paix soit avec vous et nous le souhaitons aussi pour lui : Et avec votre esprit

Nest-ce pas l un beau tmoignage que nous donnons, si nous le vivons rellement, au milieu de ce monde o l on se braque les armes. Bonne et heureuse Anne

Mgr Vincent Rakotozafy

03 janvier 2015

Nol Fort-Dauphin

A la prison, la Cathdrale, Tanambao, Marillac, au Port Ehoala, dans la rue.

Chaque anne l Aumnerie Catholique de la Prison organise une clbration de Nol la prison. Quelques photos des festivits du 23 dcembre

   

   

   

 

Tanambao

   

 

Marillac

   

 

Cathdrale

   

   

 

Dans la rue

   

 

Port d'Ehoala

Le passage d un paquebot de croisire a fait aussi, ce 25 dcembre, la joie de Fort-Dauphin. Il amenait 2099 passagers ; 7h 30 du matin un millier est descendu pour visiter la ville. Beaucoup sont vite remonts parce que la chaleur, 33 l ombre, les a accabls. Mais comme le bateau ne repartait qu 15 h 20, la ville a pu profiter du passage de ces visiteurs.. A quand le prochain ?

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

26 dcembre 2014

Nol et Rconciliation

Profitant de ce dimanche 21 dcembre, quatrime dimanche de l avent o j tais libre, je suis all Andranondambo, sans prvenir, pour rpondre la demande des chrtiens de leur rendre visite. Les tentes donnes par le gouvernement sont dj dresses, alors ils sont rentrs , plus de trois mois aprs cette tuerie du mois de mai.

Le cur d Amboasary, responsable du secteur, est venu avec moi , profitant d un prtre de passage pour assurer la messe sur place. Partis 5h30 du matin, nous sommes arrivs l-bas 8h30 sous un soleil de plomb. Les Luthriens taient dj la fin de leur prire quand nous sommes passs devant leur glise en ruine. Les Catholiques se levaient juste pour l vangile quand nous sommes arrivs .

   

Heureux de notre arrive ils nous ont demand de tout recommencer. Le soleil tapait fort dans cette glise dcoiffe, mais la prire tait plus chaleureuse encore.

   

Je leur ai dit que je suis venu suite leur demande, et sans prvenir pour vrifier cette ardeur lue dans leur lettre. Je nai fait que les fliciter et les encourager tenir ferme. Plus grande encore tait ma joie, quand ils ont dit quils ne gardent plus rancune de tout ce qui s tait pass, mais regardent vers l avenir.

Ils ont mieux compris ces versets d Isae : De leurs pes ils forgeront des socs de charrue, et de leurs lances , des faucilles.. Qu est-ce que je peux dire de plus sinon leur dire de vivre cet esprit au milieu du village : cest vraiment l Nol et Rconciliation. Quelques photos de cette visite

   

   

   

   

Avant de rentrer nous sommes passs Ankazoabo , plus de 10 km de l, o il y a extraction de saphir.

   

Les chrtiens venus de l extrieur demandent d avoir une glise. Ils profitent de prier le dimanche dans l cole publique qu on vient de construire. Les habitants sont encore paens.

Pendant ce voyage impromptu j ai constat que les voitures 4/4 n arrtent pas de circuler pour le commerce . On m a appris aussi que ce sont surtout les Thalandais et Sri Lankais qui achtent du saphir l-bas .

   

Partout o je suis pass aussi on narrte pas de parler du capitaine Faneva qui a rendu un grand service pour le retour de la scurit. Notre visite s est termine 13h15, et le catchiste de Tranomaro nous attendait pour le repas.

Pour terminer , ces verdures espoir de l avenir, et surtout les enfants qui continuent sourire.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

21 dcembre 2014

Visite pastorale Soanierana

Dernire visite pastorale de l anne, mais on peut dire la meilleure en qualit ; non pas tellement cause de la liturgie bien vivante , mais l effort bien dploy depuis la visite de 2013, surtout le rveil de certaines communauts assez tides. Le comit a tmoign , lors de la rencontre avec l vque, que cela est d la bonne collaboration entre le cur, les Surs Filles de la charit, les sminaristes lazaristes et les lacs.

Soanierana n a pas dcole catholique, mais l animation des mouvements des jeunes et des enfants tient une grande place. Les jeunes se runissent chaque samedi , ils sont entre 60 et 120 durant l anne; si le prtre est l, il dit la messe ; autrement ce sont les jeunes qui s organisent de 9h 15h. Quarante (40) se sont dj inscrits pour la JMJ de Fianarantsoa en septembre 2015, mais ils pensent que a va encore augmenter. Ils organisent chaque anne une comptition sportive : foot et marathon.

Depuis octobre 2013 aussi, la fdration des mouvements des enfants runit 400 enfants avec 31 responsables dont 22 filles et 9 garons. Ils ont bien particip la liturgie pendant cette visite de l vque. Nous relatons surtout ici les photos des enfants pendant la messe. La prparation spirituelle de Nol est bien programme. En plus de la clbration commune du 25, le 27 dcembre sera le Nol des enfants.

Pour le ct scurit, tout le monde est content parce qu on peut respirer maintenant. Esprons pour longtemps.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

17 dcembre 2014

Visite pastorale Ampasy

Cest Ampasy qu il y a la lproserie tenue par les Filles de la Charit. La chapelle des malades est devenue lieu de prires de tout le quartier ; de mme lcole souvre tous les enfants dalentour.

Ma visite concidait un problme social. Une famille dAmparihy- est, diocse de Farafangana, venue se soigner ici en 1953 sest installe. Personne ne sy opposait, au contraire on leur donnait du terrain. Ce que les grands-parents ont dit oralement en ce temps-l, a t ratifi par une lettre signe par le village et dpose la Commune en 1999 avec les noms des chefs de famille. Mais un diffrend opposait BERA Gilbert, descendant des donateurs, et LAHA Eloi qui tait absent en ce temps-l. Laffaire montait au tribunal en 2003, et jusqu la cour dappel de Tular. Fort du verdict, Gilbert a donn une semaine pour dgager, non seulement Eloi mais tout le monde. Personne ne bougeait, sappuyant sur la lettre de 1999. Puis dmnager pour aller o ? Le matin du vendredi 5 dcembre, Gilbert est venu avec un huissier, des policiers, des prisonniers. Les policiers ont menott six hommes et les ont emmens au poste de police de Fort-Dauphin. Les prisonniers ont commenc dmolir les cases. Le prtre, directeur du centre catchtique et responsable de la communaut chrtienne, est venu demander des explications. Les Surs sont arrives aussi, parce quelles ont construit, avec laide de la Commune, des cases pour ces pauvres. Sur le verdict du tribunal, il sagit dexpulser Eloi et non dmolir le village !!! Ces hommes ont t menotts et loign pour viter leur raction.

   

   

Depuis ce vendredi, part quelques personnes qui restent sur place pour garder les affaires parpilles dans la cour, ils sont une centaine dormir au centre catchtique, mais reviennent sur place pendant la journe, en attendant la suite. Le maire pousse les sinistrs porter plainte ; mais vaut mieux peut-tre un apaisement pour chercher ensemble la meilleure solution. Il y a eu dj 2 morts depuis : une femme malade choque par cette situation, morte le soir du vendredi ; puis un homme trouv mort la nuit du dimanche, rou de coups. Ce lundi 8, les autorits intresses commencent bouger. Esprons que tout ira pour le mieux.

A l occasion de cette visite jai constat aussi le dgt caus par la pluie torrentielle de la nuit du mardi 2 et la matine du mercredi 3. La route est pleine de flaques deau, et les rizires ravages. Mais cest dans le quartier de Bazarikely de Fort-Dauphin aussi que leau est entre dans les maisons riveraines de la route.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

8 dcembre 2014

Toujours propos des malaso du sud !

Le vendredi 14 novembre, Latimer Rangers, le grand reporter d autrefois de la Radio Nationale, a t l invit de TV Plus . Linterviewer s efforait de lui faire parler de la reddition des plus de 3000 bandits d Amboasary (voir nos photos plus haut ) , mais il a vit cela pour ne parler que de ce qui sest pass dans sa rgion d Antanimora, Andalatanosy.Il a donn des noms de personnes maltraites par des gendarmes Betsileo et Ambaniandro . Il a dit quand mme : comment laisser dans l impunit les voleurs de ses 135 bufs ?

Il a parl des bufs des alentours dAntanimora, parqus le soir dans la cour de la Mission Catholique, tenue par le Pre Maroto ( Espagnol et non Italien comme il l a dit), et ce jusqu jeudi 27 novembre o je suis pass. J tais Tananarive et suivais cela la TV Plus.

J ai quitt le diocse depuis le 14 octobre et suis rentr le mercredi 26 novembre. J ai pris la Nationale 13 pour deux raisons : voir s il y a rparation de route et la situation du banditisme. Pour la route, ds qu on entre Manankoliva, limite nord de notre diocse, jusqu au sud d Antanimora, plus de 100 km, il y a de la rparation par tronon. Pourvu que a continue. J tais content d avoir parcouru en 2h 30 les 90 km entre Beraketa et Antanimora, au lieu de 4h comme avant.

   

Pour le banditisme, on m a parl du calme Beraketa ; mais Antanimora : on m a appris la mort de 2 personnes attaques par les malaso. Les villageois ont attrap et brl vif un malaso. Rekala de Solapa a t attaqu dans sa maison la nuit du lundi 24, et soign l hpital luthrien d Antanimora. Alisony, dit Rekala, est le fils de Mahily Solapa au sud dAntanimora. Son oncle paternel Makamasy Georges a rapport cela la radio Antsiva et la TV Plus de Tananarive. J ai compris pourquoi on m a tlphon de Tan, me demandant si c est vrai que les malaso d Amboasary, soit disant repentis, ont pass le Mandrare et attaquent Antanimora. Je ne peux pas y croire. Les malaso ont bien exist Antanimora avant, et souvent par jalousies claniques. Il y a aussi le mfait de la polygamie.

Rafy signifie rivale. Il y a parfois rivalit des enfants qui luttent pour leurs intrts, mme si le patriarche a bien rparti les biens chaque femme. Revenons la reddition des malaso d Amboasary dont nous avons dj parl et qui continue faire parler tout le monde, mme les vques. Le capitaine Faneva, de son nom Ralaiavy Fanevarison Onimiary, a eu une stratgie incroyable, mme si on ne partage pas tous les moyens employs. Le fait est que les gens sont tranquilles et le considrent comme une vedette, sinon un sauveur. Mais le fait est qu il a travaill son niveau, cest--dire sur terrain. Mais il ne s est pas content des faits, il a cherch le fond et en a fait le rapport ses suprieurs ,vis--vis des malaso de table. Sils ne bougent pas on risque le pire. Esprons aussi que les promesses du Premier Ministre, ce 8 novembre, ne soient pas vaines.

Mgr Vincent Rakotozafy

1 dcembre 2014

Deuxime Assemble plnire des Evques : 5 12 Novembre

Si la premire Assemble a eu lieu au mois de mai, la deuxime a commenc le 6 pour se terminer le 12. Arrive le mardi 5 et journe de prire le 6 chez les Surs Orionistes Itaosy. La runion proprement dite dbutait par la messe prside par le Nonce Apostolique. Une semaine bien charge, mais je relate ici seulement le message final.

   

IL FAUT OBIR A DIEU PLUTT QU'AUX HOMMES. (Actes 5,29 )

Que la paix de Notre Seigneur soit toujours avec nous

Le mois doctobre a t un temps de grce pour lEglise avec la clbration de la batification du Pape Paul VI. Qui donc est ce Bienheureux ? Cest le Pasteur qui a affirm et a rappel de faon indiscutable que la vie tait sacre. Cest lui aussi qui a dclar que le nouveau nom de la paix tait le dveloppement et que cela ntait possible quau sein dune civilisation de lamour .

Le fondement de son enseignement tait la dignit de la personne humaine selon la parole de Jsus: Le sabbat a t fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat (Mc 2, 27). Par consquent il nest jamais permis dattenter la dignit des personnes, ses droits et ses biens, (maison, nourriture, ducation, famille, libert, sant). Le Pape Paul VI na jamais cess de rappeler que la souverainet dune nation est inviolable surtout pour les jeunes nations qui viennent davoir leur indpendance et que ces dernires doivent aussi avoir leur rle dans les diffrentes dcisions concernant la recherche du bien commun

Cest le Pape Paul VI qui le premier a mis en place le synode selon le Concile Vatican II. Parmi les fruits retirs, il y eut le premier synode pour lAfrique, conduit par le Saint Pape Jean Paul II en 1994 pendant lequel il a t mis en exergue LEglise Famille de Dieu . Ce fut un grand dfi car tout le monde sait quactuellement, cette structure naturelle est confronte de multiples dangers. Nombreux sont les pays et les personnes qui ne respectent plus la vie. Press par la conjoncture actuelle, difficile, cest le chacun pour soi qui rgne et limage des rats, chacun mange ce quil trouve sans penser aux autres. Aveugls par largent les gens sentretuent et sexterminent. Cest la dignit de la vie qui est bafoue. Lhomme serait-il donc devenu une bte ? Si lon en est arriv ce stade cest sans doute parce que beaucoup rejettent Dieu. En se mettant continuellement en concurrence avec Dieu, on veut tout dcider et mme changer la structure du mariage et de la famille telle que Dieu la voulue.

Ils refusent le fait que cest un Pre, une Mre, et des Enfants qui fondent la famille. Le synode sur la famille, on apprend les valeurs de la personne. LEglise insiste sur lide que cest en exaltant la dignit de la famille telle que Dieu la voulue que la nation est bien fonde. Et cest aussi parce que la famille respecte la vie et se soucie de la gnration humaine.

Il faut obir Dieu plutt quaux hommes (Ac 5,29)

Dieu cra l'homme son image. il les cra mle et femelle (Gen 1, 27). Il les a bnis pour tre fconds. La structure naturelle quest la famille est lunique milieu pour lpanouissement de lhomme, pleinement homme, vivant lamour. Cest le devoir de chacun dentre nous de protger cette structure. Il est bon de souligner que la culture de la mort se propage un peu partout et trs vite. Cest pourquoi lEglise de Madagascar a mis en place lcole des parents comme moyen pour lutter contre la dchance du corps, contre la destruction de la vie. Insparable de lcole des parents est lEVA (Education la Vie et lAmour) qui aide les parents et les enfants renforcer le respect rciproque et lamour mutuel. (Cf Ef 6, 2).

Heureux ceux qui ont le cur pur, car ils verront Dieu! (Mt 5,8 ).

Les JMJ Mad 8, auront lieu trs bientt. Elles auront pour thme la puret de cur comme Jsus nous le demande. Chers Jeunes, ayez des comportements qui vous aident lutter contre les fortes tentations daujourdhui (plaisirs sensuels, dbauche, paresse, amour de largent). Osez prparer ds maintenant votre avenir. Nayez pas peur de manifester votre opinion. Priez, approfondissez votre foi et votre connaissance de Jsus. Soyez des personnes responsables.

Vous donc, vous serez parfaits comme votre Pre cleste est parfait (Mt 5,48 ).

Nous nous tournons vers vous Responsables au sein de la Nation. Notre pays traverse une priode de crise Parmi toutes les difficults on peut citer notamment le chmage galopant. Or la vocation primordiale de lhomme est de travailler (cf : Jen 2 ) . Cest l que se trouve la dignit humaine. La population crot mais aucun projet, aucune mesure na t prise jusqu prsent pour accompagner cette croissance : Nombreux sont ceux qui meurent de faim, dorment dans les rues et ont comme toit la vote cleste et doivent vendre le peu quils ont pour pouvoir survivre.., et comble de malheur le dlestage continuel svit partout, compromettant la scurit aussi bien en ville qu la campagne. Devant ces malheurs pouvons-nous encore avoir la conscience tranquille ? Le fait de ne pas trouver de solution adquate et concrte ces difficults engendre un manque de confiance entre la population et les autorits.

Phnomne dahalo (bandits de grand chemin) : on a beaucoup parl et crit sur leur conversion .. Beaucoup dentre nous sont sceptiques !.. Esprons que nous assisterons une vraie conversion suivie de pnitence car cest cela que tous attendent, pour nous faire enfin sortir de cette situation insoutenable et pour lutter contre la culture de limpunit.. Nous qui sommes responsables ne nous lassons point de faire le bien, car nous moissonnerons en son temps, si nous ne nous relchons pas ( Gal 6,9 ), et ayons laudace de dfendre les droits et la dignit des personnes et les richesses contre les gabegies et mettre en place une nouvelle structure (par exemple le code minier). Cest cela qui garantira un dveloppement stable, selon lenseignement de Paul VI et lenseignement social de lEglise. Nous exhortons les populations des rgions entires tre prudentes devant ceux qui, lintrieur et lextrieur guettent nos richesses et veulent les drober et se les approprier. Ils ne pensent qu abuser les gens, dtruire lidentit malagasy, ruiner les richesses et dtruire la foi chrtienne.

Remettez-nous nos dettes, comme nous-mmes les remettons ceux qui nous doivent (Mt 6,12)

Ce que nous sommes en train de vivre nous fait rappeler la sagesse de nos anctres : le pch reconnu devient justice et le fondement de la civilisation de lamour est le pardon mutuel pour une vraie rconciliation. Persvrons dans lexamen de conscience devant Dieu pour reconnaitre nos fautes et les avouer, pour une authentique conversion. Eliminons en nous la rancune, nayons plus un cur de pierre. Enfin, ceux qui ont t pardonns doivent avoir un esprit de reconnaissance pour la misricorde quon leur a accorde. Cest cela qui nous conduira la vraie rconciliation.

Rjouissez-vous avec Jrusalem, et soyez dans l'allgresse cause d'elle, vous tous qui l'aimez. Tressaillez de joie avec elle, vous tous qui pleuriez sur elle,(Is 66,10-14).

Enfin nous nous tournons vers vous Consacrs. En cette anne de grce que lEglise vous accorde plus particulirement, nous vous sommes reconnaissants pour le service et les uvres que vous accomplissez. Nous faisons ntres ces paroles du Pape Franois, pour vous exhorter aller de lavant : Les gens daujourdhui ont besoin, certainement de paroles, mais ils ont besoin surtout que nous leur tmoignons la misricorde, la tendresse du Seigneur qui rchauffe le cur, qui rveille lesprance, qui attire vers le bien. La joie de porter la consolation de Dieu (Rjouissez-vous n8).

La clbration de la fte du Christ Roi et notre entre en ce temps fort de lAvent va nous prparer la Nativit de Notre Seigneur. Quelle nous aide obir Dieu et accomplir Sa Volont quotidiennement. Que la Sainte Vierge, Notre Dame des Vocations, intercde pour nous afin que le peu que nous ralisons serve la gloire de Dieu.

Nous prions pour vous et nous vous bnissons.

Antananarivo le 11 Novembre 2014

Mmoire de St Martin, Evque de Tours

Mgr TSARAHAZANA Dsir, Archevque de Toamasina, Prsident de la Confrence Episcopale de Madagascar.
Mgr RAMAROSON Marc Benjamin, Archevque dAntsiranana, Vice-Prsident
Mgr RANAIVOMANANA Philippe, Evque dAntsirabe Secrtaire Gnral
Mgr RAZANAKOLONA Odon Marie Arsne, Archevque dAntananarivo
Mgr RABEONY Fulgence, Archevque de Toliary
Mgr RABEMAHAFALY Fulgence, Archevque de Fianarantsoa,
Mgr ROSARIO Saro Vella, Evque dAmbanja
Mgr RAKOTONDRAJAO Roger Victor, Evque de Mahajanga
Mgr SCOPELLITI Antoine, Evque dAmbatondrazaka
Mgr DI PIERRO Gaetano, Evque de Moramanga
Mgr RANDRIAMAMONJY Marcellin, Evque de Fenoarivo Atsinanana
Mgr BOMBIN ESPINO Gustave, Evque de Tsiroanomandidy
Mgr RANDRIANARISOA Jean Claude, Evque de Miarinarivo
Mgr RAKOTONARIVO Fidelis, Evque dAmbositra
Mgr CAIRES DE NOBREGA Jos Alfredo, Evque de Mananjary
Mgr RAZAKARIVONY Fulgence, Evque dIhosy
Mgr RAKOTOZAFY Vincent, Evque de Tolagnaro
Mgr ROBASZKIEWICZ Zygmunt, Evque de Morombe
Mgr RAHARILAMBONIAINA Marie Fabien, Evque de Morondava
Mgr Georges VARKEY, Evque de Port-Berg
Mgr RAOELISON Jean de Dieu, Evque Auxilliaire dAntananarivo
Mgr RANDRIAMBOLOLONA Philibert, Archevque Emrite de Fianarantsoa
Mgr MALO Michel, Archevque Emrite dAntsiranana
Mgr RAZAKARIVONY Raymond, Evque Emrite de Miarinarivo
Mgr ZEVACO Pierre, Evque Emrite de Tolagnaro
Mgr TOASY Armand, Evque Emrite de Port-Berg

Mgr Vincent Rakotozafy

20 novembre 2014

KTS : Kotro Tonga Saina

Kotro Tonga Saina, littralement : Voleurs de bufs qui ont pris conscience et se sont reconvertis. De quoi ils ont pris conscience ? De leurs mauvaises actions ou d avoir t utiliss par des commanditaires? Conversion ou peur de la pression ? En tout cas conversion ou pas ils se sont rendus.

Runis Behara, au nord d Amboasary, le jeudi 6 novembre pour l arrive du Premier Ministre, ils taient l toute la journe du vendredi 7. Finalement la rencontre a eu lieu Amboasary le samedi 8.Ils taient bien prpars par l quipe du capitaine FANEVA. Une dlgation gouvernementale conduite par le Premier Ministre, Monsieur Kolo Roger et son pouse, est arrive le samedi 8 vers 10h 30.

   

Dans son allocution, il a offert des vivres, des matriels, des boutures de manioc, des kits scolaires. .. ces KTS. En effet c est la subsistance qui leur fait dfaut et les ont pousss au banditisme, raison pour laquelle le gouvernement a approuv le Pacte Kalony en mettant en uvre des mesures d accompagnement par le biais de ces dons. Il a promis aussi de constituer des pturages, des forages de puits, divers ateliers artisanaux.

   

   

   

   

Ce Kalony, pacte pour le maintien de la scurit locale, se chiffre 4000 personnes dont 800 sont des reprsentants issus des 16 communes, hormis Magnevy situe plus de 100 km d Amboasary qui n tait pas reprsente.

En outre une bauche de plan d actions devant permettre de dclencher le processus de rinsertion sociocommunautaire de ces KTS a t propos et remis aux principaux partenaires techniques et financiers, multilatraux, bilatraux de la Nation Malgache.

Les mesures daccompagnement prises, pour tre effectives et efficaces, devraient tre assorties de crations dactivits gnratrices de revenus dans limmdiat.

   

   

   

   

Les grandes questions qu on se posait depuis mars 2012, dclenchement de ce phnomne de banditisme, sont abandonnes : qui ont fourni ces armes aux bandits ? est-ce qu ils en resteront l ?

Mgr Vincent Rakotozafy

13 novembre 2014

Encore des cases brles !

    />

Le lundi 27 octobre, vers 11h du matin, cinq cases sont parties en cendre dans le quartier d Ambinanikely, Fort-Dauphin. D aprs des tmoins, une batterie de tlphone en charge a clat et le bois bien sec des cases a tout de suite pris feu, et le souffle du vent l a attis encore plus. La pluie tombait mais n arrivait pas l teindre. Heureusement les pompiers sont arrivs temps, et les habitants s unissaient pour se donner la main. Il y en a qui surveillaient parce que les profiteurs ne manquent pas pareille occasion. Un gosse a brl mme l tage dune case mais a t vite dgag et vacu l hpital qui l a sauv.

   

Nous disons encore , parce que ce n est pas la premire fois, cest presque chaque anne, et il n y a pas longtemps que deux maisons ont brl dans un autre quartier. Cest vrai qu un accident est toujours un accident, mais le plan d urbanisme est de plus en plus ncessaire. Cest un travail ingrat pour les responsables, vis--vis de l exode rurale, par exemple, o les gens construisent n importe o et n importe comment, mais un travail faire. Il y a des quartiers o il est difficile de pntrer, encore moins pour le camion des sapeurs pompiers. Mais signalons toujours que le numro des pompiers est 118.

Trafic de tortues

Nous avons appris par la Radio Nationale le trafic illicite de petites tortues le 10 octobre Fort-Dauphin. Alerte par un civil, la police a dpch des agents la gare routire inspecter un bagage qui transporterait des tortues. Le car qui a embarqu le propritaire vers Tananarive est dj parti, mais rattrap Manantantely la sortie de la ville. Aprs fouille de tous les bagages des voyageurs, les policiers ont trouv un sac dos remplis de 155 de ces btes protges. Le car a t oblig de rebrousser chemin. Le 15 octobre l affaire passait au tribunal et 4 personnes sont impliques dans l affaire : le propritaire, le chauffeur, les employs de la cooprative.

Le Commissaire de la ville ANDRIAMANANTSOA Donat a donn ordre de ramener les btes dans leur milieu naturel. Il a remerci spcialement la Socit RIO TINTO qui leur a prt de la voiture pour cette opration. Quelques photos

   

Mgr Vincent Rakotozafy

24 octobre 2014

La rentre du Sminaire propdeutique

Les 2 Provinces ecclsiastiques du Sud ont en commun le Grand Sminaire de philosophie et de thologie Fianarantsoa, et le Sminaire propdeutique Tular. Les vques se rencontrent Fianarantsoa le mois de juin pour tudier ou changer sur la vie du premier, et le mois d octobre pour le second Tular.

   

A cet effet le mardi 14 octobre 5 vques sur 9 des deux archidiocses se sont rencontrs Tular pour les changes , et la messe d ouverture de l anne 2014- 2015 le jeudi 16.

On a 35 sminaristes ; seul Mananjary n a pas eu de candidat. Ambositra : 14 Fianarantsoa 6 Farafangana 5 Ihosy 4 Tolagnaro 3 Toliara 1 Morombe 1 Morondava 1.

Le 15 octobre les vques ont t invits par les Surs Carmlites pour l ouverture de la clbration du 500me anniversaire de la naissance de Sainte Thrse d Avila.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

20 octobre 2014

Trop beau pour tre croyable

L opration coup d arrt continue toujours dans la rgion Anosy. De la pression du dbut o le capitaine Faneva n hsite pas couper la tte, ou autres sanctions dintimidation, il passe la collaboration avec les communauts villageoises travers le Kalny : pacte entre ces communauts et les forces de l ordre pour lutter contre les malaso . Chaque fokontany donne 10 hommes solides munis de leurs fusils ou sagaies. Aller ensemble vers ces zones o les malaso se rtractent : telles que Ankobabe, Vohitany, Amboangy, Ifotaka.Celui qui refuse d y aller est sanctionn d une amende de 1 million de franc ( 200 000 ariary ) Ainsi aprs une opration, on a mis sur les ondes le vendredi 10 et samedi 11 octobre que 2283 malaso se sont rendus aux responsables de l opration avec aveu et promesse de rentrer dans la vie sociale. On a dit aussi la radio et la tlvision que les forces de l ordre ont ramass 500 fusils.

Premirement, est-ce par conviction qu ils se sont rendus ou par peur de Lava meso ( long couteau ), surnom quils donnent au capitaine Faneva.

Deuximement, je pense que c est l ensemble des fusils ramasss aussi bien des gendarmes, fokonolona, malaso abattus et non seulement ce que les malaso convertis ont rendu. Mais est-ce qu au moins on leur a demand qui leur ont fourni ces armes ? Nous avons demand rendez-vous au Commandant de groupement pour avoir plus ample information, mais impossible. D ailleurs il ne peut pas rvler la stratgie des forces de l ordre.

Nous ne demandons pas mieux que les forces de l ordre arrivent dloger les malaso de Vohitany de leur lakato (caverne), et qu elles russissent Ifotaka et autres endroits non encore matriss ; mais dire que ces malaso qui remplissent les glises ou qui on donne des Bibles sont tous convertis, nous n y croyons pas. Le capitaine a cri fort que tous ceux qui ne vont pas l glise sont des malaso. Les glises catholique et protestante de Tsivory taient bondes pendant l opration. Par peur tout simplement et non par conviction. Mais est-ce tuer tous les ombiasa et consorts en qui croient ces malfaiteurs est une solution ? parce qu ainsi tout le monde va prier l glise.

Une question qui se pose nous cest toujours l aprs opration. Beaucoup de gendarmes affects dans le sud refusent de rejoindre leur poste et font des dmarches pour aller ailleurs. Est-ce que les brigades locales arriveront duquer les malaso convertis pour entrer rellement dans la vie sociale.

Mgr Vincent Rakotozafy

17 octobre 2014

Journe de dlassement Ambinanibe

   

Aprs le dlassement du jeudi, les prtres se sont rpartis en groupe le vendredi pour une rtrospection de ces rencontres fraternelles depuis 2005. Le samedi : compte rendu aux 2 vques prsents. Tout le monde a reconnu que a devient financirement de plus en plus lourd : le nombre augmente, la distance est double par le mauvais tat de la route... mais au lieu de le supprimer il vaut mieux chercher le moyen, vu son importance. En dehors des programmes tablis, les contacts individuels sont trs enrichissants et aident bien se connaitre .

Le bureau a donn sa dmission, vu les nouvelles charges des membres, mais l Archevque tait pour son maintien.

Le dimanche, la messe de clture a t prside par l Archevque la Cathdrale, tandis que l Evque du lieu a prsent les prtres par diocse : Tular : 27 ; Morombe : 18 ; Morondava :4, et Fort-Dauphin : 17. Au total : 66. Si tout le monde tait venu, on aurait t plus de 80.

   

   

   

   

   

   

Morombe est parti le lundi de bonne heure ; Tular a encore visit l usine d ilmnite pour rentrer le mardi matin. Morondava a pris l avion du mardi soir. Nous remercions tous ceux qui nous ont aids pour la russite de cette rencontre : la communaut des Lazaristes, les Filles de la Charit de la ville, les deux paroisses de la Cathdrale et Tanambao, les Surs du Cnacle qui ont assur la cuisine pendant tout le sjour.

Mgr Vincent Rakotozafy

14 octobre 2014

Journe de dlassement Ambinanibe

Nos vifs remerciements lHtel Anita davoir mis notre disposition son Annexe dAmbinanibe pour toute la journe du jeudi 9. Tout le monde a pu se mettre laise : jouer la belote, chanter, danser, changer, stendre lombre, boire, manger.vivre en frre.

   

   

   

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

09 octobre 2014

Rencontre des Prtres Diocsains ( suite )

En relation avec le Synode extraordinaire sur la famille, le mardi et le mercredi a t consacr ce thme. Le mardi , le Pre DAMY Foliantsoa a donn 3 pistes : Fondement scripturaire - Position des Pres de lEglise Ralits des familles dans la Province ecclsiastique Il a soulign trois points du fondement scripturaire de la famille : de lAncien Testament :Gense 1, 26 28 et 2, 4-25 ; de lvangile : Mc 10, 2-12 ; Lc 16, 18 ; Mt 5,31-32 et 19, 1-11 ; et de Saint Paul Eph5 et 1 Cor 7

Ce sont les textes fondateurs de la doctrine officielle de lglise sur lorigine, la dignit du mariage et de la famille et lexigence thique du mariage pour bien fonder la famille: un, indissoluble dans lamour mutuel et toujours ouvert la procration et lducation des enfants ; la sacramentalit du mariage, lgale dignit de lhomme et de la femme comme enfants de Dieu. Ces positions doivent transcender les cultures.

Pour la position des Pres il a soulign linfluence de la philosophie grecque, notamment la philosophie platonicienne des deux mondes (monde imparfait-visible-corps et le monde parfait-invisible-esprit) sur le christianisme . Lentre du pch dans lacte sexuel, dans le mariage, dans les relations familiales . Certains auteurs arrivent dire que si lhomme na pas commis le pch, Dieu aurait trouv un autre processus que lacte sexuel pour multiplier les gnrations humaines. Cette mentalit, au lieu de valoriser le corps partir de la christologie de lIncarnation, dvalorise le corps, ddaigne le mariage et ne donne pas de grande place la famille. Ce ntait qu partir de Saint Augustin (Proles, Fides et Sacramentum) que le mariage, fondement de la famille, commence trouver sa vraie piste dans lthique chrtienne. LEncyclique Casti Connubii du Pape Pie XI du 31 dcembre 1930 met en valeur limportance du mariage et de la famille. Ce document prime la procration et lamour conjugal qui tire leurs sources en Dieu. Gaudium et Spes du Vatican II prime lamour et cest de celui-ci que dcoule le reste.

   

   

La dernire partie de la matine, il a consacr son expos sur la ralit de la province ecclsiastique. Les familles en brousse et les familles dans les villes, la mutation sociale qui bouleverse les rpartitions traditionnelles des charges entre pre-mre-enfants. Les parents narrivent plus suivre la vitesse de la technologie et perdent leur pouvoir caractre religieux. Ce sont les enfants qui leur enseignent comment manipuler la tlvision, les ordinateurs, les tlphones portables, linternet, etc. Cela a son impact dans la psychologie familiale. Cela bouleverse les relations familiales. Laprs-midi a t consacr aux changes . De multiples questions autour de la famille ont t voques pour trouver des nouvelles approches de la pastorale familiale l o chacun est envoy. En effet il faut vangliser mme l indissolubilit du mariage qui n est vue que sous l angle de loi et non de l exigence de vrai amour. Evangliser la peur de la fragilit humaine et l incertitude de l avenir plutt que la confiance en Christ .

la fin de laprs-midi, le sujet tait lhomosexualit. Ces trois types de sexualits : les occasionnels, les vritables homosexuels, et les invertis. On a lanc ce thme mme sil ne pose pas encore de problme pastoral pour tre prt ce sujet et non pas pour juger ceux qui y tombent mais accompagner ces enfants de Dieu qui sont malades.

Pre DAMY Foliantsoa, C.M. foliantsoadamy@yahoo.fr

Le mercredi c tait aux couples Lima et Ursule , Randria et Pely de tmoigner de la vie matrimoniale : de 9h 10h 30, de 15h 17h 30 . Lima et Ursule sont maris l Eglise, tandis que Randria et Pely sont maris selon la coutume ; mais les tmoignages sont les mmes : confiance mutuelle, ducation des enfants, cot de la vie, la grande famille.Tmoignages fort apprcis des prtres, loin des grands dbats thologiques ou du mariage pour tous tant cri.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

07 octobre 2014

Rencontre des Prtres Diocsains du Sud-ouest : 3 14 octobre

La Province ecclsiastique du Sud-ouest a t cre en 2003, avec Tular comme Archidiocse. En fvrier 2004, le Nonce Apostolique Bruno MUSARO a intronis lArchevque qui est lvque du lieu : Mgr RABEONY Fulgence.

   

Cest l que les 4 vques ont dcid quil y ait rencontre des Prtres diocsains des 4 diocses : Tular, Morombe, Morondava, Tolagnaro, pour rencontre fraternelle, changes pastoraux. On a commenc par Tular en : 2005 ; 2007 Morondava ; 2009 Tolagnaro ; 2012 Morombe. Cette anne on entre dans le second tour : du 3 au lundi 14 octobre. Comme la route est longue et difficile, Tular nest arriv que la nuit du 3, Morombe la nuit du 4, et Morondava le matin du dimanche 5. Les 3 vques sont retenus dans leur diocse respectif ; lvque du lieu, Mgr Vincent RAKOTOZAFY a ouvert la rencontre avec la messe paroissiale la cathdrale ce dimanche 5.

   

Le lundi, rcollection anime par Mgr Vincent sur quelques repres ne pas perdre : Ma faon de vivre comme prtre plus importante que ce que je fais en tant que prtre.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

07 octobre 2014

Rsultats des examens officiels

L' ducation tient une grande place dans notre pastorale. Quelques photos des lves de brousse avec les rsultats des examens officiels

   

   

CEPE

Saint Vincent, Fort-Dauphin 96/96
Ecole Vincentienne, Marillac 43/43
Sainte Louise, Tanambao 173/173
St Joseph, Ampasy 41/44
Beloha 32/33
Tsihombe 54/54
Bekily 100%
Beraketa 44/44
Amboasary 76/76
Surs Ambovombe 56/56
Frres Ambovombe 72/73
Manantenina 137/137

BEPC

Sainte Louise, Tanambao 57/64
Beloha 59/59
Tsihombe 37/37
Bekily 32/35
Beraketa 16/24
Frres Ambovombe 83/89
Frres Fort-Dauphin 142/153

BAC

Frres Fort-Dauphin 97/108

Mgr Vincent Rakotozafy

02 octobre 2014

Heureux d tre rentr

Aprs un mois d absence : visite Morondava, puis opration chirurgicale Tananarive, je suis rentr Fort-Dauphin le lundi 29 septembre.

Une lettre des chrtiens dAndranondambo m attendait dj l vch, m invitant leur rendre visite.

Remis du traumatisme de cette tuerie du mois de mai, les habitants rentrent dans leur village et les chrtiens commencent prier l glise encore dcoiffe. ( Les tles arraches sont rcupres la gendarmerie de Tranomaro).

Malheureusement je ne peux pas encore y aller, sur la recommandation de mon mdecin.

Pour cette scurit dans le sud, une Assise s est tenue Ambovombe pour les deux rgions : Androy et Anosy, ouverte par le Premier Ministre le mercredi 1 octobre. On ne peut que souhaiter sa russite.

Mgr Vincent Rakotozafy

02 octobre 2014

Formation permanente de nos enseignants

Du 14 au 19 septembre , 140 enseignants de nos coles de la Rgion Anosy, de la primaire au second cycle, ont suivi leur formation permanente Fort-Dauphin. Il y a aussi les nouveaux instituteurs qui ont besoin de formation initiale pour le meilleur service.

Au programme :

  • Approche pdagogique
  • Mthode denseignement
  • Fiche pdagogique
  • Classe pratique
  • L thique et la dontologie professionnelle
  • Lgislation scolaire
  • Comment faire une rvision en chos
  • Comment faire une prparation

   

Les coles tiennent une grande place dans notre pastorale. Le thme de la formation de l anne dernire tait l EVA, Education la Vie et l Amour. Cela fait son chemin dans les diffrentes organisations du Diocse.

Les parents font de grands sacrifices pour l ducation de leurs enfants ; ainsi on fait effort pour ne pas les dcevoir. Quand nous aurons le rsultat du Bac, nous relaterons ici les rsultats des examens officiels de l anne scolaire : 2013 2014.

Du 22 au 26, c est aux enseignants de l Androy de suivre la formation Ambovombe.

Mgr Vincent Rakotozafy

19 septembre 2014

Visite du Ministre de la Pche et des Ressources Halieutiques Sainte Luce Fort-Dauphin

Les pcheurs de Manafiafy, Sainte Luce, ont eu la joie d accueillir chez eux, le dimanche 14 septembre, Mr AHMAD, Ministre de la Pche et des Ressources halieutiques. Il est venu les encourager de leur initiative de prserver pendant 10 mois 10,2km2 d espace pour laisser aux poissons de se reproduire.

Cette dcision tait prise de plein accord par tout le village en 2013. Pendant ces 10 mois, ils ont 40 km2 autres pour travailler, et ne pcheront cet espace protg que les mois daot septembre. Cest la saison du vent, mais l la mer est calme. Ils pchent surtout les langoustes et ont constat la bonne production parce que ces crustacs ont eu le temps de pondre. LONG AZAFADY ont aid ces paysans dresser le dina (pacte communautaire) et mesurer ltendue dcide.

Le Ministre leur a promis un canot moteur pour la surveillance de nuit et de jour, contre les maraudeurs. Il faut demander lapprobation du pacte au tribunal afin que les pcheurs des environs respectent cette bonne initiative.

Nous profitons de reproduire trois photos prises sur Internet, parce que Sainte Luce est aussi un lieu touristique.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

16 septembre 2014

Synode du diocse de Morondava

   

Nomm la tte du Diocse de Morondava en 2010, Mgr Marie Fabien Raharilamboniaina a convoqu un synode en 2012 pour mieux en connaitre les ralits et les exigences. Cela sera cltur en 2015, en mme temps clbration du soixantime anniversaire de ce diocse.

Pour la synthse des rponses au questionnaire du synode et l entre cet anniversaire, Mgr Fabien a invit les 3 vques de la rgion ecclsiastique du sud-ouest : Mgr Fulgence Rabeony, archevque de Toliara, Mgr Zygmunt Robaszkiewcz, vque de Morombe, Mgr Vincent Rakotozafy, vque de Tolagnaro.

Mgr Zygmunt a t retenu. Le vendredi 5, Mgr Fulgence a donn une confrence sur le dialogue inter-religieux, Mgr Vincent sur la famille ppinire de vocation sacerdotale et religieuse ; le Pre Robert Marie Randriamanamahenina, secrtaire de la Confrence piscopale, a donn la sienne le samedi 6 sur la liturgie.

   

   

Le dimanche, messe solennelle prside par lArchevque au porche de la cathdrale, conu pour le grand rassemblement o lassemble est lombre des arbres plants tout autour.

Pour marquer le soixantime anniversaire, le Diocse ouvrira un lyce du nom de Mgr Bernard RATSIMAMOTOANA, premier vque malgache (1964 1998) lArchevque a bni la fondation aprs la messe.

Depuis sa prise en charge du diocse, Mgr Fabien a fait venir plus de 20 congrgations religieuses. Les Jsuites sont installs le mardi 9 septembre Malaimbandy. Les Carmlites Moniales OCD arriveront de Mahajanga le 27 septembre.

Voici 2 nouvelles glises de 2 Congrgations : Capucins et Oblats de Marie. Le diocse est un grand producteur de Spiruline.

   

Le diocse est un grand producteur de Spiruline.

   

Enfin, si vous passez Morondava, ne manquez jamais la visite de lalle du baobab. Cest merveilleux.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

09 septembre 2014

Visite Pastorale Tsihombe

Du 18 au 24, jai visit le district de Tsihombe. Pour pargner les jeunes confirmands de long dplacement pied, cest moi qui me suis dplac aux 5 glises de brousse, entre 50 et 27 km : Befeha, Andratimo, Antaritarika, Ampasimbe, Anovy.

A chaque fois il y a eu plus de 20 confirmations.
Avant la crmonie cest toujours loccasion de se donner des nouvelles, ainsi on ma appris que les malaso ont attaqu Antaritarika une semaine avant notre arrive, et ont emmen 200 bufs. Les villageois ont pu ramener 40, mais un des leurs a succomb sous le coup des malaso !

Le ciel tait toujours bleu, mais le samedi 23, alors que nous tions encore en route pour Anovy, lorage clatait 8h30 du matin. Je me suis demand si les chrtiens viendront. Eh oui, ils sentassaient dj dans la petite glise et ne laissaient que la place de deux chaises pour lvque et le prtre derrire lautel. Ils ont enlev les bancs et ont tal des nattes. On dirait que a a doubl la ferveur avec la force des chants. Cet orage inter-saisonnier indique que le temps sec va arriver ; le ciel sest clairci laprs-midi. Le dimanche, la visite sest clture Tsihombe avec un soleil radieux et la joie des 37 confirmands.

   

   

Pendant cette visite on ma toujours remerci chaque discours pour avoir donn un second prtre (plutt le Visiteur des Lazaristes), mais on ma fait sentir en mme temps quils regrettent quon a mut le Diacre Jovier qui y a fait le stage, une fois ordonn prtre le 8 aot dernier. Et jai senti surtout cela pendant la rencontre avec le comit le jeudi aprs-midi, o beaucoup de membres taient absents !!! Esprons quavec larrive du second prtre, le Pre Philmon, il y aura du neuf

   

Pour terminer, 3 photos indiquant que le temps sec arrive.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

27 Aot 2014

Le coup darrt

Pendant lchange avec les comits des 2 paroisses, on a parl de lopration coup darrt. Cela a calm un peu la rgion, mais les gens ont constat beaucoup danomalies !
Dabord les malaso se sont enfuis et se sont regroups bien loin des villages, mais les oprateurs ont attaqu des gens innocents, attraps dans les villages. Un capitaine sest fait remarqu par sa barbarie ! (Mais d aprs beaucoup de gens : il sest drogu pour affronter ce service trs dur). Jai demand ce quil en est de la situation d Ambatotsivala et dAndranondambo. Nous nous rappelons la tuerie du 8 mai ! D abord il faut savoir que cest un rglement de compte dAmbatotsivala. Parce quils ont vol des bufs dAndranondambo qui ont port plainte ! En plus de lemprisonnement des chefs, ils ont d rembourser les bufs vols.. Une fois sortis de la prison cest la vengeance..Tuerie, feu au village, maisons en tle dcoiffes.Andranondambo sest enfui Amboasary
Pendant cette opration coup darrt : le village d Ambatotsivala s est compltement vid pour viter les oprateurs. Tandis que pour Andranondambo, les toiles de tente de secours sont arrives. Avec les gendarmes et la Croix Rouge, des hommes y sont alls les installer. Mais actuellement cest la rue vers Ankazoabo, une dizaine de kilomtre louest dAndranondambo pour exploiter du saphir. Avec la trop grande affluence beaucoup veulent rentrer vite Andranondambo qui est un site dexploitation de saphir et de mica, pour viter des disputes. Mais comme nous lavons signal le 28 mai sur ce site : beaucoup se demandent toujours si, tt ou tard, on ne veut pas vider Andranondambo de sa population, vu ses attractions minires. Mais qui On ?
Maintenant que le coup darrt est fini, les malaso reprennent leur bataille. Appels pour intercepter des bufs vols le Commandant de Brigade de Tsivory avec son adjoint ont t encercls par 180 malaso et sont tus. Deux policiers ont pu schapper. Et ces malaso bravent le capitaine FANEVA et lui demandent de revenir sil est vraiment un homme !

Mgr Vincent Rakotozafy

16 Aot 2014

Visite pastorale Amboasary et Ambovombe

Visite pastorale Amboasary : 9 10 aot

Je relate seulement quelques photos de ces deux belles ftes, qui tmoignent dune Eglise bien vivante malgr tout ce qu on dit de la rgion sud, cause du banditisme.
Pour Amboasary il y a eu la bndiction de la petite glise d Ankilibe 12 km de l. Elle tait bien petite pour pouvoir accueillir les villages d alentour qui sont venus pour l occasion. On a dit la messe dehors, d autant plus quil y eu 24 confirmations.

Entre de l'Eglise Amboasary et Ambovombe

   

   

147 Confirmands Amboasary

   

   

Visite pastorale Ambovombe : 16 17.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

16 Aot 2014

Ordination diaconale et sacerdotale

Le 8 aot, rendez-vous de tout le diocse Ambovombe pour le diaconat de Ren Mbola RAFANOMEZANTSOA, et le presbytrat de Jovier Edwin FAHANTSOA, Eric Stphan RANDRIANATENAINA, Jocelyn LAHINIRIKO ; tous les quatre, fils de l Androy. Une veille de prire a ouvert la fte, dans la cour du Collge Sacr-Cur. Ren a tmoign de son cheminement, depuis son entre au Petit Sminaire jusqu ce jour. Tmoignage bien cout et apprci de toute lassemble. Aprs cela 4 reprsentants par famille dordinand, ont donn la bndiction pour tmoigner quils sont heureux de lappel du Seigneur parmi leurs membres. Prires et chants des diffrents groupes ont anim cette veille de 20h jusqu minuit.

   

   

   

   

La Crmonie

Le vendredi 8h 30 lEvque attend, le Visiteur est prt, les musiciens ajustent les instruments 8h 45mn la crmonie a commenc. Voici des photos des diffrents moments.

   

   

   

   

   

   

   

   

   

   

A la fin de la Crmonie

A la fin de la crmonie, avant de lire les postes des nouveaux ordonns, lvque a lu la lettre de flicitation du Pre Gnral pour le Pre Manuel Garrido pour ses 50 ans de sacerdoce. Ordonn le 28 juin 1964, il a t tout de suite envoy Madagascar. Aprs ltude du franais Paris, il a rejoint son poste de l Androy en 1965. Persvrance et fidlit imiter par les jeunes. La joie de lvque est de constater que la relve est l, et quactuellement le Diocse a 25 grands sminaristes, tals sur les diffrents niveaux ; ce qui signifie que dsormais il y aura une ordination chaque anne.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

13 Aot 2014

Visite pastorale Marillac

Marillac : Maison provinciale, Noviciat, habitation des Lazaristes ; mais aussi une chapelle o prient les chrtiens d alentour, qui dpend de la paroisse de Tanambao. Le Pre Passarotto, alors matre des novices, a ouvert une cole pour les enfants pauvres. Ils sont 660 actuellement. Le nouveau port d Ehoala et les cits des ouvriers de QMM sont dans ce secteur.

   

   

Cela fait trois ans que l Evque y fait sa visite pastorale pour y prparer une nouvelle paroisse confie aux Lazaristes. La Congrgation a donn son accord mais a demand d en faire en mme temps un sanctuaire o l on va garder les reliques de Saint Vincent. Nous esprons que cela ne va pas tarder. En attendant les chrtiens ont agrandi au double la chapelle. Aujourdhui 54 jeunes ont reu le sacrement de la Confirmation, dans une liturgie bien anime.

   

   

   

A la fin de la messe le prsident du comit paroissial a distribu un carton souvenir. Il a bien marqu que ce n est pas un diplme mais un souvenir de ce grand jour qu ils peuvent encadrer et accrocher au mur de leur case.

A la rencontre du comit avec l vque, ils ont rapport qu actuellement il y a 1247 catholiques, mais ils n ont pas encore le chiffre exact de la population.

   

La visite a t clture par le repas familial o l on a ft l anniversaire du prsident

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

06 aot 2014

Visite pastorale Ranopiso et Manambaro

   

Deux petits districts runis sous la direction du P. Jean Baptiste Ralalatiana, aid par le Pre Philmon. Au total 16 communauts chrtiennes. Le samedi 26 juillet, la rencontre a eu lieu Analampatsy pour Ranopiso. Il manquait Ambatoabo, vu sa situation de zone rouge . La deuxime rencontre tait Manambaro le dimanche 27.

Les questions qui reviennent chaque visite : le manque de persvrance, le niveau scolaire trop bas alors on trouve difficilement des responsables pour les mouvements. Devant le programme de coup d arrt, l avis est partag parce que a frle parfois l injustice.. !

Une grande question permanente aussi est le mariage consanguin. Cette fois-ci, l vque a dit qu on rserve a pour le conseil pastoral du diocse, du 5 7 aot, l occasion du Synode convoqu par le Pape Franois sur la famille. On ne supprimera pas cela du jour au lendemain.

La prise en charge financire est comprise, mais le cot de la vie est trop dur, surtout depuis cette crise politique. A Analampatsy 12 jeunes ont t confirms, 16 pour Manambaro.

   

Ce qui frappe l entre du village de Ranopiso vers Analampatsy est la construction de la route. Un complexe htelier est en phase de finition au bord de la mer d Analampatsy : CANAAN RESORT. On voit de loin les bungalows. Quelques photos de ce lieu touristique.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

03 aot 2014

La Route Nationale 13

La Nationale 13 relie Ihosy Tolagnaro ( Fort-Dauphin ), soit en gros 400 km de piste et 100 km de route bitume. Lors de sa visite Fort-Dauphin, le Prsident de la Rpublique a annonc qu on va commencer d ici peu sa rparation.

Nous voudrions tout simplement tmoigner que la Socit Chinoise CGC est en plein travail entre Fort-Dauphin et Soanierana sur 8 km 500. Dlai prvu : 12 mai 13 novembre. Il tait vraiment temps parce que les tronons endommags sont plus longs que les morceaux encore goudronns.

Nous donnons quelques photos dun passage difficile et les commencements des travaux.

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

28 juillet 2014

Visite pastorale Manantenina

Mme imprvu, jtais bien accueilli par les prtres et les Surs du Bon Sauveur de Manambondro. Quelle heureuse concidence aussi parce qu ils se prparaient aller Fort-Dauphin que les Surs nont jamais vu encore.

Aprs la messe du matin on est parti ensemble jusqu Manantenina o l on a pass la nuit. A cause de l examen du CEPE qui se passait l cole catholique, et certains instituteurs qui sont pris par la correction, le cur a concentr le programme de la visite de l vque au samedi et dimanche. Le mardi matin on tait six conclbrer la messe, en prsence des coliers qui vont passer l examen. L glise tait archi-pleine parce que mme les lves des coles publiques sont venus, catholiques ou non, et mme paens. Aprs la messe j ai accompagn l quipe de Manambondro Fort-Dauphin et suis revenu le samedi.

La premire nouvelle qu on m a annonc est que l cole catholique a fait 100% pour ses 137 candidats au CEPE. Mais la rencontre avec le comit relevait surtout les problmes de la rgion : la pauvret des gens, la scurit est revenue mais les blessures de la crise restent encore et divisent des familles. Ils m ont pos des questions sur le bois de rose, la bauxite. Je leur ai dit que pour la bauxite la Socit n a fait que de l exploration ; c est pour cela qu on comble les trous une fois qu on prend l chantillon : Esama, Andriambe, Torondrehy. On verra si elle va rellement exploiter.

   

   

Pour le bois de rose, vous savez plus que moi parce que vous tes tmoins de ce qui se passe. Dernirement le bac FIAVOTA a t saisi, mais dj revenu Toliara o il fait le transport entre Toliara et Morombe. Les 4 marins sont emprisonns Fort-Dauphin jusqu ce jour. Le grant, un certain Riaz VASRAM, et qui les a envoys chercher le bois de rose a disparu. L quelques membres du comit nous ont dit qu il y a toujours des bateaux qui cherchent du bois de rose !!

   

Le dimanche il y a eu confirmation de 20 jeunes, suivie du repas en commun. L aprs-midi les jeunes ont organis une fte o chaque groupe prsente son numro de chant, de danse, de saynte..

   

Le lundi matin, retour Fort-Dauphin. Comme vous le savez il faut passer 10 bacs entre Fort-Dauphin Vangaindrano : 5 au nord, et 5 au sud de Manantenina.

Mgr Vincent Rakotozafy

24 juillet 2014

Visite pastorale Bekily

Aprs ma tourne Bekily je suis descendu Tular pour remonter Fianarantsoa et regagner le diocse par la cte est o jai repris ma visite pastorale Manantenina. Je suis pass par cinq diocses : Toliara, Ihosy, Fianarantsoa, Mananjary, Farafangana

Ce qui ma frapp, plus que d habitude, pendant ce voyage cest la salet des villes sans exception, mais certaines plus que dautres ! Les bacs ordure dbordent, ou tout simplement on jette autour les ordures ! On dirait que les gens sont habitus vivre au milieu de ces salets. Bien sr il y a les responsables des voiries et les maires qui doivent veiller la propret de la cit, mais il y a la part de responsabilit de chacun. Il y a vraiment un manque d auto-discipline ! Les marchands occupent les trottoirs, les voitures et les pitons se partagent la chausse.

On a hte de quitter les villes pour respirer lair pur de la campagne. Voici quelques photos de ce voyage.

  

  

  

  

Ltat de la route. De Tular jusqu Vangaindrano vous roulez paisiblement, part un petit morceau au nord de Fianarantsoa.

  

  

  

  

Mais pour les 58 km entre Vangaindrano et Manambondro je me suis demand comment j ai pu m en sortir. Lanne dernire je me suis dj enlis un endroit, mais cette fois-ci je me suis tout le temps demand si je passe ou ne passe pas !! Au bout de 4h je suis arriv Manambondro avec un ouf de soulagement. Jespre que la promesse du Prsident de la Rpublique de construire cette route viendra sans tarder, mme par HIMO comme a l a toujours t.

Appropriation de terrain. Au sud de Manambondro jai demand pourquoi ces piquets sur des hectares. On m a rpondu que c est un riche originaire de l qui a vol a aux paysans. C est leur tanindrazana ( terre des Anctres ), mais ce riche l a born pour planter des girofliers. Il y a litige. Beaucoup de paysans se contentent encore de dire que cest leur tanindrazana sans avoir de titre foncier ou certificat foncier. Ils ignorent le terrain domanial. Mme si on entend parler tout le temps de ces problmes relatifs aux litiges fonciers, on a toujours beaucoup faire pour clairer ces lois rgissant le rgime foncier.

Mgr Vincent Rakotozafy

18 juillet 2014

Visite pastorale Bekily

De Beraketa je suis pass Bekily pour une semaine. Au programme : visite Bekitro. Inauguration Antsakoamaro. Ecoles, comit, confirmation Bekily.

Le mardi 1 juillet je suis all Bekitro avec le Pre Henri, 55km au sud de Bekily, pour rencontrer les comits et confirmer 23 jeunes. On le prpare tre un centre indpendant de Bekily. La nouvelle glise a t inaugure en 2006.

Lancien logement a t abattu pour construire un vrai presbytre qui est en finition maintenant.

Lors de la rencontre avec les comits, ils souhaitent que le prtre y reste plus longtemps mme sil n y habite pas encore , pour tre plus prs et animer mieux les communauts ecclsiales. Cela viendra, mais prparez bien toute l infrastructure, leur ai-je rpondu. Justement, aprs la confirmation du mercredi, nous sommes rentrs Bekily.

Le matin du vendredi cest au Pre Alonso de m amener Antsakoamaro, 20 km de Bekily. Nous sommes arrivs au moment o les bufs sortent pour le pturage . Les chrtiens sont venus petit petit, la vue de la voiture du Pre.

  

Depuis 2007 une nouvelle infrastructure est installe Antsakoamaro : Gendarmerie, Bureau communal, Hpital, Maternit, Ecole Primaire Publique. Les villages sont parpills autour.

  

Lanne dernire, quand on m y a amen, on clbrait la messe dans une salle de lhpital. Cette fois on a inaugur la petite glise en pierre. Le patriarche du village promet l vque que l avenir est prometteur, lui seul a dj 35 petits enfants .

  

A Bekily, l effort a t mis sur le rehaussement du niveau de l enseignement. En 2006 ils ont ouvert la sixime, et la rentre scolaire 2013-2014 la seconde. En consquence on n arrte pas de construire, parce qu la rentre prochaine 35 lves montent en premire. La rencontre avec le comit paroissial tmoigne de la vitalit de l Eglise Bekily, cest encourageant de constater la collaboration.

  

La confirmation de 42 jeunes a cltur la visite pastorale.

  

Mgr Vincent Rakotozafy

07 juillet 2014

Pastorale de l'Evque

Chaque anne, autour de la Saint-Jean Baptiste, fte patronale du Grand Sminaire de Vohitsoa (Fianarantsoa), les 9 vques des deux provinces ecclsiastiques : Fianarantsoa et Tular, se runissent l-bas pour rflchir ensemble sur la vie de ce Sminaire Interdiocsain.

Aussitt aprs la visite pastorale Tanambao, jy suis all en passant par Tular o Mgr Zygmunt de Morombe mattendait pour monter ensemble. Cette anne scolaire il y a eu 140 sminaristes dont 12 de notre diocse; peut-tre 21 lanne prochaine. On nous exige de donner un ducateur pour la rentre de septembre. A cette occasion les vques ont pris un repas du soir chez les Lazaristes. Jai pu y rencontrer avec joie Mgr ZEVACO et le Pre Josef KLATKA, ancien de Manantenina.

  

Jai quitt Fianarantsoa le 25 juin 4h 30 du matin et suis arriv Beraketa 19h 20. Jy suis rest pour la visite pastorale jusqu au 30. Ce qui est encourageant lors de la rencontre avec le comit paroissial, cest cette prise de conscience de prendre en main la vie de lEglise. Ils mont demand mme douvrir le lyce, mais je my suis oppos. Ce sera encore trop lourd financirement pour les parents, et aussi pour trouver des professeurs valables.

Le 29 juin la confirmation de 9 et la premire communion de 15 jeunes ont cltur la visite pastorale.

  

Le 30 au matin jai continu ma visite Bekily pour une semaine. Si la route est tuante, surtout la Nationale 13, au moins le paysage vous enchante. (Jai vu les engins pour la rhabilitation de la route Manankoliva).

  

Mgr Vincent Rakotozafy

30 juin 2014

Passage du Prsident Hery RAJAONARIMAMPIANINA Fort-Dauphin

Cest avec allgresse que Tolagnaro ( Fort-Dauphin) a accueilli le Prsident Hery RAJAONARIMAMPIANINA le vendredi 13 dernier.

  

Le sud de l le ne fait parler de lui que pour le banditisme qui y rgne ; le prsident est venu rencontrer la population et couter ses dolances : en premier lieu l inscurit. Tout se passait devant la Commune.

A sa prise de parole il a mis en exergue tous les atouts de Fort-Dauphin pour conclure qu il n est plus le moment des querelles politiques mais du dveloppement quoi il faut s atteler tous. Il a promis que le terrain de sport abandonn par lentreprise sera termin, le cot de la JIRAMA sera rgl, la RN 13 vers Ihosy et la RN 12A vers Vangaindrano seront rhabilites d ici peu : les entreprises sont dj l. Quant linscurit : ce sera la priorit des priorits parce que cela freine le dveloppement.

Aprs son allocution on procdait linauguration des diffrentes ralisations dans la ville : toutes taient crites sur une mme stle. Il a coup le ruban de la route de la ville pour visiter le port, le Centre Fasimainty de lexploitation minire, le muse du Camp Flacourt...

  

Le samedi il est all Amboasary. Il a rencontr d abord la population.

Les 1800 habitants d Andranondambo, qui sont l depuis plus d un mois, ne veulent pas rentrer dans leur village tant que leur scurit n est pas assure.

  

Le Prsident leur a conseill de savoir se pardonner, se rconcilier. Il a demand aux responsables locaux de prendre les dispositions ncessaires. Il a donn un groupe lectrogne pour la ville d Amboasary et une moto-pompe pour la commune de Behara.

  

Linauguration du pont de Mandrare couronnait sa visite. Pont de 400 m financ par la Banque mondiale, construit par la Socit Colas.

Mgr Vincent Rakotozafy

19 juin 2014

La joie de l'Evque

Malgr tout ce quon dit du sud de lle cause du banditisme qui y rgne, la vitalit des communauts chrtiennes pendant ses visites pastorales rjouit toujours lEvque.

Il a commenc cette anne sa tourne la Cathdrale le samedi et le dimanche de la Pentecte. Il a confirm 65 jeunes, mais surtout il a exhort les chrtiens rester fermes dans la foi : foi et vie quotidienne. Notre rgion, notre pays ont besoin de vrais tmoins. Chacun reoit le don de manifester lEsprit en vue du bien de tous (1 Cor 12, 7)

  

  

  

  

  

Les mouvements sorganisent pour voir comment manifester la foi travers leurs activits. Les activits sont varies, mais cest toujours le mme Dieu qui agit en tous (1 Cor 12, 6) Ici les MDMK (CVX), lors dune fte la paroisse cathdrale.

  

  

Le dimanche de la Trinit ctait la paroisse Sainte Louise de Marillac daccueillir lEvque pour sa visite pastorale et la confirmation de 68 jeunes et quelques adultes. Lglise savrait trs petite pour pareille occasion.

  

  

  

  

  

A la fin de la messe il a demand de bien changer sur la prparation du synode sur la famille et de renforcer lquipe de justice et paix.

  

Mgr Vincent Rakotozafy

16 juin 2014

Saisie de cristal Tolagnaro

Le Directeur Rgional des ressources stratgiques, Mr RAVELOJAONA Heritiana a saisi 11 tonnes 5 de cristal dun Chinois nomm Wang. Il a son permis d exploitation Bekily de la Rgion Androy, mais comme il habite Tsiivory de la Rgion Anosy, il y fait aussi des achats. Le SYNPROMIN-MAD a dnonc Mr Wang. Descendu sur terrain pour vrifier la situation, le Directeur Rgional a constat qu il a son permis d exploitation Bekily, et son permis d achat Soarano-Antananarivo et non Tsivory. Il n a pas son droit d expdier de marchandises de Tsivory Toamasina, mais de Tananarive Toamasina. Il n a pas pay de ristourne la Commune de Tsivory, mais des employs de la Commune qui ont tout empoch. Il n a pas fait donc le rapport trimestriel la Direction Rgionale.Le Directeur Rgional a fait acheminer les 11 tonnes et demi de cristal et a tout confisqu Tolagnaro, en attendant la dcision ministrielle.

  

Profitant de cette occasion, nous nous demandons quelle dcision ministrielle va-t-on prendre aussi de ces bois de rose saisis un peu partout, parce que jusquici on a beaucoup de preuves qu'on les coule clandestinement, voire ouvertement !

Dans la cour de la Direction Rgionale des Eaux et Forts

  

Dans la cour de la Gendarmerie de Manantenina

  

Dans la cour de lglise de Maroroy

  

Mgr Vincent Rakotozafy

12 juin 2014

Grande kermesse de la paroisse Cathdrale

L aprs-midi du vendredi 30 mai au dimanche 1er juin sest tenue dans la cour du presbytre la kermesse de la cathdrale. Unanimement les paroissiens s y sont donn cur, anims par le prsident du comit paroissial Herv et le vice Henri avec le mot d ordre : lacs responsables . La devise du cinquantenaire du diocse, tire de la Lettre de Saint Jacques, soutient toujours l effort : la foi, si elle na pas les uvres, elle est tout fait morte ( Jc 2,17 ) ; de mme que la devise de l Evque : Le Seigneur fait route avec nous

. Avanons avec confiance.

Les photos sont l pour tmoigner de l enthousiasme.

Arrive des autorits et invits, suivie des discours

   

   

   

   

Visite des stands par les autorits

   

   

   

   

Ambiance gnrale

   

   

   

   

   

Trophe pour le meilleur stand

   

Tirage du tombola

   

   

   

   

   

   

   

Fermeture

Mgr Vincent Rakotozafy

05 juin 2014

La tuerie du 8 mai Andranondambo

La tuerie du 8 mai Andranondambo a encore attir le regard vers le sud de l le. En effet les malaso ont emport les 16 bufs de Maka REMANJAKA le 7 mai, mais le village a pu les ramener. Le 8 mai, cinq malaso sont revenus, deux ont fait semblant de le fliciter d avoir pu ramener ses bufs, tandis que trois ont tir sur lui par derrire et l ont tu sur le coup. La raction de ses enfants a dclench le combat. Il y a eu les morts. Les malaso sont encore revenus le 9 et ont saccag et ravag le village..

Depuis mars 2012 nous assistons dans cette rgion d Amboasary ( pour notre diocse ) des scnes pareilles. Comme je lai relat sur ce site, le mercredi 25 septembre 2013, lendemain de ma visite pastorale , Andranondambo a t attaqu par les malaso. Mme si 2 malaso ont t abattus, les 120 bufs ont disparu.

Malgr ces faits nous cherchons toujours savoir le fond, parce quil serait naf de croire qu il s agit seulement de trafic de zbu, en avanant que le phnomne dahalo est une pratique traditionnelle de la rgion. Ces malaso dploient depuis 2012 des armes de guerre !!! Et mme aprs la mort de Remenabila a continue.

Veut-on vider ce secteur de sa population, vu ses attractions minires, afin qu on puisse les exploiter librement ? Cest la question d un naf ! Lors de ma visite d Andranondambo en 2013, j ai demand au maire de Maromby les exploitants du secteur. La responsable de l'ONE me l a encore confirm cette semaine (Office National pour l'Environnement).

Je donne d abord le stockage de mica devant l glise et le camion qui le charge. Puis la carte de la rgion avec les mines qu elle renferme. Enfin les exploitants. Nous ne concluons rien mais nous nous posons vraiment la question.

Mgr Vincent Rakotozafy

28 mai 2014

Oprateurs miniers dans le secteur d Andranondambo

D abord en 1968, c tait encore la France : C EA :Centre d Energie Atomique. Puis en 1977, c tait l OMNIS : Etude et Recherche

Puis en 2008, avec le Ministre des Mines Elise RAZAKA , Karnasuta PREMCHAI a eu son permis dexploration. Puis d autres ont suivi

Si PAMA est en veilleuse, Premchai passe de temps en temps. L arodrome de Maromby est l, mme si celui de Tranomaro est envahi par l herbe.

Mgr Vincent Rakotozafy

28 mai 2014

Installation du nouveau Procureur

A laudience solennelle du 16 Mai 2014, prside par Son Excellence Mme RAMANANTENASOA Noline, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, cette dernire assiste par le Premier Prsident de la Cour dAppel et du Procureur Gnral prs la Cour dappel de Tular, a t mise en place de Procureur de la Rpublique prs le Tribunal de Premire Instance de Tolagnaro Madame ANDRIAMANANTENASOA Pauleska Adjilani Ritah.

Dans son allocution elle a mis en exergue les faits et dfis ci-aprs :