Le diocèse de Tolagnaro

      Accueil > Actualités 2013

               Actualités

Actualits 2014 / Joyeux Nol tous / 5 8 dcembre : dernire visite pastorale de l anne 2013, Soanierana / Intronisation du Chef de la Rgion et Nouveau PDS de la Commune Urbaine de Tolagnaro / Clture de l Anne de la Foi : 24 Novembre 2013 / Clture de lAssemble plnire des vques / Message CEM / Assemble plnire de la Confrence piscopale / Relchez Maharengy / Visite pastorale Manantenina : 28 octobre 3 novembre / Venez divin Messie / Visite au Sminaire propdeutique / Visite pastorale Ranomafana / RESULTAT DES EXAMENS OFFICIELS / Education la Vie et l Amour ( E V A ) / Visite pastorale en zone rouge / Hommage Saint Vincent de Paul / JMJ Diosezy III TSIHOMBE : 11 15 septembre 2013 / JMJ: Matine de la premire journe / JMJ : chemin de croix / JMJ : messe de clture / Vux solennels chez les Filles de la Charit / Chteau deau ou chteau dair / Joies et peines / Ordination diaconale et sacerdotale : 9 aot 2013 / Don de QMM la paroisse de Tanambao / Conseil pastoral du 6 au 8 aot / Auto financement / Projet TARATRA : les enjeux de lindustrie extractive / Visite pastorale Ambovombe du 30 juillet au 4 aot / Visite pastorale Tsivory : 15 22 juillet , au milieu des malaso / Visite pastorale Beloha : 12 14 juillet / 7 juillet : Visite pastorale Ampasy / 30 Juin : visite pastorale Marillac / Projet TARATRA "Confrence dbat du 21 juin / Tribunal populaire: de plus en plus pratiqu / Triple crmonie au groupement de la gendarmerie de l'Anosy / Inauguration de l' glise d' Ambasy / Visite pastorale Antanimora / Attaque mains armes / Livre sur les services sociaux de base Anosy et Androy / L'appel des Evques / Visite pastorale (suite) / Inscurit / Visite pastorale 2013 / Scolarisation dans le diocse / Dimanche du Bon Pasteur / Flicitations, Messieurs les gendarmes ! / Le flau / Joyeuses Pques / Foi et vie quotidienne / Pape en exercice et Pape mrite / Dimanche des rameaux et de la Passion / Semaine de l'eau / HABEMUS PAPAM / Journe des malades / Journe des coles / Messe d'action de grce / Journe des consacrs / Quid de lexploitation minire dans notre rgion ? / ? / Ddicace de la Cathdrale / Barrage Fort-Dauphin / Actualits 2012

Joyeux Nol tous

La Commission sociale de la cathdrale, l occasion de Nol, a offert le 22 un repas pour les ncessiteux de la paroisse. Elle a invit aussi les personnes ges, l vque et les prtres de la paroisse. Quelques photos de ce repas.

   

   

   

   

Toute la journe du 23 c tait aux dtenus de faire la fte. La commission avec les Filles de la Charit et l Aumnier ont organis des rjouissances pour Nol. A cette occasion Monsieur Chabani, Prsident de la Chambre de Commerce de l Ocan Indien, a offert un buf pour le repas du 24, prpar par la commission et les Filles de la Charit.

Quelques photos des prisonniers o nous remarquons tout de suite que la majorit sont des jeunes : 70 % entre 22 et 35 ans.

   

Joyeux Nol tous

Mgr Vincent Rakotozafy

24 dcembre 2013

5 8 dcembre : dernire visite pastorale de l anne 2013, Soanierana

L vque a termin les visites pastorales de l anne Soanierana, district tenu par le Pre Kazimierz Bucowiec. Le jeudi 5, messe Ihazoambo et rencontre avec le comit. Ils projettent de dmnager parce quil y a une rizerie quelques mtres de leur glise et qui tourne mme le dimanche. Pas de dialogue possible avec le propritaire qui est un paen. Puis avec l extension du village, la cour est envahie par les vendeurs, le jour du march. Cest maintenant seulement aussi que certains parents envoient les enfants l cole, grce l argent du letchi. Malheureusement on ne peut pas tout couler au march, alors a pourrit sur place.

   

A Soanierana, la rencontre avec les jeunes est encourageante, gardant toujours le message du JMJ Tsihombe : tre tmoins de l vangile. Le cur leur consacre le samedi pour la messe et les changes ; et mme s il est pris ailleurs ils se runissent toujours. Ils prvoient dj le JMJ de 2015 Fianarantsoa.

Le dimanche, l glise tait trop petite pour accueillir toute la communaut ! Quelle joie de voir les enfants assis par devant .Mais la joie de l assemble tait plus forte encore quand le cur appelait un un les 29 confirmands et qui rpondait fort : me voici . Aprs la messe, rencontre avec le comit pour le rapport de l anne.

   

On peut dire que tout va bien ; mais le problme majeur est le passage du mariage coutumier au mariage chrtien. Cela mrite un conseil pastoral du diocse pour changer et voir ensemble comment avancer. Tenir patiemment la rencontre hebdomadaire des jeunes , et maintenant des enfants, pour l ducation.

   

Quelle volution pour l anne prochaine ?

Mgr Vincent Rakotozafy

09 dcembre 2013

Intronisation du Chef de la Rgion et Nouveau PDS de la Commune Urbaine de Tolagnaro

Laprs-midi du vendredi 6 Dcembre 2013, s est tenue une crmonie officielle dintronisation du nouveau Chef de la Rgion Ansy, le Colonel RAHOVELISON Fanomezana Isral, et du nouveau Prsident de la Dlgation Spciale (PDS) de la Commune Urbaine de Fort Dauphin, Mr ANDRIAMARO Jovin Thomas.

La Rgion Ansy est une des 10 Rgions dont le premier responsable a t remplac la veille du deuxime tour de llection prsidentielle et des lgislatives. Pour ce faire, le Vice Premier Ministre charg du Dveloppement et de lAmnagement du Territoire qui assure en mme temps lintrim du Ministre de lEau, Monsieur REBOZA Julien, avec Monsieur le Ministre de lIntrieur qui assure galement lintrim du Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Monsieur Florent RAKOTOARISOA, sont venus prsider la crmonie.

   

Le Snateur MOSA Tahiry a voqu les proccupations de la population de la Rgion : comment radiquer le phnomne malaso (vols de bovids trs haute intensit ), et lexportation illicite des richesses nationales, telles le bois de rose .Le nouveau Chef de la Rgion a dclar dans son allocution, en faire une priorit dans sa mission et ne ferait aucun cadeau lendroit des contrevenants, quils soient nationaux ou trangers.

   

Les deux responsables nouvellement nomms sont tous deux originaires et natifs de la Rgion, ce qui constitue une nouvelle lueur despoir pour le dveloppement. Ils sont dj pied duvre car les passations de service ont dj pu tre effectues. Monsieur le Vice Premier Ministre en leur souhaitant courage et bonne russite a remerci les anciens responsables qui sont venus assister la crmonie : Messieurs Guillaume Venance RANDRIATEFIARISON, Chef de Rgion sortant, et ZAFINANDRO Armand, PDS sortant.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

09 dcembre 2013

Clture de l Anne de la Foi : 24 Novembre 2013

Avec l Eglise Universelle, nous avons cltur l Anne de la Foi ce Dimanche 24 Novembre, fte du Christ Roi.

Nous avons pris comme thme de prire, de rflexion, d action pendant cette anne : Foi et Vie quotidienne , pour voir comment l esprit vanglique pntre notre vie.

Nous n avons pas faire l valuation, mais voir comment vivre toujours mieux l Evangile au milieu de notre socit en perte de repre de valeur.

Nous avons marqu cette clbration par l animation du Vovonanny Ankizy: Unit des Mouvements des Enfants. 755 enfants de la ville ont suivi la catchse de l Evque la matine du samedi, prpar l animation du Dimanche qui leur a t confie.

   

   

Le temps n a pas permis la procession de lcole des Surs au stade du collge des Frres pour la clbration eucharistique. On s entassait dans la cathdrale qui a t pleine craquer, les enfants entouraient le chur . La prire en tait plus chaleureuse.

   

Aprs la messe, un moment dclaircie a permis aux enfants de manger dans la cour et de jouer encore un moment ensemble

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

25 novembre 2013

Clture de lAssemble plnire des vques

Deux vnements importants ont cltur lAssemble plnire des vques : la clture de lAnne de la Foi et le soixante quinzime anniversaire de la premire traduction en malgache, en 1938, de la Bible catholique. Elle tait sa quatrime dition en 2012.

Chaque diocse a son programme de la clture de l Anne de la Foi, mais profitant de la prsence de tous les vques, on l a clbre ensemble dans le stade du Collge Saint Michel des Jsuites, et c est cette occasion qu on a lu le message final de la runion des vques.

Nous vous transmettons ici ce message, avec quelques photos de cette clbration.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

19 novembre 2013

Seigneur!... Tu as les Paroles de la vie ternelle. Jn. 6,68

La Paix du Seigneur soit avec vous.

Nous arrivons au terme de lanne de la foi et nous clbrons aussi, le 75me anniversaire de la Bible Catholique. Rendons grce Dieu pour tant de grces. Le Pape Franois ne cesse de nous exhorter et de nous accompagner pour une nouvelle vie, avec comme priorit la famille et lducation des jeunes en vue de la construction dune Eglise pauvre pour les pauvres et pour tous les hommes. Nous ne pouvons pas ne pas tre reconnaissants pour les efforts que beaucoup dentre nous, avons men pour rsister aux preuves de la vie quotidienne et de la foi qui ont pu nous pousser parfois quitter le bon chemin. Ne cessons pas de rechercher lappel de Dieu.

Parmi les vnements qui ont marqu la vie de la Nation, il y a eu les lections Les efforts que nous avons accomplis pour leur ralisation sont louables et portent espoir pour lavenir.

   

Lenvironnement actuel.

Et pourquoi en sommes-nous arrivs l ?

Cherchez vivre en paix, occupez-vous de vos oeuvres, travaillez de vos mains (I Thes 4, 11)

Malgr tout, nous aspirons une vie nouvelle car sinon nous aboutirons un suicide collectif et nous dtruirons notre patrie si nous laissons continuer cette situation

Nous nous tournons vers vous, candidats tous les niveaux : Prsidents, dputs.

   

Nous sommes avec vous et nous nous tournons vers vous, Peuple Malagasy, vous qui avez le vrai pouvoir :

Cest le jour de conversion ..

Nous avons un devoir imprieux remplir : donnons-nous la main pour btir lavenir. Ne nous laissons pas sduire par ce qui est phmre et ne rejetons pas la sagesse des Anctres ; ne soyons pas merveills par les publicits, qui pourraient nous loigner de la foi. Continuons toujours la prire pour la Paix.

Nous allons clbrer le Christ-Roi et nous allons clturer lAnne de la Foi. Tout au long de cette anne de grce, les temps de conversion, dapprofondissement, de clbration et de manifestation que nous avons vcus taient la fois, appel et envoi. Les papes Jean XXIII (Concile Vatican II) et Jean Paul II (Catchisme de lEglise Catholique et JMJ) qui vont tre canoniss le 27 Avril 2014 sont des dons de Dieu pour nous. Rveillons en nous les saints hritages reus travers leurs exhortations sur la famille et envers les jeunes pour quils soient audacieux accueillir Jsus ami fidle qui conduit la vraie vie. Nous allons cheminer ensemble pour participer ds maintenant tous les approfondissements partir du questionnaire prparatoire (lineamenta) au prochain synode extraordinaire sur la famille. Ne nous laissons pas diviser, mais faisons ntre de nouveau au fond de notre cur cette parole de St Pierre et quensemble nous avancions encore plus :: Seigneur!... Tu as les Paroles de la vie ternelle. (Jn 6,68).

Nous vous bnissons.

   

Antananarivo le 17 novembre 2013

Clbration du 75me anniversaire de la Bible Catholique.

Clture de lAnne de la Foi

Assemble plnire de la Confrence piscopale

Chaque anne la Confrence piscopale tient son Assemble le mois de novembre. Cette anne du 4 au 18. Portons-la dans nos prires. Pour commencer je relate un extrait large du discours d ouverture du Prsident de la Confrence, Mgr Dsir TSARAHAZANA.

Son Excellence Mgr le Nonce Apostolique et son secrtaire le Rvrend Pre Giuseppe Excellences : chers frres Archevques et Evques de la confrence piscopale Chers collaborateurs de la confrence piscopale

Nous voici de nouveau runis pour notre Assemble ordinaire qui se tient chaque anne au mois de novembre. Je vous remercie de rester fidles ce rendez-vous trs important pour notre confrence piscopale.

Je suis heureux de vous accueillir et de vous saluer fraternellement, chers frres dans l piscopat, ds louverture de notre rencontre. Chacun arrive ici avec toute la vie de son diocse, ses joies et ses peines, ses espoirs et ses craintes, c est ce qui fera l objet d un partage entre nous pour y discerner davantage les appels du Seigneur porter plus loin l Evangile.

Je tiens saluer tout particulirement le Nonce Apostolique qui a rpondu favorablement notre invitation. Nous sommes heureux galement daccueillir le Pre Joseph, nouveau secrtaire de Monseigneur le Nonce et lui souhaitons la bienvenue dans notre pays pour un apostolat fructueux. Nous allons au cours de ces journes de travail et de prire, partager la vie de nos diocses, de l Eglise de Madagascar et aussi de toute la Nation malgache. Nous voulons nous mettre toujours davantage l coute du peuple qui nous a t confi pour entendre ce que l Esprit dit aux Eglises Apoc 2,7, et plus particulirement l Eglise qui est Madagascar en ces temps chaotiques et incertains.

Nous n aurons jamais fini de faire le bilan des consquences d une crise qui a trop dur et mis plat notre pays . Tous les secteurs sont touchs : l conomie, le social, la sant, l ducation, la scurit, mais aussi le socle de nos valeurs traditionnelles qui ont faonn notre Nation au cours des sicles. Nous ne voulons pas pour autant baisser les bras et cder au pessimisme devant le travail de redressement et de rconciliation nationale qui nous attend et sommes prts y contribuer avec tous les hommes et femmes de bonne volont.

Nous venons de franchir une tape avec le premier tour de scrutin de l lection prsidentielle. Tous les observateurs nationaux et internationaux s accordent dire que le peuple malgache a fait preuve de srnit et de sagesse, malgr bien d imperfections dans l organisation. En effet le calme au cours du scrutin, lintrt de la population suivre de prs aussi bien le droulement que les dcomptes des votes, militent positivement en faveur de cette apprciation.

Beaucoup pensent aussi que les prparatifs de cette lection souffrent bien de lacunes. Ils se demandent si cette lection va rellement rsoudre la crise Madagascar. Quoi quil en soit, mme la meilleure lection ne rsoudra pas tous nos problmes du jour au lendemain. Prions pour que le futur prsident et son quipe gouvernementale soient dignes de confiance, ayant en priorit le souci du bien commun.

L anne de la foi promue par le Pape Benot XVI et continue par le Pape Franois tire sa fin, mais les fruits et les initiatives prises par chaque Diocse vont animer notre vanglisation

Cette vanglisation doit passer par une rconciliation :rconcilier l homme avec lui-mme, ensuite avec les autres. Cela sous-entend une conversion personnelle et collective. La rconciliation suppose dialogue ; un dialogue o l on apprend couter et partager sans discrimination, ni de religion, ni d idologie, ni de confession et o les matres-mots sont : vrit, respect et tolrance..

Chers amis, que notre pastorale puisse redonner de l espoir notre peuple qui souffre, pour que l vangile pntre dans et au cur de la vie.

Pour terminer je cite cette belle rflexion de Saint Augustin : L esprance a fabriqu 2 beaux enfants : la colre devant l injustice du monde et le courage pour le changer

Puissions-nous garder au cur cette Esprance que le Christ nous a confie, et entraner notre peuple dans cette belle et joyeuse Esprance.

Mgr Dsir TSARAHAZANA

Mgr Vincent Rakotozafy

11 novembre 2013

Relchez Maharengy

Comme je l ai signal sur ce site le 29 aot dernier, une famille en dsaccord pour question d hritage s est scinde en deux, se jalousait, se volait, se tuait. Un qui a t gravement bless le 17 aprs avoir tu un du camp adverse, a t tu sur son lit d hpital le dimanche 18 aot. L affaire passait au tribunal et on a arrt 7 de la famille de ce dernier parce qu ils n ont pas pu payer le tribunal comme l autre, d aprs eux.

   

Ils ont gard le corps jusqu au 14 octobre o ils lont port et veill dans la cour du tribunal, tout en rclamant la libration des 7 incarcrs injustement selon eux, et le renvoi immdiat du procureur Raoelison Donnosco totalement pourri..

Madame la Ministre a condamn cette attitude, mais ils taient rests l pendant 4 jours . Le chef de rgion a arrang la situation et discrtement ils sont partis..

   

Cest la vie sociale qui est pourrie et qui nous fait toujours dire venez divin messie. Mais qui pourrait prtendre tre le messie pour redresser cette situation ?

Mgr Vincent Rakotozafy

06 novembre 2013

Visite pastorale Manantenina : 28 octobre 3 novembre

La pluie est tombe ds le vendredi 25 et n arrtait pas quand j ai quitt Fort-Dauphin. Comme il faut passer 5 rivires en bac et traverser quelques petits cours d eau, la route a t assez difficile.

   

Le cur a supprim la visite d Analamary cause de la crue et du vent fort. Ampamasimena a demand de remettre l anne prochaine cause du phnomne malaso.

   

Si la situation est plus calme aprs le dina, pacte social, o ils ont mis au poteau trois malaso, par prudence les villageois ne veulent pas encore trop sloigner de leurs villages.

   

Nous sommes sortis seulement le jeudi 31 pour Soavary, et quelques villages qui devaient venir taient encore bloqus par la crue. La rencontre avec les comits et la confirmation taient centrs Manantenina.

   

Linsistance sur l ducation des enfants par la scolarisation et les mouvements, la prise en charge financire taient le thme des changes avec les comits.

Mais chaque porte-parole des fiangonana ( communaut chrtienne ) parlait de l inscurit due la longue dure du gouvernement de transition et se demandait si on arriverait la matriser facilement, mme aprs les lections !!

La visite s est bien clture par la confirmation de 45 jeunes.

   

Pendant cette visite j ai profit de m informer davantage sur le trafic de bois de rose qui a t connu depuis novembre 2010 Maroroy. Personne n est dupe de la magouille autour de ce bois prcieux. On en saisit une partie qu on montre la tlvision et qu on annonce la radio nationale. Ce qu on a saisi le mois d avril est toujours dans la cour de la Gendarmerie.

   

Mais le trafic continue comme nous le signalons pour le 26 juin dernier. On m a dit que cette vedette dont j ai parl n a pas coul, mais coince entre les rochers. L quipage a pay quelques personnes pour la sauver, aussitt elle est repartie rejoindre le bateau plus loin. Mais tous ceux qui ont aid l allger pour repartir ont t arrts par les gendarmes.

Manantenina a aussi un nouveau lyce de 3 salles de classe, prvu pour la rentre scolaire ce mois de novembre. On la construit en face du CEG qui est compltement abandonn par manque d entretien. Provisoirement un magasin de stockage de la commune sert de CEG. L EPP aussi est dj trs vtuste et manque beaucoup de portes et de fentres. On se demande sur quelle base va commencer ce lyce, mais souhaitons qu il arrive surmonter tous les problmes qui l attendent.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

06 novembre 2013

Venez divin Messie

L Avent o l on chante ce cantique sera encore dans un mois, le premier dcembre. Mais on va de l AVANT pour la sortie de crise avec les lections ; et si nous faisons allusion au Messie tant attendu, c est parce que nous avons entendu les candidats haranguer la foule pendant la propagande : l inscurit sera termine. Chacun a son plan stratgique. Nous, qui vivons l-dedans quotidiennement, nen demandons que lradication. Mais quelques-uns de ces candidats ntaient ils pas dans ce gouvernement de transition qui a mis le pays dans le chaos actuel ?!! ils doivent savoir le fond de cette inscurit.

Le premier grand vol de bufs de ce temps de crise tait, dans notre diocse, le 17 mars 2012 Tsivory : 900 bufs pour 150 malaso. Deux gendarmes y ont succomb. Une semaine aprs encore 400 bufs et 2 propritaires tusnous connaissons tous la suite avec ces oprations meurtrires mais inefficaces.

Toujours dans notre diocse, en novembre 2010 le trafic de bois de rose arrt Maroroy a t transbord dans un camion de la Gendarmerie et continuait sa route vers le nord. Le dernier, notre connaissance, tait le 26 juin 2013. Un grand bateau attendait au large, tandis qu un petit y transitait ce que des piroguiers transportaient pendant la nuit (ou des nuits ). Mais par bonheur le vent tait trs fort, la vague a renvers et englouti le petit bateau, et le grand s est enfui..

   

Oui, venez divin messie mais ne laissez pas les villageois s organiser pour tenter de faire face ses bandits. Cela cre la dbandade totale et les vengeances n en plus finir.

Finis ces tribunaux populaires

Mgr Vincent Rakotozafy

28 octobre 2013

Visite au Sminaire propdeutique

   

Le lundi 14, aussitt aprs Ranomafana, je suis all Tular 600 km de Fort-Dauphin, pour la rencontre des vques des deux provinces ecclsiastiques : Fianarantsoa et Tular, au sujet de notre Sminaire propdeutique et la messe d ouverture de l anne de formation. Il me faut deux jours pour parcourir ce trajet plein de charmes : les bufs qui vous arrivent en face, des camlons ou des tortues qui vous coupent la route, les tombeaux plus jolis que les cases..

   

   

Mais malheureusement le soir, arriv Ampanihy mi-chemin, je suis tomb en panne. Cest providentiel d arriver dans une ville. J ai d commander Tular les pices ncessaires et suis rest l jusqu jeudi. Quand je suis arriv au Sminaire, tout le monde tait dj parti, sauf les jeunes videmment.

Ils sont 35 cette anne pour 6 diocses :

Tular, Morombe et Mananjary n en ont pas eu cette anne.

Cest toujours heureux de voir ces jeunes de diffrentes ethnies, appels au service de l Evangile et qui vivent la complmentarit dans la diversit. Se former mieux dans la vie de prire. Ils passent un an ici, avant la philosophie et la thologie Fianarantsoa.

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

21 octobre 2013

RESULTAT DES EXAMENS OFFICIELS

Examen Ecole Rsultat
CEPE
Tanambao S.L. 113/113
Ampasy 41/ 42
Saint Vincent 99 /100
Ecole Vincentienne 22/23
Antanimora 49/49
Ambovombe S.C. 83/86
Bekily 56/56
Beloha 36/36
Beraketa 37/37
Tsihombe 46/46
BEPC
Tsihombe 32/32
Ambovombe S.C 64/78
Beloha 42/42
Bekily 30/36
Beraketa 27/32
Manantenina 78/82
Tanambao S.L. 58/68
Fort-Dauphin S.C. 138/142
BAC
Fort-Dauphin S.C. 157/180

Education la Vie et l Amour ( E V A )

   

Pour mettre en uvre ce programme le diocse a envoy 18 reprsentants Toliara pour la formation des formateurs. Avant la rentre scolaire ils ont partag avec 3 reprsentants par cole ce qu ils ont appris l-bas. Pour l Androy la session se tenait Ambovombe du 24 au 26 septembre, et pour l Anosy Fort-Dauphin du 2 au 4 octobre.

   

EVA et la Catchse

   

EVA et le comportement des enseignants en tant qu ducateurs

   

EVA et la Famille

   

EVA et la Sant

   

Souhaitons qu ils sachent tous transmettre aux autres.

Nous profitons de vous donner le rsultat des examens officiels dans nos coles

Mgr Vincent Rakotozafy

09 octobre 2013

Visite pastorale en zone rouge

J ai fait ma visite pastorale Amboasary du 23 au 29 septembre, interrompue le 27 pour la fte de Saint Vincent de Paul Tolagnaro. Amboasary est le plus vaste district du diocse, plus de 100 km de long. Il y a l des milliers d hectares de sisal, le parc zoologique de Berenty, les diffrents champs d extraction minire : mica, saphir, uranium Ces deux derniers sont en veilleuse cause du phnomne malaso. En effet cette belle rgion est devenue zone rouge cause de l inscurit due aux actions de ces bandits.

   

Des communauts chrtiennes bien vivantes y vivent, et il y en a des nouvelles qui se forment. Voici une nouvelle communaut qui se rassemble au pied d un baobab, leur chapelle est trop petite pour l occasion. Il y a eu quelques baptmes d adultes.

   

Mais quelques malaso suivent tous les mouvements une centaine de mtres de l !!! ( On a eu bien peur ce jour-l, a dit le Pre David, cur, mais ils ont disparu dans la fort aprs )

J ai visit 5 communauts : Andranondambo, Bekiria, Anjamahavelo, Bevala et Amboasary . A chaque fois il y a eu confirmation, les chrtiens veulent toujours affirmer que le mal n aura pas ternellement le dernier mot.

   

Le mercredi 25,lendemain de mon passage, les malaso ont attaqu Andranondambo. Les villageois ont pu tu deux et captur un, mais les autres ont pu emmener les btails, dont le blier offert pour l vque , qu ils ont pens faire suivre Amboasary. Tous les fruits des efforts de plusieurs annes volatiliss par les malaso en peu de temps ! Ils ont dj attaqu Andranondambo le 12, mais nont pu rien emporter ; les villageois les ont intercepts et tu deux, mais ils sont revenus !!! Mais mme fatigus les villageois n abdiquent pas ; les chrtiens projettent d riger une croix haute de 6 mtres sur la montagne voisine avant la fin de l anne, visible dans toute la rgion.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

02 octobre 2013

Hommage Saint Vincent de Paul

Le 27 septembre, fte de Saint Vincent de Paul, tait loccasion pour la Famille Vincentienne de rendre hommage ce grand fondateur en promettant de vivre mieux son esprit : Ainsi l Eucharistie prside par l vque chez les Filles de la Charit, les membres de l A I C ont prononc leur promesse de mieux servir les pauvres.

   

Les 7 novices sortants ont prononc leurs bons propos, avant de continuer les tudes Fianarantsoa.

Le Pre Pierrot Martin Rakotoarison, nouveau matre des novices, a fait serment de vivre l esprit du fondateur, d obir l Eglise et sa doctrine.

Les 12 nouveaux novices ont fait leur demande d entrer dans la Congrgation de la Mission.

Le Frre Jovier, avant son ordination diaconale le 3 octobre, a prononc ses derniers vux.

Pour couronner la clbration 6 jubilaires des Filles de la Charit ont reu la bndiction apostolique du Pape Franois :

L'appel des Evques

DIEU, BNIS NOTRE PATRIE, ET MADAGASCAR DEVIENDRA UNE TERRE DE PAIX ET DE JOIE

Trs chers Frres dans le Christ,

Nous terminons le premier semestre de lanne. Parmi les faits marquants que nous avons vcus ensemble, il y a lalternance entre les deux Papes Benot et Franois qui nous ont donn un exemple dhumilit, daudace et damour de lEglise. Nous nallons pas citer ici ce qui ont t dit et crit sur le sujet. Loin de nous dcourager, tout cela a affermi notre foi. La vie de lEglise continue, dans lesprance et dans la charit.

Pour ce qui est de la vie de la nation, nous vous avons adress de nombreux messages qui invitent la rflexion. Entre autres, celui du novembre 2012, destin surtout aux responsables politiques et la Communaut Internationale. Nous confirmons ici que ce nest pas du ressort de lEglise de proposer un projet de socit ou de nouvelles structures dEtat. Mais Eglise, Mater et Magistra (Mre et ducatrice), a le devoir de mettre en garde contre ce qui mne la drive, et dencourager suivre de bons chemins.

Que vivons-nous actuellement et laisserons-nous comme hritage aux gnrations futures ?

Voil plus de 50 ans que nous sommes indpendants, mais que constatons-nous ? La majorit des Malgaches vit dans la misre, et une infime minorit seulement dans lopulence. Il est triste de voir les riches et les puissants profiter ainsi des pauvres. De plus, le nombre de familles divises, la corruption, linscurit et un climat gnral de violence ne cessent daugmenter

L'abondance de nos richesses en ressources naturelles contraste de manire saisissante avec la pauvret ambiante de la grande majorit de la population. Nous aurons bientt du ptrole et avons dj toutes sortes de minraux et de pierres prcieuses, mais ce potentiel nest pas transform dans le pays. Au lieu de crer des emplois et damliorer le niveau des Malgaches, il est pill par les multinationales. Nest-ce pas du vol caractristique ? De plus, beaucoup de ces socits chappent aux impts, aussi bien dans notre pays que dans leur pays d'origine, en plaant leurs bnfices dans des paradis fiscaux, privant ainsi les communauts locales des ressources qui leur reviennent de droit. Nos dirigeants sont complices, ne pensant qu senrichir et ne se soucient en rien du bien commun.

Nous constatons galement lingrence des trangers dans nos affaires nationales par le manque de volont politique et par labsence de tout sens patriotique de la part de nos dirigeants. Lautorit de lEtat est inexistante, elle ne protge plus le peuple, elle nest plus fiable. Le bien commun et le bien des personnes ne sont plus respects. Un nuage inquitant stend sur les jeunes et sur des gnrations futures. Les essaims de criquets qui recouvrent plus de la moiti de Madagascar, et que chacun regarde sans aucune raction, ne sont-ils pas limage forte de ce que nous vivons ? Le pays est moribond

Malgr ces nuages menaants, des lueurs despoirs existent, qui nous poussent aller de lavant. Ne nous laissons pas dcourager par la situation alarmante que nous vivons, levons-nous !

Le premier espoir vient ce que nombre de personnes acceptent de reconnatre leur pch et dcident de se convertir. Etant prtes se rconcilier entre elles, elles deviennent, de ce fait, rconciliatrices. Cest l une dmarche conforme aux valeurs chrtiennes. Nous encourageons toutes ces personnes persvrer, et souhaitons que beaucoup dautres entrent dans la mme voie.

Par ailleurs, beaucoup mettent leur espoir dans les prochaines lections car elles sont une expression de la souverainet nationale. Nous demandons instamment que les citoyens puissent exprimer librement leur choix, et que les rsultats des diffrents scrutins ne soient pas manipuls.

Nous nous tournons vers les candidats aux prochaines chances lectorales, tous les niveaux. Que le bien commun et le respect des personnes soient au centre de vos discours et de vos actes tout au long des campagnes lectorales venir ; que la dmagogie ny ait pas sa place ; ne mettez pas notre pays aux enchres, soyez fidles la parole donne, et restez des personnes dignes de confiance. Vous les hommes politiques de bonne volont, vous les intellectuels, espoir de la nation, vous les militaires, rempart du pays, vous les patriotes, ravivez les valeurs ancestrales : lattachement au Fihavanana (rconciliation et bonnes relations), lamour de la vie et la crainte de Dieu. Cela exigera de vous un changement de comportement, une nouvelle gouvernance de la nation, et lutilisation de nos richesses pour tous. Ainsi notre pays deviendra-t-il indpendant et progressera-t-il pour le bien de tous. Nous encourageons fortement tous ceux qui veulent raliser cette ambition. Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais triomphe du mal par le bien (Rm 12, 21), pour le bien de chacun et pour le salut du pays.

Vous les jeunes, nacceptez pas le dcouragement qui est une dfaite . Dans ce combat, prenez comme bouclier les valeurs positives pour btir votre personnalit. Ainsi vous deviendrez des personnes responsables qui construiront une nation prospre. Sachez prendre des leons du pass pour ne pas refaire les mmes erreurs que certains de ceux qui vous ont prcds, mais retenez ce qui a t positif pour faire mieux et porter haut lavenir de notre patrie.

Beaucoup, avec raison, ont recours la prire. Ils se tournent vers Dieu car ils sont convaincus que rien nest impossible Dieu (Lc 1, 37). Lappel du Pape Benoit se renouveler et prier, reste dactualit : Le Christ appelle constamment la metanoia, la conversion (Africae Munus n 32). Nous vous proposons donc cette prire pour la paix, en vous exhortant la faire au sein de nos familles, de nos communauts, sur nos lieux de travail, et partout o nous avons lhabitude de nous rassembler. Restons unis dans la prire.

PRIRE POUR LA PAIX

Dieu, Pre de la Misricorde,

Tu nous as crs pour former une seule famille avec toi,

Et tu ne cesses pas de nous protger pour notre bien.

Nous navons pas su rpondre ton amour.

Au contraire, nous sommes loigns de toi,

Et nous voil dans la difficult.

Nous nous sentons perdus et peins,

Notre socit est domine par lgosme et par la jalousie.

La famille souffre cause des divisions,

Beaucoup de jeunes sont noys dans la violence et dans la drogue,

Et ceux qui en profitent vont jusqu faire couler le sang.

Nous nous tournons vers toi, Pre.

Nous implorons ton pardon.

Embrase nos esprits pour connaitre la justice,

Unique source de paix.

Fais-nous tendre nos mains

Pour nous mettre en relation avec les autres

Et faire rgner le fihavanana.

Ouvre nos curs pour savoir aimer mme nos ennemis.

Illumine nos collectivits respectives

Pour que nous sachions taccueillir, toi notre Fihavanana.

Bnis notre vie quotidienne,

Donne-nous ton Esprit

Pour que nous sachions lutter contre le mal.

Nous te le demandons en union avec Marie,

Mre de Jsus et notre Mre, Reine de la paix. Amen

Antananarivo, 24 mai 2013

Mgr TSARAHAZANA Dsir, Archevque de Toamasina, Prsident de la Confrence piscopale de Madagascar

Mgr RAMAROSON Marc Benjamin, Evque de Farafangana, Vice Prsident

Mgr RANAIVOMANANA Philippe, Evque d'Antsirabe, Secrtaire Gnral

Mgr RAZANAKOLONA Odon Marie Arsne, Archevque d'Antananarivo

Mgr RABEMAHAFALY Fulgence, Archevque de Fianarantsoa

Mgr MALO Michel, Archevque dAntsiranana

Mgr RABEONY Fulgence, Archevque de Toliary

Mgr ROSARIO Saro Vella, Evque d'Ambanja

Mgr TOASY Armand, Evque de Port-Berg

Mgr RAKOTONDRAJAO Roger Victor, Evque de Mahajanga

Mgr SCOPELLITI Antoine, Evque d'Ambatondrazaka

Mgr DI PIERRO Gaetano, Evque de Moramanga

Mgr RANDRIAMAMONJY Marcellin, Evque de Fenoarivo Atsinanana

Mgr BOMBIN ESPINO Gustave, Evque de Tsiroanomandidy

Mgr RANDRIANARISOA Jean Claude, Evque de Miarinarivo

Mgr RAKOTONARIVO Fidelis, Evque d'Ambositra

Mgr CAIRES DE NOBREGA Jos Alfredo, Evque de Mananjary

Mgr RAZAKARIVONY Fulgence, Evque d'Ihosy

Mgr RAKOTOZAFY Vincent, Evque de Tolagnaro

Mgr ROBASZKIEWICZ Zygmunt, Evque de Morombe

Mgr RAHARILAMBONIAINA Marie Fabien, Evque de Morondava

Mgr VARKEY Georges, Evque Coadjuteur Port-Berg

Mgr RAOELISON Jean de Dieu, Evque Auxiliaire Antananarivo

Mgr RANDRIAMBOLOLONA Philibert, Archevque mrite de Fianarantsoa

Mgr RAZAKARIVONY Raymond, Evque mrite de Miarinarivo

Mgr ZEVACO Pierre, Evque mrite de Tolagnaro

Mgr PELLETIER Donald, Evque mrite de Morondava

Antso nataon'ny Eveka

ZANAHARY ! TAHIO NY TANINDRAZANAY... DIA HO TANY SAMBATRA LAY MADAGASIKARANAY

Homba antsika mianakavy anie ny Fiadanani Kristy

Ry havana,

Eto am-pisasahananny taona diavina isika mianakavy. Anisanny tranga lehibe niainantsika ny fifandimbiasanny Papa mirahalahy, izay nanome ohatra velona aminny fanetren-tena, fahasahiana sy fitiavana ny Eglizy.Tsy tanisaina ny famendrofendroana sy fanakiviana. Tsy nilofika taminny sahoan-dresaka samihafa anefa isika fa nijoro tamim-pinoana, niara-nivavaka, ka manohy an-kafaliana ny fiainam-piangonana ankehetriny.

Raha ny fiainam-pirenena kosa no jerena dia efa maro izay teny sy hafatra nambaranay teto izay. Anisanizany ilay hafatra farany taminny Novambra 2012 nitodika indrindra taminireo Mpanao Politika sy aminny fifandraisana iraisam-pirenena. Hamafisina etoana fa tsy anjaranny Fiangonana no mametraka rafi-pitondrana na manolotra vinam-piaraha-monina. Reny sy Mpampianatra kosa anefa izy ka mampitandrina izay mahafaty ary manoro izay mahavelona. Indrisy anefa maro ny tsy mihaino ny feonAndrimanitra fa manamafy ny fony ka mahatonga anay mametraka fanontaniana :

Izao zava-misy iainantsika izao ve no lova apetratsika aminny taranaka faramandimby ?

Dimampolo taona no nandraisantsika an-tnana ny fiainanny firenentsika. Nefa izao ny zava-misy:

Mahantra sy fadiranovana ny ankamaroanny vahoaka Malagasy, migalabona ao anatinny harena mihoa-pampana kosa ny olom-bitsy. Mankarary fo ny mahita anireo mahantra hararaotinireo mpanana sy ireo besandry. Vao mainka mitombo ny fikorotananny fiainam-pianakaviana, ny kolikoly, ny asan-dahalo, ny vono olona....

Ny harena be miavosa anananny tanintsika dia zary mifangarika aminny fahantrana mangeja ny maro aminny mponina ankehitriny: Fananana solitany sy harena an-kibonny tany maro izay tsy ahodina eto an-toerana hahasoa ny firenena fa zary rembinireo mpitrandraka harena iraisam-pirenena. Torakizany koa lasanny vahiny ny tany be velarana misy harena. Moa ve tsy halatra an-karihary voarindra izany? Maro ny mitsoaka aminny fandoavan-ketra ary mametraka ny tombony azony any aminireny paradisanny fanodinkodinam-bola ireny, ka manendaka tsotrizao aminny olona eo an-toerana anizay loharanon-karena tokony ho azy. Tonga mpiray tsikombakomba aminny tombontsoanireo vahiny ny mpitondra fanjakana sasany. Ny hafa indray dia tsy miahy afa-tsy izay hiarovana ny fananany manokana fotsiny ihany izay mifandaka aminny soa iombonan ny fiaraha-monina.

Tsapa ihany koa fa ny tsy fahampianny finiavana politika sy ny risi-po ho anny tanindrazana ary noho ny fitiavam-bola be loatra no mahatonga ny fitsabahanny vahiny aminny raharaham-pirenena ka manankorontana. Ny fahefam-panjakana rahateo tsy hita hiaro, tsy hita hanondro, tsy hita hianteherana, satria tsy misy lalna voahaja hiarovana ny maha-olona sy ny soa iombonana. Mitatao aminireo tanorantsika ankehitriny sy ny ho aviny manontolo izany rahomainty izany. Moa ve tsy tandindonizany ireo andiam-balla manarona ny antsasaky ny nosy manontolo, izay jerem-potsiny ankehitriny? Am-bavahaona ny firenena!

Tsirim-panantenana maro kosa anefa no aoka hampioitra antsika, na eo aza ireo rahomainty mandrakotra ireo, ka mitsangna fa aza milofika.

Voalohany aminizany ny fahitana ireo miaiky heloka sy mibebaka ka vonona hihavana sy ho mpampihavana. Izany indrindra no irina sy mifandraika aminny soatoavina. Ampirisihina mba ho maro no tahakizany.

Fanantenanny maro anisa ny fiovana entinny fifidianana izay anehoana ny fiandrianam-pirenena. Avelao mba hiteny aminizay ny vahoaka ary aza ahodikodina ny safidiny. Mitodika aminareo hilatsaka aminny fifidianana isanambaratongany izahay. Ny soa iombonana sy ny fikajiana ny maha olona no aoka mba hisongadina aminny teny ataonareo sy ny fihetsika asehonareo ny vahoaka aminny fampielezan-kevitra hifandimby: halaviro ny lainga sy ny famitaham-bahoaka ary ny firenena. Aza mivarotra Tanindrazana ary mahaiza mitana ny teny nomena: Aza mandraraka ilo mby an-doha. Ianareo mpanao politika tsara sitra-po, ianareo manam-pahaizana vato nasondrotry ny tany, ianareo Tandroka aronny vozonaianteheranny firenena, ianareo tia Tanindrazana: Velombelomy hatrany ny Soatoavina maha malagasy antsika: tia fihavanana sy mankamamy ny aina ary matahotra anAndriamanitra. Mitaky fiovam-pitondran-tena sy fiovana fombam-pitantana ary fikojakojana ireo harentsika hahatonga ny firenena ho afaka mizaka tena sy handroso. Mankahery anareo izay milofo hampanjaka izany izahay. Reseo aminny soa ny ratsy (Rm 12,21) ho fanavotana ny firenena. Ianareo tanora solofo dimbinny ala: ny fahakiviana no faharesena voalohany. Raiso ho ampinga ireo Soatoavina handrafetana olona azo itokisana sy tomponandraikitra mampijoro firenena vanona. Mahaiza maka lesona aminireo zava-misy efa niainantsika teto aminny firenena, ka tsy hamerina ny ratsy fa handray ny tsara hoentina hanandratra ambony ny Tanindrazantsika.

Maro ihany koa ireo milofo aminny fivavahana, mitodika aminAndriamanitra satria mino fa tsy misy tsy hohainAndriamanitra atao (Lk 1,37). Tsy lany hamamiana ny hafatry ny Papa Benoit XVI miantso antsika hihavao ary hivavaka: Miantso ho aminny fiovnny fo, aminny fibebahana mandrakariva i Kristy. (Africae Munus n 32). Ka indro atolotray aminareo ny vavaka ho anny fandriam-pahalemana sy ny fiadanana. Angatahina hatao isam-pianakaviana sy ankohonana ary aminny sehatra rehetra ivoriana sy iasana. Ka aoka isika hiara-hivavaka.

VAVAKA FANGATAHANA FANDRIAMPAHALEMANA

Ry Andriamanitra Rainny Famindram-po

Noharianao ho iray Fianakaviana Aminao izahay ,

ary tsimbininao hatrany,hiadana sy ho finaritra.

Tsy nahay namaly fitia anefa izahay indrisy,

fa nanalavitra anao , ka latsaka an-katerena.

Very fanahy mbola velona fa zoim-pahoriana;

Rotidrotiky ny fialonana sy ny fitiavan-tena ny fiaraha-monina

Mijaly sy misara-bazana ny fianakaviana.

Revo ao anatinny herisetra sy ny zava-mahadomelina ny tanora maro.

Ny mpanararaotra izao andro sarotra iainanay izao

Mamitaka sy mandainga , ary mahavatra mandatsa-dr aza

Mitodika aminao anefa izahay ry Ray ,

Ka mifona, ary avelao heloka.

Ahirato ny sainay hahalala ny rariny sy ny hitsiny

antoky ny fandriam-pahalemana

Amparo ny tananay hifandray aminny hafa,

hampanjaka ny fihavanana

Sokafy ny fonay hahay hitia na dia ny fahavalonay aza

Hazavao ny fiaraha-monina misy anay

hahay handray Anao Fihavanana.

Rotsahy ny tsodranonao ny fiainanay,

Omeo ny Fanahinao hiady aminny ratsy

Miaraka amini Masina Maria Renin Jesoa sady Reninay,

Mpanjakavavinny Fiadanana izahay, no mitalaho izany aminao.

Amen

Antananarivo anio, 24 Mai 2013

Mgr TSARAHAZANA Dsir, Arsevekani Toamasina, Filohanny Fivondronambenny Eveka eto Madagascar

Mgr RAMAROSON Marc Benjamin, Evekani Farafangana, Filoha lefitra

Mgr RANAIVOMANANA Philippe, EvekanAntsirabe, Sekretera Jeneraly

Mgr RAZANAKOLONA Odon Marie Arsne, ArsevekanAntananarivo

Mgr RABEMAHAFALY Fulgence, Arsevekan'i Fianarantsoa

Mgr MALO Michel, ArsevekanAntsiranana

Mgr RABEONY Fulgence, Arsevekani Toliary

Mgr ROSARIO Saro Vella, EvekanAmbanja

Mgr TOASY Armand, Evekani Port-Berg

Mgr RAKOTONDRAJAO Roger Victor, Evekani Mahajanga

Mgr SCOPELLITI Antoine, EvekanAmbatondrazaka

Mgr DI PIERRO Gaetano, Evekani Moramanga

Mgr RANDRIAMAMONJY Marcellin, Evekani Fenoarivo Atsinanana

Mgr BOMBIN ESPINO Gustave, Evekani Tsiroanomandidy

Mgr RANDRIANARISOA Jean Claude, Evekani Miarinarivo

Mgr RAKOTONARIVO Fidelis, EvekanAmbositra

Mgr CAIRES DE NOBREGA Jos Alfredo, Evekani Mananjary

Mgr RAZAKARIVONY Fulgence, EvekanIhosy

Mgr RAKOTOZAFY Vincent, Evekani Tolagnaro

Mgr ROBASZKIEWICZ Zygmunt, Evekani Morombe

Mgr RAHARILAMBONIAINA Marie Fabien, Evekani Morondava

Mgr VARKEY Georges, Eveka Coadjuteur Port-Berg

Mgr RAOELISON Jean de Dieu, Eveka Mpanampy Antananarivo

Mgr RANDRIAMBOLOLONA Philibert, Archevque mrite de Fianarantsoa

Mgr RAZAKARIVONY Raymond, Evque mrite de Miarinarivo

Mgr ZEVACO Pierre, Evque mrite de Tolagnaro

Mgr PELLETIER Donald, Evque mrite de Morondava

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite pastorale (suite)

La visite pastorale de l vque continue : la Cathdrale le 18 19 mai, et Tanambao le 25 26. Les 2 paroisses de la ville. Mais comme il y a eu runion extraordinaire des vques, la rencontre avec le comit paroissial de Tanambao a t avanc lAscension.

Le comit de la cathdrale a rencontr l vque le 18 10h. Les rapports de chaque entit dj rassembls dans une brochure.L vque n a pas cach sa joie de constater que la collaboration se confirme de plus en plus, et il a encourag d aller dans cette ligne. Le comit a soulev le problme de la Commission Education, comment accompagner les jeunes aprs la confirmation ? Discuter avec les jeunes eux-mmes, les intresser entrer dans les mouvements, organiser des rencontres sportivesL vque a seulement encourag ce qu ils font dj, mais a demande de la patience.

Les hommes ne trouvent pas leur place dans la CVX (MDMK) et veulent fonder le Vondronny Lehilahy ( Association des Hommes ) et demandent la bndiction de l vque. L vque a donn son accord en bien prcisant que c est seulement pour la cathdrale, cause de leur besoin d changes de vie spirituelle, de soutien moralIls leur feront le rapport de l volution de leur association.

       

La rencontre sest termine par une agape. Le lendemain, Jour de la Pentecte, 42 jeunes ont reu le sacrement de la confirmation.

       

A Tanambao, comme le prsident a dmissionn et le trsorier gravement malade, il y a eu changement de tout le bureau. C tait leur premire rencontre avec lvque, avec tous les membres des quartiers et mouvements. L vque a insist sur l application du directoire du diocse, parce que Tanambao a t pour lui l exemple pour l auto-prise en charge de la vie paroissiale, mais il y a un petit relachement !!!

Il y a eu une bonne nouvelle pour eux : la Socit QMM, exploitant d ilmnite leur a fait don de 71 000 ariary pour la construction d un terrain de sport. Aprs la rencontre on s est donn rendez-vous pour le dimanche 26 o 140 jeunes attendent tre confirms.

   

   

Tout cela est pour l vque une source de joie, malgr tout ce qui se passe dans la rgion. Il y a toujours ceux qui s accrochent la foi. Ombres et lumires font partie de la vie.

Mgr Vincent Rakotozafy

28 mai 2013

Inscurit

La runion trimestrielle des prtres a eu lieu le 14 au 16 mai ; devant linscurit qui persiste dans tout Madagascar mais en particulier dans la rgion sud, on a demand aux 3 prtres qui travaillent dans les secteurs dits zones rouges : Tsivory, Amboasary et Antanimora de parler de la situation respective de leur secteur.

Du ct des prtres les malaso ont dj tir sur la voiture du Pre Jean Pierre, son retour de Tranomaro d Amboasary, la portire droite a t troue et la vitre crase. Celle du Pre Jean Louis de Tsivory a t lapide la fronde, rien de grave car cest la carrosserie arrire qui a eu le coup. Le 19 avril, celle du Pre David a t lapide aussi, la vitre est partie en clat et a bless un catchiste. Il sest arrt seulement 1 km de l pour constater le dgt.

Mais tout cela nest rien par rapport ce que subit la population. Le Pre Amde, cur de Tsivory a rapport que cest le cafouillage total, mais grce lhlicoptre les gendarmes ont pu intercepter les malaso et ramener aux propritaires les bufs vols ; mais ils rclament les 10% : sur 300 bufs on doit leur donner 30. Comme il a intervenu plus dun cas il est menac verbalement. Mais le Colonel, Commandant de Groupement de Tolagnaro tait clair : il faut dnoncer la ou les personnes qui font a, et non la gendarmeir en gnral. En effet il a renvoy plus dun gendarme profiteur.

Mais les malaso ne sont jamais court de tactique !

Quant au Pre David d Amboasary, il a dit que le vol de bufs existait depuis toujours, et cela fait partie de la culture qui y trouve du sport entre jeunes. Mais actuellement ce nest plus a avec le grand nombre de bufs vols et les armes performantes !!! En plus de cela ce nest pas seulement des bufs quon vole. Les malaso amnent et couvrent des femmes et des enfants des villages brls lors des anciennes oprations pour cambrioler. Ils cassent tout ce quils ne peuvent pas emmener ! Non seulement les malaso sont mieux arms, mais plus nombreux que les gendarmes.

Il a fait remarquer aussi que tant que les autres Ministres : levage, commerce, population ne bougent pas, les forces de lordre travailleront en vain. Il y a les faux papiers ! O vont les bufs vols ? Que proposer aux jeunes chmeurs ? Est-ce un gouvernement de transition peut matriser telle situation ? Il ne faut pas dire zone rouge mais zone noire.

Quant au Pre Maroto d Antanimora, il a surtout parl de cambriolage, sur la Nationale 13, de camion de transport, ou de taxi-brousse o il y a une ou des personnes vises davance. Ds le dpart du stationnement la voiture est dj signale aux malaso qui lattaquent en route. Ils ne tuent pas si on ne se dfend pas, autrement ils tirent.

Voil leur tmoignage.

Pendant les changes beaucoup apprhendent une provocation de gurilla, mais Dieu ne plaise, quand on sait bien que les armes entre les mains des malaso sont des armes disperses lors de la crise de 2002 ou de 2009, ou peut-tre arrives clandestinement, mais d o ? Ils ont demand lvque de rapporter tout cela la runion des vques. Ils sont encore crdibles. Rien de ce qui est relat ici nest nouveau, mais qui est-ce qui dirigent le pays avec cette folle course la prsidentielle ? On va voir ce que les vques peuvent dire, leur runion extraordinaire pour autres choses, mais certes aussi pour ce qui touche le pays !

Il a remarqu que les forces de lordre ny peuvent rien, tant que les autres Ministres concerns ne bougent pas : Commerce doit savoir o vont les bufs, Elevage les faux papiers, la population pour donner du travail aux jeunes.

Il a remarqu aussi que les villageois dont les maisons ont t brles lors des oprations se vengent

Le Pre Maroto a dit qu Antanimora , cest surtout l attaque de cars ou de camions de transport

Mgr Vincent Rakotozafy

23 mai 2013

Visite pastorale 2013

Lvque a commenc sa visite pastorale de lanne 2013 Manambaro et Ranopiso le 5 et 12 de ce mois. Deux petits districts sous la direction du Pre Jean Baptiste RALALATIANA, aid par le Pre Philmon RAZAFIMANANTSOA et le Diacre Adelin HAJANIRINA. Due quelques imprvus la date a t lgrement modifie par rapport lagenda sur ce site.

       

Dans le diocse, la visite consiste rencontrer le comit paroissial pour changer sur la vie de la paroisse ou du district, et donner le sacrement de la confirmation. Cette anne il y a eu 16 confirmands contre 10 lanne dernire.

   

Lanne dernire, on a eu 1037 confirmands dans tout le diocse. On prpare la confirmation pendant 2 ans aprs la premire communion. Beaucoup sinscrivent au dbut mais nont pas la patience.

   

Les comits des 2 districts ont soulev surtout 2 problmes : le niveau scolaire dans les 2 districts est trop bas, en gnral, et il est difficile de trouver des responsables pour diriger ou animer aussi bien les commissions que les mouvements. Cest presque toujours les mmes personnes qui font tout. Le deuxime problme est linscurit devant le banditisme. Surtout Ranopiso, beaucoup ne sont pas venus cette visite de lvque.

   

Lvque les a rassurs que malgr tout ce qui se passe cest le bien qui prvaut au mal : la preuve est notre rassemblement au milieu de tout cela. Lvque est dj content que les enfants viennent trs nombreux prier. Continuer encourager les parents de les envoyer lcole, que les comits donnent lexempleOn peut dire que cest le levain dans la pte. Si les responsables sont encore peu nombreux, cela veut dire que notre situation est encore ce stade. Il ne faut pas se dcourager.

       

Mgr Vincent Rakotozafy

13 mai 2013

Scolarisation dans le diocse

La plus ancienne cole tenue par les Filles de la Charit sous le patronage de Saint Vincent de Paul est Fort-Dauphin, ct de la Cathdrale ; mais il sagit ici du collge dAntanimora inaugur le 17 mars 2013, le neuvime dans le diocse sil ny avait que 2 en 2001.

   

Pour dire que la scolarisation est une priorit du diocse. Chacun des 6 centres de lAndroy a son collge actuellement, et les Frres du Sacr-Cur pensent ouvrir un lyce bientt Ambovombe. Dans lAnosy on a 3 collges, bientt 4, et un lyce.

   

Les Filles de la charit ont ouvert ce nouveau collge dAntanimora comme mmorial du centenaire de leur Province malgache. Beaucoup des anciens lves qui ont commenc lcole avec les Pres Lazaristes taient l et encourageaient leurs cadets ou enfants porter haut le flambeau.

   

Quant lEvque il a remerci tous ceux qui taient l de dtromper tous ceux qui ne pensent quau banditisme dans le sud. Nous prouvons par les actes que beaucoup de biens se font dans notre rgion.

       

Mgr Vincent Rakotozafy

5 mai 2013

Dimanche du Bon Pasteur

Actuellement le diocse compte 34 prtres pour une superficie de 45 000 km2, un peu plus dun million de population, cent mille catholiques..la moisson est abondante pour trop peu douvriers.

Mais ce dimanche du Bon Pasteur lvque a surtout insist sur la qualit de la communaut chrtienne : mes brebis mcoutent et me suivent. Comment est notre capacit dcoute du Bon Pasteur, parce que beaucoup dautres voix, dautres appels risquent dtouffer sa voix pour nous promettre le bonheur, en dehors de la vie en abondance quil nous propose. Comment aidons-nous nos enfants couter la voix du Seigneur au milieu du bruit de ce monde ?

   

Et vous les scouts venus dj fter Saint Georges, vous aimez bien crier pendant vos camps, nhsitez pas crier fort aussi par vos B.A. la suite du Bon Pasteur. Si vraiment nous voulons suivre le Christ et vivre de sa vie, alors il suscitera lui-mme du milieu de nous des pasteurs, des bons pour continuer son uvre de salut.

   

Pour terminer lvque a donn le nombre des sminaristes du diocse : 17 au Petit Sminaire, 6 la Propdeutique de Toliara, 9 au Grand Sminaire de Fianarantsoa dont 5 en philo et 4 en tho, et 6 en stage pastorale dans le diocse. Au mois daot, si tout va bien, nous aurons 2 nouveaux prtres et 2 nouveaux diacres.

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

28 avril 2013

Flicitations, Messieurs les gendarmes !

Actuellement lattention est ailleurs : aux lections, rconciliation.mais nous tenons vous fliciter des efforts que vous avez dploys ces derniers temps dans nos 2 rgions : Anosy et Androy. En 2010, des bois de rose ont t saisis Manambato ( Manantenina) et Maroroy ( Soavary ), un camion militaire les a pris et achemins on ne sait o vers le nord.

   

Personne, Fort-Dauphin, nignore la manifestation pendant une semaine devant le bureau du chef de Rgion, la suite de cette affaire o il ntait pour rien, je pense. Tandis que vous avez pu saisir ce mois davril, toujours Maroroy, des bois de rose prts tre embarqus parce que lembouchure est peine 500 m du bac de Maroroy o un bateau peut attendre.

Nous sommes srs aussi que vous avez votre stratgie devant ces vols de bufs interminables, qui ne serait pas seulement une opration de pression, mais une vraie recherche du fond du problme. Nous navons pas vous conseiller, mais vous cherchez certes la collaboration des Ministres concerns tel que le commerce, llevage .

   

Merci vous, gendarmes d Ambovombe, de nous avoir rvl, le 29 mars, que vous avez pris connaissance de latelier de fabrication d armes artisanales entre Amboasary et Ambovombe. Nous vous encourageons dans votre effort. Bien sr, il y a le drapage de lun ou lautre qui salit votre travail, mais la poussire ne peut pas empcher lor de briller. Bon courage malgr le manque de moyens pour accomplir votre noble tache.

Mgr Vincent Rakotozafy

21 avril 2013

Le flau

Jai vu de mes yeux le 8 avril, alors que jallais Toliara, le grouillement des jeunes criquets qui me coupaient la route sur 80 km entre Ejeda et Betioky ! Dici la fin du mois ils seront ails et couvriront non seulement cette rgion, mais toute la partie sud de lle. Ce quon rencontre sur la route nest quun chantillon de tout ce qui envahit dj les champs et collines.

       

Je me suis arrt Betioky pour minformer sur le programme de lutte antiacridienne : Notre budget n est pas dbloqu par le Ministre, nous n avons mme pas un litre de carburant pour nous dplacer !!, voil ce que j ai eu comme rponse. Jai montr quand mme les quelques photos que jai prises.

       

La sonnette dalarme de FAO serait-elle une fatalit en disant que 60 % de la population malgache sera frappe par la famine due ce flau, si les responsables ne bougent pas. Quant la Rgion Sud 70 % de sa population sera frappe par cette calamit !! FAO ajoute que seulement 30 000 ha sur 100 000 ha ont t pulvriss de poison antiacridien dans le sud.

       

Les sauterelles recouvriront le pays si bien quon ne pourra plus le voir. elles mangeront tous vos arbres qui poussent dans les champs (Exode 10, 5) Sans avoir une vision apocalyptique ( Apoc. 9, 7 10) cette plaie sera plus dure que celle non cicatrise encore de HARUNA. Qui en seront les responsables ?...

Mgr Vincent Rakotozafy

10 avril 2013

Joyeuses Pques

Cest avec joie que nous vous disons : La Paix du Christ . Avec vous nous affirmons que Christ est notre vie, Christ est notre lumire, mme dans une situation dsespre comme cette mort sur la croix.

   

       

Mgr Vincent Rakotozafy

03 avril 2013

Foi et vie quotidienne

En avril 2012 nous crivions : Le banditisme fait rage , la suite du vol de 900 bufs par 150 bandits dans la commune de Tsivory le 14 mars, district dAmboasary Sud, suivi encore une semaine aprs par le vol de 400 bufs . Le premier a cot la vie 2 gendarmes et le second 2 propritaires de bufs. Depuis et jusqu maintenant 1 an aprs cela continue.

   

Cest pour cela que les jeunes catholiques dAmboasary, dans le cadre de la Journe mondiale des jeunes du Dimanche des Rameaux, ont dcid de faire le plerinage 40 km de l Tranomaro, commune entre les 2.

   

Et cela pour tmoigner que ce nest pas seulement le mal qui domine mais il y a aussi du bien dans la rgion, des jeunes qui veulent vivre leur foi malgr tout : Foi et vie quotidienne. Ils taient 400 quitter Amboasary le samedi 23, accueillis par ceux de l-bas. Chaque groupe a apport la croix quil a fabrique pour ouvrir la procession.

Le dimanche, bndiction des Rameaux et procession du camp de la gendarmerie vers lglise o lon a clbr la messe, suivie de la fte.

       

Chers jeunes, sans le savoir, vous avez rejoint ce qua dit notre Pape Franois Rome, ce dimanche : Nous ne devons pas croire au Malin qui nous dit : tu ne peux rien faire contre la violence, la corruption, linjustice, contre tes pchs. Nous ne devons jamais nous habituer au mal. Nous devons porter la victoire de la Croix du Christ tous et partout ; porter ce grand amour de Dieu. Votre vque vous remercie et vous bnit.

       

Pour terminer quelques vues sur Amboasary et environs.

       

Mgr Vincent Rakotozafy

29 mars 2013

Pape en exercice et Pape mrite

Nous reportons ici ces photos historiques, mme si beaucoup les ont dj vues, un vnement indit dans l Eglise : un pape en exercice rencontre un pape mrite.

Comme il la dit devant le collge cardinalice le 15 mars : Mes penses, pleines daffection et de gratitude, se tournent vers mon vnrable prdcesseur.. . Le pape Franois est all rendre visite Benot XVI le 23 mars Castel Gandolfo pour un entretien fraternel

       

Mme si Benot XVI va sinstaller au dbut de mai dans l enceinte du Vatican, il a clairement assur son obissance inconditionnelle son successeur Franois, et du soutien de sa prire l cart de la vie publique.

Dimanche des rameaux et de la Passion

Depuis linstitution de Jean Paul II en Journe mondiale de la jeunesse le Dimanche des Rameaux, nos jeunes sorganisent pour clbrer ensemble ou par paroisse ce grand Jour. Cette anne 270 jeunes de la ville se sont rencontrs chez les Lazaristes Marillac ds le vendredi soir. Vu la situation de la rgion ils ont rflchi sur le thme du diocse : Foi et vie quotidienne.

       

Lvque a attir lattention sur la croissance du tribunal populaire, en face des nombreux Pilate. Tout en reconnaissant par trois fois linnocence de Jsus il le condamne en amnistiant Barabbas. On a besoin de nombreux Simon de Cyrne pour porter la croix derrire Jsus, pour dfendre la vrit et la justice.

       

Nous relaterons ici prochainement la clbration des jeunes dAmboasary, mais aujourdhui nous vous donnons quelques images de la clbration anime par les jeunes Marillac.

       

   

 

Mgr Vincent Rakotozafy

25 mars 2013

Semaine de l'eau

Nous profitons de cette semaine de l'eau pour vous prsenter l'eau de notre diocse deux faces: la face sche et la face humide.

A vous de commenter

Quelle limpidit pour ces 3 rivires

       

Sur la route nationale 13 en 3 moments

       

La moindre pluie fait la joie du village - Aux ponts de Manambovo et de Mandrare en temps sec

       

Les jeunes bouviers heureux de l' eau boueuse avec leur btail

       

Mgr Vincent Rakotozafy

21 mars 2013

HABEMUS PAPAM

Troubls par la renonciation de Benot XVI sa charge ptrinienne, les chrtiens de Tolagnaro ont suivi avec beaucoup dattention lexplication de lvque la radio le jeudi 14 fvrier, rassurs encore plus par les questions-rponses de larchevque dAntananarivo la radio Don Bosco.

La messe daction de grce dirige par lvque le soir du 27 fvrier, pour tout ce que le Seigneur a fait pendant le rgne de Benot XVI, a rassembl une assistance qui a rempli la cathdrale.

L encore il a parl des congrgations pour les connaissances mutuelles et les changes des cardinaux parce qu il n y a pas de candidats, du conclave, de l ge et du nombre des cardinaux lecteurs avec le pourcentage pour tre lu..Tout cela a t suivi avec intrt, surtout la fume noire ou blanche. On narrtait pas de prier surtout pendant le conclave.

Quel a t ma surprise le soir du mercredi 13 mars aux tlphones ou sms que jai reus : la fume est blanche, Monseigneur ! Nous avons un Pape. Beaucoup ont donc suivi de prs le conclave.

Tout le monde a t frapp par la simplicit du nouveau Pape Franois , surtout quand il a dit : avant que je vous bnisse, priez pour moi, c est votre faon de me bnir..puis il s est mis genoux.

Comme lvque a un programme en brousse le jour davant et le 19, jour de lintronisation du nouveau Pape la chaire de Pierre, qui sera mene par le doyen des cardinaux, il a de nouveau convoqu les chrtiens des paroisses de la ville une messe daction de grce la cathdrale le vendredi 15. Ils sont venus trs nombreux pour tmoigner de leur attachement au successeur de Pierre, et accueillir ses premiers messages que lvque a relats : marcher, difier, confesser, croix Un message qui redonne souffle pour lAnne de la Foi.

       

Mgr Vincent Rakotozafy

16 mars 2013

Journe des malades

Comme nous le signalons sur ce site, dans le volet Pastorale-Sant, le soin des malades tient une grande place.

L anne 2012, il y a eu 4144 consultations au dispensaire de Sahanimaria contre 3294 en 2011. 2287 femmes et 1857 hommes, soit 2153 adultes et 1991 enfants.

             

La C D S (Commission Diocsaine de la Sant) qui touche aussi bien les hpitaux publics que les dispensaires des Surs, en cette Anne de la foi , a organis une journe de prire et de rflexion sur le thme du diocse : Foi et vie quotidienne.

Cela a runi plus de 40 personnes, quelques uns sont rests aprs partager le repas.

             

Forts de cette exprience ici Tolagnaro, ils veulent relancer cela l anne prochaine dans les grands centres du diocse.

Le 11 fvrier, Journe des malades, ils ont organis l hpital une messe prside par l vque o lon a administr le sacrement des malades.

Mgr Vincent Rakotozafy

04 mars 2013

Journe des coles

La Commission Episcopale pour lEducation et lEnseignement Catholique (CEEEC) a tenu son quatrime sminaire national Antsirabe du 7 au 11 janvier dernier. Le sujet en a t la mise en uvre et extension du programme Education la Vie et lAmour (E V A)

A la clture, lEvque prsident de la Commission a envoy un message :

ANIO NY HO AVY FA TSY RAHAMPITSO

Aujourdhui est lAvenir et non Demain

Le diocse sest pench sur la question lors de la journe des coles du 14 15 fvrier. La messe prside par lEvque a ouvert la journe dans la cour du Collge Sacr-Cur. Bien sr seules les coles de la ville taient l.

             

Lvque a insist sur le message de son confrre, prsident de la Commission : Aujourdhui est lAvenir et non Demain. Vous avez de la chance, parce que beaucoup de jeunes et enfants comme vous nont pas cette opportunit daller lcole, mais restent seulement au village, garder les bufs, travailler au champ.Vous ntes pas ici pour fuir cette condition, mais lamliorer. Namassez pas seulement des connaissances, mais ayez des objectifs.

       

Actuellement le diocse a 133 coles avec 18 504 coles de la primaire en terminale, et 785 enseignants. La scolarisation est encore trs faible, mais leffort pour amliorer le niveau est vraiment en route.

Si en 2005 on na eu que 2 Collges, aujourdhui on en a 10 ; et les Frres du Sacr-Cur ont dj accept douvrir un lyce.

             

Le 20 fvrier tous les Directeurs et Directrices des coles du diocse se sont runis avec lEvque pour cette mise en uvre du programme EVA et dsigner les 18 reprsentants pour la formation des formateurs Toliara.

Mgr Vincent Rakotozafy

22 fvrier 2013

Messe d'action de grce

Comme nous le savons tous, le Pape Benot XVI a annonc le 11 Fvrier qu il renonce sa charge partir du 28 Fvrier prochain, comme l autorise le Droit Canonique 332 2 .Je vous invite une messe d action de grce le mercredi 27 Fvrier 18h 30 la Cathdrale, pour tous les bienfaits que le Seigneur nous a accords pendant son pontificat, et de prier le Saint-Esprit pour le choix de son successeur qui sera dans la premire moiti de Mars.

             

Mgr Vincent Rakotozafy

21 fvrier 2013

Journe des consacrs

Chaque anne, le 2 fvrier ou le dimanche qui suit, les religieux-ses de la ville animent la liturgie la Cathdrale et partagent aprs le repas.

       

Pour cette anne ils se sont donn rendez-vous chez les Filles de la charit Sahanimaria pour la messe et la fte familiale. Ce nest pas pour fuir la ralit, mais la porter dans la prire.

   

Lvque a parl de la vie sociale assez mouvemente dans le diocse, qui interpelle les consacrs dans leur vie de tmoins. Malgr tout, se consacrer davantage la prire pour ne pas tomber dans lactivisme.

Aprs la messe tout le monde se donnait cur joyeux la fte familiale : partage du repas, chants, danses.

   

Mme les Surs ges cloues dans leur fauteuil chantaient pleine voix.

A 15 h la pluie tombait mais on continuait la fte lintrieur de la maison Voyez ! Quil est beau, quil est doux dhabiter en frres tous ensemble . ( Ps. 133, 1 )

Mgr Vincent Rakotozafy

13 fvrier 2013

Quid de lexploitation minire dans notre rgion ?

Contents des ralisations dans la ville et aux alentours, nous nous sommes pos la question pourquoi tant de remous ? Nous ne savons pas y rpondre. Mais nous continuons nous poser des questions, toujours sur lexploitation minire dans notre rgion. Il y a dj cette exploitation de lilmnite aux environs de Tolagnaro , mais quel a t notre tonnement quand nous avons entendu que la Compagnie MAINLAND est adjudicataire de l appel d offre pour la mme exploitation Manambato et Ankaraman, au sud de Manantenina. Est-ce la concurrence ? Est-ce que lONE peut dire quelque chose ? Est-ce que le permis environnemental est une simple formalit ? Est-ce que les communauts locales seront soumises au fait accompli ou bien pourront-elles sexprimer et exprimer leurs aspirations ?

   

Une chose est sre : un grand btiment deux tages du service fiscal est dj construit. A quoi cela peut servir un petit bled comme Manantenina si on ne prvoit pas une grande affaire traiter. La Compagnie va certes jeter un peu de poudre aux yeux, en faisant un peu d uvres sociales pour faire accepter son projet..

Toujours aux environs de Manantenina : lexploration de la bauxite avance sur 3 communes. Esama, commune rurale de Manantenina. Andriambe, commune rurale de Soavary, et Torondrehy, commune rurale dAmpasimena. On amasse l chantillonnage Manantenina, et quon achemine vers Antananarivo.

Avant Ilakaka, sur la Nationale 7, les Thalandais exploitaient le saphir Andranondambo (Amboasary sud) et jusqu ce jour. Vu que cest une zone rouge, ils ont des gardiens militaires. On exploite ciel ouvert le mica entre Amboasary et Tsivory. On ramasse par camion le cristal conique Tsivory.

Mais les 2 arodromes de l OMNIS Maromby et Tranomaro, cds au milliardaire Thalandais Premchai KARNASUTA, du temps du Ministre RAZAKA Elyse en 2008, nous posent beaucoup de questions. Les paysans nous disent qu il y a de l uranium l-bas. Cest cause de tout cela, disent les mauvaises langues, qu on veut vider la contre de sa population.

Ce rseau de vols de bufs qui fait parler tant de la rgion sud en est un moyen. Ce nest pas seulement l opration Tandroka qui fait fuir les gens ; mais les malaso qui l on fournit des armes. La dernire attaque du village de Mahaly, il y a une semaine, est l exemple que c est la population qui se tue . Horreur !!! Est-ce qu ils se trompent ceux qui disent cela ? Esprons. Mais cest tout cela qui nous amne nous demander : Quid de l exploitation minire. ?

   

Mgr Vincent Rakotozafy

31 janvier 2013

?

Pourquoi un point d interrogation ?

Malgr toutes les ralisations aussi bien en ville qu aux alentours, pourquoi tant de remous ?

Est-ce pour l intrt national, rgional, urbain, politique ou l intrt personnel de lun ou lautre ? Sil y a un ajustement faire, cest quel niveau quon peut dialoguer ?

Nous constatons, par exemple, que QMM consacre beaucoup de son budget pour le volet social ; mais est-ce que a aboutit rellement aux intresss et solutionne les problmes des personnes touches par lexploitation.

Serions-nous seulement heureux comme les lmuriens dans une aire protge, dans notre ville attrayante aprs sa rhabilitation ?

   

   

   

   

Mgr Vincent Rakotozafy

24 janvier 2013

Ddicace de la Cathdrale

Le vicariat apostolique de Fort-Dauphin a t rig en diocse le 14 septembre 1955. Lors du cinquantenaire en 2005, lvque a dcid de clbrer dans tout le diocse la commmoration de la ddicace de la cathdrale. Celle o son premier vque diocsain a t intronis, a t dmolie par le cyclone en 1961.

   

Provisoirement le centre diocsain actuel tenait place de cathdrale jusquau jour o la construction de la nouvelle a t termine et inaugure le 13 janvier 1969.

   

Depuis, part la clbration eucharistique, la paroisse cathdrale organise un repas familial le dimanche autour de cette date, pour marquer l Eglise-Famille.

   

Cette anne: le 13 janvier tombait un dimanche, des reprsentants de la paroisse de Tanambao et des 2 chapelles de la ville Marillac et Ampasy se sont rejoint elle en cette Anne de la Foi.

   

   

Aprs la clbration eucharistique, un repas familial agrment de diverses animations rcratives continuait la fte, dans la cour du presbytre. Tous sy donnaient cur, comme le tmoignent ces quelques photos.

   

Mgr Vincent Rakotozafy

15 janvier 2013

Barrage 2013 (suite)

La Rgion et les Forces de lordre ont matris la situation. QMM reprend ses activits. Mais la Rgion convoquera les deux parties : FAGNOMBA et QMM, ce mercredi 16, la Commune de Tolagnaro pour le dialogue tant souhait. Lchange sera ouvert au public.

Mgr Vincent Rakotozafy

14 janvier 2013

Barrage 2013 (suite)

La Socit Rio Tinto QMM affirme toujours sa volont de dialoguer, ceci nest pas un choix mais un impratif pour dnouer pacifiquement la situation. A sa demande, les Autorits locales, chacune son niveau, ont pris leur responsabilit. Mais les manifestants sont dtermins tenir jusqu au bout, tant quune convention officielle nest pas signe par les diffrents intresss concernant:

  • le renouvellement de la convention dtablissement pleine de tromperies ;
  • le Guichet unique pour recevoir des ouvriers, avec comit de suivi ;
  • lAbattoir aux normes internationales, rest sans suite depuis 2010 ;
  • Au prochain site dextraction Sainte Luce, les natifs de l Anosy doivent tre majoritaires.

   

Donc la situation reste tendue, et les manifestants ont mis le feu autour de la cit des ouvriers, Phase III

Mgr Vincent Rakotozafy

13 janvier 2013

Barrage 2013

Le mercredi 9 janvier 2013 lassociation Fagnomba mne une manifestation contre la Socit Rio Tinto QMM, en barrant la route vers lusine, et jusqu ce jeudi 10 aucune entente nest tablie. Une manifestation de ce genre nest pas nouvelle Tolagnaro, mais on a toujours rgl dans le dialogue. Et comme nous lavons dit sur ce site, Rio Tinto QMM a dj mis sur place ce systme de dialogue ; mais les manifestantsOn attend la suite

   

Mgr Vincent Rakotozafy

10 janvier 2013