Le diocèse de Tolagnaro

      Accueil > Actualits

Actualits

  1. Actualits 2017
  2. Archives 2016
  3. Archives 2015
  4. Archives 2014
  5. Archives 2013
  6. Archives 2012

Madagascar a enfin son Cardinal

Depuis la mort du Cardinal Armand Gatan RAZAFINDRATANDRA en janvier 2010, tout le monde se demandait quand le nouveau ? Lattente a t exauce lors du Consistoire du 29 juin o le Pape a cr 14 nouveaux Cardinaux, dont Monseigneur Dsir TSARAHAZANA , Archevque de Toamasina et Prsident de la Confrence Episcopale de Madagascar. Cest une foule immense, en liesse, qui est venue laccueillir l aroport dIvato le 10 juillet, et l a escort jusqu la Nonciature. La rception organise par la Nonciature a runi des centaines de reprsentants des diffrentes entits laques et religieuses. Une foule grandiose a assist la messe quil a prside le soir du 11 juillet.

   

Mais cest quoi un Cardinal ? Cest un collaborateur proche du Pape pour la gouvernance de lEglise Universelle. Nommer un Cardinal Malagasy, cest tenir compte de cette Eglise qui est Madagascar dans cette gouvernance. Il est aussi lecteur du Pape. Il nest pas le Prsident des catholiques de Madagascar comme beaucoup le pensent. Comme l a signal Mgr Fabien, vice prsident de la Confrence, lors de la messe daccueil Antanimena, Tananarive, le Pape est fidle son exhortation daller la priphrie : il a nomm un Archevque de la priphrie, et non de la capitale comme les trois prdcesseurs. Le Nonce Apostolique a annonc que le Pape a nomm Mgr Dsir, Prsident du Synode des Evques qui aura lieu en octobre prochain Rome.

Je relate ici son discours, lors de la rception la Nonciature, qui reprend sa devise de prtre, dvque, et quil garde pour son cardinalat : Vjnce in bono malum : sois vainqueur du mal par le bien .

Chers frres et Surs,

Cette rception est organise par la Nonciature Apostolique en lhonneur de sa Saintet le Pape Franois et de ma personne.

Je me sens donc le devoir de prononcer un bref discours devant vous

Tout dabord nous rendons grce Dieu parce que tout ce qui sest pass cest la manifestation de son amour pour nous, pour notre nation et pour le peuple malgache.

Nous remercions le Pape Franois qui na pas oubli lglise qui est Madagascar dans la rcente cration des nouveaux cardinaux. Cest la nation malgache toute entire qui se sent dailleurs honore par cette nomination et jai pu constater la joie surabondante des compatriotes et notamment des fidles catholiques aprs lannonce de cette nouvelle, le jour de la Pentecte.

Je suis trs reconnaissant envers le Pape Franois pour sa confiance en ma personne en me nommant nouveau Cardinal de Madagascar ; comme jai dj rpt plusieurs reprises, cette nomination ma vraiment surpris, sincrement je ne my attendais vraiment pas mais finalement je me suis rsolu de me soumettre la volont de Dieu.

Et maintenant, je madresse vous Son Excellence Monseigneur le Nonce Apostolique sans oublier votre collaborateur : Merci de mavoir aid pour les prparatifs avant le Consistoire. Merci pour votre prsence lAroport hier. Merci davoir organis cette rception notre honneur. Et merci pour tout ce que vous avez fait pour notre glise Madagascar et pour notre nation. Que le Seigneur vous accompagne toujours dans votre mission et je vous souhaite un fructueux apostolat auprs de notre nation.

Je remercie vous tous qui mavez entour depuis Rome jusquici. Permettez-moi de mentionner particulirement Son Excellence Monsieur le Prsident de la Rpublique Hery Rajaonarimampianina, Son pouse, et toute la dlgation qui laccompagne. Merci Monsieur le Prsident pour votre prsence bien remarque puisque travers vous cest tout le pays malgache qui a t reprsent Rome.

Je madresse maintenant vous mes confrres Archevques et vques de la Confrence piscopale. Merci pour le tmoignage de communion et de solidarit depuis Rome jusquici. Votre prsence est un grand encouragement pour moi.

Votre encouragement et votre soutien, jen ai tant besoin car derrire cette euphorie populaire, il y a une grande attente.

Comme le Pape la soulign maintes reprises dans son homlie durant le Consistoire, le fait dtre Cardinal ce nest pas du tout un honneur ni une lvation au-dessus des autres mais cest au contraire une mission, un service : celui qui veut tre, parmi vous, le premier sera lesclave de tous , dit- le Seigneur (Mc 10, 43). Le Pape a rappel que lunique autorit crdible est celle qui nat du fait de se mettre aux pieds des autres pour servir le Christ .

Dans le concret ce service du Christ se fait dans celui qui est affam, dans celui qui est oubli, dans le prisonnier, dans le malade, dans le toxicodpendant, dans la personne abandonne, dans les personnes concrtes avec leurs histoires et leurs esprances, avec leurs attentes et leurs dceptions, avec leurs souffrances et leurs blessures .

Il sagit, dit le Pape, dune invitation que le Seigneur nous adresse pour que nous noublions pas que lautorit dans lglise grandit avec cette capacit de promouvoir la dignit de lautre . Ce nest quainsi que lautorit du pasteur aura la saveur de lvangile et ne sera pas quun cuivre qui rsonne, une cymbale retentissante (1 Co 13, 1).

sen tenir ces propos du Pape, je ressens qutre Cardinal de Madagascar dans le contexte actuel o la majorit des gens vit dans une grande pauvret est une lourde tche, une grande responsabilit. La grande question que je me pose est comment puis-je rpondre cette attente des gens qui ont tant besoin de modle concret pour le service et lamour des autres.

Nous avons un grand dfi relever et un mal combattre pour permettre chacun, y compris les plus petits de voir enfin spanouir dans sa dignit de fils de Dieu.

Le mal combattre cest la tentation de perdre de vue le visage concret des frres et de voir notre vie se renfermer dans la recherche de nos propres intrts et de nos propres scurits .

Chers frres et surs,

Je compte sur vos prires et votre soutien pour que je puisse accomplir ma mission de Cardinal selon la volont de Dieu et ne pas dcevoir Celui qui ma appel ce service.

Je profite de loccasion pour remercier de tout Cur Son Excellence Monseigneur Odon Marie Arsne Razanakolona et lArchidiocse dAntananarivo pour toute lorganisation de mon accueil Antananarivo.

Merci vous tous, honorables invits, qui tes venus honorer de votre prsence cette rception en lhonneur de Sa Saintet le Pape Franois.

Je vous remercie de votre attention.

Mgr Vincent Rakotozafy

14 juillet 2018

Visite pastorale Beraketa du 12 au 17 juin

Quand j ai entendu le rebondissement du banditisme les mois d avril et mai dans la rgion, je m attendais une situation tendue, une population encore dsempare .. Mais mon arrive le 12 juin aprs-midi, tout est calme. Bufs, chvres et moutons sabreuvent paisiblement la rivire Manankopy , conduits par des jeunes, voire des enfants.

   

Mais il a fallu couter les prtres, les gens, les gendarmes, pour imaginer quest-ce quils ont vcu ! Les villageois nont plus confiance entre eux et se souponnaient quil y a ceux qui sont de connivence avec les bandits. Pire, les gendarmes doivent tre derrire ces malfaiteurs, puisque tel jour lhlicoptre venu pour suivre la direction des voleurs est reparti aussitt. Jai interrog ladjoint du Commandant de Brigade sur ce point. Il m a dit que cest vrai parce quils ont reu lordre que cet hlicoptre doit rentrer tout de suite, parce que sa visite technique est prime . !

Mais le calme est revenu parce que les villageois ont intercept une fois les bandits et en ont tu cinq. Ils les ont brls et jets dans une fosse commune. Le 20 mai, dimanche de la Pentecte, les gendarmes aids des villageois ont encore tu deux. Six ont t blesss mais ont pu encore schapper. Les gendarmes ont attach les 2 morts derrire leur voiture pour les trainer jusqu la dcharge du village. L les villageois les ont brls et rduits en cendres au milieu des ordures.

Est-ce un calme durable ? Souhaitons. Pour le moment trente-six jeunes sortants de l cole de Gendarmerie d Ambositra font leur stage Beraketa, avant de rejoindre leur poste respectif. Ils font souvent la ronde dans les environs.

On m a dit que lexploitation de l hpatite dans les environs est aussi source de conflit, tandis que celle du mica Ampandrandava est en veilleuse ; en effet le mica est exploit partout ciel ouvert .

Cest au milieu de tout cela que les chrtiens doivent vivre leur foi. Le jour du march est le dimanche, lassemble dominicale en ptit surtout pour ceux des environs qui abandonnent leurs glises pour monter Beraketa. Jai eu 18 confirmands cette visite.

Cest vraiment le grain de moutarde comme la rappel lvangile de cet onzime dimanche ordinaire.

Mgr Vincent Rakotozafy

22 juin 2018

MESSAGE DE LA CONFRENCE PISCOPALE DE MADAGASCAR

Tes gnrations reconstruiront les ruines antiquespour qu'on puisse y habiter.

(Isae 58, 12)

tous les chrtiens et aux hommes de bonne volont

Que la Paix du Christ soit toujours avec vous

Le pays aspire un renouveau et un renouvellement car lavidit semble rgner partout engendrant linjustice. Lamour de Dieu nest plus respect. Or Il nous accompagne chaque jour. Rcemment, il a encore manifest cet amour lors de la batification de Ramose Lucien Botovasoa.

Son Amour nous est encore rvl travers la nomination de Mgr Dsir Tsarahazana, Archevque de Toamasina au rang de Cardinal par le Pape Franois, comme proche collaborateur et comme conseiller. Nous rendons grce Dieu. Pour tant de grces. Nous les Malagasy nous exprimons galement notre gratitude au Pape davoir rpondu notre souhait. Tout cela tmoigne que la nation Malagasy est proche du coeur du Pape et Madagascar a sa place au niveau de lglise Universelle, et au sein de la Maison Commune.

Ces derniers mois, la vie de la nation a t bien trouble cause de la justice et de la vrit bafoues par lamour effrn de largent. cause de cela les dlits saccumulent. Personne ne scoute plus, chacun lve sa voix et dnigre par des paroles blessantes sans aucune retenue. Les valeurs tant aimes des malagasys comme la tolrance, laccord mutuel vcus au niveau des palabres et du dialogue ne sont plus respectes. Aucune conscience ne peut accepter les violences do elles viennent ni pour quel motif. Beaucoup se servent du peuple comme bien commun. Peuple majoritaire combien de btises ont t accomplies ton nom ? La HCC a donn une rponse, mme si elle na pas satisfait tout le monde. Nous vous exhortons, vous les politiciens respecter la trve pour vous atteler la recherche du bien commun des Malagasy dont les lections, esprons-le, se drouleront dans la libert et dans la transparence selon les rgles dune nation dmocratique

Peuple Malagasy nous vous exhortons : Nacceptez plus dtre de simples tremplins . Votre droit et votre autorit sexpriment par le vote : pour ce qui est du vote, tout le monde, homme ou femme, riche ou pauvre, simple citoyen ou responsable dtat, a la mme dignit. Sachez que le vote de chacun garantit lavenir. Soyez vigilants devant les sollicitations et les sductions pendant les manifestations de propagande. Ayez du courage devant ceux qui sment la terreur. Ne soyez pas indiffrents ou sans intrt dans laccomplissement de votre devoir, manifestant ainsi que vous tes un vrai citoyen responsable.

Nous nous tournons vers ceux qui aspirent diriger la nation. Nous ne voulons pas donner des leons personne mais pour que les reproches entre les lus ne continuent plus concernant les rebuts dlaisss par les prcdents et les projets non accomplis nous relevons ces urgences (la liste nest pas exhaustive) :

Certaines qualits requises pour tre Prsident